Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de TeddieSage

Que pensez-vous des jeux de rôles ?

par TeddieSage  il y a 1 an

Les jeux de rôles ou roleplays est une pratique courante pour jouer le rôle d'un personnage officiel ou inventé dans un univers original ou repris d'un autre univers. Pour ma part, j'en faisais dans l'univers de Harry Potter vers l'âge de mes 16 ou 17 ans. Puis j'en ai fais dans l'univers de Naruto et de Pokémon. J'ai cessé d'en faire vers l'âge de vingt ans mais je me souviens que c'est cette activité qui m'a donné l'envie d'écrire mes propres histoires.

J'avais souvent des partenaires de jeu qui avaient de très jolies plumes, même si la majorité d'entre nous faisaient souvent des fautes ici et là. C'était des jeux, certes, mais ça développait la créativité dans nos méninges. Dernièrement, je me suis dis que ça serait bien de retourner à cette activité, mais j'ignore si je retournerais dans un monde déjà connu ou bien si j'incarnerais un personnage dans un monde original.

Bref, y a-t-il d'autres rôlistes (joueurs de roleplay) sur Scribay ? Si oui, quelles ont été vos expériences personnelles ?

(Edit : Le roleplay dont je parle ici est le jeu de rôle par forums.)

Image de profil de Lynhésis
Lynhésis
Je suis comme toi, j'ai participé à quelques forums JDR sur internet où je me suis vraiment éclatée. Malheureusement, il n'était pas rare de tomber sur des joueurs qui se prenaient pour Dieu tout puissant en ne respectant aucune règle et en ne tenant pas compte du fait que leur perso n'était pas omniscient et ne pouvait donc pas savoir ce que deux perso à l'autre bout du monde venaient de se dire. Mais une fois que le nettoyage de ces joueurs était fait, c'était vraiment chouette.
Je me souviens particulièrement d'un forum dans l'univers d'Harry Potter qui était excellent.
J'avais également créé mon propre forum avec l'univers sur lequel j'écris aujourd'hui. Je dois avouer que tout ça me manque.


Depuis quelques temps je fais également du jeu de rôle sur table avec des amis. C'est totalement différent, notamment du fait que tu interagis avec des personnes qui sont face à toi et tu as beaucoup moins de temps pour réfléchir à la réaction de ton personnage. Mais du coup c'est beaucoup plus spontané et c'est vraiment sympa aussi.
Image de profil de Ashtheking
Ashtheking
J'ai horreur des forums RP... Je n'en ai essayé que 5 mais j'ai eu systématiquement une mauvaise expérience : communauté toxique, trolls, forums sans vie, MJ/Modo inexistant,etc... Je préfère largement le jdr sur tables que je joue (malheureusement trop peu) et que je masterise (malheureusement trop souvent ^^) régulièrement depuis mes 17 ans (j'en ai 34). Je joue sur des univers qui existent (Troy, Plagues, l'empire des cerisiers et valérian quand il seront sorti ^^ ) et certains que j'invente avec système de jeu.
En ce moment, ma table joue sur l'univers du roman que je publie sur scribay (subtile inception, t'as vu ?). Je trouve que transposer l'univers que l'on a inventé pour un roman a un format jouable est un excellent exercice pour voir s'il tient la route. Si votre univers comporte des incohérences, les joueurs ne se gêneront pas pour les exploiter.
A bon entendeur, rôlez ;)
Image de profil de rvrchristian
rvrchristian
J'ai fait pareil que toi, j'ai fait jouer mes amis sur une préquelle de mon roman, un an avant à peu près le départ du roman. Une très bonne expérience, même s'ils ont tués un des personnages du roman.

Personnellement, je préfère masteriser que jouer. Je m'y sens beaucoup plus libre.
Image de profil de Daegann
Daegann
Pareil... Je l'ai fait dans les deux sens : J'ai d'abord développé spectre pour en faire un jdr avant d'épaissir le background via l'écriture des quelques nouvelles / romans. Et puis là avec mon univers fantasy, c'est plutôt l'inverse (mais quasi en parallèle en fait) : l'idée d'un roman, le développement de l'univers pour celui-ci et l'utilisation de cet univers ensuite pour du jdr...
Image de profil de ecrivainné
ecrivainné
Je joue beaucoup au jeu drôle. Pourriez vous aller lire mon livre svp?
Image de profil de Aria
Aria
Oh-oh ! Je suis une fanatique de cette pratique. Je pratique ce jeu depuis mes dix ans (à savoir qu'actuellement j'en ai vingt-trois). J'ai eu beaucoup de personnages (j'ai la capacité de créer une histoire en quelques minutes).
Image de profil de Ivoire
Ivoire
Oh ! Je ne m'attendais pas à trouver autant de rôlistes forum sur Scribay. J'ai commencé à écrire sur forum y a environs une dizaine d'années et aujourd'hui à 35 ans je tiens encore un forum médiéval fantastique (les serments d'Eurates). J'aime écrire et développer aussi bien des univers que des personnages, le forum rp donne cette possibilité. Mais ce que j'apprécie par-dessus tout c'est de pouvoir croiser d'autres plumes. Je ne compte pas m'arrêter d'écrire et mon forum est un bon lieu pour expérimenter des lieux, des situations et qui sait écrire une histoire à moi plus tard. ^^
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Je pense que je devrais retenter l'expérience des forums rp. Je suis un peu rouillé dernièrement et je crois que ça me ferait du bien de retourner à mes racines.
Image de profil de Rémi Silvergold
Rémi Silvergold
Ah ! ça parle de forum rp ! Bon ben...

En tant que grand rpiste et adepte des forum rp (j'en ai même créé un sur l'univers de The Legend of Spyro en plus d'être sur la quasi totalité des fofo Spyro) qui s'entraîne à écrire avec ces fofo, mon avis sera mi-subjectif, mi-objectif. (et je ne parle que des forums car les JDR papiers à la Dongeon et Dragon sont aussi extraordinaires)

Le forum RP est pour moi une merveilleuse chose mais qui, comme le cinéma ou le jeu vidéo, ne sera qu'éphémère. Et c'est merveilleux car c'est, pour moi, le mélange parfait entre littérature et jeu vidéo (et j'ai une très bonne vision de ces deux arts (fight me si tu penses que le jeu vidéo n'est pas un art et que ce n'est que pour adolescent ! Fight me ! XD J'ai tout un exposé sur le jeu vidéo et la littérature pour te montrer que le jeu vidéo n'est qu'un descendant de la littérature sur tous les points, ajoutant en plus l'art audiovisuel et l'art de l’interactivité déjà présent dans la littérature avec les Livres dont vous êtes le Héro ! XD)) et nous pouvons trouver déjà les graines de grands écrivains dedans.

Donc, pour moi, le forum RP est l'une des meilleurs choses faites à la littérature et au jeu vidéo XD
Image de profil de SaltyKimchi
SaltyKimchi
Je n'avais pas vu ce sujet ^^

J'ai faisais des deux. Ça va peut-être en étonner certains mais j'ai commencé par le RP forum dans mes années lycée (je suis longtemps resté sur un forum Harry Potter, Serdaigle maggle) avant de faire du jeu de rôle papier. J'étais à la fac, avec un groupe de potes on se retrouvait chaque semaine chez le MJ pour avancer nos aventures. Je jouais un gnome barde qui chantait mal pour faire fuir les ennemis.

