Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de philippemoi

Qui a lu Vernon subutex? Quel est votre avis?

par philippemoi  il y a 7 mois

Bonjour,

Juste un espace pour donner son avis sur Vernon Subutex de de Virginie Despentes.

J'en suis au tome 1...et j'ai ressenti d'avoir le besoin d'autres avis que le mien de neophite..pour voir...

Avis general, ou sur la structure, le style, le theme, les morceaux de musique et bien sur les differents personnages...

Par contre essayons de mettre les avis sur cette ecrivaine de côté, je ne cherche pas la polemique...

Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Mon avis : Je regrette que les 30 dernières pages du Vernon Subutex 3 dénaturent le reste. Les 3 tomes se tiennent, avec des longueurs dans le tome 2. Le tome 3 se lit mieux, le style a trouvé son rythme. Pour les 30 dernières pages, ça me laisse une sensation bizarre, comme si on avait collé une tête qui n'est pas la sienne sur un corps décapité. Je crois qu'une autre fin aurait demandé plus de boulot, et peut-être que l'auteur avait envie de passer à autre chose.

Sur la trilogie, j'en recommanderais la lecture. C'est un bon Victor Hugo pour le fond, avec des portraits issus des bas-fonds qui croisent ceux des nantis. On navigue entre les contrastes. Ce qui est exprimé n'est pas vraiment de l'ordre de revendications sociologiques, ce sont plus des coups de couteaux dans le lard de cochons malades.

J'aime beaucoup le style de Despentes. Le langage est naturel, bien de son époque. Et ça envoie, parfois brutalement (dans le sens "brut"), et c'est agréable de ne pas lire de trucs qui tournent autour du pot.

Tu parles de polémique au sujet de l'auteur, philippemoi. Qu'entends-tu par polémique ? J'ai gougueulisé un peu Despentes, regardé 2 petites vidéos. Le personnage correspond assez bien à ce qui transparait du style. Bref, je n'ai pas trouvé de polémique. Qu'est-ce qu j'ai raté à ce sujet ? ^^
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Ne connaissant pas cette litterature peut etre n'est ce pas specifique à cette auteur...certain ne l 'aime pas pour son personnage et sn parcours et les critiques sont parfois peu interessante du coup...
"Ce qui est exprimé n'est pas vraiment de l'ordre de revendications sociologiques, ce sont plus des coups de couteaux dans le lard de cochons malades. " ...très bon!!!!
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Il n'y a qu'une seule personne qui a lu ce livre sur Scribay???
Image de profil de Hel
Hel
*lève la main*
j'ai lu le tome 1 mais pas en entier (attends je sais plus), qu'est-ce que j'avais dit...je l'ai noté quelque part...
***
Vernon Subutex, le tome 1, c'est sympa mais lent dans l'idée que j'ai lu un bon bout et que je vois toujours pas où on va si on va quelque part. bon y a toujours deux trois punchlines pour me faire sourire dans la foulée. je m'attendais à quelque chose de plus dynamique ( sur la base de rien, ou de ce que j'ai lu précédemment) m'enfin on va voir, peut-être ça va décoller.
et je sais pas si elle a une très grosse culture musicale ou si super documentée, mais cet aspect est vraiment sympa.
***
j'ai trouvé que tous les personnages se ressemblaient un peu, Despentes c'est une autre voix, et à la fois des fois je me demande si elle sait pas exactement ce qu'on attend d'elle, et que ça l'enferme pas un peu, du cul, du cul, des gens qui se touchent mais bon ça veut rien dire, et à la fois c'est vrai, et à la fois ça limite, et je sais pas, je décroche, parce que ça ressemble à une fresque, pas à une histoire que je vis et ressens, j'avais déjà eu ce sentiment un peu dans Apocalypse bébé avec cette scène de fesses surréaliste sortie de l'espace que tu demandes ce que ça vient fiche là à part pour qu'on en dise y a du cul dedans (non vraiment c'est que j'ai pensé) mais la Hyène m'avait accroché quand même jusqu'à la dernière ligne, féroce mais juste [ d'ailleurs y a un passage sur les écrivains à lire absolument acidoréaliste] Je la préfère dans Bye Bye Blondie, et pour ce livre là, alors oui j'ai de l'affection pour Despentes.
Je m'égare.
Revenons à Vernon, peut-être trop journalistique trop appliqué à témoigner d'un univers, d'une époque, et à la fois quand je dis trop c'est brillant quand même pour ces mêmes aspects.
Je cherchais encore ce que je pouvais dire et je lis "Par contre essayons de mettre les avis sur cette ecrivaine de côté, je ne cherche pas la polemique..."
ah zut, bah j'ai du mal à dire à m'en référant à un seul bouquin peut-être, bon sinon j'ai pas été au bout, j'ai décroché, pour dire vraiment faudrait que j'y replonge, mais comme je sais déjà que je ne vais pas palpiter. la structure le style etc si y a pas palpitations ça m'indiffère je crois.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
merci pour cette critque puissante et argumentée. L'aspect est effectivement purement descriptif, c'est une suite de portrait autour d'une intrigue legere simple pretexte sans importante. Aprés ma question c'est pourquoi j'ai accroché ou pas..et là votre réponse est intéressante..
je vais essayer de lire bye bye blonde alors...
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Il me reste le tome 3 à lire, que je vais probablement lire dans le mois. J'ai beaucoup aimé Vernon Subutex tome 1, un peu moins le tome 2, mais ça m'a quand même donné envie d'acquérir le tome 3 ;)

