Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Aelnen

Maisons d'édition (à compte d'éditeur) : réception de refus, vos expériences ?

par Aelnen  il y a 2 ans

Bonjour tout le monde,

J'aimerais savoir si parmi vous, certains ont eu de mauvaises expériences concernant des refus reçus suite à l'envoi de leur manuscrit.
Je m'explique : on sait que les grandes ME n'ont pas le temps de faire des refus motivés et détaillés. mais pour les autres, y a t-il des ME où vous avez senti qu'elles n'en avaient rien à faire de votre texte ? Ou des ME qui ont été incorrects à votre égard ( moquerie, méchanceté gratuite..) ? Ou pire, qui vous ont fait miroité un contrat pour se retourner ensuite ?

Cela m'intéresserait d'avoir les noms, histoire de ne pas vivre les mêmes mésaventures.

Pour ma part, j'ai reçu un mail extrèmement violent de chez Ramsay pour me dire que mes romans ( prochainement édités ailleurs) n'avaient aucune originalité, aucune action, aucune passion, aucune intrigue ( tout ça en ayant lu juste un synopsys et deux chapitres.)

Et alors le comble, chez City éditions. Je reçois un mail pour me dire ceci :

" Je viens de commencer la lecture de votre manuscrit, nous serons sans doute intéressés par une publication. Quand devez-vous donner une réponse à l'autre éditeur ? "

j'ai demandé à des amis ayant été édités, ils m'ont dit que, de leur expérience, cela c'était une réponse positive assurée à 99%

et qu'est-ce que je reçois ensuite ? une réponse négative qques jours plus tard pour me dire que le texte est trop long et qu'ils n'ont pas envie d'avoir un gros travail éditorial. même si mon texte est très bien et très travaillé.
mais qu'ils espèrent que je ne vais pas me décourager...

En gros ils veulent des textes avec presque rien à corriger pour pouvoir contacter rapidement libraires supermarchés et autres pour qu'ils puissent passer commande rapidement. (lu ça sur facebook)

Bref, tout ça pour dire que si vous avez des ME qui font pareil, je serais intéressée d'avoir des noms pour éviter des déceptions comme celles-ci.

Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Bonjour, il y a un autre sujet sur la question. J'y ai fait mon retour des expériences en ME.... voici le lien vers le "forum"...
https://www.scribay.com/talks/17428/y-a-t-il-des-auteurs-edites-par-des-maisons-d-editions-ici--#comment_65060


nb: tant que le contrat n'est pas signé par les parties avec une date formelle à l'intérieur, la ME peut se dédire ainsi que l'auteur également s'il trouve mieux ailleurs... En outre, l'argent investi, si c'est à compte d'éditeur, est un facteur important...
Image de profil de Max Jangada
Max Jangada
Les ME reçoivent pas mal de manuscrits chaque jour et comme on sait, il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus. Ce sont souvent les lecteurs qui déconseillent un manuscrit. Ils ne lisent rarement tout le manuscrit mais seulement le résumé ou le synopsis. Quand un lecteur conseille un manuscrit, il est lu par d'autres lecteurs et si tous sont d'accord, c'est le comité de lecture qui prend la décision finale. Enfin, tant qu'on n'a pas signé le contrat d'édition, rien n'oblige la ME à publier le texte. Parfois, il trouve un texte intéressant, donne une réponse positive et revienne sur leur promesse parce que la ME a trouvé un texte qu'il juge plus rentable, ou que des conditions financières ou la politique d'édition ont changé. Enfin leurs appréciations sont fonction des critères définis pour leurs collections. JK Rowling a été refusé par pas mal de ME avant d'avoir un OUI. Enfin, le manuscrit doit trouver sa ME, sa collection qui correspond à un public. Le ME peuvent aussi se tromper et passer à côté de bonne opportunités. Un refus ne veut pas dire que le manuscrit est mauvais mais qu'il ne correspond pas au public ciblé par la ME. Je ne défends pas les ME mais explique ce qui se passe dans la réalité.
Image de profil de Aelnen
Aelnen
bien sûr, mais ce que je ne cautionne pas c'est la manière et le ton de certains mails reçus. un refus ne doit pas être synonyme de méchanceté gratuite
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
L'ego des auteurs étant le pire ennemi des ME, elles n'ont aucun intérêt à le ménager ;)
Image de profil de Aelnen
Aelnen
oui mais il y a des limites quand même. Attention je n'ai pas dit que j'écrivais mieux qu'Hugo ou Balzac et je sais parfaitement que mes textes doivent être retravaillés mais il y a des choses que je peux difficilement accepter quand elles ne correspondent pas à la réalité
Image de profil de Max Jangada
Max Jangada
Si le témoignage est factuel, qu'il n'y a pas d'insultes ou d'injures (faut pas les traiter d'escroc par exemple) et qu'on peut prouver ce qu'on dit, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas les nommer du moins sur ce site. Il ne faut pas donner l'impression de vouloir ternir ou jeter le discrédit sur la réputation d'une ME.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Hello intéressant comme sujet mais je ne suis pas certaine que tu puisses citer les noms ouvertement. Afin de t'éviter tout "procès" peut être juste donner le nom avec la moitié masquée puis des détails en MP ? Ceci n'est qu'une suggestion.
Image de profil de Aelnen
Aelnen
ah oui, je ne sais pas, ils iraient jusque là ? parce que sur fb et wattpad tout le monde s'échangent les infos donc tout le monde est au courant
Image de profil de Felónwë
Felónwë
Salut. Afin d'éviter la diffamation, il faut se contenter de décrire les faits sans porter de jugement de valeur (expérience de modérateur) Ici, rien ne me choque dans la formulation.
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Cela me semble fort logique en effet de protéger autant les intéressés que toi.
Non pas qu'ils ne soient à dénoncer (et encore, dénoncer un grand mot) mais il ne faut pas, non plus, être négative... C'est toujours difficile pour un ME, comme pour un auteur (cf. mon post dans le topic mentionné plus haut)...
0