Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Oreleï

Licence de diffusion des œuvres

par Oreleï  il y a 6 mois

Salut à toi, Scripote !

Je me pose une question depuis un petit moment : quelle licence de diffusion choisis-tu pour tes œuvres et pourquoi ? Par défaut, Scribay place les textes sous copyright (le fameux "tous droits réservés" ©). Est-ce que tu modifies ce paramètre ? Pour tous tes textes ? Pour certains uniquement ? Tu n'y avais jamais prêté attention ? Explique-moi tout !

Pour ma part, j'essaie de modifier, même si je n'y pense pas à chaque fois.

J'utilise en général la licence Creative Commons BY-NC-SA

Cela signifie que l'œuvre peut-être diffusée et exploitée de manière libre, sous trois condition :
- de nommer l'auteur (BY), (j'avoue, c'est un peu con quand on travaille sous pseudo, mais ça permet qu'un autre ne s'approprie pas "l'œuvre")
- de ne pas l'utiliser dans un but commercial (NC),
- de la diffuser sous le même type de licence (SA).

Je n'utilise pas le CC0 (qu'on peut assimiler au domaine public : l'auteur renonce à tous ses droits d'auteurs), parce que l'idée de l'utilisation commerciale n'y est pas restreinte. Et même si je doute que mes petits écrits intéressent un jour quiconque, le refus de l'utilisation commerciale et de la marchandisation reste pour moi primordial (idéologie, militantisme, tout ces concepts un peu chiants quoi !). D'autant que je n'ai aucune ambition / aucun rêve d'édition ou de publication ailleurs qu'ici (ou alors dans un fanzine fait main en série limitée à la mode DIY punk des années 80).

[Edit : Quelques liens :]

- page wikipedia licences creatives commons : https://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_Creative_Commons

- page wikipedia copyleft : https://fr.wikipedia.org/wiki/Copyleft

- page wikipedia licence art libre (LAL / évoquée en commentaire par Vis9vies) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_Art_Libre

Voilà, tu sais tout. Maintenant, à toi. Dis-moi tout !!

Image de profil de Oreleï
Oreleï
Tiens, un truc qui cause des licences de diffusion sur scribay.
Si ça t'intéresse ...
https://www.scribay.com/text/959862612/bible-scribayienne-de-la-culture-libre
Image de profil de scifan
scifan
Comme Daegann, je ne mentionne aucune licence sur mes écrits. Bon, j’ai un très gros avantage, je n’imagine absolument pas que qui que ce soit s’attribue, ce que j’ai beaucoup de mal à qualifier d’œuvres, et si cela devait arriver j’en serais aussi flatté que fâché.

A contrario, lorsque je publie des textes de mes coauteur·e·s, je mentionne toujours :
« Auteur : Untel (nom ou pseudonyme)
Texte publié sous licence (CC BY-NC-SA 3.0 FR)
https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/3.0/fr/ »
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
" je ne mentionne aucune licence sur mes écrits"
pourtant quand on va sur un de tes textes "Les dieux, leurs enfants, le conteur et vous" il y a écrit "© tous droits réservés"

(en fait je me demandais comment tu pouvais ne mettre aucune licence sur scribay, et j'ai l'impression que ce n'est pas possible, tu peux juste en choisir une parmi celles proposées, ou laisser celle par défaut)
Image de profil de scifan
scifan
Merci de l'info,

Je n'avais pas remarqué cet attribut des œuvres. Donc, elles sont toutes en tous droits réservés.
Je vais donc modifier tout cela, en choisissant le plus proche de la licence (CC BY-NC-SA 3.0 FR)
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Oui, impossible de ne mettre aucune licence. Mais je pense qu'il s'agit d'une volonté des créateurs de sensibiliser les auteurs à leurs droits et aux protections de leurs œuvres. Dans les conditions d'utilisation du site, il y a d'ailleurs un petit mot à ce sujet, notamment vis-à-vis des sites sur lesquels on peut être amenés à publier et l'utilisation qu'ils peuvent faire des œuvres déposées dessus (https://www.scribay.com/intproperty)

scifan BY-NC-SA est disponible sur la plateforme, c'est la licence que j'essaie d'utiliser au maximum.

"Bon, j’ai un très gros avantage, je n’imagine absolument pas que qui que ce soit s’attribue, ce que j’ai beaucoup de mal à qualifier d’œuvres, et si cela devait arriver j’en serais aussi flatté que fâché." J'ai exactement la même vision des choses :-))
Image de profil de scifan
scifan
Terminé, j'ai tout passé en (CC BY-NC-SA 4.0).
Je continuerais d'ajouter la (CC BY-NC-SA 3.0 FR) sur les chapitres écrits par mes coauteur·e·s, car écrits sous cette licence (qui est identiquement, mais les autorisations ne sont données que pour la France.)
Image de profil de Stéphane Gallay
Stéphane Gallay
Personnellement, je privilégie le CC-BY-SA pour mes textes.

