Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Jimmy Jo

Quel livre de lecture obligatoire vous a le plus marqué?

par Jimmy Jo  il y a 1 an

De la primaire au lycée, on a tous eu des listes de livres obligatoires longues comme la main, généralement au plus grand déplaisir des élèves! Généralement longs, parfois rébarbatifs, surtout à l'approche du lycée, ces livres n'ont jamais vraiment suscité notre affection. Pourtant, il arrive parfois que certains parviennent à nous captiver, et gagner notre coeur de lecteur avide!

Quel a été ce livre pour vous?

Personnellemnt, je pense que la lecture obligatoire qui m'a le plus marqué est celle de Candide, de Voltaire, qui est désormais un de mes auteurs préféré!

Image de profil de Ālغx |
Ālغx |
Germinal !
J'adorais lire et dévorais les livres par dizaine, mais lorsque venaient ceux obligatoires... rhaa, ça me dégoûtait. Germinal fut le premier à me faire ressentir un truc, truc qui m'a donné envie d'écrire. Alors, merci qui ? Merci Zola..
Image de profil de Vhaeraun2016
Vhaeraun2016
Le livre qui m'a le plus marqué c'est Cyrano de Bergerac; même si c'est une pièce de théâtre du coup. On l'a étudié en quatrième je crois, et c'est ce livre là qui m'a fait comprendre qu'il existait des trucs de qualité parmi les classiques qu'on nous fait étudier à l'école. Loin du coté prétentieux et rébarbatif de Zola ou Maupassant où là j'avais l'impression que les types avaient écrits leurs histoires en ayant soigneusement placé deux manche à balai dans leur fondement. Notamment ce qui m'agaçais avec Maupassant c'est qu'on insiste sur le "réalisme" en cours, alors qu'en lisant "Bel ami" je ne cessai de me dire que le personnage principal lui même était incohérent puisqu'il est excessivement courtois et sait très bien parler aux femmes de la haute société alors qu'on insiste sur le fait que c'est un rustre issu de la plus basse paysannerie. Dans "Thérèse Raquin", on nous a rabâché que c'était révolutionnaire parce que Zola accordait de l'importance au tempérament des personnages, et en effet sauf que la manière dont il le faisait était tout à fait ridicule, se sentant obligé de vous rappeler le tempérament des personnages à chacune de leurs actions au cas où vous auriez oublié les explications de deux pages du chapitre précédant. Avec tout ça, j'aurai presque perdu toute confiance dans les études de lettres, n'était "Cyrano de Bergerac"; qui prouve qu'on peut avoir une œuvre classique qui parle à tout le monde, à la fois drôle et rafraichissante à certains moments, triste et touchante à d'autres. Un chef-d’œuvre intemporel, tout simplement.
Image de profil de Jonathan.H
Jonathan.H
Aucune et toutes... En fait, les livres qu'on nous donnait à lire au Collège/Lycée m'ont dégoûté de la lecture pendant des années. Tellement c'était à l'opposé de ce qui m’intéressait réellement. Donc aucune ne m'a marqué positivement, mais toutes m'ont marquées négativement.
Image de profil de Ālغx |
Ālغx |
Les livres qu'on nous obligent à lire sont tellement loin des attentes des jeunes... Dommage de dégoûter à la lecture quand l'objectif est l'inverse. L'élitisme à tout prix :( Heureux de voir que tu as surpassé ce dégoût :)
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Un livre qui m'a marqué de manière négative : Madame Bovary de Flaubert. Je sais que c'est bien écrit mais je crois que c'est là que je me suis ennuyée le plus. Incapable de compatir à un seul des personnages, ce fut compliquer à finir. Néanmoins, ça m'a permis de savoir ce que j'aimais ou pas dans mes lectures, à sortir de ma zone de confort... Flaubert, je reviendrai peut-être te lire un jour !
Un livre qui m'a marqué de manière "positive" : à bien y réfléchir, c'est peut-être Art de Yasmina Réza. Surtout parce que je l'ai jamais perçu comme une comédie (donc difficile de faire les études de textes à ce sujet en cours, quand tout le monde est mort de rire...) mais aussi, parce que c'était une découverte de A à Z à l'époque. Ce n'était pas une réécriture de mythe (coucou Antigone), et ce n'était pas un "classique" comme Shakespeare, Molière ou Marivaux. J'ai adoré le texte, et j'ai pu en voir des représentations, interprétations différentes, que ce soit sur une scène de théâtre, ou, plus triste, dans la vie de tous les jours.
Image de profil de Ashee
Ashee
"Boule de Suif" de Guy de Maupassant.
Cette nouvelle dénonce bien l'hypocrisie et l'égoïsme des êtres humains.
Image de profil de Cornedor
Cornedor
LES FLEURS DU MAL !
Je suis devenue tellement fan de Baubau (surnom usité par notre petit groupe de L, au lycée xD) avec ce recueil, de ses métaphores, de ses ambiances, de son style...
C'est en lisant les Fleurs du mal que j'ai eu un vrai déclic et que je me suis mise à écrire des nouvelles, qui contrairement aux histoires nulles que j'écrivais étant petite, commençaient à avoir une vraie recherche d'ambiance et de style. Je pense que ce cher Baubau m'a énormément inspirée.

Je me souviens particulièrement d'un poème, je ne sais pas pourquoi, qui m'avait marquée. Je l'avais vraiment trouvé parfait, ciselé, froid et majestueux comme son sujet. Il débutait en décrivant des yeux d'opale et de pierre précieuse, et je me souviens encore des derniers mots :
" ...comme un diamant inutile
La froide majesté de la femme stérile"


Sinon, j'ai aussi énormément aimé La Peste de Camus, incroyable niveau style (et très déprimant sur le fond, mais bon xD)
Image de profil de SaltyKimchi
SaltyKimchi
Puisqu'en elle tout est dictame, rien ne peut être préféré !

Ça fait chavirer tous les coeurs :)
Image de profil de Ihriae
Ihriae
Manhattan Transfer, de John Dos Passos, pour le bac de français, et que j'ai retrouvé deux ans plus tard en Lettres modernes.
Image de profil de moon_a58
moon_a58
Moi j'ai beaucoup aimé ANTIGONE je l'ai lu l'année dernière et c'est un livre que je relis souvent.
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
L'Odyssée.

En y repensant, c'est probablement de là qu'est parti mon goût pour les histoires qui tiennent en haleine. Tous les ingrédients pour faire un thriller efficace y figurent.

Après, y en a d'autres qui m'ont laissé de bons souvenirs (Le Cid, Le Comte de Monte-Cristo, Les Liaisons Dangereuses (on avait vu le film de Stephen Frears en complément), Pierre et Jean, La Peste, Charlie et la Chocolaterie...
Image de profil de Angy_du_Lux
Angy_du_Lux
Si je ne devais retenir qu’un, ça serait la Vénus d’Ille de Prospère Mérimée. Une introduction magistrale au fantastique. Sinon, il y a aussi les fleurs de mal de Baudelaire, le lion de Kessel, le petit prince de St Exupéry et l’oeuvre de Voltaire.
Image de profil de Paige Eligia
Paige Eligia
J'ai lu un livre en quatrième. Il m'a passionné, mais je n'ai jamais retrouvé son titre !
Alors peut-être le connaissez-vous.
C'est l'histoire d'un jeune homme qui se retrouve en camp forcé de travail. Et il doit creuser des trous. Creuser, creuser. Le reste je l'ai oublié.
Je crois que c'est l'histoire d'un passage.
Comme quoi, ce livre m'a marqué, je sais qu'il était bien mais je ne m'en rappelle rien !

J'ai découvert aussi le meilleur des mondes en classe, et j'ai adoré la philosophie de ce livre.
J'ai par contre détesté Candide. J'étais totalement à côté de ce qu'on voulait me faire comprendre et j'ai trouvé l'histoire mais nulle, nulle !! ^^'
Image de profil de Daegann
Daegann
Comme tout le monde on m'en a fait lire des bouquins... Et il y avait de tout, des classiques comme des choses plus moderne. De la romance comme des policiers ou même de la fantasy ou de la SF.

Avec le recul, il y en a quelques uns que j'ai bien aimé, mais que j'aurais probablement pû mieux apprécier s'ils ne m'avaient pas été imposés (bon après faut dire à l'époque je ne les aurait pas lu, je me rattrape depuis, mais en choisissant ce que je veux lire et ça fait la différence).

Le livre qui m'a le plus marqué négativement ce serait l'étranger, de camus. J'ai tout détester de ce livre, mais faut dire que j'avais vraiment, mais vraiment pas envie de le lire, et chaque fois que je me mettais dessus, je faisais un blocage. Y a d'autres livre que je n'ai pas aimé, mais je ne m'en souviens plus et c'était pas au niveau du rejet que j'ai fais de ce livre-là...

Celui que j'ai le plus apprécié, je dirais l'Or Bleu, un roman jeunesse de SF et c'était pile ce qu'il me fallait à l'époque. J'ai aussi pas mal apprécié La gloire de mon père, Le mystère de la chambre jaune ou la condition humaine de Malraux ainsi qu'un ou deux autres dont je n'ai plus le titre en tête (l'un se déroulant durant l’Égypte antique, l'autre prenant place dans l'arctique (ou antarctique) avec la découverte de l'atlantide et de deux survivant cryogénisé avec des flashback de la fille décongelée montrant la société atlante et ce qui a conduit à leur cryognéisation, si quelqu'un à le titre...)

Et sinon, une mention spéciale pour le seigneur des anneaux qu'on nous à fait lire et qui aurait dû carrément m’emballer à l'époque, sauf que le style d'écriture avec des description de plusieurs page m'avait carrément refroidit...
Image de profil de Orchidoclaste
Orchidoclaste
"avec la découverte de l'atlantide et de deux survivant cryogénisé avec des flashback de la fille décongelée montrant la société atlante et ce qui a conduit à leur cryognéisation"

La nuit des temps de René Barjavel ?
Image de profil de Daegann
Daegann
Oui !!! c'est ça :)
Merci beaucoup :)
Image de profil de Eleonor S
Eleonor S
La rencontre, au collège
Et le rouge et le noir au lycée :)
Par contre j'avais en horreur Flaubert...
Image de profil de Marque Rage
Marque Rage
J'appréciais généralement les lectures imposées à l'école. Celles qui m'ont le plus marquée :

- en primaire, Tistou les pouces verts. Ce livre est vraiment très poétique et m'avait fait une forte impression.

- au collège: À l'ouest rien de nouveau d'Erich Maria Remarque, je l'ai lu trois fois de suite alors que le prof nous avait seulement demander de lire le début. Ça m'avait quand même bien déprimée.

- au lycée: Si c'est un homme de Primo Levi, qu'un jour j'aimerais beaucoup essayer de lire en italien, et Les Fleurs du Mal de Baudelaire, en particulier "L'Albatros" et "Les Litanies de Satan".