J'ai trouvé surtout, qu'il y a un style, quelque chose qui fait qu'on est marqué. C'est assez acide pour que ça me plaise, mais c'est surtout une belle peinture, un peu à la Goya, violente et très humaine. Le tout reflète bien l'écriture parisienne du moment ^^

Et il y a une vraie personnalité d'écrivain, ce qui est assez rare dans le plat de l'édition d'aujourd'hui. Ce n'est pas désagréable de trouver quelqu'un qui sait écrire, qui écrit bien, qui innove aussi parfois dans son écriture, sans perdre le lecteur ^^

Pour l'avis sur la personne de l'écrivain, je n'ai aucun avis étant donné que je me fous complètement de qui est l'auteur, et dans ce cas, et en général, et que je n'ai pas cherché à en savoir plus sur elle ;)
Image de profil de philippemoi
philippemoi
interressant en particulier "Le tout reflète bien l'écriture parisienne du moment ^^" je ne savais pas cela, quels sont les autres auteur connu pour ce style?

"ce qui est assez rare dans le plat de l'édition d'aujourd'hui." cela me laisse pensif.. qu'est ce que cela sous entend?

merci pour cet avis!
Image de profil de Hel
Hel
quand tu dis écriture parisienne V, je l'ai pensé ça m'arrive de penser ça des fois (je le dis jamais) genre ok encore un livre de parisiens pour parisiens bof ( bon surtout chez un autre) mais après je me dis est-ce que c'est juste et qu'est-ce que je veux dire en fait par là, comment je l'expliquerai si on me demandait d'expliquer ça.
Bah je sais pas ! ^^
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Moi non plus, je ne sais pas trop l'expliquer ;))
Mais ce n'est pas le premier bouquin qui me fait dire que certains livres sont des parisiolivres, écrits par des parisiens pour les parisiens, comme si les écrivains ne juraient que par la vie parisienne ;)

Un exemple récent qui rentre dans la catégorie, à mon avis : Babylone de Yasmina Reza. Même Houellebecq, je le mets dedans ^^ Une mentalité qu'on ne retrouve pas en province ? Un quelque chose qui voit tout ce qui n'est pas parisien comme une exclusion au bon sens de l'avant-garde ? En tout cas, l'attitude me fait sourire, et m'interpelle. Cela n'empêche pas que les propos peuvent être intéressant (entre parenthèses, je ne recommande pas la lecture de Babylone ^^).
Image de profil de philippemoi
philippemoi
ben cela se passe à Paris.. Mais ce milieu existe en plus petit dans des villes moins grandes, il est plus petit mais ce sont les mêmes portraits qu'on y trouve.
Par contre je trouve qu'un des lien dans cette histoire c'est ce que deviens les amitiées, les relations humianes, vingt ans aprés. Et c'est bien triste comme les vies et les relations entre les gens sont bouzillée par le rouleau compresseur du temps..ca parait plus universel je trouve..
Image de profil de Hel
Hel
ah justement j'ai encore jamais lu Houellebecq mais j'ai les particules élémentaires qui traîne quelque part au pied de mont lit...mais j'ai ressenti ça en essayant de lire...Beigbeder, en même temps ça me semble clairement assumé chez lui, cultivé, genre faudrait surtout pas que ça soit un livre qui sente la province, mais bon je suis peut-être très gratuite là, alors donc ça amuse les campagnards (je déconne) que nous sommes trois secondes, le ton souvent, pis bon passé quelques pages, on se lasse. je sais pas, en fait ce qui me lasse, peut-être que ça s'ancre pas, peut-être du paraître, du paraître dit, je sais pas. Bon ça se lit toujours à la plage ou à la piscine tu me diras.
Image de profil de philippemoi
philippemoi
ha ben on a repondu en meme temps..mais des choses differentes!!! bon moi je suis de province mais j'ai vecu à paris aussi. Le milieu de ce rock de la musique avec ce qui gravite autour comme les "bobos" (je n'aime pas ce mot) on le retrouve en province mais en plus petit. Par contre cerrtains mode de vie sont plus parisien comme devoir prendre rendez vous pour voir les gens..
Image de profil de Hel
Hel
c'est pas tant vis à vis de ça que je ressens ce truc, faudrait que j'ai le bouquin dans les mains pour te dire plus précisément, je crois que c'est plus dans le ton, où et comment l'auteur nous emmène, c'est difficile à dire ou cette impression prend naissance.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Je suis d'accord avec Hel, c'est plus dans les non-dits, dans la manière de présenter un milieu en ignorant les autres milieux
Image de profil de philippemoi
philippemoi
je pense que je crois voir ce que tu veux dire... S'il y a un truc qui est particulieremetn bien décrit c'est cette dépression cartcteristique des parisiens parce qu'en harmonie avec le miliue et le mode de vie parisien. Mais j'ai un handicap c'est que je ne connais pas les autres auteurs cités..c'est bien ma difficultés c'est que je commence juste à lire... effectivement si on retrouve toujours le meme style au bout de 3 ou 4 fois on identifie mieux...
0