Après c'est pas ça qui m'a donné envie d'écrire, j'écrivais déjà avant de connaître tout ça. Le RP ça me manque un peu, mais ça demande un certain investissement qui n'est pas toujours permis. J'arrive en master là et je sais pas si j'aurais le temps de m'y consacrer ^^ Ni même si c'est le cas pour mon entourage.
Image de profil de JuDream-On
JuDream-On
Bonjour !

Je suis toujours rôliste actuellement, il n'y a pas si longtemps que j'ai débuté. J'ai commencé avec Pokemon, puis je suis passée par des univers originaux et Harry Potter. J'ai commencé le rp parce que j'aimais déjà écrire, et je trouvais que c'était une bonne manière d'améliorer ma créativité et mon style d'écriture ^^
Désormais, j'écris mon roman, mais j'ai toujours un forum de rp à côté, c'est toujours agréable d'écrire avec d'autres personnes, et c'est une expérience vraiment différente !

J'ai lu un peu vos réponses et je pense qu'on est pas mal dans le même cas : le rp donne envie d'écrire ses propres histoires ^^
Image de profil de Renaud COLLILIEUX
Renaud COLLILIEUX
Moi aussi j'ai été rôliste, probablement à une époque où la plupart d'entre vous n'étaient même pas nés : au tout début des années 1980. Rien n'était en Français à l'époque. J'ai joué à D&D, puis AD&D, mais aussi à des jeux dont vous n'avez probablement jamais entendu parler : Chivalry & Sorcery, Space Opera (d'une richesse incroyable, mais aussi d'une complexité de règles très lourde). Plus tard à d'autres jeux (l'appel de Cthulhu, Stormbringer, Mega, Conan, l'oeil noir), mais mes groupes de jeu se sont dissous avec la vie de chacun, les mariages, l'arrivée des enfants.

J'ai été joueur régulièrement, mais encore plus souvent MJ car je passais pour un excellent conteur.

J'ai gardé cette passion pour jouer tout seul à des MMORPG de temps en temps. Je suis encore sur World of Warcraft où je passe parfois. Mais il arrive que ces réunions de groupe me manquent.

En termes de souvenirs dingues, je me rappelle cette fois où nous avions décidé de jouer 48h de suite sans dormir. Nous étions 7 je crois. Les 4 derniers dont je faisais partie ont rendu leur tablier à la trentième heure car nous avions sous-estimé le pouvoir soporifique de la bière et nous étions fin bourrés... :) Les personnages faisaient absolument n'importe quoi et les joueurs peinaient à lire le résultat des lancers de dés.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Rholalala, plus on se croise sur Scribay, plus je nous découvre d'affinités XD. Je te rejoins d'ailleurs sur la joie de jouer aux MMO mais seul. Une de mes phrases préférée quand j'y jouais était "Wow, c'est bien, mais sans les joueurs". Maintenant, j'ai découvert Dragon Age, et c'est quasi la même chose, donc j'ai lâchement lâché Wow ^^.

Petite question : vous aviez quel âge quand vous avez fait vos 48 heures sans dormir ? Passé les 25 ans, je trouve ça très courageux XD.
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Dragon Age... <3 Aaaaaaaah... J'adore cet univers.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
J'attend le 4 avec impatience mais j'ai un peu peur de la règle des séries. Le 1 était génial, le 2 j'ai détesté, le 3 je me suis roulée par terre de bonheur (sauf pour le choix Cornélien, si tu vois de quoi je parle, wink wink nudge nudge. J'ai dû éteindre mon PC et j'ai appelé l'amie qui m'a fait joué pour la première fois en catastrope, en mode "NAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! Je peux pas choisir, NOOOON !"). Extraordinaire expérience de jeu. Et les musiques... <3
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Contrairement à plusieurs joueurs de BioWare, j'ai adoré le deuxième opus pour sa simplicité et ses personnages tragiques. Cependant, Inquisition demeure mon volet préféré. J'ai aussi aimé Origins. Je n'arrive pas à me décider lequel je préfère le plus parmi les trois jeux. Ça n'étonnera personne si je dis que mes romances étaient Zevran, Anders et Dorian...
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
LE 2, j'ai adoré les personnages (Varrick ! Le personnage de jeu que tu voudrais rencontrer dans la réalité). Et l'histoire est démoniaquement bonne (il faut du courage quand même pour créer un jeu qui dit au joueur "quoi que tu fasses, quoi que tu essaies, ça va très très mal se terminer". Mais le côté Donjon m'a pas plu, et je trouvais la difficulté mal dosée.

As-tu déjà essayé de romancer Bull dans Inquisition ? C'est ma romance préférée jusque-là (j'ai fait Cullen, Joséphine, Solas (faut un certain degré de fuck up pour faire Solas, mais toujours sur les conseils de mon amie, j'ai tenté, et ça ajoute un twist spécial à la fin) pour le moment). Je n'en suis pas encore à la fin mais c'est vraiment sympa.
Image de profil de Renaud COLLILIEUX
Renaud COLLILIEUX
Moi j'avais 21 ans et le groupe en entier avait entre 19 et 22 ans je pense. La bière je ne me souviens plus... :)

Amusant ma chère Gobbolino, effectivement nus avons plein de vécus et une sensibilité proches.

Je vais jeter un oeil à Dragon Age.

Amitiés à tou(te)s
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Je n'ai pas rejoué aux jeux, pour être honnête, parce que les histoires sont encore fraîches dans mes souvenirs. Cependant, j'ai vu toutes les romances complètes sur Youtube. Je dois dire que j'aime bien celle de Solas, Iron Bull, Fenris, Isabela, Leliana et Alistair. Ah ouais, celle de Morrigan n'est pas mal non plus. J'ai passé des lustres à lire des fanfictions de Dragon Age... Ça me donne envie d'en écrire moi aussi, mais je suis nul en ce qui concerne la Lore (le codex) approfondie de cette saga.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Et tu m'a réveillé des souvenirs horrible de mon unique partie de Cthuluh, rien que de l'orthographier correctement ça me donnait des froissons XD.

