Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Gobbolino

Vos anecdotes d'écrivains célèbres (et bien souvent morts) préférées

par Gobbolino  il y a 3 ans

Chers Scribayens,

Puisque vous aimez la lecture, vous êtes sûrement tombés, au détour d'un quatrième de couverture, d'un cours de français, d'une conférence, d'un documentaire à la télé (ou sur France Culture, pour les plus hard core d'entre-vous), sur des anecdotes plus ou moins vérifiées concernant vos auteurs favoris (ou pas forcément favoris mais en tous cas connus).

Je me suis dit que ça pourrait être rigolo de les partager. Sait-on jamais, cela pourra inspirer votre légende une fois que vous serez riches et célèbres.

Par exemple, j'ai lu quelque part que Du Côté de chez Swann ne s'est pas bien vendu du tout au début. Par conséquent, Proust a pris sur lui d'écrire à certains journaux pour leur proposer des critiques positives de son livre (sous faux nom) que le jounal publierait en Une, moyennant quelques centaines de francs de l'époque..

Rien que ça. (et j'ai retrouvé un article qui en parle : https://www.lexpress.fr/culture/marcel-proust-payait-des-journaux-pour-de-bonnes-critiques-sur-ses-livres_1948039.html )

Une de mes favorites sinon : Flaubert aurait fait fallite dans le commerce des Ananas.

Image de profil de PourunflirtavectoiJeferaisn'importequoi
PourunflirtavectoiJeferaisn'importequoi
Autre anecdote assez connue sur Flaubert : il n'a pas pu devenir médecin (comme la majorité de sa famille) car il ne supportait pas la vie du sang. Dans l'Education sentimentale, il a détourné une scène où un enfant devait subir une opération, car il avait dû sortir de l'opération qu'il prenait pour modèle avant la fin (l'enfant s'est alors miraculeusement rétabli dans le bouquin, aha).
Quant à Balzac, il a été très influencé par son échec personnel dans le journalisme en 1836 lorsqu'il a écrit "Les Illusions perdues" (il n'était pas très bon commerçant, quoi qu'il en soit).
Et puis Rimbaud, à 20 ans, quitte la poésie pour aller faire du commerce en Afrique, entre autres après s'être fâché avec Verlaine (qui lui a tiré dessus, quand même) et la mauvaise réception de "Une saison en Enfer".
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
"Vos anecdotes d'écrivains célèbres (et bien souvent morts) préférées"
je ne connais pas beaucoup d'écrivains célèbres bien souvent morts... Il y a bien Gary qui est en quelque sorte mort 2 fois, une fois en tant que que Gary, une fois en tant qu'Ajar, mais ça ne fait que deux, ce n'est pas bien souvent...

(oui c'est une blague nulle)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
XD. En toute geste, je veux bien argumenter qu'on entend assez souvent des gens s'écrier, lorsque la langue françaises est selon eux malmenée "C'est Hugo qu'on assassine !" (ou Balzac, etc) XD. CQFD, avec un peu de mauvaise foi, on peut tuer un écrivain à répétition XD.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Ah oui bien vu... dans le genre mozart doit battre tous les records de multiples morts :-)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je pense qu'effectivement, le pauvre doit mourir au bas mot 3/4 fois par jour. Pas de bol quand même ! :D
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
Ah, si Mozart avait été écrivain...
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Au lieu de Mozart l'opéra Rock, on aurait eu Mozart, le roman noir, oû le personnage de Mozart aurait résolu des énigmes partout en Europe entre deux concerts avant de mourir piteusement.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
Trouvée dans des commentaires Youtube :
Tolkien est mort en 1973, hors le poème d'ouverture du Seigneur des Anneaux parle de 3 anneaux pour les elfes, 7 pour les nains, 9 pour les hommes et un pour Sauron, or cela donne 3791 / 1973 à l'envers. Accessoirement le Hobbit est sorti en 1937 à l'origine, nouvelle anagramme de ce nombre.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Rien ne vaut une bonne théorie du complot XD
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
Au passage, Stefan Zweig, l'auteur autrichien, était en train de se faire taper sur les doigts par ses parents parce qu'il écrivait de la poésie au lieu de réviser pour ses examens (il avait quinze ans il me semble) et ils lui ont dit ''ce n'est pas comme si tu avais le talent nécessaire pour être publié dans les poèmes des lecteurs de tel journal'' en lui montrant le journal, et il a dit ''ah bah si, ce poème là c'est moi, regardez y a mon nom''
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ha ha ha, j'adore ! <3
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
Et Steve Jackson avait prévu de se mettre en hibernation pour sortir la trilogie du SdA en 3197 et celle du hobbit en 3719.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
J'allais dire ''Peter Jackson, pas Steve'', mais c'est de loin moins perturbant que l'idée d'hiberner jusqu'au quatrième millénaire pour sortir des films...
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
autant pour moi, il m'arrive d'être distrait.
Image de profil de Serdaigle
Serdaigle
Si un jour vous êtes victime d'infidélité peut être que ceci pourra vous aidez :

Le 3 Décembre 1926, Agatha Christie, la très célèbre duchesse de la mort disparaît. Nouvelle effroyable pour l'une des stars nationale à l'époque. A-t-elle été kidnappé ? L'a-t-on assassiné ? ou simplement ne serait ce qu'un malheureux accident ? Pendant une dizaine de jours, la police enquête son mari est suspecté, l'aurait il assassiné pour un motif pécunier ?

