Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Daegann

Pour quelles raisons lisez-vous / annotez-vous et pourquoi arrêtez-vous de lire ?

par Daegann  il y a 11 mois

Si l'on met de côté l'aspect intéréssé (si je le lis il va me lire), qu'est ce qui vous pousse à lire et annoter une oeuvre sur scribay et qu'est ce qui peut vous faire arrêter de lire ?

Est-ce purement parce que vous aimez l'histoire et voulez à tout prix savoir la suite, même si l'auteur à déserté le site et que vos annotations ne seront jamais lu ?

Est-ce pour aider l'auteur sur une oeuvre que vous appréciez ?

Pour une autre raison ?

Et pourquoi arrêtez-vous de lire ? Est-ce parce que vous décrochez de l'histoire à un moment donné ? Est-ce le style qui malgré l'histoire vous fatigue ? Est-ce par manque de retours sur vos remarques ? (vous est-il arrivé d'arrêter une histoire qui vous plait parce que vous avez l'impression que l'auteur n'est pas plus interessé que ça par vos annotations / remarques ?)

Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
Personnellement, j'annote la plupart du temps parce que je sais ou j'espère pouvoir les aider et qu'ils puissent s'améliorer ! Ca me fait toujours sourire quand certains viennent me remercier pour les avoir aider à améliorer leur récits, et c'est surement ma seule motivation !

Sinon, m'arrêter de lire, je ne sais pas, jamais au milieu d'un chapitre. La seule raison de m'arrêter jesuppose c'est si je n'accroche vraiment pas car ce n'est pas mon style, ce qui arrive à tout le monde, ou simplement l'histoire est trop oubliable et j'oublie simplement d'aller voir de potentiels nouveaux chapitres ou de les lire quand j'ai le temps après avoir eu la notif, ça arrive aussi ! Je pense que c'est surtout le fait de devoir attendre, je e suis pas très difficile dans mes lectures c:
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Ce qui me pousse à lire un auteur, déjà, c'est le sujet qu'il aborde, sa démarche, ce qu'il a à dire et enfin, comment il l'écrit. C'est souvent sur cette dernière étape que je bute, je fais partie des lecteurs plus intéressé par le combo fond/forme, et s'il faut choisir (mais on peut pas ^^), c'est la forme que je vais choisir, le style, la plume. Si faut grossir le trait, je préfère quelqu'un qui a une belle plume mais une histoire bof, que quelqu'un qui écrit de façon générique et a une chouette histoire. M'est avis que tout le monde peut raconter une histoire, plus ou moins bien certes etc... mais raconter une histoire, même géniale, selon moi, c'est pas suffisant pour m'attirer en tant que lecteur. L'histoire m'est secondaire (tout a été fait, ex nihilo machin truc, donc faut se démarquer en le faisant, c'est mon idée). Mon besoin, en tant que lecteur, c'est plus de voyager dans les mots, et l'image que les mots suggèrent, du coup, il me faut une poétique du texte solide, particulière, avancée, avec, si possible, une voix singulière, un truc que j'ai jamais lu en fait. C'est ça que je cherche. Y a plein de choses intéressantes sur scribay, des bonnes, de très bonnes histoires, des partis pris, des oeuvres qui sont sans doute l'avenir, des oeuvres aussi que tout le monde ici apprécient et qui reviennent souvent dans les discussion, mais elles me résistent parce que j'y pénètre pas, j'y trouve pas la poétique, et du coup, ce n'est pas pour moi, je suis pas la cible, et donc, j'accroche pas.

Parfois, mais c'est pas systématique, et c'est le plus gros de mes lectures, je lis ceux qui me lisent depuis un moment et échangent avec moi, c'est d'une part par curiosité, de l'autre parce que je sens que je dois donner d'une certaine manière la réciproque (alors qu'au fil de temps je reçois de moins en moins d'annotations et de critiques constructives). Après, je suis pas quelqu'un de très assidu, je lis pas quand j'écris (pour limiter les influences), je lis quand j'ai l'envie de lire telle ou telle chose à l'humeur et je n'ai aucune notion du temps. Je peux très bien ne pas lire quelque chose pendant un mois et le retrouver comme si c'était hier.