Je te conseille TRES CHAUDEMENT Dragon age. Si tu aimes les RPG sur PC, tu seras conquis.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Oui, un énorme avantage de la série, c'est que le background est très développé. Si tu as l'occasion, je te conseille vraiment de tenter le coup. Solas, ça te vrille le cerveau (ça m'a fait mal, parce que même quand le gars te complimente, il arrive à t'insulter, j'avais envie de le frapper... je l'ai fait dans mes autres runs, d'ailleurs). Joséphine est très fun aussi, tu peux te battre contre son fiancé en duel, et la fin est super chou.
D'ailleurs, hors romance, mais l'intrigue secondaire Varrick/Cassandra ? Je me roule par terre de rire à chaque fois.
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Le dernier DLC d'Inquisition est superbe pour Cassandra. Surtout avec cet easter egg à la fin mdr.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je l'ai pas fait encore, chut ^^
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Do it. Now. C'est un ordre. >_< lol
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Marf marf marf, déjà que j'ai du mal à me mettre au boulot... XD
Image de profil de Daegann
Daegann
48 non stop j'ai pas fait... mais on avait fait une trentaine d'heure sur une partie, début un 31 décembre et terminé le 1er janvier... et ça ouvrait le bal pour 6 jours de jdr (plusieurs parties) avec peu de sommeil à l'intérieur...
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
La seule fois où j'ai tenté, au bout de 2h, la moitié de la table était bourrée et cherchait des noms d'elfes en "el", comme "Moltonel" pour "aider" le MJ...
Image de profil de Daegann
Daegann
arf. Cela dit oui. En général une partie qui s'étale dans la nuit, à 3h du mat c'est là ou tu as les plans les plus flingués qui apparaissent ^^

Sinon Dragon Age je n'ai fait qu'Origin (que j'avais adoré) mais j'ai incquisition qui dors dans un coin (mais jusque là je n'ai jamais passé la création de perso j'arrive pas à en faire un qui me plait :( ). Puis d'une façon générale, je suis plus Mass Effect...
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Je suis le Commandant Shepard et ceci est mon sujet préféré dans la Citadelle.
Image de profil de Renaud COLLILIEUX
Renaud COLLILIEUX
Génial ! On est fous quand on est rôlistes acharnés, mais qu'est-ce que c'est bon !!!
Image de profil de Stéphane Gallay
Stéphane Gallay
Purée! Quelqu'un qui est rôliste depuis plus longtemps que moi!

(Commencé à mi-1982).
Image de profil de Valerian Delluit
Valerian Delluit
Hello.
Je suis un grand fan des jeux de rôles par écrit. J'adore l'aspect collaboratif. Et j'aime être surpris lorsque le joueur en face, fait faire à son personnage une action, fait intervenir quelque chose d'inattendu pour moi. Et certains forums implémentent même un système de dès qui rajoutent de l'aléatoire.
Ça m'oblige en permanence à trouver de nouvelles idées. Et c'est aussi un bon moyen d'écrire régulièrement.

Je suis principalement sur un forum pokémon, car je trouve l'univers très riche. Mais surtout, les joueurs sont géniaux. Ils ont toujours des idées géniales et saugrenus. Et l'ambiance est géniale !

Je pense même à créer un forum avec mon propre univers avec des démons qui vivent à Paris.
Image de profil de Stéphane Gallay
Stéphane Gallay
Pas par forum, mais je suis rôliste (et même auteur) depuis plus de trente-cinq ans.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
One of us ! One of us ! One of us !
Image de profil de Daegann
Daegann
Je n'ai jamais eu l'occasion de jouer à Tigres Volants, mais j'en ai entendu beaucoup de bien... (et accessoirement, j'envie son succès ^^ )
Image de profil de Stéphane Gallay
Stéphane Gallay
Sauf qu'en fait de succès, c'est surtout le plus connu des jeux de rôles pas connus et il s'est plutôt mal vendu.

Depuis, je me suis rattrapé avec Freaks’ Squeele. ;)
Image de profil de Daegann
Daegann
Malgré tout il a une certaine reconnaissance et je connais plusieurs joueurs de bon goût, c'est déjà mieux que d'être resté à l'état de Beta version avec juste quelque playtest éparse... ^^;
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
Hello ! J'ai fait exactement le même parcours que toi. J'ai commencé à rp sur les forums et c'est plus ou moins ça qui m'a vraiment donné l'envie d'écrire mes propres univers. Enfin je m'étais déjà essayé aux romans plus jeune mais j'étais plus... Jeune.

Il m'arrive toujours de m'inscrire dans un forum, ce qui est dommage, c'est que trouver des forums fantasy ou science fiction maintenant c'est devenu dur ! Enfin voilà, j'aime toujours ça, j'ai aussi fait du jeu de rôle sur table à l'occasion.

D'ailleurs, à mes temps perdus, je travaille sur mon propre forum cyberpunk, mais chuuut ;)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
OUh, ça sonne bien, dis-donc ^^. Tu mettras un lien quand tu auras fini ? ^^
Image de profil de Daegann
Daegann
Cyberpunk le jeu ou le genre ? :D
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
Cyberpunk le genre ! Je préfère un concept original !
Oui pourquoi pas je vous donnerai le lien à l'occasion :)
Image de profil de Daegann
Daegann
Oui !
Ca m'interesse ^^
Le cyberpunk c'est un peu mon style de predilection (avec le space op, pour ça que je mix les deux dans mes nouvelles mais avec quand même un penchant vers le cybetpunk...) ^^
Image de profil de Totoj
Totoj
Je suis passé par les deux supports : sur table et sur forum.

Le premier, c'était en école d'ingé, le soir après les cours, on se prenait une salle de classe (après avoir été cherché un bon kebab XD) et on faisait du D&D, du Psion, ou du Warhammer 4k. J'avais même essayé de me mettre en MJ après avoir trouvé un gars qui avait développer un JDR sur Final Fantasy 7. Des moments de fou rire garantis. Par exemple dans Psion, je m'étais fait déglinger la panse par un shotgun, et pendant notre fuite en voiture, nous n'avions rien de trouvé de mieux que des lacets de chaussures pour refermer la plaie X'D.

Pour ce qui est du RP sur forum, c'est de là que m'est venu l'envie de créer mes histoires. En effets, pendant plus d'un an, j'avais construit un personnage que j'adorais. Puis, quand le forum a commencé à être déserté, la frustration m'a poussé à écrire mon premier récit sur mon personnage de forum et BOUM ! Le Journal D'Aeglos est né (vous pouvez au passage venir me lire ici même et me donner votre avis et demander la suite que je n'ai pas encore transféré sur Scribay).

Depuis cette première expérience d'écriture, j'ai toujours envie de raconter des histoires :)


PS: Et moi aussi, le RP sur forum me manque :/
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
Salut à vous belle compagnie, vous m'attendiez ?

J'ai commencé à rôlister pendant les études, ça fait un bail... AD&D1 avec un groupe de bills que je préfère oublier, AD&D2 en club et d'autres jeux, mais je suis globalement très "donjon", mais plus "campagne épique" que "souterrains".

"L'Âme de l'Assassin" est issus d'une partie de JdR que j'ai masterisé, et dont les héros sont des personnages joueurs. J'ai repris l'intrigue principale, les personnages avec leurs traits de personnalités très particuliers et la plupart des anecdotes... mais je les ai évidemment adaptée pour avoir autre chose qu'une parodie à la Naheulbeuk ou une caricature à la Wismerhill.

Après, il est évident que le JdR en forum donne plus d'opportunités aux "belles plumes" de s'exprimer que le JdR sur table ou "en direct" (roll20 ou discord).

Si je ne sors aucune anecdote rigolote, je ne serai pas très crédible, alors je vais vous parler de ma campagne "DarkSun" qui est une véritable anthologie de délires...