Ce n'est que le 14 Décembre 1926, qu'elle est retrouvé dans une station thermale du Yorkshire, elle dit ne se souvenir de rien.

Mais aujourd'hui on sait que son mari était infidèle et qu'elle aurait peut être mis dans la confidence certains de ses proches de ses intentions ? Finalement, il est tout à fait plausible que la duchesse de la mort est orchestrée sa disparition de façon minutieuse comme peuvent l'être ses héros de romans : Miss Marple ou encore Hercule Poirot, pour se venger de cette tromperie
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
Une petite anecdote bien croustillante, sur l'auteur et interprète de la chanson "Il est libre Max", de Hervé Cristiani:

« Ma nièce qui était en classe de quatrième a eu une explication de texte à faire sur cette chanson. J'ai rédigé le devoir dans son langage et obtenu la note de 8 sur 20 ! Le professeur a inscrit, à l'encre rouge, dans la marge : « N'a pas saisi la pensée de l'auteur ». » ^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
J'ai vu la même récemment, avec un auteur américain qui expliquait sur Twitter qu'il avait donné des billes à son fils pour analyser son livre, vu que le gamin l'avait en cours, et le pauvre gosse a eu un C... Le pauvre père en a été un peu marri mais a philosophiquement commenté sur ce moment où l'oeuvre cesse d'appartenir à l'auteur
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
XD

C'est pour ça que pour philosopher sur une oeuvre, il vaut mieux attendre que son auteur soit mort depuis longtemps^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Tu connais l'expression, c'est quand on vous met en bière .. XD
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
Je l'a connais pas celle-ci^^, dsl
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Heu... manque-t-il un mot ? Lapin compris...
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
Et zip, une édition, ni vu ni connu^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ha ha ha. je disais donc : c'est quand on vous met en bière qu'on vous fait mousser.

Parce qu'à la base, on ne dit du bien que des morts.
Mais justement, l'auteur n'est plus là pour contredire donc c'est plus facile de lui accorder des intentions et de lui établir un génie qu'il n'avait pas forcément de son vivant.
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
Des fois ça donne des truc ultra comique, comme par exemple: "Le cœur a ses raisons que la raison ignore", comme devise amoureuse ; pauvre Pascal, il doit se retourner dans sa tombe^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
A mon avis, si on avait foutu une dynamo dans la tombe avec, l'énergie du retournement constant aurait alimenté une ville moyenne pendant quelque temps.. Dommage que ça n 'ait pas été techniquement possible à l'époque ! XD
Image de profil de BaronDysnomia
BaronDysnomia
Excellent, mais ma préférence reste fidèle au chat et à la tartine beurrée^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ha ha ha, c'est imparable, ça, dommage qu'on ne puisse pas en faire des centrales entières XD
Image de profil de Rémi Silvergold
Rémi Silvergold
Et troisième anecdote : Lovecraft. Sur ce gars, on regorge d'anecdotes.

Bon, premièrement, malgré les photos qu'on voit de lui, bien sombre, de même que ses nouvelles, il ne faut pas s'y méprendre, ce gars-là était un vrai troll, à de moments, si bien qu'il faillit jouer à l'orgue l'air d'une musique comique de l'époque pour bien faire rager ceux dans l'église (il était très anti-foi religieuse, ça se voit XD)

Ensuite, ce gars-là avait une correspondance immense. C'est dedans où, par exemple, il donne une description des gens d'un ghetto digne d'une description de ses monstres (où, Lovecraft, c'est le cas intéressant d'un mec d'extrême droite (rien qu'à voir ses poésies lors de la première guerre) anti-sémite, anti-canadien, anti-asiatique, etc... et bien raciste envers les noirs à un mec assez marxiste (avec toujours certains préjugé envers les autres mais beaucoup moins. Par contre, toujours le racisme envers les noirs car, à l'époque, c'était "scientifiquement prouvé que la race blanche était supérieure à celle des singes que sont les noirs"). Mais il a aussi eu une grosse correspondance avec un cercle d'ami à qui il donnait des pseudos digne de ses créatures... tout comme il le fit pour lui, ayant pour "nom de plume" cela : Ech Pi El (en gros, H. P. L).

Et, dans sa correspondance, surtout vers les dernières années de sa vie, il avait beaucoup discuté avec Robert Bloche, celui qui écrira plus tard "Psychose" (qui aura l'adaptation que l'on connait tous) mais aussi avec l'un des autres maîtres de la Fantasy avant Tolkien et C. S. Lewis, j'ai nommé : Robert E. Howard, celui dont le personnage le plus connu n'est autre que... Conan le Barbare.

Ensuite, dernière anecdote (parce que je veux pas passer encore des heures à parler de Lovecraft XD) : Vous connaissez le Nécronomicon ? Ce fameux livre maudit inventé par Lovecraft et qui a été soit disant écrit par l'arabe fou Abdul Alhazred. C'est sur ce nom que je vais me concentrer. En effet, ceci est le pseudonyme que Lovecraft se donna quand il était jeune. Pourquoi ? Premièrement parce que l'une des œuvres qui eut le plus d'influence sur lui fut Les Mille et Une Nuits, d'où le fait que le pseudonyme a une forte sonorité arabe. Mais le nom ne fut pas inventé à partir de rien. Non. Il a même une construction... particulière. En effet, Alhazred est un jeu de mot en anglais : "All as read", tout a été lu. Et cela c'est parce que Lovecraft avait passé des heures et des heures dans le bibliothèque de son grand-père pour... tout lire.