Ceci dit, et c'est une autre manière de lire qui me va : les personnes avec qui j'ai un contact me demandent parfois un coup de main, "m'invoquent", pour que je regarde quelque chose en particulier et j'y vais toujours avec plaisir, et j'annote, j'aide. C'est une autre manière de lire que j'ai découverte, et qui me va, ça me permet même de lire des oeuvres que je n'aurais jamais lu sinon. Dans ce cas, je ne lis pas pour l'histoire, je lis pour analyser, apporter des pistes, je suis plus lecteur, mais correcteur. Et comme je sais que mon aide est bien reçue, je me sens libre dans cette lecture / dissection. Qui m'apporte aussi, puisque je porte un autre regard sur mes textes.

Voilà comment je lis sur scribay.
Image de profil de Keir O'Riyerdan
Keir O'Riyerdan
Perso, je ne vais pas aller lire un auteur juste parce qu'il m'a lu, si son synopsis ne fait pas vibrer ma corde sensible, je ne vais pas me forcer.

J'annote rarement (surtout parce que je le roi des fautes d'inattentions, alors pour les repérer je suis un blaireau...), mais je laisse souvent un avis.
Généralement je finis ce que je commence ( même si je mets 3 plombes - à l'instar des réponses de ME) ^^
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Déjà j'aime les livres lumineux, qui commencent par un titre accrocheur. Le choix du titre et du thème est donc très important. Si vous avez de l'humour et beaucoup d'imagination, j'apprécierai certainement de vous lire.
Image de profil de GoM
GoM
J'ai parfois le temps de lire. Je commente plus que j'annote, car sur smartphone c'est compliqué d'annoter.
J'ai été longtemps absent avec la venue de mon fils. Après, je ne suis pas un grand lecteur. Comme habituellement je lis peu, je suis peu de personnes. Ce qui fait que j'arrête de suivre, le manque de temps. Mes temps de loisirs ayant pas mal diminué, je suis encore moins. Je me cantonne à encourager certains petits nouveaux et essayer de suivre un ou deux récits de personnes avec qui j'ai pas mal d'échanges.
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Coucou, alors quand j'aime, je lis, je continue, bon des fois, ça me prend du temps car pas le temps mais je reprends :) Après, quand je n'aime pas, c'est soit l'histoire, souvent l'histoire, soit les personnages, soit que ça me lasse pour pas mal d'autres raisons. Concernant les annotations, me concernant je suis la seule capitaine du navire, donc je me réserve le droit de ne pas tenir compte de certaines annotations (ortho et grammaire exclues) donc je n'exigerai pas qu'on prenne les miennes systématiquement en compte. Par contre, si je sens qu'un auteur se fout de ma poire comme ça a déjà été le cas notamment sur les corrections en langue française et m'envoie bouler à chaque annotation, clairement j'arrête.
Image de profil de Reverence
Reverence
Pour ce qui est des commentaires pour ma part, c'est plutôt un feeling. Je ne le fais pas toujours même quand j'annote. Mais quand je le fais ça peut être pour seulement dire que j'apprécie l'œuvre, ou expliquer certaines de mes annotations notamment en ce qui concerne le style de l'auteur.

Pour les annotations par contre justement, je lis beaucoup d'œuvres, même si parfois du coup je n'aime pas forcément et donc je n'en suivrai qu'une partie, mais je le fais afin d'aider la personne, parce que c'est en recevant des critiques qu'on progresse.

Et sinon, évidemment, lorsqu'une histoire me plaît, je la file jusqu'au bout !

Si j'arrête de lire... Souvent même si je ne suis là que depuis quelques jours mais j'ai commencé bon nombre de récits et il y en a particulièrement je sais que je ne lirai pas plus, c'est que je n'accroche pas à l'histoire, parce que déjà le genre n'est pas le mien, mais qu'en plus il y a trop de choses qui viennent parasiter la lecture. Donc j'ai pas annoté le premier chapitre, mais je sais que des gens qui accrochent plus à l'histoire que moi pourront aider l'auteur, donc je préfère lire des textes qui me plaisent plus.
Image de profil de Empyrea
Empyrea
Pour ce qui est de lire : je commence parfois au hasard, parce que le titre me plaît, ou que n'importe quel texte doit avoir sa chance d'être lu, et parfois parce que j'ai pu échanger avec l'auteur avant ça et que je suis curieux de découvrir son univers