Lassés de mes improvisations, mes joueurs me suggèrent avec insistance de commencer une "campagne classique"... heureux hasard, un ex camarade de club revend son DarkSun, je me précipite sur l'occasion.
Pour ne pas refaire de nouveaux personnages, mes joueurs sont envoyés dans un lointain futur ou leur univers est "devenu" Dark Sun, cependant ils ne doivent pas s'en rendre compte tout de suite et pensent être "simplement" dans un autre univers (sauf qu'ils ne peuvent pas revenir, et ne comprennent pas pourquoi).
Le premier chapitre du scénario de base est assez vachard: tous les personnages doivent être "attrapés" par les archontes du roi sorcier qui a besoin d'esclave pour construire une immense zigourrat. J'attrape sans difficulté la quasi totalité du groupe... sauf le voleur, Filwin le Fourbe, incarné par un joueur particulièrement retors dont j'ai oublié le vrai nom.
Persuadé que c'est à cause de ses vêtements que les gardes les traquent (ce qui n'est vrai qu'en partie, ils arrête n'importe qui sous les prétextes les plus divers), il décide d'assomer le premier passant venu pour lui voler ses vêtements.
Le premier passant est un demi-géant de Darksun, trois mètres de haut.
Il se tourne vers Filwin, lui fait un gentil sourire... Filwin a l'air tout con avec son gourdin levé, il prend la fuite et se cache. Puis il passe la tête hors de sa cachette et regarde prudemment à gauche et à droite...
Le géant est juste derrière lui, dans la même position, et lui aussi regarde prudemment à gauche et à droite. Il faut dire que les Demi-Géants ont une particularité: lorsqu'ils rencontrent un individu charismatique, ils le suivent et l'imitent pour se faire accepter. Une fois que Filwin a compris cela, il décide d'apprendre à son "disciple" à assomer les gens.
-1- se cacher aux abords d'une petite ruelle.
-2- faire "psssst" pour attirer le pigeon quand on l'entend marcher
-3- abattre le gourdin sur sa tête

Le demi géant semble avoir compris, ils se mettent en place.
On entend des bruits de pas: "psssst"
Un archonte suivi de vingt gardes se présentent, Filwin sent que ça va mal tourner (il a raison) et prend la fuite.
Le Demi-Géant assome l'Archonte, puis prend la fuite...

Filwin entre dans une petite taverne miteuse par une étroite entrée et se cache sous une table.
Le Demi-Géant entre dans la même taverne, par le même passage étroit, en défonçant au passage la moitié du mur... puis se cache sous la même table, en reversant deux ou trois autres tables au passage, avec les clients dessus.
Là dessus la garde arrive... go to Zigourat.

La suite du scénario se joue à peu près comme prévu... les PJs s'évadent avec d'autres prisonniers, ils se séparent et vivent quelques aventures...

Puis, les PJs escortent une caravane qui se fait attaquer par des rebelles à la solde de l'alliance voilée (des magiciens "bons" associés à des druides qui mènent une guérilla contre les rois sorciers). Les mages lancent une vaste zone de brouillard pour désorganiser les défenseurs...
Perdu dans le brouillard, Filwin entend "psst"
Coup de gourdin taille XXXXXL sur le crâne... son Demi-Géant faisait partie des rebelles et ne l'a reconnu qu'une fraction de secondes trop tard.
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Je viens de changer le titre du topic, mais le sujet reste le même.
Image de profil de GoM
GoM
Je suis un rôliste de petit niveau. On jouait souvent adolescents à une forme de D&D inventé de toute pièce sur base de dés 6. Ce n'est que plus tard que j'ai vraiment fait du jeu de rôle papier avec des vraies règles. Ce qui était sympa c'est vraiment d'avoir un petit groupe d'amis et de faire grandir son personnage.

J'ai joué à Donjon et dragon et warhammer, en format court j'ai aussi fait du loup garou (entre amis ou sur le web). Par forum j'ai tenté de lancer le truc une fois mais aucun joueur n'est venu.
J'ai fait le joueur et aussi le MJ, j'aime beaucoup les univers Fantasy. Mais j'aimerais bien un jour tenter les univers de SF (comme la version non officielle de Mass Effect).
J'adorais écrire aussi l'histoire de mes armées de figurines Warhammer et de leurs batailles.

J'ai eu de nombreuses expériences de joueurs, mais souvent autour d'un univers classique de Fantasy.

Je ferais peut être un jour une version des Terres Reculées en Jeu de Rôle pour m'amuser. Mon roman possède des personnages ou des classes qui s'y prêtent, mais c'est surtout que j'adorais en faire un Univers plus étendue que dans le bouquin que je suis en train d'écrire.
Image de profil de Daegann
Daegann
Sur forum, non, pas vraiment. Mais rôliste sur table, oui. Et ce n'est pas si éloigné dans le sens où la création de personnage et la réflexion qui va avec est la même.

L’interprétation diffère ensuite car pas le même média, mais au final, pour ce qui nous intéresse, c'est bel et bien les jdr qui m'ont amené à écrire. Pour écrire le background de mes personnages au début, puis, quand j'ai manqué de temps pour jouer, de coucher de nouvelles aventures pour mes personnages et ainsi continuer de les jouer et de les faire vivre.

Au final, j'ai conçu mon univers maison comme un univers de jdr et j'ai commencé à écrire des histoires (chroniques de spectres) qui se déroulaient dedans pour pouvoir l'épaissir un peu. Aujourd'hui, l'univers est là, je me suis créé de nouveau perso que j'adore et j'ai eu envie de leur faire vivre des aventures. C'est comme ça que je me suis lancé sur l'écriture de Wildcards...
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Comme quoi le jdr est le moteur de bien des oeuvres :D
Image de profil de Lespri
Lespri
Oooh, ça me renvoie à loin ça. J'en ai fait effectivement sur World of Warcraft, j'avais une dizaine d'année à l'époque. C'était plutôt cool parce qu'on avait notre forum propre (pour la guilde, on jouait un équipage pirate) sur lequel on écrivait nos propres histoires et aussi des trucs en collaboration. Mais on avait aussi la partie jeu derrière : jouer nos personnages "pour de vrai", collecter les costumes, familiers, etc qui vont bien pour notre personnage, explorer les zones cachées, ou tout simplement jouer ensemble...

J'ai recontré des gens géniaux à l'époque, je leur ai jamais révélé mon âge (j'avais un peu honte d'avoir 10-11 ans vu qu'ils avait pour la plupart la vingtaine) et même s'ils ont dû se douter que j'étais jeune (laissez moi douter de la qualité de ma plume à cet âge) ils m'ont toujours encouragé, conseillé pour m'améliorer. Pour moi c'est un peu grâce à eux que j'ai appris à respecter la langue (genre à écrire en français correct et pas en langage SMS sur un jeu en ligne à cet âge ET à cette époque là, c'était pas gagné).

Après la guilde s'est dissoute (personnes plus motivées, d'autres qui arrêtaient le jeu, changeaient de serveur etc). J'ai arrêté le rp et joué "normalement". J'en ai pas refait depuis.