Du côté de celles qui m'ont marquée en mal: La Princesse de Clèves (je me suis endormie deux fois en le lisant !) et Les mains libres de Paul Éluard, que j'avais trouvé médiocre (pour rester polie...)
Image de profil de Aurélie Dorchy
Aurélie Dorchy
La nuit du renard (Mary Higgins Clark) m'avait fort marquée, sur le moment :)
Image de profil de Hirokimura
Hirokimura
Le soleil n'est pas pour nous, de Léo Malet. Sérieusement, c'est un sacré drame ce truc >.<
Image de profil de Cléo Didée
Cléo Didée
Aurélia de Nerval que je n'ai pas réussi à finir tellement ça me gavait >_< (pourtant il est tout petit)
alors que d'habitude je n'avais aucun mal à achever les romans imposés (même à les apprécier)
Image de profil de Charlotte Miller
Charlotte Miller
c'est trop loin, je suis trop vieille, me souviens pu *-*
XD
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
Le roman de la momie de Theophile Gautier en 5 ieme

Le père Goriot de Balzac en Seconde

Les mots de Sartre en terminale

Les milles et une nuit à la fac

Oui je n’ai pas pu me décider.... désolée !
Image de profil de Symph'
Symph'
Le rouge et le Noir, de Stendhal, qu'est-ce que je me suis fait chiez sur ce livre... je détestais les personnages, leurs motivations, l'intrigue...la fin m'a fait jeter le livre par la fenêtre.
A côté, je lisais les raisins de la colère de Steinbeck et c'était bien mieux ! Mais c'était une lecture perso... dommage.
Image de profil de Djef Ray
Djef Ray
L'écume des jours, de Boris Vian
Image de profil de Larousse
Larousse
Haha moi aussi, mais ça m'a marqué en pas bien :o
Image de profil de KagomeAohane
KagomeAohane
J'avais déjà répondu mais je fais aussi partie de la team des traumatisés par l'écume des jours... ^^'
Image de profil de Djef Ray
Djef Ray
Ah, bah mince alors !... Perso, j'ai adoré ce livre, ça m'a fait découvrir cet auteur, même si de son nom propre, je n'ai pas autant aimé ses autres livres. En revanche, ceux sous son pseudo mon carrément plu !
Image de profil de Anathol Lebranc
Anathol Lebranc
"Lolita" de Vladimir Nabokov, un roman merveilleusement écrit mais pas toujours facile à digérer. Et en deuxième position "Light in August" de Faulkner qui est aussi un très beau roman sur une réalité assez difficile.
Image de profil de Ainhoa
Ainhoa
Dis donc tu as lu Lolita durant tes études ? Ah ouai c’est chaud !
Image de profil de Anathol Lebranc
Anathol Lebranc
C'est surtout le fait de l'avoir lu en version originale qui a été difficile, après le texte en lui même est d'une grande richesse.
Image de profil de ....
....
La Mal-Mesure de l'homme, de Stephen Jay Gould.
Image de profil de littlebirdwriter
littlebirdwriter
C'est une question très intéressante car, en effet, lorsque nous sommes élèves, nous avons tendance à ne pas aimer les livres qui nous sont «imposés» (après tout, l'homme n'aime pas avoir des devoirs). Mais la littérature classique reste malgré tout la base de la lecture de l'écrivain.
J'ai presque honte de le dire, mais je n'aime que pas la littérature française... Elle est bien trop sombre, parfois immorale et nous tire trop de notre petit confort. J'ai ma préférence pour la littérature anglaise, en vérité. Mais si je peux citer des auteurs français que j'admire, voilà : Corneille, Hugo, un peu de Rimbaud également.
J'ai particulièrement été marquée par «Antigone» de Jean Anouilh et par le théâtre de l'absurde où l'on peut citer Beckett et Ionesco (appréciant moins ce dernier).
Malheureusement, ayant lu «Candide» bien trop tôt pour le comprendre, il fait partie d'une de mes pires lectures !
Image de profil de Chanel Lackaday
Chanel Lackaday
Pour moi, c'était un livre de poésie. Les Fleurs Du Mal, de Charles Baudelaire. Il y a eu aussi Thérèse Raquin, que j'ai adoré. Plus petite, lorsque j'étais en Primaire, nous avions été obligés de lire L'Enfant Océan, et j'ai adoré ce livre. Il reste à ce jour l'un de mes plus beaux souvenirs de lecture.
Image de profil de Marque Rage
Marque Rage
On m'avait offert L'enfant Océan quand j'avais environ huit ans et c'est effectivement l'un des plus beaux romans jeunesse que je connaisse. L'histoire m'a énormément marquée et encore aujourd'hui j'y repense souvent.

J'avais aussi beaucoup aimé Les Fleurs du Mal alors que je n'étais pourtant pas une grande fan de poésie.
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
Très étrangement, Bouvard et Pécuchet. Erudit, foutraque, non terminé, en prise avec l'histoire et complètement hors-temps.
Image de profil de Darine Ducharme
Darine Ducharme
Au primaire, la prof nous avait donné à lire "Silence on tue", un recueil de quatre courts romans policiers de Laurent Chabin, avec pour obligation de lire le premier (évidemment, que j'ai lu les quatre ;) ). J'en ai adoré trois, l'autre était moins bon (selon moi, toujours), mais bon, je l'avais adoré !
Image de profil de Maioral
Maioral
Alors, je pense à 2-3 livres vite fait comme ça.

Le premier, c'est la biographie de Helen Keller. On découvre sa vie, en tant que jeune sourde, muette et aveugle et aussi tout le dévouement de sa maîtresse pour tenter d'instaurer un langage avec elle... J'avais trouvé ça assez poignant :-)

Le deuxième, j'ai dû aller chercher le nom de l'auteur et le livre sur internet (via une citation que j'avais gardée lol) . Il s'agit du Café de l'Excelsior de Philippe Claudel. Je ne pourrais plus vraiment dire de quoi parle l'histoire en soi, elle n'était pas si intéressante que ça... Mais l'écriture et le style de l'auteur... un véritable plaisir, de belles métaphores qui nous subjuguent...

Un autre livre qui m'a marqué sans savoir si j'ai vraiment apprécié ou pas, c'était Malevil de Robert Merle... Assez spécial (pour moi)...

Puis un livre (nouvelle) que j'ai détesté (et dû le lire 2x qui plus est...) c'est le Horla de Guy de Maupassant... Bouarf...
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ah non ! pas Le Horla ! (bon, il n'y a que Le Horla qui m'a plu, les autres nouvelles bouarf !
Hellen Keller poignant !
Image de profil de Eleonor S
Eleonor S
Oh. Ton commentaire m'a rappelé que j'avais lu Helen Keller aussi et j'avais a-do-ré! A contrario le Horla m'avait mise profondément mal à l'aise...
Image de profil de Kaathe Le Primordial
Kaathe Le Primordial
A l'époque quand j'étudié la Grèce antique, je crois en 5 eme je ne sais plus, toute la myriade Odyssée d'Homer et l'Iliade, les Métamorphoses d'Ovide ! Du génie !
Image de profil de Martel Chaffers
Martel Chaffers
À mon collège, ma lecture la plus marquante ça a bien était Neige... Tout simplement parce que il y avait du cul et que c'était l'une des romances les plus étranges que j'ai lus de ma vie... Je n'en suis pas fier du tout D:
Image de profil de EpsicrOnn
EpsicrOnn
J'ai adoré Harry Potter à l'école des sorciers en primaire. C'est d'ailleurs lui qui m'a donné goût à l'écriture. Au collège, aucun ne m'a marqué particulièrement (sauf ceux que je lisais au CDI) et au lycée, ça à été le Parfum à égalité avec Candide.
Image de profil de Taylor Hide
Taylor Hide
Ah Le Parfum, j'ai adoré !
Image de profil de EpsicrOnn
EpsicrOnn
Je confirme, d'ailleurs je me souviens, jeune insouciant que j'étais, avoir collé mon nez à un peu tout ce qui ce trouvait dans ma maison après avoir terminer la lecture de ce bouquin
Image de profil de Taylor Hide
Taylor Hide
^^ L'écriture est sublime alors que le personnage fait quand même des trucs abominables ! Après, il n'a pas eu non plus un super départ dans la vie...
Image de profil de EpsicrOnn
EpsicrOnn
C'est justement ce que je trouve captivant. On suit une ordure sauf que, l'auteur arrive à nous faire ressentir de l'empathie pour lui. C'est édifiant !
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Hé ben, les nouvelles générations ont été gâtées :) Harry Potter et Le Parfum ! ça c'est de la lecture qui donne envie ! :)
Image de profil de EpsicrOnn
EpsicrOnn
Je confirme. après tout est relatif. Il y'a des œuvres que j'ai trouvé indigeste. Je reconnais le talent de Maupassant, mais l'école m'a clairement dégouté de lui. Je suis sur que j'aurai pu mieux apprécier son œuvre, si j'avais pu le lire de mon plein gré, à un moment ou je m'en sentirai capable.
Image de profil de Taylor Hide
Taylor Hide
Tant que ce n'est pas Le Père Goriot (Balzac), parce que, côté livre indigeste... Je le prends en exemple :)
Image de profil de KagomeAohane
KagomeAohane
J'adore râler, donc je vais commencer par donner celui que j'ai le plus haï : De viris illustribus urbis Romae, en 3ème. Ce sont des genres de chroniques de la Rome antique. Chiant à mourir, je n'ai même pas réussi à le finir. Aussi l'Écume des jours, de Boris Vian, je n'ai pas aimé.
Et celui qui m'a le plus plu : Voyage au centre de la Terre, en CM2. Ça m'a donné envie de lire des Jules Verne ! Et aussi Le journal d'Anne Frank,
Le livre le plus bizarre : Un secret, de Philippe Grimbert. Je ne saurais pas dire ce que j'en ai pensé, il est inclassable et laisse un sentiment de malaise après la lecture.
Le plus long : A song of ice and fire (oui, je vous jure, je dois lire ça en anglais), j'ai pas encore fini, mais j'en suis à la fin de la 2ème partie su tome 3.
Image de profil de hersen
hersen
j'interviens alors que je ne vais donner aucun titre :)))

Ces lectures portent malheureusement le mot d'"obligatoires". ce sont des classiques. Un classique ne se réduit pas à être aimé ou pas. un classique est une oeuvre qui porte en elle une universalité, une pérennité des sentiments humains. Ils sont à ce titre des références. Chacun peut avoir bien sûr sa préférence, mais je dirais que là n'est pas la question. Ce sont des oeuvres qui prédisposent un accès à la littérature, quelle qu'elle soit, qui ouvrent notre esprit critique, qui nous fait aller au-delà de ce que nous pensions. Qui nous fait entrevoir...ce qu'un jour nous verrons peut-être en grand.
Ceux qui m'ont marquée ? je pense pouvoir répondre à cette question au dernier jour de ma vie, quand j'en aurais fait le tour, de cette vie, et que je serai arrivée au bout du chemin jalonné de cailloux blancs : des oeuvres.