Pour ce qui est d'annoter : il y a une part qui est pour aider l'auteur, je le fais presque systématiquement sur les fautes d'orthographe ou de conjugaison qui m'apparaissent, et - seulement quand l'écriture et/ou l'histoire me plaisent vraiment - il arrive que je donne mon avis sur certaines tournures, avec parfois des propositions pour changer ça ou en expliquant pourquoi (pas juste du "là, c'est moins bien")

En fait, ce que j'aime particulièrement, c'est qu'il y ait un échange entre les lecteurs et l'auteur
Pour les commentaires, c'est évident : on répond à son texte, il répond à notre commentaire, on échange directement
Pour les annotations, je vois un peu les choses comme : il nous partage son texte, à notre tour on partage l'aide qu'on peut lui apporter, dans un échange un peu plus indirect

Quand à arrêter de lire... Bon, pour l'instant ça ne m'est pas encore arrivé, je suis ici depuis trop peu, mais je suppose que la première raison serait qu'un récit que j'ai aimé - mais pas adoré -, qui me semblait prometteur malgré quelques défauts, finisse par avoir trop de ces défauts et, surtout, perdre les qualités qui m'avaient attiré au début
Image de profil de Daegann
Daegann
Je dois dire que je suis 100% en phase avec tes trois premier paragraphe, avec le dernier aussi mais ayant plus d'historique ici, ça m'est déjà arrivé donc je pourrais développer un peu ^^

C'est à dire que j'ai déjà arrêté de lire parce que je n'accrochais pas : j'ai lu les premiers chapitres et puis non, je n'accroche pas. Dans ce cas j'essaye d'expliquer pourquoi je lâche parce que c'est aussi utile et plus correct dans un échange. Parfois j'ai du oublié que j'avais commencé aussi ^^; Au début je n'utilisais pas les liste. J'ai aussi lâché quelques lectures parce qu'il y a eu une remise à zéro avec une nouvelle version, ça j'ai toujours un peu de mal à relire tout ce que j'avais déjà lu ou repartir au milieu d'un texte qui a été parfois beaucoup modifier entre temps ^^; Enfin, j'ai aussi lâché quelques lectures sur des textes où l'auteur ne passe plus. Parfois à regret mais comme tu dis, je place l'échange au premier plan et annoter / commenter un texte que l'auteur ne verra plus alors que beaucoup attendent de l'aide sur des textes tout aussi interessant...

Là où je suis plus indécis c'est quand, de la même manière, tu n'as aucun échange avec l'auteur alors qu'il est toujours actif. Je ne sais pas si je dois continuer parce que ça lui est utile quand même ou si je dois passer à un texte où je sens que les retours seront appréciés... ^^;
Image de profil de Empyrea
Empyrea
Je crois que je suis assez d'accord avec toi et que c'est exactement le genre de choses qui pourraient m'arriver ^^

Pour ce qui est de l'absence d'échange, je dirai que si j'ai vraiment aimé son univers et sa plume, je continuerai tout de même, probablement en passant moins de temps sur les annotations (car parfois, ça en prend du temps !) mais en commentant tout de même, parce que même si l'on a pas de réponse, ça ne veut pas dire que l'auteur ne lit pas les mots laissés
Par contre, dans un cas similaire avec aucun échange, mais un texte moyen voire moyen+, je pense que je lâcherais car, comme tu dis, il y a énormément de textes et d'auteurs, et quitte à en lire seulement une poignée, autant que ce soit ceux pour qui ce sera plus bénéfique !
Image de profil de Daegann
Daegann
Oui, je pense aussi... :)
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
« Et pourquoi arrêtez-vous de lire ? » Bonne question. Pourquoi ? Ça demande un moment de réflexion.
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Parfois, un auteur n'a plus rien à faire ici, ses textes sont suffisamment aboutis pour envisager une autre aventure.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
bertrand môgendre je veux bien quelques exemples ;)
Image de profil de J.Eyme
J.Eyme
K.
Expo
Nico (même s'il faudrait qu'il lache un peu plus prise, mais ça viendra ^^)
Hel
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Là, J.Eyme, malgré tous le respect que je pourrais avoir envers ces auteurs, je ne peux pas être d'accord avec toi ^^
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Des exemples ? Tu veux des noms ? Ovide Blondel, CM LE GUELLAFF, et d'autres tel que Auteur inconnu...
Image de profil de J.Eyme
J.Eyme
Si ces 4 ne le peuvent, aucun de nous ne le pourrait (mon sentiment).