J'avoue que j'ai jamais vraiment réfléchi à m'y remettre, j'ai un peu peur de "briser la nostalgie" et de trouver ça nul. Et je saurai pas trop vers quelle communauté me tourner non plus.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ah oui, tiens, j'avais oublié ça ^^. J'en ai fait brièvement, mais j'ai arrêté assez rapidement aussi, vu que la guilde se délitait. Le RP n'est aussi bon que les personnes qui le maintiennent, tu avais l'air d'avoir une équipe très sympa ^^
Image de profil de Lespri
Lespri
C'est sûr, et c'est aussi pour ça que j'ai pas continué par la suite. Je jouais sur serveur privé en plus, donc on était un peu les quelques illuminés à faire du RP dans une population assez maigre.
Image de profil de Pierre Sauvage
Pierre Sauvage
J'ai fait du RP pour ma part, dans ma prime jeunesse, et je redécouvre cette joie maintenant, en jouant au MDJ pour ma femme et ma fille.
Dans un autre genre, j'ai pas mal fait de RP sur un jeu en ligne, (les royaumes renaissants, pour les connaisseurs), où le jeu n'a plus été qu'une excuse pour me lancer dans des RP mémorables dans cet univers renaissance décadent et violent à souhait.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ah tiens, je le connais pas, celui-là, mais je pense que le côté violence a dû me faire tourner les talons à l'époque... je suis une pauvre petite chose fragile.. (keuf, keuf, on y croit tant qu'on sait pas que mon perso à Nephilim était un Sélénim XD)
Image de profil de Pierre Sauvage
Pierre Sauvage
Je ne connais pas Nephilim, mais je vois bien ce que peut faire un Sélénim :p
Image de profil de Agapé
Agapé
Ah, si si et j'en fais toujours ! Quoique sous une forme légèrement différente ;) Plutôt que d'incarner des personnages déjà créés dans des univers existants, tous étaient des mondes originaux avec des personnages inventés de toute pièce. J'y ai participé (très très mal, il faut se l'avouer) depuis mes 11 ans, et il m'arrive encore de m'inscrire ici ou là pour ne pas perdre la main... C'est cette forme de coécriture qui m'a fait persévérer dans la création de mes propres histoires :3
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Héhé, je me rappelais bien que t'en avais parlé lors de ton arrivée. Apparemment, maintenant, ça passe beaucoup par Tumblr, mais je suis trop vieille pour ça XD
Image de profil de Agapé
Agapé
Tu as une bonne mémoire :D
Tumblr ? J'y passe pourtant une bonne partie de ma journée dessus et je l'ignorais x) Je préfère les forums et sujets dédiés à ça personnellement :<
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
J'ai une amie qui fait des Rps Star Wars dessus, mais j'arrive même pas à comprendre le fonctionnement du site alors bon... ^^;;
Image de profil de Agapé
Agapé
Sans doute en reblogant leurs posts mutuels ou par messages ? Quoique je ne vois vraiment pas comment pour le coup xD
Pour ma part, ayant été férue de jeux d'élevage virtuels quand j'avais onze ans (chuuut, je sais..), j'ai commencé là-bas ! Il y avait une communauté sympathique quoique plutôt jeune et toute une section de la Place Publique dédiée aux jeux de rôle, c'était très sympa.
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Roleplay et écriture sont deux choses qui se marient très bien.

Personnellement j'ai fait du jeu de rôle sur table avec des amis et j'ai tellement eu envie de fixer nos aventures de bras-cassés magico-antico-chelous que je les ai écrites. La difficulté étant de retranscrire des dizaines d'heures de divagations en un tout cohérent et un minimum synthétique du point de vue de mon personnage.
Pour le plus grand désarroi de mes amis j'ai également noté les plus belles idioties qu'ils ont dit (moyen de pression ultime :'D)

En tout cas la pratique rôlistique est propice à l'élaboration d'histoires, car il y a une dimension aléatoire et surtout une implication émotionnelle forte (qui n'a pas été dégoûté en faisant un échec critique ?).

il faudrait que je poste les aventures de la compagnie de l'oignon sur Scribay un jour parce qu'elles valent le détour ;)
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Voilà le texte en question : https://www.scribay.com/text/979082676/les-aventures-de-la-compagnie-de-l-oignon
En vous souhaitant une bonne lecture ;)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Mouhaha, dans le temps, on faisait un best off qu'on postait sur Facebook après, histoire de bien étaler la honte (j'ai mémoire d'avoir introduit un mien personnage - nain - en disant "je les observe [mes futurs comparses] en astiquant ma pipe"... Bien sûr ils avaient l'esprit mal placé.

C'était quoi pour toi ? Du Pathfinder ?

Histoire d'étaler ma honte, lors de ma dernière campagne, j'ai fait un échec critique alors que je devais diagnostiquer une cause de décès. Le mort avait deux belles traces rouges sur la jugulaires, j'ai sorti "Je pense que c'est une méningite"... XD Hommage au Hamlet de Gotlib !
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
XD vive les échecs critiques !
Le jeu de rôle en question avait été totalement inventé en prenant des bouts de règles par-ci par-là.

Question phrases à la con quelqu'un a dit avec un certain cynisme clairvoyant "silence dans l'arène on s'entend plus mourir"
Il y a eu des tentatives de menaces sur le MJ : "Je vais tuer ta petite copine dans mon aventure. Et je vais la ramener à la vie pour la tuer encore une fois !"

Et le classique labyrinthe :
"Droite ?
- Gauche je crois.
- Quelle gauche alors ?
- Hein ?
- J'ai perdu le fil."

Mais celle qui est restée dans les annales est celle-ci : "je vais gagner grâce au pouvoir de l'amitié, et un peu de cheat quand même".

J'ai des pages entières de bêtises comme ça :')
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
HA ha ha, celle de l'arène est mythique ! C'est fou comme tu pourrais pas inventer ce genre de chose, et PAF ça sort dans le feu de l'action XD
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
En plus celle-ci était prophétique, vu qu'il y a eu un seul survivant à ce combat d'arène XD
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Sinon il y a eu la meilleure excuse pour ne pas payer ses impôts "je ne peux pas payer je suis dans le coma"

Ou le MJ qui a perdu la foi : "fais-moi un jet de décès"

Et"ils ont encore fait exploser ma maison !" (avec un accent désespéré sur le "encore")

Ça vient comme ça et c'est ça qui est fantastique ;)
Sans compter tout ce qui est intranscriptible par l'écrit ou qui n'a aucun sens hors-contexte qui constituent une grande partie de ces délires.