Voilà, j'espère que vous avez aimé les anecdotes XD
Image de profil de Rémi Silvergold
Rémi Silvergold
Bon, vous savez quoi ? Seconde anecdote (et peut-être troisième juste après... enfin, troisième, ce sera plusieurs en un pour un auteur que j'aime beaucoup XD)

Premièrement, vous saviez que Tolkien (La Terre du Milieu) et C. S. Lewis (Narnia) étaient deux très bons amis mais qui avaient des opinions et une vision du monde des fois très différentes (où ça partait parfois limite en dispute XD) ? Et, encore mieux, vous saviez qu'ils ont travaillé ensemble ? En effet, ils ont aidé l'autre à écrire ses histoires... malgré le fait que les deux détestaient l'univers créé par l'autre. C'est ainsi que l'on a du Tolkien dans Narnia mais aussi du Lewis dans Le Seigneur des Anneaux.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
à ce sujet c'est Tolkien qui a présenté à C.S. Lewis la future illustratrice des Narnia
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
En même temps, ils étaient tous les deux profs à Oxford. L'histoire veut que les étudiants détestaient les cours de Tolkien, chiants comme la pluie.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
ça m'étonne, comme il parlait couramment toutes les langues anciennes imaginables + celles qu'il avait inventées, il était bien passionné.
Dans le même registre, à Oxford, Tolkien et CHristopher Lee (l'acteur) se sont rencontrés au cours d'une soirée. L'un était prof, l'autre élève. Et des années plus tard (soixante ans plus tard sinon plus) Christopher Lee a été engagé pour jouer Saroumane dans les films de Peter Jackson, et le seul acteur qui se permettait de corriger Jackson sur la mythologie de la terre du milieu vu qu'il avait connu Tolkien en personne.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
Au passage, c'est sans doute connu, mais il y a trois niveaux de lecture au Hobbit et au Seigneur des Anneaux : les deux plus couramment reconnus, la lecture normale (des hobbits sauvent le monde) et la lecture biblique (c'est en gros une réécriture de l'évangile en Terre du Milieu), mais également la lecture historique (des gens qui vivent très à l'ouest du continent qui sont le dernier rempart contre un méchant qui vit à l'est, qui essaie d'asservir toute vie, qui tue tous ceux qui s'opposent à lui et qui a créé une armée d'êtres ''parfaits'' - même si les Uruk-haï sont pas vraiment parfaits de notre point de vue - pour tuer les autres, un ''roi en exil'' qui tente de défendre son royaume pour sauver le continent mais qui aura besoin de ses voisins pour vraiment sauver le monde... si ça ne vous rappelle rien entre 1937 - date de sortie du Hobbit - et les années 50 - dates du Seigneur des ANneaux - faut peut-être réviser votre Histoire ! lol)
Image de profil de Rémi Silvergold
Rémi Silvergold
Arf ! Y en a plein ! Mais bon, j'en ai peut-être une qui est sympa...

Alors, vous connaissez Agatha Christie (Hercule Poirot) ? Vous connaissez aussi l'une de ses plus grandes inspirations, Sir Arthur Conan Doyle (Sherlock Holmes) ? Très bien, on peut commencer l'anecdote, alors.

Bien ! Un jour, Agatha Christie disparut sans laisser de trace. Et devinez qui va jouer les Sherlock Holmes pour la retrouver ? Ni plus ni moins que "Sherlock Holmes" lui-même, c'est à dire Conan Doyle. Mais il ne va pas tenter de la retrouver comme le ferait Sherlock, en usant de la logique pure et de la science. Non. Il prit une toute autre voie, une voie bien propre à Conan Doyle : l'occultisme, le spiritisme. Et, vous voulez savoir ce qui est marrant ? C'est que, à la fin, Conan Doyle retrouve Agatha.

Et c'est ainsi que le créateur l'un des personnage avec l'esprit logique et le plus avancé de l'humanité rentra dans le rôle de son personnage et retrouva une de ses fans en utilisant ce qui défie le plus la logique commune : l'occultisme et, plus particulièrement, le spiritisme (car Conan Doyle était mordu de cela et y croyait à fond, comme pour Victor Hugo (même si ses Livres des Tables est, on va se l'avouer, un peu abusé à des moments, où Hugo montre qu'il a bien un très gros égo)).

Et j'en ai encore une ou deux en stock, d'anecdotes XD
Image de profil de Rémi Silvergold
Rémi Silvergold
Nan, c'est juste une anecdote que je connais depuis deux trois ans déjà XD
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Oh, un sujet qui ressort d'entre les morts ! Bonc hoix de spiritisme !

Cette disparition a en plus inspiré de nombreux auteurs. Je crois qu'une évocation parmi les plus récentes est l'épisode de Dr Who qui lui est consacrée (où il est question d'abeilles de l'espace, je n'en dirai pas plus XD)
Image de profil de Ragne
Ragne
Arthur Koestler (probablement mon écrivain préféré), Beauvoir raconte dans sa biographie qu'il était à fond sur elle, et dans une soirée avec Camus, la femme de Koestler et Sartre, l'alcool a coulé à flot et Beauvoir a finit au lit avec Koestler, Camus avec la femme de Koestler et Sartre s'est pignolé seul dans le salon.
Beauvoir raconte qu'il était le pire coup de sa vie.