Pourtant, il faut que l'oiseau quitte le nid. Et si nos dragons ne s'en vont pas dans la vie, je me demande par quel magie les autres aurait suffisamment de prétention pour s'envoler avant eux.

Preuve : les auteurs ici qui tente l'édition, ne réussissent qu'en auto-édition. Cela n'est pas quitter le nid, cela est créer le sien, qui ressemblerait plus à une cage, où personne ne viendrait mettre en danger ses oeufs.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
bertrand môgendre même réponse qu'à J.E ^^
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
"Parfois, un auteur n'a plus rien à faire ici, ses textes sont suffisamment aboutis pour envisager une autre aventure."

Ta phrase, bertrand môgendre, me choque, et tu n'imagines pas à quel point...

Et ce constat m'attriste...
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
J.Eyme, comme tu l'as cité : la prétention est un grand coup de pied au cul ;))
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Non, Vis9vies, ne sois pas choqué. Il me semble que la plateforme Scribay est un bel outil du genre cahier de brouillon. Travail de réécriture en commun, défis à relever pour des exercices géniaux. Mais parfois, il faut changer d'horizon et jouer dans une autre cour. Ce peut être un challenge, ou une aventure sans lendemain.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
bertrand môgendre ce que tu dis est plein de bon sens, et je suis d'accord, mais ça n'a rien à voir avec le niveau d'écriture, c'est plus une stratégie de motivation que de casser les habitudes pour apprendre ;)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
C'est gentil de me citer Bertrand et J. :-)

Cela dit J. pour revenir à ta liste même si je la trouve pertinente :
1) il manque à expo de finir son livre et
de le corriger et ça ne se fera pas sans un grand coup de pied au cul
2) il manque à Nico de continuer à lâcher prise sur une distance longue et ça ne se fera pas sans un grand coup de pied au cul
3) il manque à Hel de tenir sur la longueur et d'arrêter de tourner en rond et ... ça ne se fera pas sans un grand coup de pied au cul ?

Ce que je veux dire C'est qu'il est facile de se scléroser ici et de ne jamais en sortir vraiment... il faut une volonté forte (la prétention je ne crois pas... il faut douter au contraire pour s'améliorer) pour se le donner soi même le coup de pied au cul ou un extérieur pour le faire ? Le problème C'est qu'ici il y'a des encouragement dès que la plume sort un peu du lot mais pas cet élan "coup de pied au cul" justement qui va pointer fort et là où il faut pour ne pas juste sortir du lot de scribay mais vraiment sortir loin.
Trop de bienveillance tue la bienveillance sans doute... enfin je sais Pas, je vois pas l'explication sauf à ce que les lecteurs sont eux mêmes auteurs amateurs.
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Je crois comprendre Vis9vies que c'est « le niveau d'écriture » qui te chagrine. Soit. Qui d'entre nous peut se permettre d'évaluer un auteur ? Sommes-nous seulement apte à remplir cette fonction ?
Tu emploies l'image « coup de pied au cul », cela ressemble à ce que je pense qu'il faudrait administrer, parfois.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Au contraire, ça fait du bien de lire des auteurs avec un style défini et des textes aboutis ! S'ils n'étaient pas ici, je ne les aurait jamais découvert. Au contraire ça fait plaisir de lire de "vrais" auteurs. Et eux ça leur fait plaisir de partager leurs écrits ici pour avoir des retours. Un retour est toujours important, quel qu'il soit.
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
Cela dépend d'abord de comment on envisage l'écriture (art VS artisanat VS les deux, mais ce n'est pas le débat). Si on pense que c'est un artisanat, alors oui, il "suffit" de bosser, et une fois qu'on a la "compétence", hop, c'est fini. (et au passage on peut évaluer - quand on a la compétence).