C'est aussi pour ça que c'est un défi de coucher sur papier une séance.
Image de profil de Daegann
Daegann
Fut une époque, je gardais aussi ces petites phrases prononcer lors des parties. Les meilleures (et les meilleurs plans) étant étrangement celles formuler vers 3h du matin, quand t'es pas encore assez fatigué pour t'endormir sur la table mais suffisamment pour que ton cerveau ne soit plus irrigué correctement ^^

Faudrait que je retrouve les citations que j'avais noté et celles de mes potes. Là pour le moment, je n'en citerais qu'une qui résume beaucoup de partie de jdr finalement : "J'adore quand un accroc se déroule sans plan"
Image de profil de GoM
GoM
Je me souviens d'une partie endiablée d'un jeu de rôle création maison sur base dés 6 et classes-races classiques de D&D.
J'étais le MJ et lors de la classique rencontre dans l'auberge les trois personnages (Un nain guerrier, un elfe noire nécromancien et une elfe des bois chasseresse) ça a vite tourner au vinaigre.
Le Nécromancien laid comme un pou (jet aléatoire oblige) drague l'elfe des bois et rate son test de persuasion. Elle le frappe, le nécroman de faible constitution perd la moitié de ses points de vie. Pour se venger il tente de la violer. Elle décide de se faire popo dessus pour dégouté l'elfe noire, ce qu'elle réussit. Mais l'un des talents de naissance est que le nécroman n'est dégouté par rien et n'a pas peur de se salir les mains.
L'elfe décoche une flèche loupe le nécroman et tue un villageois. Le nain intervient pour calmer le jeu.
Mais le nécroman persuade le nain avec un jet de persuasion réussite critique que l'elfe des bois "est une mécréante qui mérite la mort".
Le nain tente d'analyser la situation alors que l'elfe des bois glisse sur sa bouse en approchant du nain.
Le nécroman décide d'utiliser le villageois mort pour lever un squelette et attaqué le nain en traitre.
Le Nain prend sa hache face à une telle diablerie.
L'elfe tire dans le plafond.
Le nécroman tente de convaincre les villageois que l'elfe et le nain ont tué et lever un cadavre contre le village. Critique de persuasion les villageois tue le nécroman. Fin de l'histoire.
Ils n'ont jamais réussi à former un groupe.
Image de profil de Daegann
Daegann
Ils ont un peu abusé dès le départ aussi... Le RP c'est bien mais à un moment on est sensé jouer ensemble et faire un minimum d’effort... En plus, la plupart du temps, ils ont pas besoin de se mettre les uns contre les autres pour s'attirer des ennuis...

Dans le genre, sur une partie de Shadowrun, les PJs avaient un job relativement simple : entrer dans un data-center et voler un serveur s'y trouvant.

Ils font leurs repérage, s'arrange pour voler deux badges à des types qui dispose des autorisations d'accès à la salle serveurs qu'ils visent et se mettent en position. Ils sont 4 : deux filles, une humaine et une elfe, plutôt orienté vers le social, un nain spécialiste des véhicules et un street sam (humain cyber-augmenté). Ils décident donc que les filles entrent pendant que le nain est prêt pour la fuite et que l'autre gars reste en backup au cas où ça se passe mal.

Les filles entrent, pas de problèmes même si à l'intérieur, le réseau ne passe pas pour des raisons de sécurité (peinture anti-wifi). Puis, au bout de quelques minutes, une autre équipe débarque en van. Trois types cagoule et fusil d'assaut en sorte et donnent l'assaut sur le data-center, flinguant le réceptionniste au passage. Deux des trois gars entrent dans le data-center tandis que le troisième reste dans l'entrée.

Voyant ça, les deux PJ resté à l’extérieur et qui ne peuvent pas communiquer avec les deux autres se regardent. Le nain, lance, l'air de rien un "je dis ça comme ça mais les filles sont seule à l'intérieur avec les deux braqueurs" sachant que le perso restant était, non pas macho (enfin un peu) mais disons obsédé par la sécurité des filles... Du coup il hésite mais fini par se décider à sortir de la voiture et vouloir faire le tour pour trouver une entré par derrière.

Le nain se retrouve seul (faut savoir que c'est un peureux qui a en plus le défaut paralysie au combat) et se dit qu'il aurait mieux fait de se la fermer. Il prend quand même son courage à deux mains et décide... d'aller dégonfler les pneus du van de l'autre équipe.

Pendant ce temps, le street sam revient parce qu'il a pas trouver d'entrer à l'arrière et décide de s'approcher discrètement pour se faire le gars resté dans l'entrer du data center. Il l'ajuste et lui tir dessus.

Alerté par le coup de feu, le chauffeur du van sort, tombe nez à nez avec un nain en train de dégonflé ses pneu, attrape son arme en bandoulière, rafale sur le nain qui fait le tour du van (il se prend une balle dans la jambe). Et, le street sam, qui a pourtant entendu tirer derrière lui... va vérifier derrière le comptoir qu'il a bien eu le type qu'il visait... laissant le nain tourner autour du van avec un type qui le poursuit.

Bon, le street sam est finalement revenu en arrière se faire le chauffeur, puis est rentré dans le bâtiment pour retrouvé les filles (qui, entre temps avaient trouver le serveur et était partie vers le toit comme elles avaient compris qu'un truc se passait)

Le nain, blessé, retourne à sa voiture, entre les coordonnées GPS de l’hôpital le plus proche (il avait le défaut douillet aussi en plus de la paralysie au combat) mais la police est en train d'arriver. Il tente discrètement de faire une marche arrière mais fini par se faire poursuivre par la police en laissant les 3 autres PJ derrière lui.

Sur le toit, les filles le voient se barrer et descendent par une nacelle qui se trouvait là (vu lors du repérage pour un plan B). A l'intérieur, le street sam se rend compte qu'il sait pas à quel étage sont les filles, ouvre une porte au hasard, tombe sur les type en cagoule. Leur tir dessus vite fait avant de refermer la porte et de monter.

Les filles arrivent en bas du bâtiment et voient débarquer le street sam sur le toit qui leur fait de grand signe elles :"mais qu'est ce qu'il fout là, lui ?". Le street sam entend la porte claquer derrière lui (il était suivi du coup). Et il saute dans le vide en se retournant pour faire feu sur les types. Il se mange sa rafale (encaisse plus ou moins, merci les protections cybernétiques) et rattrape le filin de la nacelle d'une main... qu'il lui faudra remplacé à la fin de la partie...

La suite ça a été mais tout ce passage était tellement épique...
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
HA ha ha, mondieu les parties de bras cassés. Dans mon top 10 des missions foireuses :

- un camarade joueur dans un jdr d'inspiration viking qui décide qu'il va traverser une planche entre deux bateaux au milieu de la mer pour aller piller ledit vaisseau (qui était un allié... en plus ^^;)... et qui foire son jet de discrétion. En même temps c'était très con comme idée.

- Une partie de INSMV (mais bon, voilà INSMV) où je jouais un démon de l'humour noir empailleur d'enfants morts accidentellement et où j'ai accidentellement fait détruire le McDo de Créteil (en gros pour m'amuser, j'avais glissé un bandeau nazi au bras de la vendeuse en caisse, mais mes deux comparses étaient adeptes de Bäal et dans des humains appartenant aux forces lourdement armées, ils ont ouvert le feu de suite... pwin pwin pwin.. on a buté le gars qui devait nous donner la mission dans le coup, heureusement il s'en est remis...
Image de profil de Daegann
Daegann
Dans le genre bras cassé aussi, toujours sur du Shadowrun, sur une campagne basé en europe où on débutait tous un peu à la rue (moins de ressources et de points a répartir à la créa), on run à Istanbul et on doit récupérer des info possédé par un type. On se point chez le gars mais on était pas les premiers et son corps encore chaud git la tête dans les toilettes. On fouille, et on le fouille et on voit qu'il a des yeux et de la mémoire cybernétique mais pas le temps de faire dans la finesse. Du coup on décide de lui couper la tête, mes collègues PJ commence à essayer de lui couper la tête mais tous finissent par rater un jet de sang-froid et vont vomir sur le pallier à tour de rôle sauf mon perso (un ork un peu bourrin) qui fini le travail. On enroule la tête dans un drap et on sort.