C'est ce que j'aime, dans la lecture : des jalons d'une époustouflante liberté.

je suis à côté du sujet , bah, pas tant que ça !
Image de profil de Taylor Hide
Taylor Hide
Les Liaisons dangereuses, Métamorphose, Vipère au poing, Désert (un ovni)...
Image de profil de IBY
IBY
Vipère au poing mon traumatisme du collège !!!
Image de profil de Taylor Hide
Taylor Hide
Moi aussi ^^ Mais si je le relisais aujourd'hui, je le sentirais peut-être autrement. C'est surtout le personnage de la maman qui est marquant...
Image de profil de Aurélie Dorchy
Aurélie Dorchy
Ah bon ? Faudrait que je le relise, tiens.
Image de profil de Mitchole
Mitchole
J'ai un bon souvenir de Fahrenheit 451. Je ne sais plus du tout en quelle classe je l'ai lu par contre..
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oh! Je crois que j'en ai entendu parler! Mais j'aurais jamais soupçonné que ce soit une lecture proposée au collège ou au lycée!
Image de profil de Kindaichi
Kindaichi
Je ne me souviens d'aucun de ces livres honnêtement, lol. Je suppose que mon souvenir le plus correcte va au petit prince, la trame étant "simple" mon cerveau d'enfant a dû mieux la retenir que le reste.

J'ai oublié toutes mes autres lectures par contre, je pourrais à peine en donner le résumé, de bel-ami à Antigone.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ça arrive je suppose :p super photo de profil en tout cas ;)
Image de profil de Kindaichi
Kindaichi
Fan de la série ahah ?
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
toujours ;)
Image de profil de Jeane
Jeane
Le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo et les livre de Jussi Adler Olsen.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah oui! Le dernier jours d'un condamné, vous êtes beaucoup à avoir eu à le lire! Personne n'en est sorti indemne je crois aha
Image de profil de Jeane
Jeane
J étais restée reveillée jusqu'à 2h du soir pour le finir
Image de profil de IBY
IBY
Les enquêtes du département V genre cool comme lecture obligatoire
Image de profil de Romane de Joriis
Romane de Joriis
à l'école secondaire (ici, c'est de 13 à 15 ans) un livre m'avait profondément marquée : Quand les trains passent de Martin Lindroth.
Cela raconte l'histoire d'une femme d'une trentaine d'année qui se confie 17 ans après les faits qui pour la première fois l’histoire de l’acte sordide (le viol d'une camarade de classe) dont elle fut la spectatrice. Et la complice.

Le thème de la cruauté des gens et du viol, mais aussi de la lâcheté des gens avaient beaucoup été abordés en classe.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Wow! Vous avez pu lire ça à l'école? C'est génial! Les discussiond qui en ont découlé ont dû être passionantes!
Image de profil de Romane de Joriis
Romane de Joriis
oui, je l'ai lu quand j'avais 14 ans (donc il y a une bonne dizaine d'années).
Ce livre faisait un sacré portrait sur le harcèlement / les moqueries / le viol / la lâcheté des gens à ne pas assumer d'avoir commis l'horreur.
C'était quelque chose. Et j'avais trouvé même l'attitude de la narratrice hyper choquante !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ça m'intéresse! Je vais essayer de le chercher ;)
Image de profil de Romane de Joriis
Romane de Joriis
je te le recommande !
pour te donner une idée, voilà une fiche pédagogique qui est basée pour le livre : https://bdper.plandetudes.ch/uploads/ressources/3869/3241-5148-1-tsr_trains.pdf
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oh! Merci! :)
Image de profil de Jeane
Jeane
ça a l'air intéressant
Image de profil de Romane de Joriis
Romane de Joriis
ce livre m'a tellement marqué que j'ai toujours la couverture gravée dans ma mémoire 10 ans après les faits xD
Image de profil de phillechat
phillechat
Le père Goriot : inoubliable !
Image de profil de Zosha
Zosha
Au collège, L'Enfant de Jules Vallès (j'ai lu bien plus tard Le Bachelier et L'Insurgé mais tant mieux... Ils demandent une "maturité" qu'il est impossible d'avoir au collège). Mais L'Enfant... Je l'avais dévoré.
Au lycée, Les Métamorphoses d'Ovide. On avait qu'un passage obligatoire mais je me suis empressée de lire le tout.

Ce ne sont pas les seuls (Le Rouge et Le Noir, Les Liaisons Dangereuses, La Peste, Le Procès...) mais ceux là sont ceux qui viennent comme une évidence.

À l'inverse il y a eu blocage net pour Le Gorgias de Platon et .... Du Côté de Chez Swann de Proust. Alors là beh... "Longtemps je me suis couché de bonne heure"... "Longtemps je me suis couché de bonne heure". Et c'est tout.

Bon après je me souviens pas trop de tous... Ça commence à dater xD
Image de profil de NM Lysias
NM Lysias
Dracula, avec mon prof de français en 5éme. L'avar aussi...
Image de profil de Florian Dupuy
Florian Dupuy
pour répondre simplement il y en a 2.

le premier reste tous simplement le premier livre dont je me souviens et que j'apprécie encore aujourd'hui "croc blanc". Je l'ai lu quand j'avais 7 ans (au CE1) une histoire avec des rebondissements et qui m'a touché (au point que je m'en souviens encore et c'est le seul de ma primaire et du collège).

le second c'est un livre court que je ne pensais pas aimer micromégas de voltaire, je l'ai lu en 1er. Il est court(100-150pages à peu près) mais génial tous simplement.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah moi aussi j'ai lu Croc Blanc enfant! Je crois le premier livre que m'a fait lire mon grand père qui a marqué le début d'une longue tradition annuelle :')
Moi aussi ça m'a vraiment touché, je me rappelle avoir pleuré à chaudes larmes en lisant le passage où Croc Blanc revoit Quiche mais où celle ci ne le reconnait pas ahaha!
J'ai lu Micromégas aussi, mais je n'en garde pas un souvenir aussi mémorable que ça, enfin quand on se met à lire à 23h30 on est plus très frais :p
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
houla, les lectures obligatoires, ça remonte à une époque sacrément lointaine. Plusieurs m'ont marqué pour des raisons différentes.

"Le meilleur des mondes" (Aldous Huxley) bien sûr, parce que j'étais déjà à me gaver de SF (je n'ai sais le côté "philosophique" que bien plus tard).

"J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir" (Christine Arnoty) - avant ce livre, les "récits de guerre" étaient pour moi de grandes épopées héroïques et après, c'était la merde au quotidien. J'en ai encore le goût de l'eau du robinet à l'eau de javel et je revois presque le "réfugié anonyme" qui rate la marche du train sur le départ et fini écrasé sous les yeux des autres réfugiés.

"Vipère au poing" (Hervé Bazin) - un rapport de haine au quotidien qui m'a marqué pour longtemps... je m'identifiais fortement au personnage principal.

"Les fous de bassan" (Anne Hébert), la scène du meurtre et surtout son contexte a marqué ma mémoire, au point que j'yai repensé depuis chaque fois que j'écoutais "Talk Talk" parce que --- hasard de mes explorations à la médiathèque --- je l'ai lu en les écoutant pour la première fois.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ahaha, c'est super, j'adore avoir ma petute playlist hyper personnelle parceque telle ou telle chanson me rappelle un livre que j'ai lu en l'écoutant!
Vous êtes énormément a avoir été Huxley! C'est vraiment chouette que vius ayez pu le lire dans le cadre d'un cours de français, je crois que de moins en moins de profs le mettent en lecture obligatoire, personne dans mon entourage n'a eu a le lire à ce que je sache!
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
'Huxley) C'est parce qu'on est une bande de vieux... Huxley a eu son heure de gloire dans les écoles à une certaine époque, parce qu'il semblait prémonitoire.
Aujourd'hui; les directions d'école s'intéressent beaucoup plus à traquer les élèves et professeurs qui seraient "islamistes" (partout en Europe, France et Belgique en particulier) ou "trop à gauche" (surtout en Belgique, il y a même un "numéro gratuit" et une application smartphone pour les dénoncer).
Bref, on est plus dans 1984, qu'on se garde bien de faire lire.

Je ne sais pas ce qu'on fait lire aux jeunes d'aujourd'hui, mais franchement j'ai peur...
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Les vieux classiques, on se tape Molière jusqu'en première ( pas que j'aime pas ce bon veux JB mais bon y'a pas que lui quoi), parfois on pousse un peu jusque le début du XXème siècle niveau roman mais ça va pas plus loin! Après je sais pas pour les classes L, peut-être qu'eux ont plus de chance! Enfin, au moins ils doivent moins se plaindre dès que le prof demande de lire un livre x)
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
Personne n'a échappé à Molière aux études, mais curieusement, cet auteur n'a marqué personne. ;-P
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je pense que le problème de JB, c'est qu'on lit toujours ses pièces alors qu'il faut les voir jouées. Ça reste horriblement abstrait sinon!
Image de profil de Mina singh
Mina singh
Plusieurs livres m'ont laissé des souvenirs très prégnants et présents :
Le lion de Kessel, Le vieil homme et la mer de Hemingway, L'écume des jours de Vian, L'étranger de Campus, Le portrait de Dorian Gray de Oscar Wilde, L'insoutenable légèreté de l'être de Kundera, Antigone de Cocteau, Le banquet de Platon, La création du monde et le temps de St Augustin.
Pas aimé du tout : Madame Bovary, un calvaire ce livre...
Et parmi ceux que je n'arrive pas à lire : Le gai savoir de Nietzsche, Idées de Alain. Il faut donc l'éclairage et l'éloquence d'un excellent prof comme par exemple Jean François Mattei (le philosophe) mais il nous a malheureusement quitté.
Image de profil de Natacha Delorme
Natacha Delorme
Spontanément, j'ai failli dire aussi en premier( et dans l'ordre ) : Le Lion, L'écume des jours et L'étranger. Jamais lu Le vieil homme et la mer, mais j'ai le livre dans ma bibliothèque d'enfant, alors...
Traumatisée ensuite par La Nausée de J.P. Sartre... Je n'ai plus jamais pu tourner une poignée de porte sans y penser !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
J'ai adoré Le Lion! Je n'ai pas eu à le lire en cours, mais on me l'avait offert quand j'étais petite ! Je me souviens avoir éclaté en sanglot en lisant la biographie de Kessel et en apprenant sa mort, alors que ça devait remonter à il y a plus de trente ans ahaha!
Image de profil de Mina singh
Mina singh
Moi aussi, j'ai pleuré à chaudes larmes en lisant Le lion et il est toujours dans ma bibliothèque. Il m'arrive de relire quelques pages de temps en temps.
Image de profil de Mina singh
Mina singh
Il y a sur ces œuvres aussi de beaux films, des films qui correspondent complétement à l'idée que le livre a suscité dans mes pensées et représentations :
Le vieil homme et la mer, film de John Sturges avec Spencer Tracy
Le premier homme sur la vie de Camus
L'écume des jours, film de Michel Gondry avec A. Toutou, R. Duris et Omar S'y.
Je ne sais pas si tu les as vus.
La nausée, vu le titre, je ne me suis pas hasardée et je crois qu'on ne me l'a pas imposé.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je savais pour l'Écume des Jours mais pas pour Le Vieil Homme et la Mer! Mais je vais t'avouer que je préfère lire les livres avant de voir les films ;)
Image de profil de Mina singh
Mina singh
Moi aussi je lis le livre avant et d'ordinaire les personnages du film ne correspondent pas souvent à l'idée que je m'en faisais, je suis donc souvent déçue, exception faite de ces films.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah oui? Ça a dû être jouissif dans ce cas! Mais je pense tout de même m'intéresser aux livres d'abord ;)
Image de profil de Marque Rage
Marque Rage
Le lion de Kessel est l'un de mes livres préférés depuis l'enfance, mais pour moi c'était une lecture personnelle, je suis déçue de ne pas l'avoir lu à l'école, mais mon édition a un long dossier pédagogique à la fin dont j'ai bien profité.
Image de profil de Cornedor
Cornedor
On est obligés de les avoir lus en entier ?
Non parce que Cyrano de Bergerac m'a marquée jusqu'à la moelle, en l'espace de deux extraits étudiés au collège. Je l'ai découvert au travers de sa plus fameuse tirade, celle du cap, que dis-je, de la péninsule ;) Et, à une époque où j'étais harcelée par les autres élèves, et entre autres complexée par mon nez un peu long, il m'a vraiment donné un gros coup de pouce, une sorte d'impulsion pleine d'espoir. La morgue de ce personnage, son ironie mordante et cette espèce de fierté qui ressortait de sa tirade, qui défendait et attaquait tout à la fois son défaut si énorme... encore aujourd'hui, Cyrano est mon modèle, mon héros :p
Il faut toujours que je lise la pièce complète, ça fait des années que je me le répète, mais je ne pense jamais à l'acheter... :'(