Techniquement, le SA implique déjà du NC – vu que le "copieur" doit repartager avec la même licence. Quant au ND, l'inclure dans la licence signifie fermer la porte à des traductions ou des adaptations en audio.

Après, ça peut se discuter au cas par cas.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Merci :)
C'est vrai que je n'avais pas pensé à ce que tu dis entre SA et NC, mais c'est logique en fait !
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
Moi, j'imprime mes livres, et à chacun j'attache une chaînette en or. Ceux là sont ma propriété, et que jamais ils ne s'éloignent de moi.
C'est une solution qui marche et je vous la recommande, jamais on ne m'a pris un livre. Par contre on m'a volé toutes mes chaînettes.

Plus sérieusement, je trouve que c'est une perte de temps. La culture est d'abord affaire d'échange, et un livre ne se construit que sur d'autres livres. Avec cet esprit de juriste, on en viendrait à vouloir copirailleter toutes les idées qui tombent de sa plume, comme si on ne les devait qu'à soi seul.
La solution la plus simple, si votre grande crainte est que des gens lisent vos textes et repartent en les ayant en tête, est de ne pas les montrer, ou mieux de ne pas écrire.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Salut Guillaume. Et merci pour ton message.

Alors alors...

Personnellement, je suis assez d'accord avec toi. Mais tu vois, je ne trouve pas que ce soit une perte de temps. C'est aussi être en adéquation avec nos valeurs, celles que l'ont défend ou auxquelles on croit. Parce que c'est bien de vouloir que les gens lisent tes écrits et les partagent, mais pour cela il faut leur dire qu'ils en ont la possibilité et ce n'est pas être juriste que de le souligner. C'est aussi, je trouve, une éducation au partage et au respect des choix de chacun. Parce que sans vouloir tout copyrighter, on peut vouloir limiter certaines diffusions, non ?

Prenons un exemple.

Auteur publie son Roman sur scribay. Et autorise le téléchargement en pdf/epub de son œuvre pour que je puisse le lire sur ma liseuse ou me l'imprimer. Je lis Roman. J'ai un énorme coup de cœur et l'envie de le faire lire à mes amis, de le diffuser etc. Juste parce que je pense que d'autres devraient le lire, qu'il a des choses à leur apporter (du plaisir, des choses à apprendre, à rêver, à vouloir dire ... on s'en fout dans le fond !). Deux cas de figures :

1/ je vois sur la page de présentation "tous droits réservés" .... bah soit je me dis "flûte ! Auteur ne souhaite pas que je diffuse son Roman. C'est dommage, mais c'est bien son choix" ; soit je tente de contacter Auteur en lui demandant l'autorisation de diffuser son Roman à un proche, et je me plie à son acceptation ou son refus.

2/ Je vois sur la page de présentation que l'œuvre est en CC quelque chose ... Chouette ! Je peux l'envoyer et en faire profiter mon entourage ! Et ça ne m'empêche pas de contacter Auteur pour lui dire que c'est chouette et que du coup Roman sera lu par d'autres !

Mais je crois que c'est important de le dire, et surtout de modifier le "tous droits réservés" si on souhaite une libre diffusion. C'est aussi dire qu'il existe des alternatives au copyright, et qu'on peut choisir autre chose. Enfin il me semble.

Tiens, sinon, un article qui devrait te plaire, sur la privatisation de l'imaginaire :)
https://page42.org/privatiser-limaginaire-le-fantasme-terrifiant-des-industries-culturelles/
Image de profil de Daegann
Daegann
3ème option, la plus courante, même si ça n'est visiblement pas ton cas : le lecteur partage et fait ce qu'il veut avec sans même avoir pris le temps de se poser la question de l'existence d'une quelconque licence...

Je dis pas que c'est bien, mais en dehors des cas d'utilisation commercial de quelque chose (et en fait indirectement du "risque" juridique), personne ou presque se pose de question. Que ce soit pour des textes, des illustrations ou un peu tout ce qu'on trouve sur le net...
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Bah justement. Il serait donc peut-être temps de sortir du tout "tous droits réservés" qui ne sert visiblement à rien, et éduquer aux autres droits, non ? Et du coup, si on commençait par nous y éduquer nous-mêmes ?