Là, j'ouvre le coffre de mon véhicule (le seul du groupe) et, là où ils ont tous galérer à choisir leur équipement (en gros l'un avait un six coups et 4 balles pour aller avec, et les autres c'était pas beaucoup mieux), là dans le coffre, ils voient plusieurs AK, une mitrailleuse lourde, des bandes de munitions, etc bref. On part et on décide de se planquer un peu le temps que ça se calme.

Un PJ demande "quelqu'un à une planque" moi "Ouais, j'ai !" et on part. On roule. On quitte la ville. Puis, au bout d'un moment un des autres joueurs à la présence d'esprit de demander "euh, elle est où ta planque exactement ?" moi : "Kiev !"

Du coup on s'arrête, "personne à plus proche ?" regard fuyant et l'un des PJ propose misérablement "Prague ?"

Bon, on a fait demi-tour et on a prix un hôtel miteux...
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Punaise, j'adooore ce genre d'anecdotes à la c... XD. C'est absolument n'importe quoi. J'imagine que le reste de l'aventure a été à l'avenant ?

Moins épique, mais j'y repense, là. La dernièr fois, je fais une murder, et mon perso est altruiste : il aime les deux enfants qu'il protège, il donnerait sa vie pour eux.

Donc le jeu se passe, on termine. Moi en tant qu'altruiste, j'ai essayé d'aider TOUT LE MONDE (et ça a payé, mes bébés sont vivants), mais ... je me suis fait buter. Quand le MJ demande à la joueuse pourquoi au juste, elle répond "Elle était trop gentille, ça colle pas, d'habitude elle est toujours fourbe, alors je l'ai butée en prévention".
Image de profil de GoM
GoM
J'ai eu aussi une réussite sympa.
Dans warhammer, arrivé dans un petit village on dort dans une grange prêtée par un villageois (un guerrier bretonien, un archer elfe et un prêtre de sigmmard). On devait enquêter sur les disparitions. La nuit venue grâce au jet de perception de l'elfe qui se réveille, il voit arriver des guerriers du chaos 5 ou 6. Trop pour nous à ce moment là.
L'elfe nous réveille, on ferme la porte de la grange. Mon breton cherche une sortie. Mais loupe des jets pour la trouvée. Les guerriers attaquent la porte et la rendent de leurs haches. L'elfe tirent en riposte à travers le trou. Pendant que le prêtre tente de maintenir fermer la porte.
Je loupe mon jet de perception.
L'elfe fait un échec critique sur ses mouvements près de la porte. Le breton va aider l'elfe.
La porte commence à céder. Et devant la situation critique le prêtre fait appel à sigmar. Réussite, jet sur le tableau des sorts qui vont nous aider, comète de cassandora. Le MJ demande un jet pour la cible et la puissance. Réussite critique sur réussite critique.
La comète approche.
On réussit tout juste à trouver la trappe de secours. La comète s'abat avec une puissance folle. Le MJ détermine les ennemis encore en vie. Échec critique des ennemis.
La comète à raser le village.
Le village était corrompu par le chaos et tous les villageois étaient ennemis.
On aurait dû déterminé ça en enquêtant et s'échapper pour demander à la garnison la plus proche de nous aider.
Le MJ passe à la quête suivante avec un air déçu. On venait de foutre en l'air son scénario.
Image de profil de GoM
GoM
J'ai eu aussi une réussite sympa.
Dans warhammer, arrivé dans un petit village on dort dans une grange prêtée par un villageois (un guerrier bretonien, un archer elfe et un prêtre de sigmmard). On devait enquêter sur les disparitions. La nuit venue grâce au jet de perception de l'elfe qui se réveille, il voit arriver des guerriers du chaos 5 ou 6. Trop pour nous à ce moment là.
L'elfe nous réveille, on ferme la porte de la grange. Mon breton cherche une sortie. Mais loupe des jets pour la trouvée. Les guerriers attaquent la porte et la rendent de leurs haches. L'elfe tirent en riposte à travers le trou. Pendant que le prêtre tente de maintenir fermer la porte.
Je loupe mon jet de perception.
L'elfe fait un échec critique sur ses mouvements près de la porte. Le breton va aider l'elfe.
La porte commence à céder. Et devant la situation critique le prêtre fait appel à sigmar. Réussite, jet sur le tableau des sorts qui vont nous aider, comète de cassandora. Le MJ demande un jet pour la cible et la puissance. Réussite critique sur réussite critique.
La comète approche.
On réussit tout juste à trouver la trappe de secours. La comète s'abat avec une puissance folle. Le MJ détermine les ennemis encore en vie. Échec critique des ennemis.
La comète à raser le village.
Le village était corrompu par le chaos et tous les villageois étaient ennemis.
On aurait dû déterminé ça en enquêtant et s'échapper pour demander à la garnison la plus proche de nous aider.
Le MJ passe à la quête suivante avec un air déçu. On venait de foutre en l'air son scénario.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ha ha ha ha ha. J'adoooore quand ça arrive. C'est excellent. Un peu overkill de faire tomber la comète, mais c'est ça qui est bon XD.

Ca me rappelle une autre histoire : mon dernier -et pour une raison- scénario Néphilim. On commence juste la partie : mon groupe s'est fait inviter dans un manoir en Bretagne, apparemment maudit et hanté par le fantôme d'une vouivre, qui se manifeste notamment en faisant tomber des éclais sur le clocheton. Le lieu est déjà ancré dans la légende, car il est lié à la figure de la fée Vivianne...

Donc on s'installe, on pose nos affaires, on va pour aller enquêter, et là je sors (même pas de jets, on en était à partager nos impressions sur le problème) "Lapinou (ma peluche/simulacre, c'est long a expliquer, juste il était tout mortel) pense que les habitants de ce chateau sont des archaïms créés par un Néphilim de l'eau".

Le MJ me regarde, et balance son écran.

J'ai grillé une partie de 3 heures en une phrase, il a refusé de rejouer avec moi à Néphilim... pwin pwin pwin.
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
il y a aussi ces moments où les dés te pourrissent toute la crédibilité d'un personnage.

Par exemple, j'ai récemment joué des jumeaux assassins, versés dans les arts du camouflage et de l'assassinat furtif. Or dès que je lançais un kunaï j'ai toujours fait mois de deux points de dégâts.
Quand il a fallu suivre un PNJ j'ai fait un échec et un échec critique, donc mes deux personnages se sont retrouvés à s'écraser face contre terre devant leur cible.
Puis dans un bar je bois un verre pour me fondre dans la masse, échec critique, je suis bourré et je balance un de mes coéquipiers sur le comptoir. Résultat : toute l'équipe fait la plonge.