Mais que ce soit l'artisan ou même l'artiste, et c'est là le véritable souci, il a besoin d'être consacré à 100% à sa tâche... Or nous n'en vivons pas, donc à part de rares exceptions, on a bien d'autres tracas à gérer. Pour moi la différence principale est là, et c'est ce qui fait qu'on a besoin de se pousser à y arriver : l'écriture passe "après".

D'accord aussi avec K, il y a un contentement du lecteur, que n'a jamais le relecteur critique utile.

Après... on peut aimer aider les autres sans qu'on nous aide nous, là aussi, autre débat.
Image de profil de Daegann
Daegann
K_Gitsh relève quand même un point important : peu importe le niveau d'écriture et la qualité du texte, en étant ici, un travail est toujours en chantier. Et s'il est vrai qu'une oeuvre peu toujours être amélioré (aucune n'est parfaite ni ne peut correspondre aux attente de tout le monde), il y a un moment où certain peuvent ressentir le besoin d'y mettre un point final pour passer à autre chose. Ca veut pas dire que l'auteur considère qu'il pourra plus l'améliorer, juste qu' à un moment il faut avancer sinon, on "stagne". Non pas en terme de niveau mais on tourne en rond, on corrige toujours le même texte, etc. Bref ça peut aussi être sain de clore un texte à un moment et de passer à la suite.

(bon au final je l'explique moins bien, comme souvent ^^; )
Image de profil de Hel
Hel
J'avais raté ça !!!
je vais dire quelque chose, genre je fais mon Lucas : je suis pas d'accord. J'étofferai après.
Image de profil de Hel
Hel
Je reprends...
Vouloir sortir d'ici ? Pour aller où et pour faire quoi ?
J'aime écrire en ligne, j'ai tout appris de l'écrit, toute mon écriture est empreintée de ce que j'ai appris sur les plateformes en ligne, forum, ect, comment écrire, ce que je voulais écrire, exprimer, ça vient toujours d'une "rencontre" d'une discussion, d'échanges, de textes comme des claques, qui m'ont agrandis le regard, qui...je sais pas comment expliquer, provoque l'étincelle qui va inspirer quelque chose. Il n'y a pas que ça, évidemment, mais c'est ce qui me nourrit, c'est bien l'intérêt de ces plateformes, en tout cas le mien, lire, échanger, réfléchir, ressentir, se nourrir.
Sinon j'écrirai toute seule à la bougie, sinon on écrirait tous tout seul à la bougie, on en serait inscrit nulle part. Donc je comprends pas ce que ça veut dire ne plus rien à voir à faire ici, jouer dans une autre cour. Quelle cour ? ça m'attire pas tous les tralalas de l'édition, toute l'énergie en étant inconnu au bataillon, promotion, salon, machin truc, jamais je ne ferai ça, plus j'y pense, moins je m'y vois, ça m'embête déjà rien qu'en pensées.[ le seul truc où j'ai envoyé des textes, c'est short édition, j'adore cette idée d'avoir une machine qui distribue du texte, que mon histoire voyage quelque part, puisse accompagner un voyage, le texte sans le moi qui reste dans la flou de l'anonymat ] Je veux écrire, j'écris, je veux écrire en échangeant, en forgeant aussi mon écrit de ces échanges, de tout ce que je reçois, qui m'amène à réfléchir avancer encore, qui déclenche ces déclics, donc voilà, pour moi j'ai tout à faire "ici", ça me plait d'être ici, comme ailleurs, j'entends l'autre plateforme où je suis plus ou moins active selon les temps et ou j'ai appris et continue d'apprendre tellement de choses, de regards, de façons de concevoir.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Hel, j'ai une curiosité. Qui t'inspire ici ?
Image de profil de Hel
Hel
Rah mais là pour moi c'est comme si tu me tendais le micro pour que je révèle un grand secret au grand jour.
Image de profil de austylonoir
austylonoir
Tu me mets Victor Hugo sur Scribay, je te l'annote sans problème! Toute outrecuidance mise de côté, je pense que chaque auteur aussi bon soit-il a ses lacunes (que ce soit dans la structure, les personnages, les dialogues...etc.) et que justement les meilleurs des meilleurs sont ceux qui sont toujours à l'écoute pour obtenir un outil de plus, peu importe d'où provient le conseil.
Image de profil de Parker
Parker
Je ne lis jamais pour avoir un retour. Je ne sais ni faire semblant, ni me forcer à lire un truc que j'aime pas.
Je ne lis que ce qui me plaît. Souvent je lis un chapitre sans annoter. Si ça ne me plaît pas parce que ce n'est pas mon genre de lecture, je repars sur la pointe des pieds.
J'annote pour filer un coup de main, quand je pense pouvoir apporter quelque chose.