Sinon, les Fleurs du Mal de Baudelaire, au lycée. Sa poésie sombre et pleine de trésors, son style riche d'images et de lexique, a décoincé quelque chose en moi alors que j'avais cessé d'écrire depuis des années. Et grâce à lui et à une géniale prof de français, d'un seul coup, je me suis lancée dans l'écriture d'une nouvelle, puis d'une autre, puis d'une autre, avec un style radicalement différent de celui des petits récits bancals que j'écrivais auparavant. Vraiment, c'était si bizarre, si soudain, comme si une porte inconsciente s'était ouverte. Et je n'ai plus jamais arrêté d'écrire...
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Aaaah deux oeuvres que j'ai dû lire cette année! Rostand est vraiment un auteur génial! Vraiment, dès que tu rentres dans une fnac/librairie, va, cours! Achète Cyrano! Il y a pleins de passages aussi jouissifs que la tirade du nez! Non, vraiment, je ne peux que comprendre ton affection pour ce personnage incroyable ;)
Les Fleurs du Mal aussi est vraiment génial, je pense que Baudelaire est mon poète préféré, c'est vraiment lui qui m'a réconciliée avec la poésie!
Image de profil de Cornedor
Cornedor
Je sais, je sais, il faut que j'y pense !
Les grands esprits se rencontrent 8D
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Les étoiles convergent et chantent les muses de la littérature en ce jours de liesse pour les lectures obligatoires x)
Image de profil de TheoBald
TheoBald
Moi Je vais pas tomber loin de toi avec Zadig de Voltaire. C'est assez proche de Candide le côté orientale en plus.
J'ai beaucoup aimé aussi Pourquoi j'ai mangé mon père de Roy Lewis.
Image de profil de Aude Vesselle
Aude Vesselle
Le règlement intérieur qu'on nous refilait chaque début d'année scolaire.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Une oeuvre novatrice incontournable ;'))
Image de profil de UneHistoiree
UneHistoiree
Le livre qui m'a marqué c'est Des souris et des hommes de John Steinbeck. Non seulement pour l'histoire mais aussi c'est le seul livre que j'ai réussi à terminer dans le cadre scolaire. L’histoire est prenante.
Et puis il y a tous les livres, sans exception, de Jane Austen que je lis et relis quand je n'ai plus de nouveaux livres à découvrir.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah j'ai du le lire l'année dernière! C'est vrai, il est vraiment marquant! Mais le personnage de Lenny m'a plus frustré qu'autre chose aha
Image de profil de Hel
Hel
Ah oui il m'a broyée en deux celui-là. Et je l'ai lu dans le cadre scolaire aussi, tiens, que j'y pense.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Tu as vu l'adaptation en fil avec John Malkovitch? Elle est vraiment pas mal! La scène finale est vraiment poignante!
Image de profil de HarleyAWarren
HarleyAWarren
Pour ma part, ça aura été Les Chants de Maldoror, de Lautréamont, en licence de Lettres. C'était un auteur que je ne connaissais pas du tout à la base (seulement de nom) et j'ai été très surprise de découvrir son univers très sombre.
Une belle découverte à retardement, ça a été Cyrano de Bergerac, de Rostand. Quand je l'ai étudié en cinquième, j'ai haï ce bouquin, purement et simplement, parce que mon prof de français de l'époque était nul de chez nul et pas fichu de rendre un bijou pareil intéressant. Je l'ai relu une fois adulte et c'est une de mes pièces de théâtre préférées depuis (même si personne ne détrônera jamais Montherlant, mais c'est une autre histoire)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah j'au dû lire Cyrano de Bergerac justement cette année! Moi qui n'avais lu que des pièces classiques jusqu'alors, j'ai trouvé ça vraiment raffraichissant!
Image de profil de SaltyKimchi
SaltyKimchi
Hop hop, je m'incruste.
Le livre qui m'a certainement le plus marqué est Le Parfum de Süskind. Je l'ai relu plusieurs fois. Les descriptions et le personnage principal sont juste excellents. Le livre m'a tellement marqué que j'ai crée un des personnages de ma trilogie en l'honneur de cette oeuvre.
Sinon, il y a eu aussi Les Fleurs du Mal de Baudelaire, qui m'a fait entrer dans une période "poésie" pendant un petit moment.

Dans une moindre mesure, j'ai beaucoup aimé l'Odyssée (Homère), Phèdre (Racine), Antigone (Anouilh) et La Machine Infernale (Cocteau), qui se concentre sur des mythes grecques. Je suis un passionné d'Histoire et de mythologies.

Peut-être que d'autres livres m'ont plu, mais comme je ne les ai pas sous les yeux, ils ne me viennent pas à l'esprit.
Image de profil de HarleyAWarren
HarleyAWarren
Aaah, Le Parfum. Je pense qu'on devrait donner ce roman à lire à tous les auteurs en herbe qui pensent que "oh schrogneugneu, les descriptions, c'est nul et chiant, personne les lit jamais et ça sert à rien, donc j'en écris pas", justement pour leur montrer pourquoi c'est génial, les descriptions. Ce livre sent, bordel !
Image de profil de Hyeya
Hyeya
J'ai appris à apprécier la poésie grâce au recueil Les Fleurs du Mal, comme pas mal de monde je crois.
Image de profil de Hyeya
Hyeya
Bonsoir,

Pour part j'ai beaucoup aimé Lorenzaccio d'Alfred de Musset et Thérèse Raquin d'Emile Zola.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah! Je n'ai pas encore eu l'occasion de les lire mais j'ai entendu beacoup de bien de Thérèse Raquin! Je vais sûrement lui donner une chance! ;)
Image de profil de DAVID
DAVID
Je prends le contre-pied, pour évoquer un livre qui ne sera sans doute jamais dans une liste scolaire et obligatoire.
Il s'agit de Septentrion de Louis Calaferte. Un bouquin que j'ai adoré, c'est cru, dur, certains diront vulgaire ( je dirais irrévérencieux ). Si Céline vous a transporté dans son Voyage au bout de la nuit, embarquez pour Septentrion !
Image de profil de Hel
Hel
Ah j'aime bien Calaferte aussi ! je n'ai pas lu celui-là mais j'aime beaucoup Requiem des innocents.
Image de profil de DAVID
DAVID
Tiens bonne idée, ça pourrait bien être ma prochaine lecture ! Je suis ta proposition
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Tiens je ne connais pas du tout? Est-ce que ça aborde les même thêmes que Voyage au bout de la Nuit?
Image de profil de Lespri
Lespri
J'en avais commencé la lecture il y a quelques années, mais j'avais eu du mal à accrocher et je n'ai jamais continué. Je pense que j'y reviendrai à l'occasion : j'étais un peu plus jeune et j'avais beaucoup de mal avec le style d'écriture et le débit de mots plus proche de la logorrhée que du roman. Je pense que je serai plus ouvert maintenant et que ça me dérangerait moins.
Image de profil de DAVID
DAVID
On peut dire que la détestation sociale est commune aux deux ouvrages, les personnages principaux tentent de trouver leur place dans un monde décrit comme répugnant. Dans Voyage au bout de la nuit , Bardamu tente de ne pas sombrer, mais reste très fataliste sur l'état du monde et s'en accomode . Le héros dans Septentrion (dont j'ai oublié le nom) est lui beaucoup plus révolté.
Septentrion est un livre où le sexe est très présent et traité de façon très crue.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Je me le note Septentrion. Monde répugnant, de révolte et sexe, le programme me plaît !
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Le passage avec la mouche, j'ai adoré.
Image de profil de Anne-Christine B.
Anne-Christine B.
Bonjour, bonsoir, c'est selon.