Ca m'a juste toujours fait hurlé de rire :)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
C'est épique ! J'en avais jamais entendu parler de celle-là.
Image de profil de Ragne
Ragne
La vie de Koestler est fascinante, il a juste passer son temps à voir ces livres finir en autodafé
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
L'oeuvre aussi est fascinante.
Image de profil de Ragne
Ragne
Définitivement, il faut lire le Zéro et l'infini
Image de profil de Anne-Christine B.
Anne-Christine B.
Guy de Maupassant était en vacances à Étretat, quand il sauve un homme de la noyade. Sur la plage, il découvre une main coupée. C'est à partir de cette histoire qu'il a écrit sa première nouvelle "La main coupée" (sous un pseudonyme).
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
WOW ! Sérieux ? C'est d'un glauque !
Image de profil de Anne-Christine B.
Anne-Christine B.
Très sérieux même.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je suis morte de rire, je le confesse... Faut que je lise cette nouvelle
Image de profil de DAVID
DAVID
Jamais lu cette nouvelle, et comme d'habitude avec Maupassant, cette main je la prendrai dans la gueule...Pas très poli, mais plus conforme à la sensation !!!
Image de profil de DAVID
DAVID
Les cheveux verts de Baudelaire ( enfin selon la légende )
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Hé hé, oui. Mais vu la quantité de fée verte qu'il buvait ?
Image de profil de DAVID
DAVID
Euh non, je crois qu'elle était abs...inthe ce jour là !
Image de profil de DAVID
DAVID
Les cheveux verts de Baudelaire ( enfin selon la légende )
Image de profil de Charlotte Bouillon
Charlotte Bouillon
Stephen King, son premier roman, je ne sais plus si c'est Carrie ou Christine, a fini à la poubelle. C'est sa femme qui l'a récupéré et qui a trouvé ça très bon.

Donc, grâce à sa donzelles, le King n'est pas devenu nettoyeur de chiottes à Super U.

Sinon y'a Simenon aussi, je crois, qui juste avant d'écrire un livre faisait faire un bilan de santé à toute la famille, y compris le chien, pour être sûr de ne pas être dérangé pendant l'écriture de son histoire.

Y'a aussi un auteur qui aimait écrire tout nu, mais je sais plus qui. Peut-être Hugo ..

PS : Je n'ai rien contre les nettoyeurs de WC.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
J'ai entendu aussi que Victor Hugo aimait photocopier son c...l

Sinon l'anecdote de S. King c'est la même que Robert Louis Stevenson avec Dr Jekyll & Mr Hyde
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ha ha ha, ptet que King l'a volée à Stevenson "Chérie, je jette ce roman.. SURTOUT TU LE LIS PAS, HEIN !".

Oui, les rituels d'écritrue, j'en ai entendu parler, quand on a trouvé le sien paraît que ça marche d'enfer
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
j'avais lu qu'Amélie Nothomb se levait à 5h00 AM pour écrire. Bon, la fille n'a rien d'autre à faire de la journée donc je me demande pourquoi ?
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Beeeeh ! 5 AM ! Ouhlalala, j'espère qu'elle est payée d'avance
Image de profil de Charlotte Bouillon
Charlotte Bouillon
Moi j'ai du refaire toute ma déco avant de commencer à écrire, même peindre un mur. Ouais ouais, ça a duré un sacré bout de temps avant que le génie créatif s'empare de moi...

*histoire inutile*
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Intéressant ! Mais je ne connais rien ! Honte à moi !
Juste pour rester dans le côté obscur déprimant, un de plus grands poètes mexicains que j'adore Manuel Acuña a accouché de son oeuvre la plus belle (à mes yeux, d'autres voient un grave complexe oedipien) "Nocturno a Rosario" avant de se tirer une balle. Le poème est dédié à sa belle...qui l'avait largué.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Kr kr kr, ça me donne envie d'aller lire, tiens. C'ets glauque.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
tu l'as lu ! :P
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Tu me l'as fait lire ? :D
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
AH MAIS OUI ! Pardon Gigi, je suis fatiguée.
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Il me semble que c'est Rimbaud qui s'était reconverti en trafiquant d'armes
C'est assez particulier, comme évolution
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Oui, marchand d'armes en Afrique du Nord, il n'est revenu en France que pour mourir de la gangrène à l'hôpital de Bordeaux, si ma mémoire est bonne.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Une saison en enfer.

Je reviendrai, avec des membres de fer, la peau sombre, l'oeil furieux : sur mon masque, on me jugera d'une race forte. J'aurai de l'or : je serai oisif et brutal. Les femmes soignent ces féroces infirmes retour des pays chauds. Je serai mêlé aux affaires politiques. Sauvé.
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Il est mort à la Conception, à Marseille... Il travaillait avant chez Bardey et Cie avant d'être négociant en armes ;)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Où on voit que j'ai toujours autant de capacités en géographie XD. Merci pour la correction ^^.