J'arrête de lire :
- quand, au fil de l'histoire, celle-ci ne me plaît plus. Trop invraisemblable, trop de clichés, trop d'erreurs. Dans ce cas, je peux me forcer un peu si je vois que c'est qqn qui tente de s'améliorer. Si l'auteur ne corrige rien, ne réagit pas et que le texte ne m'emballe pas, j'abandonne.
- quand j'oublie parce que j'ai trop de lectures en cours. J'ai tendance à commencer beaucoup de lectures parce qu'elles me tentent. Je lis un ou deux chapitres, j'annote.... et puis j'oublie de poursuivre parce que d'autres auteurs sortent un nouveau chapitre d'une histoire où je suis déjà bien engagée.
C'est d'ailleurs ce qui m'arrive chez toi en ce moment ;) J'ai commencé et mis sur pause parce que j'ai trop de choses en cours et trop peu de temps. Mais je sais que j'y reviendrai, ton premier personnage me plaît ;)
Image de profil de Daegann
Daegann
Ah oui, moi aussi j'avance trop lentement à cause d'une liste en cours trop importante ^^;
En tout cas, je suis content qu'Azylis te plaise :)
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
J'annote
Pour l'auteur
Pour rendre service
Parce que j'ai l'impression qu'un effort est fait dans la présentation (je n'annote pas les vomis qui se moquent éperduement des lecteurs)
Plus le style sera soigné, plus je ferai d'effort critique à la lecture
J'adapte les annotations au niveau littéraire parce que oui, il y a bien différents niveaux d'écriture
J'évite d'annoter si l'auteur est un grand absent

J'arrête de lire
En général un texte dont ce n'est qu'un début et qu'il faudra attendre la fin durant de longs mois, genre roman feuilleton. J'ai horreur des romans feuilletons.
Si l'oeuvre est longue et non téléchargeable. C'est pour moi pénible de lire en ligne sous Scribay.
Si c'est trop mal écrit et qu'il y aurait trop à redire.
Et aussi par défaut, parce qu'il y a tant à lire et qu'il faut bien se mettre des priorités et garder du temps pour écrire ^^

Que j'aie des retours ou non sur mes commentaires ne joue pas sur mon envie de continuer la lecture. Le plus souvent je ne fais un commentaire qu'à la fin.
Par contre, un texte qui m'attire moyennement sera peut-être poursuivi si j'ai un retour sympathique.
De même si j'ai des retours sur les annotations, cela me poussera à en produire d'autres plus critiques.
Image de profil de Daegann
Daegann
C'est raisonnable :)
Je comprends merci ^^
Image de profil de hersen
hersen
J'annote par réflexe, mais j'essaie de me calmer.
Je lis parce que j'aime lire; je choisis au hasard (donc je ne choisis pas !), souvent sur le tableau de bord. je vais aussi assez souvent voir les auteurs qui m'ont lue, non pas spécialement pour rendre la pareille, mais par curiosité intellectuelle;
J'arrête de lire quand il me semble que l'auteur a encore trop à écrire par rapport à ce que je sais déjà. Pour moi, se faire une idée d'un texte par deux chapitres quand il y en aura encore vingt derrière m'est difficile. Des bouts d'histoire trop courts, ça me fait arrêter. (sauf si l'histoire est entière, là c'est différent).
J'ai beaucoup de mal à trouver mes marques en lecture sur Scribay; Je trouve le système très stressant, une impression d'être toujours à la bourre de quelque chose; Je me sentirais mieux sous cet aspect de la lecture, avec des catégories claires que je pourrais choisir selon mon humeur ou mon temps dispo;
je ne fais pas de listes de lecture.
Les coms et les annots, ce n'est pas seulement dans l'idée d'aider l'auteur; j'aime les échanges sur les textes; et c'est pour ça qu'il me faut la fin;
Un exemple : le texte "Vulgaire" de philippemoi, si je n'avais pas eu la fin rapidement, je n'aurais pas continué. or, c'est de mon point de vue un très bon texte.