"J'irai cracher sur vos tombes" de Boris Vian
le monumental roman d'Orwell "1984"
"La Pitié dangereuse" de Stefan Zweig
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah! Il y en a beaucoup ici qui aiment Vian! Personellement je ne m'y suis pas encore attelée ;)
Image de profil de yukosan
yukosan
L'île des esclaves, Marivaux
et
La cantatrice chauve, Ionesco
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
J'ai lu le premier et vu l'autre en représentation, et vraiment aucun des deux ne m'a marqué positivement! Je pense que je suis insensible au théâtre et à l'absurde :')
Image de profil de yukosan
yukosan
C'est possible :)
moi j'adore ^^
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Après la seule introduction au théâtre de l'absurde ça a été ionesco, c'est peu pour se faire un avis définitif ;)
Image de profil de Pluto
Pluto
Les frasques d'Ebinto d'Amadou Koné.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je ne connais pas du tout! Ça raconte quoi? :)
Image de profil de Pluto
Pluto
Un jeune garçon ivorien, Ebinto Menzan et de son amie d'enfance Monique, de l'amour et des passions de l'adolescence, des erreurs de jeunesses et de leurs répercussions.
Image de profil de Hel
Hel
Plusieurs aussi.
Peut-être La cerisaie de Tchekov, plus particulièrement.
Image de profil de Hel
Hel
Et l'écume des jours ! ah oui, zut ! je l'aurai mis en premier si j'avais réfléchi plus de deux minutes.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ahaha pas de stresse ;) personellement je ne m'y suis jamais intéressée, mais ce qui m'a surtout marqué c'est la foi où j'ai demandé à mon père s'il l'avait lu et il m'a sorti "oui. C'était chiant". Faut croire qu'inconsciement ça m'a dissuadé :p
Image de profil de Hel
Hel
j'avais un super passage pour démontrer que c'est tout tout tout sauf chiant mais alors ça spoilerait complètement et j'ai pensé que quand on me raconte ne serait-ce qu'un infime minuscule détail ça me coupe l'envie, alors je m'en tiendrai à c'est plus plein d'émotions, d'inventions, de poésie et de grains de folie, que chiant.
Mais on peut faire la pire lecture chiante imposée aussi : Raboliot Maurice Genevoix, des pages et des pages de feuilles d'automne et de campagne de Sologne, j'ai cru mourir entre deux feuilles marrons, le pire ? je pense que je le relirais je pourrais l'aimer maintenant, mais le souvenir me tient loin de ce cauchemar.
(si hersen passe par là, j'ai repris mon futur en conditionnement parce que sur que ça fera pas un futur :D)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Baaah vas-y, fais moi le topo de l'histoire, vends moi ce livre Hel! Vends-le moi x)
Image de profil de Oreleï
Oreleï
L'écume des jours je n'ai jamais pu le finir. Une amie de la famille comme on dit s'est fait bouffer par un nénuphar en cours de lecture. Je n'ai jamais pu le reprendre...
Image de profil de Hel
Hel
Tous les aventuriers et les aventurières doivent lire ce livre.
Tu n'écriras plus jamais pareil après ce livre.
Tu liras tout Vian après ce livre.
Tu voudras tomber amoureux.se de quelqu'un même si ça implique une histoire de nénuphars.
Tu pourras t'adresser à Jésus qui paresse sur sa croix en carton pâte.
Tu voudras un pianocoktail.
Tu surveillera les souris, c'est fragile de tristesse les souris.
Tu pourras dire à ton père : "Dis donc au fait, tu m'avais dit que...."
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Il y a une private jokr avec les nenuphars que je ne saisis pas. Je suis troublée x)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
C'est beau c'que tu dis :')
Image de profil de Hel
Hel
Oui le nénuphar c'est le truc le plus chouette et le plus vert de gris à la fois voir vert de rose rouge du livre, donc l'appât pour que tu le lises sans faute.
Je ne fais que répéter Vian.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Pis ça flotte surtout. Avantage non négligeable
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Le seul autre Vian que j'ai lu c'est J'irai cracher sur vos tombes. J'avais adoré... Faudra que j'en mettre d'autres dans mon carnet.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Je m'incruste ici. De Vian, ma préference va très très nettement à l'Arrache Coeur. Vous l'avez lu ?
Image de profil de hersen
hersen
Hel tu me dis que tu as repris ton futur en conditionnement.

j'ai peur, Hel.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Malheureusement non :/
Image de profil de Hel
Hel
ahaha Hersen je venais de voir ! On dirait que j'écris sur mon portable, mais j'ai même pas l'excuse du téléphone, je parle plus vite que mes doigts ils suivent pas, CONDITIONNEL je voulais écrire x)
Nicolas non mais il est sur ma pal depuis des lustres de moutons de poussières.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Go for It Hel... :)
Image de profil de Hel
Hel
C'est l'effet haricot après coup.
Nico j'ai un paquet de trucs en cours et en venir, mais c'est un petit point sur ma carte, je note qu'il a ton aval.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
C'est dans mon top five, Hel. Quand tu le liras, si on est encore là toi et moi, tu hésites pas à me dire ce que tu as pensé :)
Image de profil de Hel
Hel
Je le note pour l'été aller ! parce que ce si m'a plombée aha ! (et je prends un pari sur moi même du coup !)
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
:) Super !
Je crois que je vais le relire. (un truc que j'ai prévu, et c'est rare que je relise).
Image de profil de Hel
Hel
bon soyons fous, on le lit ensemble ? Je veux dire on se fixe sur un mois ? on fait un club de lecture ?
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Je veux bien m'incruster dans votre club. Je l'ai récupéré dans une boite à livre il y a quelques mois, je ne m'y suis pas encore lancée
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Dac, tu me dis en PM :) en ce moment j'écris rien à part le Brad, tout est en pause, j'ai donc tout mon temps.
Image de profil de Hel
Hel
on fait ça alors, on s'ouvre un sujet Juillet : l'arrache coeur Vian, et on échange à mesure de notre avancée comme on veut comme on avance ? ça vous dit ? ça me laisse le temps de terminer ce que j'ai en cours comme ça.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Moi je suis partant :) je l'ai lu y a genre 15 ou 20 ans, je me souviens de certains détails mais je suis certain qu'il y a beaucoup à redécouvrir et à découvrir. Je ne "spoilerai" pas :)
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Partante aussi :)
Image de profil de Hel
Hel
chouette !
je vais lancer un sujet si d'autres veulent se joindre ça laisse le temps pour se procurer le livre.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ooh mais carrément!
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
Mais du coup l'écume des jours venait juste de sortir et tu l'étudiais déjà ? :p

PS : je viens de lire Mauriac, je suis dans les bonnes années, je suis prêt à vous suivre dans cette lecture collective.
Image de profil de Hel
Hel
Ah mais non, je tenais la main de Vian pendant ses pauses, et lui massais le cou tandis qu'il écrivait voyons Lucas !
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Il y en a plusieurs. Mais il y a eu une découverte plus marquante que les autres.

En première, je suis tombée sur une prof hallucinante. Cette femme avait un don. Réellement. En plus de la liste de lecture obligatoire, elles nous demandait de lire des livres qu'elle choisissait pour nous individuellement, ou en groupe et qu'elle rattachait je ne sais pas comment au programme. Je ne sais pas comment elle faisait, mais elle tombait toujours juste. Enfin pour moi en tout cas.

Parmi ceux qu'elle m'a imposés, Le Festin Nu de William S. Burroughs. J'étais septique. J'avais déjà essayé la Beat Generation, enfin Kerouac, qui m'avait profondément ennuyée. Je l'ai dévoré. Et je me souviens avoir pris une claque monumentale. Je l'ai relu trois fois d'affilées. Et si aujourd'hui c'est un bouquin que je ne peux plus ouvrir, il restera sans doute celui qui m'aura le plus marquée. Il y a tout de la fascination et de la révulsion dans cette œuvre.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Woa, on en rencontre vraiment pas tous les jours des profs comme ça! Tu as eu tellement de chance! C'est tellement dommage de voir si peu d'enseignants autant investis et passionnés par leur travail et empathiques avec leurs élèves!
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Super référence Burroughs ;) Le Kerouac, c'était Sur la Route ?
Effectivement, je confirme, tu as eu de la chance. J'ai souvent eu des momies en prof de français, ou des vierges effarouchées.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je crois que le plus drôle, ça a été de voir ma prof de français expliquer la répulsion ressentie par le personnage de Thérèse Desqueroux de Mauriac lors de sa nuit de nice sans utiliser une seule fois le mot "sexe"
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Oui, Burroughs j'adore. Même si je n'y arrive plus depuis quelques années... Ça reviendra peut-être.
Oui, Sur la route pour Kerouac. Je n'ai jamais réussi à rentrer dedans. Cette prof était génialement dingue. Je crois qu'elle saisissait ce qui nous habitait et nous y poussait à l'extrême. Elle avait imposé Sade à des copains. Ma copine avait été hyper choquée. Mais encore une fois, elle tapait juste chez ces deux-là ...
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ahahaha, mon dieu c'est génial!
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Sur la route, c'était peut-être l'âge. C'est typiquement un roman que je n'aurais pas aimé adolescence et que j'ai découvert y a 3 ans, sur une recommandation (je connaissais de loin).

C'est une qualité rare une personne qui va te conseiller un livre en comprenant ce que tu es, ce qui pourrait te faire grandir et ainsi donner encore plus l'envie. Pas mal de gens recommandent ce qu'ils ont aimé : c'est pas assez.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Je ne sais pas ... J'ai réessayé plusieurs fois. Je n'arrive pas à y rentrer. Mais peut-être qu'un jour il sera une évidence...
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Peut-être oui, faut pas se forcer en tout cas :) Je sais pas si ça t'es arrivé, mais j'ai l'impression qu'il y a des livres qui peuvent nous accompagner à plusieurs ages de notre vie, et qu'on découvre différemment. Dans mon cas, c'était Les Illuminations de Rimbaud (pas une lecture imposée, donc je l'ai pas mis dans ma liste). Je me dis du coup que certains livres, faut être prêt à les lire. Et rester ouvert. Peut-être qu'un jour. Ou pas. Mais l'essentiel est de pas les condamner. ;)
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Chez moi c'est L'insoutenable légèreté de l'être. Comme un besoin d'y revenir de temps à autres. Souvent avec une autre lecture, un autre éclairage.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
C'est Kundera ?
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
J'ai toujours voulu le lire, tu me rappelles que je devrais m'y mettre, merci ! Je l'ai pas dans ma bibliothèque. J'avais lu La Lenteur, à l'époque. Et l'Immortalité. Ca m'avait plu.
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Je ne connais pas La lenteur. J'ai aussi beaucoup aimé Le livre du rire et de l'oubli.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Je note :)
La lenteur, il l'avait écrit directement en Français je crois. C'est par ça que je l'avais découvert à l'époque.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Milan Kundera et L'insoutenable légèreté de l'être, j'adoooore
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
J'aime bien Burroughs... plus que Kerouac, en fait....
Image de profil de Mina singh
Mina singh
Je pense qu'il te plaira beaucoup et je vais bientôt t'en parler dans un commentaire qui est encore dans ma tête à propos d'une de tes nouvelles.
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Thérèse Desqueyroux, de Mauriac. Un roman très noir mais dans lequel j'ai identifié la torture psychologique du personnage de Thérèse à celle que subit quotidiennement ma mère. Un chef-d’œuvre !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Tiens c'est drôle! J'ai justement dû le lire cette année! J'ai vraiment apprécié, mais j'ai été la seule de ma classe je crois! J'ai quatre lectures analytiques dessus pour l'oral du bac!
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Humm.. je connais pas mais ça donne envie de le lire !
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Moi aussi je l'ai découvert au cours de l'année, et j'ai également été l'une des rares à le trouver captivant... x) Moi pour l'oral du bac, j'ai cinq lectures analytiques de cette œuvre ! + Léviathan, de Julien Green, en lecture cursive (lui aussi, un très beau roman !)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Vas-y, on te le conseille ;)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Je te le recommande vraiment Auteur inconnu, il est assez sombre mais d'une profondeur psychologique sublime !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Aaaah les grands esprits se rencobtrent à ce que je vois ahah! Moi j'ai quatre poèmes de Baudelaire en plus, quatre extraits de Cyrano de Bergerac, du Nerval, du Verlaine, enfin je vais arrêter de tout lister, mais y'a de quoi être servi ahah! Tu as trouvé ça comment l'écrit?
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Moi aussi je ne vais pas m'amuser à lister, j'en ai au moins 40... x)
J'ai trouvé qu'on a eu un sujet vraiment génial ! Le personnage de roman et son évolution par rapport à sa perception de l'amour m'a vraiment inspiré ! Et toi ?
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah! Mais tu es en L! Non, pour les s on a eu un sujet sur l'argumentation sur la condition animale! Le fameux! Mais bon, petit commentaire sur Voltaire, on leur pardonne le corpus!
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Oui, j'ai entendu parler de votre sujet. Certains de mes amis ont pris le sujet d'invention et se sont amusés avec la fameuse Déclaration des Droits des Animaux... ^^ Ca avait l'air bien sympa
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Moi ça ne m'as pas trop inspiré! Et puis je crois que j'étais beaucoup trop stressée pour faire quoi que ce soit d'un peu original ou intéressant x)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Ahlala... Attends de voir ce que ce sera pour l'oral ! x)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ben étrangement, je suis plutôt cool pour l'oral, vu que dans mon lycé on a, hum, 45 ORAUX BLANCS PAR TRIMESTRE!?!?!
Non mais plus sérieusement, je n'aurai dûrement qu'à relire les plans dont je me souviens, et bien entendu utiliser mon charme et mon charisme naturel ;))))))) (non)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Ahahah que la chance soit avec toi !
Quand est-ce que tu passes ?
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Le 27, et toi? :)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Le 28 ^^
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Vu le nombre de textes que t'as, je pense que c'est pas un mal que tu passes pous tard x)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Oui effectivement... x) Encore que chez moi, les L sont les premiers à être convoqués pour passer !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah ouais? C'est un peu contradictoire x) Vous passez tard!
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Les oraux commencent le 28 juin et se terminent le 4 ou le 5 juillet chez nous.
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
"L'assassin habite au 21", de S.A. Steeman. J'étais en 4eme ou en 5eme je crois et c'était la première fois que je lisais ce genre d'histoire, une sorte de policier façon cluedo. J'aimais déjà beaucoup lire mais ce livre m'a probablement donné le goût de l'écriture.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oh, je ne connais pas du tout! Mais le titre a l'air intriguant ;)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Oui et c'est cool à lire surtout enfant !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je peux toujours y jetter un coup d'oeil, pas de honte ahaha
Image de profil de hersen
hersen
La question est complexe. car est-ce forcément celui qu'on aime le plus qui nous apporte le plus ?
J'ai aimé découvrir Camus. Il est, avec Giono, l'auteur français qui me parle le plus. Les deux m'ont permis d'accéder à l'essence de je ne sais toujours pas bien quoi. Une humanité, sans doute. Le découvrir au lycée, avec des profs capables de nous aider à élargir les points de vue, est une chance.