Barcley... La banque ?
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
non, c'est, en fait, la Vianney-Bardey compagnie ; négociant de produits importés des colonies ; Notamment pour eux le café, des peaux etc.
ils l'ont engagé en 1880 à Aden et basé à Harar...
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
De sa vertu ? Il n'en aurait pas aimé l'emmerdement, je crois.
Un hygié-nique amateur de femmes faites.
Et puis, vois le confort de dormir dans des draps frais après.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
je connaissais cette réputation de lui, mais j'aurais plutôt cru qu'il s'en prendrait à la femme de chambre de sa femme "Venez, ma femme de chambre a changé les draps", sinon c'est quand même rosse de profiter de sa vertu, puis de la laisser disposer des preuves.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Plutôt éros, Hugo était du genre à se faire la femme de chambre.
"Venez ce soir on va changer les draps."
Image de profil de T. S.
T. S.
Gérard de Nerval, poète excellent mais victime de crises de folie, a été vue un jour de 1841 se baladant dans les jardins du Palais-Royal, accompagné par... un homard en laisse.
Rien que d'y penser ça me fait rire ^^, même si au fond ce n'est pas vraiment drôle sachant que ce fut sa première crise :/
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Un homar en laisse ! La bête était-elle vivante ou déjà cuite ? Ohlala, oui, c'est tragique mais... hilarant à la fois.
Image de profil de T. S.
T. S.
Vivant je crois. Oh ! Pauvre Nerval !
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Pauvre homard...

... Rouge de honte, qu'il a dû finir ^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Plutôt bleu d'asphyxie...
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Mais quand on y réfléchit ça se tient... Soit ça, soit erotomane XD
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
J'ai mieux. Imagine la femme de chambre en a marre et finit par dire à la lavandière "Nan, mais... il est incontinent, mvoyez...." XD
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
J'imagine la gueule de la lavandière aussi "ENCORE ??" "Nan mais cherchez pas....
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Certes, mais comme t'es ta propre femme de chambre, tu sais que tous les jours, c'est trop... XD
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Dans les "anecdotes" -plutôt proches du scandale-, il y a la mésaventure récente d'Ellory qui s'est fait taper sur les doigts parce qu'il publiait des commentaires élogieux de ses livres sous un pseudo.
C'est tout à fait ce qu'il faut faire pour décrédibiliser la littérature. Bravo à lui !
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Tant que ça reste sur des sites où l'aspect commercial n'entre pas, où à force de se fréquenter on débusque les mauvais joueurs relativement facilement, on peut assimiler la démarche à du trollage. Quand ça se fait sur amazon, ça se rapproche du délit, et amazon ne s'y trompe pas par la chasse menée à ces faux commentaires ;)

https://www.francetvinfo.fr/economie/medias/l-auteur-de-polars-britannique-rj-ellory-s-encensait-sur-amazon_137061.html

On n'en parle que sous le manteau, mais à en croire nombre d'auteurs, la pratique n'est pas exceptionnelle ^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
C'est un émule de Proust, donc, moins le pot-de-vin. Sur un côté plus rigolo, j'ai lu récemment comment un gamin s'était pris une super mauvaise note pour un devoir sur un roman... alors que son papa, qui en est l'auteur, lui avait filé des pistes pour répondre XD
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
Sur facebook, il est extrêmement courant de voir des auteurs demander des "notes positives" sur amazon.

Pour le reste, l'éthique et Amazon... sic!
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Vendarion d'Orépée, l'éthique d'amazon est celle de facebook : complètement fabriquée par le marketing ^^

Au moins, sur le point évoqué, elle a le mérite de faire réfléchir - et d'obliger ceux qui veulent s'y adonner à faire montre d'un peu plus d'intelligence qu'Ellory ^^
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Tuer un animal (non-humain) et tuer un homme n'est pas juridiquement équivalent (et moralement c'est loin d'être évident aussi)

Pour ce qui est des double standards concernant les crimes conjugaux, la dernière fois que j'ai vu une femme tuer son mari, elle a été libérée sous la pression médiatique et présentée comme victime de bout en bout. Par contre, la dernière fois qu'un homme a tué sa femme, ça a été qualifié non pas de crime conjugal, mais de féminicide, rien que ça
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ok, je mets le Ola avant que le point Godwin ne soit atteint. Si vous voulez débattre de justice et de morale, ne vous gênez pas, mais en privé.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Y_Y sérieux ? Le gars il avait aucune gêne quand même, de ce côté-là.
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
Je ne sais pas si elle a déjà été évoquée sur Scribay, mais l'anecdote qui m'a le plus marqué est la lettre que Tolkien est censé avoir envoyé à un représentant du Reich concernant la "pureté" de son ascendance.

Bilbo parait en 1937, son côté "mythologique" séduit un éditeur allemand, ce dernier se renseigne donc auprès de l'éditeur anglais des "origines aryenne" de l'auteur (comme les lois raciales le lui obligent d'ailleurs).
Tolkien lui répond donc une lettre fort érudite, dans laquelle il détaille avec précision ce que sont les peuples aryens et assure son interlocuteur qu'aucun de ses ancêtres n'était d'origine persane ou iranienne; il précise qu'il n'a pas non plus d'ascendance juive et le regrette en raison de l'admiration qu'il éprouve pour ce peuple extraordinaire et le mépris que lui inspire un régime qui exige des "certificats d'aryanité" aux écrivains.

Tolkien a en réalité écrit deux lettres, celle que je viens de résumer et une autre, beaucoup plus "policée" ou il se contente de répondre aux questions, laissant à son propre éditeur le choix d'en envoyer l'une ou l'autre...
L'éditeur a naturellement choisi la seconde, mais la première reste dans l'histoire.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Pas que je sache. J'en avais entendu parler, de cette première lettre, cela dit, mais pas du tout de la seconde.