c'est un peu pèle-mêle, pour rester dans l'esprit :)))

Ah, un autre truc : je vais souvent lire un auteur si j'ai lu de lui quelque chose qui m'a interpellée en forum.
Image de profil de Daegann
Daegann
Je vois, c'est interessant. Et je te rejoins sur le manque d'un vrai endroit où l'on puisse chercher dans des catégories claires...
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Je lis déjà par plaisir de lire, c'est un fait. Celui qui n'aime pas, ne le fera que s'il est forcé.
Je ne suis pas vraiment adepte du (Je lis qui me lit). Même si c'est une logique. Évidemment que je vais aller lire celles et ceux qui s'intéressent à ce que je fais, Mais ce n'est pas pour autant que je vais bouder les autres.

En règle général, si une histoire m'a accroché, je la termine dans la mesure du possible. Comme beaucoup de personne sur la plateforme, je ne me suis pas seulement penché sur une, deux ou trois œuvres. Du coup, entre mes propres corrections et mes retouches, ça me prend du temps et je peine souvent à suivre de manière régulière. Mais j'y reviens !

Si j'annote, ce n'est certes pas pour me faire remarquer (ni même pour ce badge que grand nombre convoitent). Une erreur, une faute de frappe ou autres mauvaises tournure de phrases et ponctuations mal placées restent à la portée de tous, même des meilleurs. Donc, si j'annote, c'est surtout pour aider la personne à aller de l'avant. D'ailleurs c'est le bute du site, non ?

Après, je trouve ridicule de voir les œuvres d’autrui comme des œuvres concourantes. Chacun romans, nouvelles, poèmes ou autres écrits à le droit d'exister, tout comme les nombres incalculables de séries TV ou films qui défilent sur les écrans.

Pour les histoire que j'arrête de lire, c'est parce qu'elle ne m'interpelles simplement pas. Je ne vais pas m'arrêter de lire au premier ou second chapitre. je vais quand même continuer un peu (on sais jamais ce qui peu arriver et attiser une curiosité) Mais si je trouve l'histoire toujours aussi barbante après six, sept , voir huit chapitre, je baste. (sans critiquer, étant donné que c'est mon point de vu et non pas un avis générale).
Image de profil de Daegann
Daegann
Merci pour ton point de vue. :)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
J'aime lire et je lis un peu de tout. Néanmoins en général lorsqu'une histoire s'allonge ou essouffle je ne vais pas forcément faire beaucoup d'efforts pour la continuer. La mode c'est les histoires aux milles tomes j'aime bien quand il y a une fin
Quand aux annotations et commentaires c'est si quelque chose vient pendant la lecture il est normal d'en faire part à l'auteur et si ça peut le faire avancer tant mieux!
Image de profil de Daegann
Daegann
Ca, je te rejoint sur les truc à rallonge (même si certain sont cool ou qu'on en redemande sur des plus court, le tout étant de réussir à se renouveler).

Pour ça que personnellement j'écris en utilisant un format de "série" de nouvelle : j'essaye d'avoir des épisodes pas trop long qui on un début et une fin mais dans lesquelles il peut y avoir un fil conducteur sur plusieurs épisode.
Image de profil de MaddyMoon Rhodian
MaddyMoon Rhodian
Je crois qu'il n'y a rien qui me pousse à lire vraiment, mais j'aime ça et j'aime surtout découvrir de nouveau univers.

Lorsque j'annote c'est que je vois une faute, ou que certaines tournures de phrases pourraient être mieux formuler, donc c'est simplement pour aider.¨

Si j'arrête de lire, c'est surtout que je n'apprécie pas le style de l'écrit ou que je décroche.