Celui que j'ai le moins aimé : Le grand Meaulnes. Dieu que j'ai souffert avec celui-là ! Et trente ans après, alors que je m'étais empressée de l'oublier depuis longtemps, boum, pas de bol, le voilà qui rapplique en littérature FLE à Cambridge. Pendant trois ans il a été sur la liste et enseigner au travers d'une oeuvre qui laisse indifférent, quelle gageure ! (bon, c'est vrai, il y avait huit oeuvres en tout, ça aidait à respirer...)
Image de profil de DLD
DLD
Pourtant, le grand Meaulnes, quel petit bijou littéraire !!!
Image de profil de DLD
DLD
Rhaaa ! Je suis déçu !
Image de profil de hersen
hersen
Déçu ? pourquoi ? ça n'enlève rien au Grand Meaulnes que je n'aime pas cette oeuvre ?
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
C'est vrai que c'est toujours très intéressant de pouvoir étudier un livre avec un professeur! Ça permet de prendre conscience d'une dimension insoupçonnée de l'oeuvre! Malheureusement, je pense que beaucoup trop d'élèves ne perçoivent que l'aspect scolaire de la chose et soient découragés d'aborder ces livres. C'est une épé à double tranchant quelque part ; ceux aui veulent découvrir suivent, quand ceux qui ne sont pas intéressés n'essaient même pas d'aller plus loin...
Image de profil de hersen
hersen
Oui, Jimmy, mais ne crois-tu pas qu'il en reste toujours quelque chose ?
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Vu le détachement de certain de mes camarades, je ne sais pas, mais je parle sûrement en non connaissance de cause! J'espère me tromper...
Image de profil de hersen
hersen
Tu parles au contraire en connaissance de cause, tu es au centre du truc.
Image de profil de DLD
DLD
Ça lui enlève... une admiratrice de plus !

Si entre deux huîtres, le soir du réveillon, Marcel mon beau-frère m’avait dit « j’ai jamais pu piffer le grand Meaulnes », je lui aurais répondu « c’est pas grave Marcel, tiens, reprends un coup de rouge ».
Et j’aurais pas été déçu...
Image de profil de hersen
hersen
Remets-toi, DLD, si c'est juste que tu as besoin d'un Marcel pour ton réveillon, je veux bien l'être.

Mais du blanc à la place du rouge avec les huîtres, ce serait possible ?

Vu l'ambiance, j'ai l'impression que non :((
Image de profil de Lespri
Lespri
Quelques livres qui m'ont marqués sur le coup : Antigone de Anouilh, Le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo et l'abolition de Badinter. Tous lu la même année d'ailleurs en 3eme, avec une prof de français géniale.

Quelques autres avec lesquels que je n'ai pas vraiment aimé sur le moment, mais qui me parlent plus maintenant : La vie devant soi de Romain Gary, Cahier d'un retour au pays natal de Césaire, La Curée de Zola, lus en seconde et première.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
C'est chouette, tu as pu aborder des textes assez complexes! J'ai lu Antigone d'Anouilh aussi en troisième, j'ai trouvé les dialogues vraiment magnifiques!
Image de profil de Agapé
Agapé
J'ai eu Le dernier jour d'un condamné cette année et je dois avouer que ça m'a marquée également ... Hugo est sans doute l'écrivain français du XIXe que je prefère !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Personnellement, les seules oeuvres que j'ai lues de lui sont Les Misérables en 4ème, pas le meilleur âge pour l'aborder donc et Notre Dame de Paris que j'ai a peine entammé, je pense que ce bon vieux Victor n'est pas l'auteur quu me touche le plus!
Image de profil de Lespri
Lespri
Je dois avouer que je n'ai pas lu d'autres oeuvres de lui (à part Claude Gueux, toujours sur le même thème de la peine de mort : c'est un texte assez court sur un homme condamné pour avoir volé du pain pour sa famille... Ecrit longtemps avant les Misérables). Même les Misérables d'ailleurs, j'en ai étudié beaucoup d'extraits en classe si bien que j'ai une bonne idée de ce qui s'y passe, mais pourtant je ne l'ai jamais lu (un peu rebuté par la longueur du texte je dois dire ^^). J'essaierai de lire un peu plus de lui un de ces jours, mais c'est vrai que je ne sais pas trop à quoi m'attendre sur ses autres textes.
Image de profil de Caiuspupus
Caiuspupus
Thérèse Raquin, pour moi. Je l'ai dévoré ! J'ai trouvé que Zola parvenait à créer une histoire d'une noirceur infinie. Dans ce roman, pas de lumière, pas d'échappatoire possible, les personnages sont entraînés dans une spirale qui ne débouchera que sur une fin fatale. Psychologiquement, une vraie réussite qui nous plonges dans les méandres de l'âme humaine dans ce qu'elle a de plus sordide.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah, j'aime vraiment Zola! En ce moment je suis en train de lire l'Assommoir, un régal ahah! On m'a toujours répété qu'il fallait s'accorcher pour supporter ses longues descriptions, mais je trouve au contraire qu'elles sont incroyables pour créer une ambiance, une atmosphère quasi palpable!
Image de profil de PEW
PEW
1984, Phèdre, Une vie (Maupassant), La peste, le mythe de Sisyphe (encore Camus), hygiène de l'assassin
Et celui qui m'a marquée dans le mauvais sens: l’assommoir (Zola)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Tiens, c'est drôle, je suis en train de lire l'assommoir en ce moment et je le trouve incroyable! Tu as du le lire en quelle classe?
Image de profil de PEW
PEW
première, pour le BAC, j'avais à moitié lu le ventre de Paris aussi pendant les grandes vacances entre la troisième et la seconde mais c'était trop... long? difficile? déprimant? Je crois que je suis juste pas compatible avec le style de Zola, le seul que j'aime bien c'est Thérèse Raquin et c'est celui que les "fans" de Zola n'aime pas en général
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah oui je peux comprendre! Baah on est pas tous obligés d'aimer Zola ahaha!
Image de profil de PEW
PEW
C'est sur! du moment que ça te plait, tant mieux ;)
Image de profil de Agapé
Agapé
"L'ami retrouvé" de Fred Uhlman sans aucune hésitation, la fin me tue à chaque fois que je le relis ... Je l'ai eu en troisième je crois.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah oui moi aussi! Vraiment, je crois que personne ne s'en relet ahaha, il est vraiment incroyable!
Image de profil de Agapé
Agapé
Exactement ! Je pense que c'est en partie ce roman qui m'a donné le goût des intros et des chutes percutantes dans les romans :')
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Idem, mais bon, comme on dit toujours imité, jamais égalé! J'ai encore du chemin à faire '^'
Image de profil de Agapé
Agapé
Tout comme moi, mais essayer et s'entraîner pour trouver son style aide à le forger et le rendre meilleur, c'est déjà la moitié du chemin parcouru :D
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Des mots pleins de sagesse ^^
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Il y en a tant, mais dans les obligatoires, je dirais "L'écume des jours" de Vian et "1984" d'Orwell.
J'avais lu, avant mon entrée en 6e, "Le Meilleur des mondes" d'Huxley que j'avais adoré et, aussi, surtout, "Le Mystère Frontenac" de Mauriac dont les oeuvres quasi-complètes trônaient(ent) dans la bibliothèque de mon grand-père... et "Le Grand Meaulnes" (l'amour de ma vie littéraire) d'Alain-Fournier.