Tiens, d'ailleurs, je me suis retrouvée à Pembroke College, le mois dernier, et dans la salle de la MCR, il y a une lettre de Tolkien, encadrée, où il explique à un ami qu'il ne peut pas venir à sa pièce car son fils doit se faire opérer de l'apendicite et se paint de ses soucis d'argent, en mentionnant qu'il va prochainement avoir un livre publié et qu'il espèce que cela aidera un peu.

D'ailleurs dans les anecdotes du college, apparemment, les élèves détestaient ses cours, qu'ils jugeaient très ennuyeux, et préféraient largement ceux de C.S Lewis. Par contre, ils kiffaient, quand, en début d'année, il leur lisait Beowulf, en ancien anglois dans le texte ^^
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
Je reviens sur Tolkien avec une nouvelle anecdote, nettement moins positive que la première... pour ne pas dire franchement contradictoire.
Je la tiens d'une vidéo de Nota Bene, qui s'informe généralement assez bien sur les sujets qu'il aborde.

Le personnage du "Nain" était associé, depuis Wagner en particulier, à un personnage maléfique possédant tous les traits négatifs du capitaliste sans scrupules, et accessoirement du Juif. Une vision que Tolkien a repris presque naturellement, et cela se remarque par un choix linguistique très évocateur: l'usage de langues sémites pour créer la langue des nains, alors que celles des elfes et des hommes a des racines germaniques.

Une découverte aussi étonnant que décevante pour un auteur que j'ai toujours adoré.

https://www.youtube.com/watch?v=6UQ-oWLsf4E
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
étant donné que les nains font partie des peuples libres et que, même s'ils n'aiment pas se mêler des affaires de leurs voisins, ils font partie de l'alliance qui sauvera tout le monde, je ne vois pas en quoi c'est scandaleux ! Si il avait fait des nains un peuple négatif, on aurait pu se dire que, bon, à la limite...
Mais d'une part il en a fait un peuple positif, aussi bien dans le Seigneur des Anneaux que le Hobbit, et d'autre part toute son œuvre (celle publiée de son vivant du moins, donc le Hobbit et le Seigneur des Anneaux) parle de défaire des tyrans vivant à l'est du continent (un dragon puis un seigneur des ténèbres) qui à chaque fois ont une dent contre les peuples libres et les nains (Smaug tue des nains, le Balrog tue des nains, Sauron tue tout le monde sans discrimination) en particulier.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Comme quoi, on peut-être antifasciste et antisémite ^^;;
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
Mais justement je ne vois pas en quoi c'est antisémite. Ses sources, c'était la mythologie scandinave et germanique dans laquelle, à l'origine, le nain n'est pas un symbole négatif. Il remet au goût du jour le nain en symbole positif et l'associe vaguement, à travers des modèles grammaticaux que personne n'étudiera avant vingt ans, au peuple juif.
Maintenant répondez à ma question : en quoi est-ce antisémite de mettre une figure qu'on peut vaguement appeler ''juive'' en figure positive ????
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
Prenez le Hobbit : des nains ont été chassés de chez eux, ils veulent reprendre le territoire de leurs ancêtres, ont un peu besoin d'aide pour ça parce qu'ils ne sont pas nombreux, Gandalf et Bilbon les aident, le méchant c'est celui qui les a chassés, Thorin est un grand héros admiré de tous, les nains sont les meilleurs.
Le Seigneur des Anneaux : bon, OK, finalement les elfes sont les meilleurs, mais Gimli et Legolas sont potes, Gandalf, Aragorn et Frodon sont des figures christiques, des nains se sont fait massacrer, tout un peuple, sans que personne ne le sache, oh là là c'est horrible, eh bien même si Gandalf doit en mourir il abattra le balrog (qui a tué les nains) avant, et oh ! Maintenant qu'il l'a fait il est récompensé avec d'immenses pouvoirs !
Conclusion aux deux : pas touche aux nains, soit ils sont chassés mais vont revenir pour récupérer leur bien parce que ce n'est que justice, soit ils sont morts mais dans ce cas ils seront vengés et leurs vengeurs seront récompensés au centuple.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
Donc vraiment je ne comprends pas que vous taxiez Tolkien d'antisémitisme pour avoir mis des nains dans son histoire :
d'une part, il en fait des figures positives, meilleurs orfèvres, mineurs, sculpteurs etc., de terre du milieu,
d'autre part on pourrait ajouter sur la partie linguistique qu'il n'y a pas énormément de modèles grammaticaux anciens qui nous soient parvenus avec suffisamment de détails pour pouvoir créer de nouvelles langues sur ce modèle et que comme les nains sont, il me semble, les premières habitants de la terre du milieu, les elfes étant venus plus tard en bateau, il est logique de prendre la langue la plus vieille pour composer la leur, donc ça n'a peut-être même pas de rapport entre la ''figure juive'' de la littérature et les nains de ses histoires.
Image de profil de PM
PM
Je crois bien que le problème c'est surtout que les nains sont vénaux, surtout ceux qui ont obtenus des anneaux. Je n'ai pas lu le Hobbit, seulement vu les films, mais il me semble que Smaug a été attiré par le fait qu'ils aient creusé toujours plus profondément en quête d'or. Les nains de fantasy en général ont le cliché d'être très attiré par l'argent, cliché qu'ils partagent avec les juifs.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Merci PM, tu me prends de vitesse.
Effectivement, de mémoire les nains sont décrits comme vénaux, matérialistes et désireux d'accumuler autant de matériaux précieux que possible, ce qui cause, in fine, leur chute.
D'ailleurs, c'est un trait qu'on retrouve également chez les Gobelins de J.K Rowling, qui utilise le même cliché et ajoute les nez crochus.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
Exact, mais ce cliché remonte aux premiers siècles, puisque l'histoire de l'or des nains et du dragon (un nain transformé en dragon par sa soif de l'or) vient du mythe de Fafner, réutilisé par Wagner mais venant de la mythologie scandinave. Donc les parties négatives des nains viennent de la mythologie.
De plus, les nains massacrés par Smaug ou le Balrog (au passage, le Balrog a été réveillé par les mineurs nains, Smaug s'est juste ramené parce qu'il y avait de l'or en quantité, normal pour une mine d'or) sont présentés comme des victimes de forces mauvaises, pas comme des gens qui n'ont eu que ce qu'ils méritaient à cause de leur avidité.
Au passage, parlons de vénalité, les neuf humains ont été bien pire que les sept seigneurs nains (lesquels n'ont aucun rapport avec Blanche-Neige) puisqu'ils se sont carrément mis au service de Sauron (les Nazgûls) alors que les nains sont juste morts, il me semble.
Donc d'une part, pour reprendre mon commentaire plus haut sur les modèles linguistiques, rien ne prouve que Tolkien associait dans son esprit judaïsme et peuples nains, et d'autre part, quand bien même ce serait le cas, il les présente comme positifs bien qu'ayant des défauts (comme tous les peuples : les elfes sont arrogants, les humains... liste trop longue, les hobbits sont trop passifs...)
Mais merci de m'avoir expliqué le mode de raisonnement des personnes auxquelles je répondais.
Image de profil de PM
PM
Je n'y avais jamais fait attention, Gobbolino, mais c'est vrai que maintenant que tu le dis x)
Pas sûr que ce soit vraiment volontaire, si ?