Si l'auteur de l'histoire a déserté ou s'il ne répond pas au remarque ce n'est pas ce qui va m'empêcher de le lire, c'est juste un peu dommage pour lui.
Image de profil de Daegann
Daegann
OK, je vois. Merci pour ta réponse ^
Image de profil de Aelliusal
Aelliusal
Pour les annotations, c'est purement pour aider, pour rendre sexy le texte, comme j'aime le dire. C'est ma raison première de mon inscription sur la plateforme donc j'aide en priorité les gens à s'améliorer.

Pour les histoires que je continue à lire, en général, c'est soit que :
- je les apprécie beaucoup, donc logiquement je continue.
- j'ai pas vraiment d'affinité avec elles, mais je veux voir comment l'auteur va mener l'intrigue.
Dans les deux cas, je peux apporter mon avis sur la trame de l'histoire et aider un peu plus l'auteur (on retrouve l'idée des annotations).

Les histoires que je ne continue pas, ce sont celles qui ne me plaisent pas vraiment. Que ce soit sur le fond, l'univers, les personnages, la forme (un peu moins pour ça)...
Image de profil de Daegann
Daegann
Du coup, si tu es là pour aider en priorité et que tu a l'impression que l'auteur ne passe plus ou ne s'intéresse simplement pas à tes remarques, ne prenant pas le temps de te répondre ou autre. Est-ce que tu es tenté de passer à un autre texte ?
Image de profil de Aelliusal
Aelliusal
Hmmm, non je pense que j'irai au bout tout de même
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Vaste question, il y a plein de situations différentes. Pourquoi je vais lire quelqu'un :

1) L'auteur m'a demandé, et je me suis engagée à le relire. Dans ce cas-là, je finis même si j'aime pas, et dans la mesure du possible, j'essaie d'expliquer pourquoi j'aime pas.
2) le titre et/ou le résumé m'a plu, et/ou on me l'a recommandée/ Comme je suis là depuis un moment, j'ai la chance de m'être fait des amis qui partagent mes goûts.
3) On me demande de donner un coup de main (différent du 1) parce que je ne me suis pas engagée, et du coup, je ne me sens pas coupable de lâcher quand ça me gave).
4) j'ai spontanément décidé d'aller donner un coup de main à quelqu'un en voyant qu'il/elle n'a pas énormément de retours et en souhaite.

Pourquoi j'arrête de lire quelqu'un, du moins au plus probable :

1) l'histoire n'est pas au final ce que j'attendais ou je n'arrive pas à m'accrocher aux personnages et à l'intrigue. Spas grave, chacun ses goûts, on part bons amis. Je précise bien que c'est moi et pas eux. (même si c'est honnêtement assez rare, j'ai le palais large).
2) l'histoire contient quelque chose avec lequel je ne suis pas d'accord, de la famille de "ça me révulse". Des tropes de romance éculés, des viols gratuits avec un certain voyeurisme en bonus, des personnages à tendance narcissiques => Bye bye je suis plus là. Limite parfois je laisse même pas de message.
3) Je me prend la gueule avec l'auteur. Ca arrive. Rarement mais ça arrive. Souvent quand ce sont des gens qui ont justement eu peu de retours et qui voient mon style d'annotation pas super subtil comme une agression. Parfois j'adore à désamorcer le truc, parfois pas.
4) je rejoins le point d'écriture, du coup je vais relire quelqu'un d'autre... et j'oublie parce que je cours cinquante lièvres à la fois (oui, j'ai honte).
5) J'ai pas le temps. Genre là je devrais être en train de relire Brad, Sayeed, Peter, et A. C au moins mais j'ai aussi cinq bouquins sur mon bureau pr ma thèse et la relecture de Malou me prend un temps de malade... doooooonc.... wala.
Image de profil de Daegann
Daegann
Je vois. Merci pour ta réponse ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Je rejoins Gobbo, mêmes raisons (sauf pour le point n°2 "personnages à tendance narcissique" ^^). Du coup elle résume tout ! :)
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Je plussoie. Pas par flemme mais parce qu'elle a dit vrai !

Comme Malou.

OK, je sors...
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
En fait je crois que c'est parce qu'on est des flemmards, mais elle a bien synthétisé la chose XD
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Y a de ça (pas le côté flemmard mais le côté thésarde, précis et bien synthétisé).
0