J'sais pas, hein. Je pose juste des questions.
Image de profil de korinne
korinne
Tout pareil que toi Oreleï enfin presque BY-NC-ND
Auteur mentionné - pas d'utilisation commerciale - pas de modification
c'est quoi SA ?

Une fois "terminées" je passe mes textes en licence libre. J'ai cessé de rêver de vivre de l'écriture, et puis comme se sont les allocations qui subviennent à mes besoins et que grâce à ça je peux passer tout mon temps à écrire, j'estime que c'est plus honnête ;-))

Je crois que cela augmente les chances d'être diffusée et lu, ce qui me parait tout de même être la finalité ;-))
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
SA = partage autorisé à condition de le faire sous la même licence que le texte d'origine
Image de profil de korinne
korinne
Je croyais que ça coulait de source du coup que le partage soit autorisé en Licence CC ;-))
Image de profil de Oreleï
Oreleï
korinne, c'est parce que j'autorise les modifications. Et donc j'impose que si modifications il y a, le partage doit se faire dans les mémés conditions que l'œuvre originale :-)
Sinon, oui, la base des cc c'est à minima le partage.
Image de profil de DLD
DLD
A vrai dire je ne modifie pas les paramètres par défaut. C'est parce que je m'en fiche. Si un jour je vois une de mes nouvelles tourner sur internet, même sans aucune référence à l'auteur, je crois que je serais rudement fier !

(bon, si c'est un auteur ayant pignon sur rue qui se l'est appropriée, je n'exclus pas de lui mettre un avocat, mais ce serait uniquement par amour du pognon)
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Je laisse "tous droits réservés ©" par défaut. Parce que :

1- je ne me suis jamais vraiment posé la question, et puisque que je me la pose aujourd'hui, après y avoir réfléchi,

2- j'ai la flemme d'aller modifier sur tous mes textes,

3- si quelqu'un est intéressé par une de mes idées ou par un des mes textes, j'aime autant être au courant et avoir l'occasion d'échanger avec lui (ce qui peut être très enrichissant) et de connaitre la vie de mon œuvre (ce qui peut être très satisfaisant),

4- et même s'il y a très peu de chances que je tombe sur une de mes œuvres ET qu'elle soit devenue un chef d’œuvre à succès exploité par un plagieur dans mon dos, je préfère autant avoir le droit le plus explicite possible de mon côté pour lui plomber le derche si ça arrive. :o)
Image de profil de phillechat
phillechat
Quelle importance ?
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Aucune. Juste un questionnement par rapport à notre rapport à nos œuvres et leur mode de diffusion. Avec cette question en fond : pourquoi sommes nous tant attaché au "tous droits réservés" ?
Image de profil de phillechat
phillechat
Certes !
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
J'utilise en général la CC0 (quand je pense à modifier le paramètre), parce que de toute façon, dès que c'est sur le net, tout le monde se fiche royalement de la licence pour copier ^^

Et comme je n'ai pas envie de perdre mon temps en récriminations, et encore moins en procès, et que j'estime que lire devrait être accessible à tous sans restriction, de même que la transmission d'informations, alors le domain public me convient bien.

Certains utilisent la licence LAL, assez proche, ou la GFDL pour la documentation. Elles sont un peu plus restrictives que la CC0.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
" j'estime que lire devrait être accessible à tous sans restriction, de même que la transmission d'informations, alors le domaine public me convient bien" que ces mots font du bien à lire :)

Je ne connais pas les licences LAL et GFDL, je vais aller voir tiens. Merci pour tes explications :)
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
J'utilise toujours tous droits réservés parce que je n'aime pas qu'on touche à mes oeuvres sans mon autorisation. Par contre si quelqu'un voudrait faire une fanfiction de mes oeuvres, plus tard, genre des années plus tard, je dirais oui du moment qu'on mentionne que je suis l'auteur original et que la dite personne ne fasse aucun profits sur le projet en question.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Je comprends. Mais il est possible de choisir une protection qui empêche la modification de l'œuvre. Par exemple de choisir CC-BY-NC-ND et donc tu aurais une protection avec attribution de l'auteur, pas d'utilisation commerciale, pas de modification et partage dans les mêmes conditions (= sous la même licence CC). Cela protège le travail de l'auteur et dans le même mouvement, ça facilite la diffusion de son œuvre.

Pourquoi sommes-nous tant attachés au "tous droits réservés" ?
Image de profil de Antony Aulin
Antony Aulin
Pourquoi sommes-nous tant attachés au "tous droits réservés" ?

=> Car ça rassure (de façon complètement inutile, sur internet, je le concède). Et car c'est l'option par défaut sur le site, du coup, ça fait une manip' en moins de ne pas changer ;-)
0