Je ne dis pas que Tolkien était antisémite, je dis juste que si on cherche on peut trouver des trucs "bizarres" ; mais c'est le cas partout.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Après il faut remettre en contexte : il vivait dans une société largement antisémite, et donc il n'est pas tout à fait étonnant qu'il en ait véhiculé les clichés. Les gens, aussi brillants qu'ils sont, ne sont pas à une contradiction près. Regardez le Dr Seuss : il a objectivement essayé de combattre l'antisémitisme durant la WW2... mais en faisant la promotion d'un racisme bien crasse ^^;;;.
Donc si tu préfères cette version : oui, Tolkien était très probablement antisémite, mais ni plus ni moins que les anglais de son époque. C'est dur dur de péter un cliché qui remonte à si loin.
Image de profil de PM
PM
Si on compare à Céline qui, si je ne m'abuse, à écrit un roman pendant la WW2 que ma prof d'histoire de collège ne qualifiait pas seulement d'antisémite mais surtout d'à vomir, ça reste léger ^^
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
un commentaire plus haut ''anecdotait'' que lorsqu'un éditeur allemand avait voulu traduire le Hobbit, il avait du envoyer à TOlkien une lettre pour lui demander des précisions sur ses origines à cause des lois raciales de l'époque en Allemagne. Lisez donc l'anecdote en question, elle date d'il y a deux ans donc il est possible que vous l'ayiez oubliée, mais elle mentionne que Tolkien avait répondu qu'il admirait profondément le Judaïsme et le peuple juif.
Alors OK, il était peut-être antisémite, mais à ce compte-là nous le sommes tous, parce que je ne vois plus ce qu'il vous faut pour ne pas qualifier quelqu'un d'antisémite.
J'ajouterais que s'il avait été antisémite, il aurait purement et simplement fait l'impasse sur les langues sémites dans ses recherches linguistiques au lieu d'en tirer une langue voire plusieurs, et enfin que le Silmarillon est plus ou moins à l'Ancien Testament ce que le Seigneur des Anneaux est aux évangiles, donc pour quelqu'un d'aussi pétri que lui de culture judéo-chrétienne, c'est VRAIMENT tiré par les cheveux de dire qu'il est antisémite juste parce qu'un peuple qu'il a inventé ressemble les mêmes clichés qu'un peuple qui existe (allez-vous dire qu'il était francophobe parce que le Gondor est tombé au lieu de résister comme le Rohan ? ou peut-être républicophobe parce que le gouvernement du Gondor n'était plus placé entre les mains de son roi mais d'un gouvernement illégitime ? l'exemple est idiot parce qu'il était, étant anglais, sans doute royaliste par ailleurs).
Image de profil de PM
PM
Du calme, on dit juste qu'il s'est possiblement inspiré des clichés courant à l'époque. Peut-être que c'est une coïncidence si nains et juifs partagent des clichés, mais c'est quand même gros. Quoi qu'il en soit, c'est pas comme si on pouvait lui demander, de toute façon.
Ça ne change rien à la richesse de son univers que j'aime beaucoup, même si je ne le connais que par les films.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
Dans le même registre mais historique au lieu de littéraire, ma prof d'Histoire, livre d'époque à l'appui, (enfin d'époque... écrit dix ans après les faits mais c'est quand même d'époque) nous expliquait que Pie XII avait été violemment antisémite et avait été ''le Pape d'Hitler'', la preuve le film Amen tiré de son livre d'époque, et les persécutions chrétiennes envers les juifs allemands.
Elle oubliait en disant cela que :
Pie XII avait organisé depuis Rome la résistance chrétienne à Hitler (d'innombrables attentats contre lui, plus la protection dans toutes les paroisses des Juifs baptisés, c'est-à-dire des chrétiens qui remplissaient les critères de judéité des nazis, et des juifs non-baptisés),
qu'il avait caché au pouvoir fasciste des Juifs en hébergeant des centaines d'entre eux dans le palais pontifical, allant jusqu'à céder ses appartements, qui étaient les plus confortables, pour les femmes enceintes.
que le livre d'époque avait été écrit par un ancien nazi réfugié en URSS et que le livre avait été commandé par le KGB dans son programme de propagande anti-chrétienne,
et enfin, que plusieurs évêques et prêtres allemands, ainsi que des personnels diplomatiques délégués à Rome avaient été déclarés Justes parmi les Nations par Israël pour avoir aidé à cacher et sauver des milliers de juifs pendant la guerre.
Donc, oui, bien sûr, si on part du principe que toute personne qui a vécu à cette époque était plus ou moins victime de l'ambiance et était antisémite par défaut, on peut aller loin.
Image de profil de Arsène le Conteur
Arsène le Conteur
C'est vrai que Peter Jackson a fait un boulot magnifique pour le mettre à l'écran.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Pas besoin de s'énerver sur la question, promis. Le pauvre homme est mort, laissons-le reposer en paix.