A côté de ça mon frère joue le personnage le plus faible (15/100 en stat de physique), et c'est lui qui a tué le plus d'ennemis. En se jetant sur un lance-flamme il l'a dévié et a cramé trois personnes, puis peu de temps après il a empalé un garde grâce a une boussole et a fait tomber un deuxième garde dans un trou.
Du coup tout le monde le soupçonne plus ou moins d'être la version médiévale-fantastique de James Bond.
Image de profil de Daegann
Daegann
haha, j'avais un joueur comme ça a une époque qui sortait des théories fumeuses de nul part et tombait souvent juste, par hasard, sans avoir le moindre indice même de métagaming sur ce qui allait se passer... ^^

sinon, dans le genre échec critique sans lancer de dé, je me souvient d'un scénar où on est resté bloquer une bonne demi-heure devant la porte d'un grand manoir à se demander comment on pouvait entrer (pas de serrure magnétique à hacker, personne sait crocheté, elle à l'air trop épaisse pour la défoncer, etc) alors qu'en fait elle était pas fermé à clé... ^^;
Image de profil de Daegann
Daegann
Ca, les jet pourrit sur des perso sensé être très bon dans leur domaine, j'ai eu ma dose. Et c'est après une expérience du genre que j'ai arrêté de faire des perso qui sont sensé être ultra fort dans un domaine donné. Du moins, ils peuvent être doué mais sans plus (sinon je rageait) et surtout c'est à ce moment que j'ai vraiment changé de philosophie de jeu et que j'ai commencé à jouer des perso qui ont un petit côté branque assumé, sachant que, finalement le plus fun en jdr c'est pas quand tu réussit tout mais quand tu fini par te sortir des galère dans lesquelles tu t'es fourré...
Image de profil de Camille Ardanerre
Camille Ardanerre
Ou quand tu ne t'en sors pas, auquel cas l'ambiance frise l'hystérie collective XD

Ces moments où tu as vraiment l'impression que les joueurs jouent leur vie et pas celle d'un personnage, où l'adrénaline est à son comble...
Image de profil de GoM
GoM
Ça me rappelle le scénario où on était dans un fort pour distraire un groupe de nobles. On pouvait ressortir mort ou riche. Le fort boyaux. Vous vous doutez de l'inspiration.
Le problème c'est que j'étais un barbare ouvrant la voie, mais je ne parlais pas la langue et j'étais très bête. Alors quand une personne de petite taille est venue nous aider, je n'ai rien compris à ce qu'il voulait me dire et en loupant un test mon personnage l'a attaqué.
Dès lors tout est parti en sucette, l'équipe n'avait plus de guide et le nain et le voleur qui m'accompagnaient voulaient tuer tous ceux qu'on rencontrerait. Après le fort n'était pas accueillant et était plus un arène de bataille.
Après avoir réunit clés et indices on a filé vers le coffre tué la dresseuse et les tigres.
Mais on a foiré nos jets minutés et les pièces ne tombaient pas alors on a décidé de forcer la porte du coffre. Mais le MJ avait prévu le coup et ils fallaient réussir à tuer 3 vagues d'assaut de gardes. On a paniqué tout allait de plus en plus mal. On a essayé de prendre en otage le père Foura mais le vieux a canné lors du 2ème assaut. On a perdu le voleur en même temps.
Au troisième assaut malgré les bons jets de mon barbare, je n'avais plus rien pour me soigner et je suis mort sous le poids du nombre.
Il restait plus que le nain qui fut immobilisé. Et avant de se faire trancher la tête, on lui demanda ses derniers mots. Il cria « François rend l'argent !»
Pour le coup se fut bien marrant. Mais on échouait tout ce qu'on entretenaient et même le MJ a pas pu grand chose pour nous aider.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Petit ajout histoire d'étayer ce sujet : le jeu de rôle existe sous différentes formes. On connaît bien sûr le RPG sur Pc ou console, dont un des représentants les plus connus est Final Fantasy, mais le jeu de rôle a été décliné dans de multiples versions.

A l'origine, il s'agissait d'un dérivé de jeu de stratégies avec des figurines de plomb. J'ai d'ailleurs récemment découvert une émission très très sympa (sauf que la qualité du son est pourrie au début, mais faut pas se laisser décourager) qui explique ça très très bien sur les premiers épisodes. Ca s'appelle Icosaèdre, qui est le nom savant de ce qu'on appelle plus communément le dé-20, et c'est très instructif, je met le lien là https://www.youtube.com/watch?v=KqDu-7DjRoc.

Le jeu de rôle a ensuite évolué pour devenir ce que l'on connaît aujourd'hui, avec un maître de jeu, des systèmes de règles et de compétences plus ou moins faciles à assimiler (petit coucou nostalgique à Néphilim, dont j'avais dû lire TOUS les manuels avant de commencer à jouer? JAMAIS PLUS JAMAIS).

A l'arrivée d'Internet, le jeu de rôle a bien évidemment migré en ligne, et se décline là encore sous plusieurs formes. On trouve le roleplay sur forum, où chaque joueur incarne un ou plusieurs personnage et interagit via des posts qui se répondent les uns aux autres. J'en étais moi-même très friand à la fin de mon adolescence, et j'ai notamment très longuement officié sur Pandimon, un jeu en ligne qui se déroulait dans l'école de magie française dans l'univers d'Harry Potter (bah oui, à l'époque, le tome 4 était pas sorti, ensuite on a rétropédalé et décidé que Pandimon était l'école publique, et Beauxbâtons l'école privée snob).

Néanmoins, le jeu de rôle continue de muter et de se déployer (et je ne traiterai pas ici des livres dont vous êtes les héros, qui sont également des proches cousins), et j'ai récemment eu la possibilité de jouer à une version de Seven Seas sur Twitter, avec un scénario découpé en trois soirées de jeu.

Ah, et j'oubliais les murder parties et les GN, aussi, sans compter les Escape rooms, qui sont encore autre chose et tombent, à mon sens, un peu dans le hors sujet ici.

Je pense, Teddie, que ton appel concerne essentiellement le jeu de rôle par forum, mais le cas échéant, je serai ravi de te parler de quelques-unes de mes campagnes les plus n'importe-quoi-tesques en plus de mes années Pandimon.
Image de profil de TeddieSage
TeddieSage
Merci pour ta réponse. J'étais conscient que le jeu de rôle par forum est un sous-genre du role play en général, mais m'adressais surtout au côté textuel du passe-temps. Encore une fois, merci pour ton message.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je devrais mettre "unsufferable know-it-all" dans ma bio XD. Comme tu peux le voir, le jeu de rôle sous toutes ses formes, j'adore. Mes prestations sur Pandimon sont parmi les meilleurs souvenir de mon adolescence. J'ai traumatisé une génération d'élèves en leur parlant du déclin de la civilisation Bisounourse. Ilss se faisaient virer de leurs nuages par les pokemons et mutaient horriblement à cause des pluies acides de notre monde XD. Je crois que j'avais rédigé cinq cours entiers sur la question, pas moins ! (Ca m'occupait en cours de philo XD)
0