Sinon, évidemment, François Villon pour la poésie...
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Magnifique 1984
Il y a un avant et un après
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Tout à fait... je me souviens qu'en 6e, la prof avait hésité à nous le faire lire et l'avait programmé pour la 4e, pour certains élèves. J'avais été parmi les 6e à la lire... J'ai voulu être auteur à cette période... 10/11 ans... paf, je savais ce que je voulais être .... Orwell ou rien (ou Rimbaud, Mauriac, Verne, etc... que du beau linge.... Ah, les rêves d'enfance !)....
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Haha, pareil, je crois que ce qui m'a fortement montré la voie c'est Baudelaire et Orwell
Dire que j'aurais pu passer à côté vu que c'était pas obligatoire, seulement un conseil personnel de ma vénérée prof d'anglais
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
c'est le discours que j'ai tenu à une classe de 6e dernièrement... J'ai insisté lourdement sur le bonheur d'avoir un prof de français/Histoire/anglais tel que le leur (elle cumule...)... Elle a ouvert la classe aux autres lectures, à des auteurs en rapport avec les goûts des élèves....
Perso, sans ma maîtresse de CE1, je n'aurais pas découvert la poésie... et tous mes profs de français et Histoire sont à vénérer... (sauf une en français qui était fan de Mérimée qu'elle nous a diffusé en intraveineuse !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je n'ai toujous pas lu Le Meilleur des Mondes, mais il me tente beaucoup! Un livre de plus à ma loooongue liste de lecture!
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Huxley est vraiment à lire... Le Meilleur des Mondes, bien sûr, mais aussi Île, Temps Futurs ou Contrepoint
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je prend note! ;)
Image de profil de Orchidoclaste
Orchidoclaste
Mes plus belles découvertes: "Le Cid" de Corneille, "Les Fleurs du Mal" de Baudelaire (lu bien avant qu'il ne figure sur une liste, d'ailleurs), "La métamorphose" de Kafka, "Le meilleur des mondes" d'Huxley (dont les citations de Shakespeare m'ont incitée à également lire icelui).
Lu trop jeune pour l'avoir compris, et apprécié à la relecture : "L'étranger" de Camus.
La purge ultime de ma liste de lecture de [3eme ? seconde ?] : "Madame Bovary". J'ai sauté des pages, mais relu trois fois la scène finale du poison, en me disant "ENFIN !"
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Nooooooooooooon ! j'ai A-D-O-R-E Madame Bovary ! :P j'avais envie plutôt de la baffer la fille tellement elle était conne ! :P Mais ok je l'ai lu adulte.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
J'ai lu l'Étranger la semaine dernière justement! C'est bête, mais je ne me suis sentie investie qu'à la toute dernière page du roman qui m'a foutu les larmes aux yeux ahah
Image de profil de Orchidoclaste
Orchidoclaste
Gigi Fro, ma Gigi, c'est bien parcequ'elle est terriblement conne que j'ai détesté ce livre, et détesté m'ennuyer à ses côtés dans son univers petit-bourgeois XD
Jimmy Jo, je crois que Camus c'est comme le bon fromage, il faut le laisser maturer un peu dans sa "cave mentale" avant d'y regoûter !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Hum cette analogie me plait! Je le relirai sûrement à l'occasion ;)
Image de profil de Anne CAMPAGNOLO
Anne CAMPAGNOLO
j'ai beaucoup aimé Anna karenine de Tolstoï et aussi l'insoutenable légèreté de l'être de milan Kundera pour la peinture sociale implacable qui se dégage de ces œuvres.
Image de profil de Ragne
Ragne
J'aurais adoré avoir Kundera à lire au lycée, c'est l'un des amours de ma vie
Image de profil de Aude
Aude
Sans aucun doute, Le Parfum de Patrick Süskind. Grenouille a marqué mon imaginaire de part son manque d’humanité et sa logique implacable... j’en avais des frissons.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
pareil ! tu l'as eu en obligatoire ? cool !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oh! Je savais qu'il y avait un film, mais j'ignorais qu'il avait été tiré d'un bouquin! Tu as pu comparer les deux?
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Le film est bien fait, mais le roman vaut de l'or !!!!!!!!!!!!!!! va le lire ! cours !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je pars! J'y vais!! J'y vole!!!
Image de profil de Aude
Aude
Je n’ai jamais écouté le film... mais le livre est incroyable!
Image de profil de Aude
Aude
Techniquement je l’ai lu l’année avant de l’avoir en lecture obligatoire...
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Bon et bien je sais quels livre je dois acheter pour cet été moi! Ahaha
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Baaah on est pas tatillon par ici ;)
Image de profil de SaltyKimchi
SaltyKimchi
Enfin ! Je le trouve quelque part ! haha
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
L'Homme qui Rit de Victor Hugo. Je devais être le seul à l'avoir lu en entier à la rentrée.
Image de profil de Lanam
Lanam
Bel- Ami, de Maupassant
L.O.L.A de Claire Mazard
Phèdre, par sa difficulté à être lue
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
Germinal, de Zola,.... il m'a marqué au fer rouge tout les romans dans réels et naturalistes surtout,.... à tel point que depuis je ne lis et n'écrit plus que de la fantasy....

Comment un livre peut-il être si ennuyeux et si célèbre ?
(je précise que j'ai lu le livre version complète)

Sinon, marqué en bien: le voyageur sans bagage, d'Anouilh et surtout le classique: roméo et juliette...

J'ai toujours trouvé honteux, que dans les lectures obligatoires il n'y ait pas Victor Hugo, ni Jules Verne, ni Maurice Leblanc....
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
J'ai eu L'aiguille creuse de Maurice Leblanc ;)
Après, j'ai lu tous les Arsène Lupin que j'ai trouvé ! ^^
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
Pareil, j'ai même lu Le dernier Amour d'Arsène Lupin, livre postume XD
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
J'ai eu Victor Hugo et Jules Verne au programme.... le bonheur.....
Ah, oui, et aussi Henri V.... j'ai adoooooré !
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
je n'ai pas eu cette chance : (
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Grâce à un prof de français fantastique et fantasque ;)
Image de profil de Sin
Sin
1984 de George Orwell sans hésiter.
La découverte de la dystopie, et mille questions suscitées dans un cerveau de collégien. Une claque.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Apparememnt beaucoup de gens dans cette discussion ont été aussi marqués que toi! Il faut vraiment que je m'y mette!
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
1984 est un classique mais un indispensable, je pense..
Image de profil de Sin
Sin
Je viens de voir ça oui Jimmy Jo ! C'est quand tu veux!
Lisa Giraud Taylor bien entendu je partage ton avis.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
J'y couuuurs héhé
Image de profil de Tara Jovi
Tara Jovi
Le rouge et le noir de Stendhal : j'ai adoré, je l'ai dévoré et lu plusieurs fois. La dualité entre les personnages est très grande, la force de caractère de Julien. C'est fou comme une idée, une rencontre peut changer le cours de votre vie.......
Image de profil de Pierre Janin
Pierre Janin
La leçon d'eugène Ionesco, rien de bien particulier mais au moins elle m'a bien fait rire, tout les autres livres m'ont quelques peu ennuyé.
Image de profil de Ragne
Ragne
Dur question
Les justes de Camus peut être
Les mémoires de Churchill possiblement
Mon combat pour l'histoire de Febvre à la fac
La balade des pendus de Villon également... trop d'idées
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
Comme toi, Candide, de Voltaire. Mais ma vraie claque était Germinal, lue pour l'école mais choisi.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Zola est vraiment incroyable dans ses descriptions! Il arrive vraiment à retranscire la réalité de l'époque de manière frappante!
Image de profil de Jacques IONEAU
Jacques IONEAU
Les voyages de Gulliver de Swift, l'Odyssée d'Homère, le traité de tolérance de Voltaire, les mains sales de Sartre, chacun pour des raisons différentes. Mon préféré l’écume des jours de Vian.
Image de profil de N0llipap
N0llipap
Il y en a eu beaucoup ! Mais je me souviens DU livre qui m'a donné envie d'en lire beaucoup d'autres. C'était en deuxième ou troisième secondaire, on avait le choix entre plusieurs bouquins, j'ai choisis "L'enfant dans le placard" d'Othilie Bailly. Je l'ai toujours, il dort paisiblement dans mon tiroir (plus exigu que le placard, mais pas moins douillet).
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oh! Je ne connais pas du tout! Ça parle de quoi? :)
Image de profil de N0llipap
N0llipap
Coucou, je te colle le résumé, il sera plus clair que moi haha :

"Immobile, aveugle, sourde, muette, mais si présente partout. La Peur intense, gluante, tapie comme un animal malfaisant. La Peur noire. Champignon. Serpent. Vénéneuse. Venimeuse. Petit Jean est recroquevillé, mouche dans la toile, attendant que son coeur s'arrête de battre. "

Enfermé dans le noir parce que Petit Jean a fait pipi au lit. Un papa qui n'est pas son papa et qui hurle. Maman a cédé, a puni. Une heure dans le fond du placard, dans le noir, dans la peur. Une heure qui va durer des jours, des semaines, puis des mois. Dans le silence et l'effroi. Avec sobriété, Othilie Bailly raconte l'horreur vécue par cet enfant nié jour après jour, jusqu'à l'extrême limite, jusqu'à l'extrême douleur, mais aussi jusqu'à la délivrance, parce qu'il y a quand même encore quelqu'un pour l'aimer.

C'est une histoire vraiment prenante, tu es à la place du petit garçon et tu vis à ses côtés durant tout le livre. Je suis une femme sensible, je l'ai toujours été, donc ce livre m'a prit aux tripes =)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oh mon dieu mais quelle histoire! X) bon tu me diras avec un titre tel que "l'enfant dans le placard", on s'attend pas à grand chose de bien joyeux! Ou à une prequelle d'harry potter à la limite :')
Image de profil de N0llipap
N0llipap
Mdr, effectivement cela pourrait porter à confusion. Bizarre je n'avais pas fait le rapprochement, pourtant je ne vis que pour HP xD mais maintenant je ne vois plus que lui haha.
Image de profil de Caroline Tisserand
Caroline Tisserand
Difficile... Beaucoup des lectures qui m'ont marquée datent au final de la fac. Pour le secondaire, je dirais "Andromaque", de Racine (phase théâtre oblige), Au bonheur des Dames de Zola, Un roi sans divertissement, de Giono ; Les liaisons dangereuses, de Choderlos de Laclos ?

Pour la suite, je dirai indiscutablement Médée, de Corneille. Puis Rodogune, du même auteur.
Image de profil de Billy Pot
Billy Pot
Je te suis sur Au bonheur des Dames, j'ajouterais Nana, aussi de Zola.
+ Les liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos qui reste un de mes favoris.
Hors liste de lecture, mon professeur de littérature m'avait conseillé L'art de la Guerre, qui ne m'a pas quitté depuis.
Image de profil de Caroline Tisserand
Caroline Tisserand
Je crois avoir aussi lu Nana en Première. Je suis de toute façon une admiratrice sans bornes de Zola !
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Ah, oui, Médée... Pour Zola, mis à part ses chroniques journalistiques, ses poèmes, et ses pièces de théâtre, Emile et moi sommes, comme dirais-je, fâchés ??? (honte, oui, j'ai honte)...
Image de profil de Caroline Tisserand
Caroline Tisserand
Comment rester fâché avec Emile ? Il faut lui caresser doucement la couverture, et lui donner une chance de se présenter à nouveau !

Plus sérieusement, je peux comprendre, en ne donnant la parole qu'à ma raison, et non à mon coeur, qui bat encore au rythme des transcendantes descriptions de Zola.
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Oui, pourtant, j'ai essayé, essayé... (j'avais d'ailleurs écrit un papier sur mon blog sur le sujet)... Pourtant l'Assommoir m'a littéralement assommé... J'ai tenté les autres, idem... Peut-être étais-je trop jeune ? ... maintenant que je suis proche de la vieillesse, je devrais lui donner une chance...
Tiens, la spécialiste, tu aurais un roman (simple, pas trop lourd) à me conseiller pour commencer ? merciiiii
Image de profil de Caroline Tisserand
Caroline Tisserand
Hmmm... Voilà qui est difficile, quand on les aime tous ! Au Bonheur des Dames est à mon sens le plus positif, avec le Docteur Pascal peut-être, mais qui a un versant philosophique assez dense. Nana est assez accessible : grandeur et décadence d'une prostituée sous le Second Empire. J'ai pour ma part un faible tout particulier pour La Faute de l'Abbé Mouret, qui peint un prêtre qui se détourne de sa charge par amour, puis qui connaît les affres de la culpabilité et du repentir. La première partie est sublime, la seconde un peu plus pesante, mais j'adore quand même.