Comme le dit PM, comparé à Céline, il était un ange tombé du ciel.

Après, mon appréciation vient d'une approche sociologique de l'histoire, pour clarifier la situation. Nous vivons dans une société inégale et biaisée, par définition. Parmi ces biais, on trouve entre autre le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie.
On est élevé avec des images négatives de certaines ethniques, de certains comportements, etc et c'était encore plus vrai dans le passé.
Par conséquent, qu'on le veille ou non, on en vient à intégrer ces biais et le chemin pour se déconstruire (un enjeu au coeur de beaucoup de luttes aujourd'hui, notamment les luttes féministes et antiracistes) est long et difficile. Et il n'existait pour ainsi dire pas dans les années 30 à 50.
Ces images négatives intégrées marquent la pensée et la réflexion, et il est donc très difficile de s'en défaire comme je le disais plus haut. Donc on pouvait, et on peut toujours, se vouloir prosémite, antiraciste et anti-homophobe tout en ayant intégré des clichés particulièrement vicieux et dégueulasses et en les transmettant sans le vouloir.
Si tu as Netflix, je te recommande le spectacle Nanette de Hannay Gatsby qui parle de son homophobie intèriorisée à la fin du spectacle, alors même qu'elle est lesbienne. Ce n'est pas une tare mentale de l'individu, mais c'est un problème social.
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
En reprenant la vidéo de Nota Bene jusqu'à la fin, on peut tempérer le jugement d'un côté comme de l'autre. Les nains de Tolkien sont présentés dans un premier temps comme "avare" et créé par une divinité inférieure, et non par Illuvatar en personne. Le choix de leur donner une langue d'origine sémite n'est pas anodin vu les poncifs antisémites de l'époque. Tolkien aurait pu leur donner une image positive dès le début, mais il ne l'a pas fait... l'horreur de l'antisémitisme ne lui est apparu qu'après la 2e guerre mondiale, et le changement s'opère avec Gimli qui tombe sous le charme de Galadriel, donnant ainsi aux nains un côté positif qu'ils n'avaient pas au départ.

Dans le hobbit, Thorin écu de chêne est bien un héros, mais sa passion pour l'Arkenstone et sa volonté de conserver le trésor jusqu'à la moindre pièce n'en fait pas un personnage positif, loin de là...
Image de profil de Reenmo
Reenmo
Tiens, ça me rappelle Théodore Monod en Afrique lorsqu’il déclare qu’il n’a pas l’honneur d’appartenir au même peuple que Jesus Christ, Spinoza, Einstein etc. Les autorités françaises avaient tenté d’en faire un espion mais il furetait tellement partout impunément qu’elles ont abandonné d’elles-mêmes.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Rho, c'est dommage, je suis déçue ^^.

Pour le coup, je ne connais pas François Vallejo (honte sur moi) mais l'anecdote est choupinette.

Moi j'ai que les scandaleuses en stock, genre que Hugo écrivait debout face à la mer car c'était le paysage qui convenait le mieux à son génie (aussi, il était en exil sur une île...).

Que George III était super fan de Jane Austen, et lui avait donc permis de lui dédier son ouvrage suivant (genre le super grand honneur), mais Jane, par solidarité féminine, détestait le bon George, et avait donc écrit sur la première page de l'épreuve à imprimer "Le roi m'a donné l'autorisation de lui dédicacer mon ouvrage suivant, alors voilà". Ce qui est à peu près la plus grosse insulte qui puisse se faire. Et donc paniqué, son éditeur a changé la dédicace au dernier moment.

Dans le même genre, la reine Victoria avait apparemment adoré Alice in Wonderland, et avait donc autorisé Lewis Carrol à lui dédicacer son oeuvre suivante... elle s'est donc retrouvée avec un livre de math tout à fait imbouffable très poliment dédié à elle XD.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ca me fait bien marrer pourtant :D. Elle a expliqué pourquoi ? J'espère qu'elle n'a pas prévu d'écrire une fiction historique au Moyen-âge...
0