Je sais que j'avais lu La Curée en seconde, et je le pense assez simple : c'est une sorte de réécriture du mythe de Phèdre, avec l'haussmanisation en arrière-plan. Voilà quelques idées en vrac.
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Ah, merci... je note donc, selon mon intuition et ton ressenti "La Faute de l'Abbé Mouret" et "La Curée" ....
Pour Nana, j'ai vu un film tiré du roman, mais ce n'est jamais pareil.... (cela ne compte pas !)...
Image de profil de Caroline Tisserand
Caroline Tisserand
J'attends ton avis quand ce sera lu avec beaucoup de curiosité !
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
je vais m'y atteler cet été... au chaud, sur le balcon, entre deux moustiques tigre et une abeille ;) `Promis, je vais me procurer un des deux pour commencer.... le premier qui sera disponible dans ma librairie préférée....
Image de profil de PEW
PEW
Sinon en facile: Thérèse Raquin (plus court, moins de descriptions, même de l'action)
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Ah, tiens, oui... merci, je note, je note...
Image de profil de Caroline Tisserand
Caroline Tisserand
J'y ai bien pensé, mais il est quand même affreusement déprimant...
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Ah, non, ne me déprimez pas pour mon premier essai d'un roman.... ;)
sinon, je retourne à ma poésie de Villon.... ;)
Image de profil de PEW
PEW
mais qu'est ce qui ne l'est pas chez Zola?
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
J'ai essayé de lire les Liaisons Dangereuses, mais sans succès. Je crois que le format épistolaire n'est vraiment pas fait pour moi!
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Personnellement je suis en plein dans l'Assomoir et j'aime beaucoup ;)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah! Nana est le prochain sur ma liste ;)
Image de profil de Caroline Tisserand
Caroline Tisserand
Au Bonheur des Dames, Le Docteur Pascal sont des oeuvres plus positives à mon sens.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oui c'est vrai, on a connu plus fun que ces deux là! Mais c'est la tendance de Zola à faire s'abattre les calamités dur ses personnages principaux qui fait son charme, quelque part! ;)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Le meilleur Zola reste "La bête humaine"
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Je sais pas si y a un meilleur, en fait, mais j'ai souvent remarqué que les choix se portent pas sur les mêmes. De mon côté, côté coeur je dirai L'assomoir (souvent cité avec Germinal), côté nerf Thérèse Raquin (clairement moins abouti, mais très vif et bien glauque) et côté cerveau L'Oeuvre, qui est encore plus le testament d'une époque, et une superbe histoire.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
C'est celui où un mec tue des gens avec son train non?
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
L'oeuvre m'a fait pleurer ! L’assommoir je n'ai pas pu le lire/finir, bref mon mari me comparait à la bonne femme XD va savoir pourquoi (son côté picole)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
À Gervaise? Ben prends-le pour un compliment, parceque putain elle en chie, mais elle continue d'avancer! Mieux que Stallone, mieux que Chuck Norris: GERVAISE COUPEAU
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
J'adore vraiment le personnage de Gervaise, enfin, je supoose que c'était l'intention de l'auteur d'en faire un personnage agréable, parceque sinon je pense que ce serait impossible de faire apprécier à qui que ce soit cet enchaînement de tuiles!
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Grave, Gervaise rules !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Coeur sur toi Gervaise! Mais il y quelque chose qui m'a surprise, c'est qu'apparemment dans Les Rougon-Maquart, y'avait un accent sur les tares et l'hérédité, du coup j'ai naîvement pensé que chaque héros était plus ou moins malade au moins mentalement, mais finalement chez Gervaise, la seule chose qui ressort s'est sa jambe folle et sa propention a épouser des alcoolos!
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
ahhh mince !! je vais le relire alors avec cette idée en tête ! :P ohh mon chéri je vais aller l'embrasser de suite :P
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oui il a l'air d'être un homme plein de délicates attentions :')
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Jimmy Jo presque pour "La bête humaine". Le gars est machiniste, mais entre le fait qu'il a des pulsions meurtrières à la vue de la chair féminine et le fait qu'il est témoin d'un meurtre, ça nous fait le 1er vrai polar de la littérature française :P
Franchement je recommande.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Le fieffé coquin! Mais c'est donc plus ou moins inspiré de Jack k'éventreur non? C'est ce qu'une amie me répétait mais notre prof de français l'a dementi donc bon :p
De bonnes lectures en perspectives :')
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Tu as vu le film Gigi ? (pour comparer)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
ah bon il y a un film ? :P si avec Gabin non ? non pas vu, j'aurais été dégoûtée
non pas du tout Jack l’éventreur (faut écouter les profs) ! lol ! (sans me faire la pub, plutôt genre Le violoniste :P).
A la fin le mec ne tue pas grand monde, il a juste "envie" :P puis tu as une enquête et plein de choses en parallèle en plus de cette vue de la vie des cheminots
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Le film? Ils ont faut un film de L'Assomoir ? Mais ça doit être un peu... décevant non? Je veux dire, tout ce qui fait la force de l'histoire, c'est quand même les descriptions de Zola! Je sais pas, comme ça ça m'a pas l'air si intéressant!
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Ben oui, un film de Renoir, qui date de 1938. Je l'avais vu à la fac.
Bon film, en revanche, n'ayant jamais lu le roman, je ne me prononce pas.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Non pour le film je parlais de "La bête humaine" avec Jean Gabin, je ne savais pas qu'il y a un film de L'assomoir
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Tueuse de hype! Non je blagouille :p
Baaaaah je vais l'ajouter à ma liste je suppose! Y'a une semaine mon père ma passé sa collection entière de Zolas, je crois qu'il essaie de me faire passer un message héhé
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Ah je ne savais pas du tout! Je m'y intéresserai quand j'aurai fini la lecture du roman!
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Quelle belle histoire, pourtant..... ;)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Pleine de poésie :')
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Difficile à dire, d'autant que les "obligatoires" qui m'ont le plus marqué, c'était à la fac, pas au collège / lycée. Curieusement, je retiendrais Lettre à Ménécée d'Epicure, en philo.
Sinon, en fiction, mes gros coups de coeur c'était : Des Souris et des Hommes de Steinbeck, l'Ecume des jours de Vian (je préfère très nettement l'Arrache Coeur), et L'Assommoir de Zola... et surtout, surtout, surtout la Métamorphose de Kafka.

Dans le sens contraire, une oeuvre qui m'a marqué et pas en bien c'est Les Fourberies de Scapin de Molière ; j'ai dû lire 3 fois cette oeuvre que je n'ai pas aimée, d'un auteur que je n'apprécie pas et qui m'a poursuivi toute ma scolarité, jusqu'à la fac. Dans le cas des fourberies, j'ai même dû subir le film deux fois.
Image de profil de Ingirum Nocte
Ingirum Nocte
L'écume des jours
La peste
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Bons choix :)
Image de profil de GoM
GoM
Je me souviens d'un livre fantastique assez sombre. Il relatait la vie d'un jeune américain un peu gros dans paysage neigeux. Il y avait une histoire de sorcière.
Un livre dont je n'attendais rien et que j'ai dévoré. Mais j'ai perdu le titre. J'étais en 6ème début 2000, livre épais couverture blanche et j'aimerais m'en rappeler c'était un prêt et j'aimerais le relire.
Le titre devait parler de sorcière. C'est dans une Amérique moderne avec gros 4x4.
Image de profil de Ragne
Ragne
Les sorciers de Salem?
Image de profil de GoM
GoM
Non c'était une seule sorcière.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Le Ventre de Paris ! de Zola. La langue. L'histoire. La tragédie. La laaaaaangue.
Image de profil de Caroline Tisserand
Caroline Tisserand
Et cette scène épique sur le boudin... Rien que d'y penser, j'ai l'impression de tremper mes mains dans un baquet de sang de cochon.
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
J'hésite entre Lorenzaccio (pour le personnage de Lorenzaccio, qui était d'ailleurs devenu mon surnom pendant un temps), Antigone (pour le duo Antigone/Créon), et Le rapport de Brodeck (le regard sur la société est magique, ça me rappelle un peu la fulgurance d'Annah Arendt et sa banalité du mal)

La guerre de Troie n'aura pas lieu aussi, excellent bouquin, celui-ci c'est surtout parce que j'ai l'impression qu'il est d'actualité et qu'il annonce une guerre toute proche de nous, il y a un rapport à la fatalité et à la guerre qui est phénoménal


Bref... je sais pas
Image de profil de Carine Foulon
Carine Foulon
J'adore ces deux pièces de théâtre.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Alors moi je n'ai pas étudié en France, mais mon premier livre "sérieux" (en dernière année d'élémentaire, avant de passer au collège) fut "Demian" de Herman Hesse qui m'a vachement marquée. Je ne sais pas s'il était adapté pour la gosse que j'étais, d'ailleurs je l'ai lu plus tard, avec la maturité que l'âge donne et j'ai eue une relecture différente. J'ai surtout apprécié plus avec l'âge.
En tout cas, cela a été une belle découverte et il m'a marqué au point de ne pas l'avoir oublié et voulu le lire.

Pour un livre qui m'a marqué négativement, j'ai eu le "malheur" d'avoir le Quichotte de Cervantes en lecture obligatoire, en VO en plus. C'est INDIGESTE. Je n'ai pas osé le relire adulte tellement ça m'a traumatisé :P
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
J'ai beaucoup lu Herman Hesse, qui est un de mes auteurs préférés, et Demian est en haut de la liste avec le Loup des Steppes (dans un autre registre), dans mes bras Gigi !
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Give me five !
j'ai aussi lu le Lout des Steppes et Siddharta :)
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Héhé T'as pensé quoi du Loup des Steppes ?

J'ai commencé par Siddharta sur les conseils d'une amie, ça m'a plu mais au final, c'est celui que j'aime le moins avec Knulp.

Par contre, après Demian et le Loup, j'ai adoré Le Jeu des Perles de Verre (je crois que c'est son oeuvre la plus ambitieuse, mais je n'ai pas encore tout lu), et bien kiffé Narcisse et Goldmund.
Image de profil de DAVID
DAVID
Narcisse et Goldmund sans doute celui qui m'a mis le pied à l'étrier, et du coup le loup des steppes par la suite que j'ai vraiment apprécié.
Mais si il n'y en a qu'un à choisir, c'est les fleurs du mal .
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Herman hesse...Oui, moi aussi.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Expos-ito Ça m'étonne pas ! ;-)
Nicolas Raviere Ils m'ont moins marqué faudrait y plonger les relire mais je crois avoir bien aimé Siddharta. Tiens voilà 3 à rajouter à ma pile à lire !
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
J'ai découvert Hesse en seconde grâce à un cours d'échange avec la classe bilingue allemand... On nous avait fait lire "Knulp"....
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
T'avais aimé Knulp ?

Gigi : renseigne toi un peu avant de lire Le Jeu des Perles de Verre ;)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
ouh là ! la totale Hesse
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Il est très long et moins palpitant que les autres (finalement assez peu d'histoire, sauf à la fin), plus philo. Enfin, tu verras :)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
ahhh non là de suite ça me donne pas envie
0