Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de RêveurSolitaire

Excès ou défaut de vie ?

par RêveurSolitaire  il y a 1 an

Nietzsche a dit qu'il y avait 2 types d'artistes, celui qui crée pour compenser un manque, un creux dans sa vie, et celui qui crée comme par un surcroît de vie et de bien-être dont il déborde déjà (une sorte d'émanation plotinienne). Lui valorise le second.
Quant à moi, je rentre dans la première catégorie, et vous ? Pas de fausse gêne, parlez sans crainte !

Image de profil de NM Lysias
NM Lysias
J'écris parce que j'en ai le besoin... Qu'il y ait ou non un trou béant dans une vie, écris c'est juste de l'opium. On y est accro (mon point de vue, évidemment).
Image de profil de Eva Lord
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Oui désolé, je ne cherchais pas à parler de Nietzsche mais vraiment de notre propre expérience d'artistes, d'hommes et femmes. Merci pour ton intervention.
Image de profil de CharlotteKW
CharlotteKW
Pour moi, que se soit l'un ou l'autre, au final, ça reste la même chose. :) On écrit car ça nous fait du bien, qu'on soit dans une bonne ou une mauvaise passe ! :)
Image de profil de Fongus
Fongus
Comme beaucoup d'autres ici, je ne suis pas vraiment fan de cette vision. Deux types ? Sachant que des artistes peuvent être des écrivains, mais aussi des peintres, des musiciennes, des acteurs, sculptrices etc, ça me paraît un peu simpliste.
Pour ma part, l'écriture se met en parallèle avec la musique :
- d'un côté, il y a l'improvisation : écrire "comme ça vient", sans trop y penser, souvent des envolées lyriques ; laisser ses doigts glisser sur le clavier, d'ordinateur ou de piano, et tenter d'en tirer une satisfaction ou un soulagement directs.
- de l'autre, la composition : se poser, partir d'une idée et la développer, la structurer, puis tenter de la mettre en forme le plus simplement possible pour qu'elle transmette son message efficacement. C'est plus un exercice, un entraînement, qui me plaît quand je peux voir mes progrès !

Voilà pour Nietzsche !
Image de profil de Gruik
Gruik
D'accord avec toi. Je joue aussi de la guitare dans un groupe. J'aime à croire que je suis meilleur musicien " qu'ecrivain ". Ce qui me pose le plus de problème c'est le temps. Entre les répéts, les enfants, le boulot, la maison c'est chaud quand même. Et je ne parle pas des jeux vidéos. J'imagine que pour tous ici trouver du temps n'est pas si facile. Je vais regarder sous les cailloux voir s'il n'en reste pas un peu.
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Moi je vais dans les deux. Je crois...
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
Première catégorie. J'ai du mal à exprimer ce que je ressens vraiment au fond de moi, et du mal à comprendre moi même ce que je ressens vraiment, plus encore à le mettre en mots. Ce qui génère une immense frustration au quotidien. J'ai besoin de bcp de temps pour m'assurer que mon propos est bien le reflet de mes propres émotions, et que je ne m'approprie pas les émotions ou les pensées d'une autre personne.
Dit comme ça ça parait absurde, mais je me définie souvent comme une personne sans identité. Transparente, qui adopte les couleurs des autres.
Du coup si on me pose une question, il n'est pas rare que je sois prise au dépourvu et que je réponde n'importe quoi, même quelque chose que je ne pense pas. Il me faut souvent 2 à 3 semaines pour que ça décante.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
2 à 3 semaines ? moi qui me croyais lente :P
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
AhAh, ben dans certaines situations c'est cocasse hein :D
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
oui, sauf quand tu ressasses et tu dis "punaise, j'aurais dû dire ceci/cela" :P
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
En général c'est plutôt "mais pourquoi j'ai dit ça ?" XD Mais je vois tout à fait XD
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Ca dépend de ce qu'on appelle décanter. Certaines choses décantent en effet, mais ce limon resté au fond empèse la mémoire, la conscience, pour toujours.
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
je cherche encore la touche "erase". Malheureusement, j'ai bonne mémoire T.T C'est pas un cadeau...
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Pareil !
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
Pour la mémoire ou pour faire décanter ? :D Avoue, tu décantes le Wisky :D
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Défaut de vie

Littéralement

Je suis pas immortel, et j'ai pas trouvé meilleure solution
Image de profil de GoM
GoM
J'ai un surplus d'imagination mais je manque de quelque chose. Sans doute un manque de confiance et une envie de perfection qui est tellement poussé qu'elle tue dans l'oeuf beaucoup de mes projets.
Est ce que je fais tout cela pour être reconnu, être aimé ?
Je pense que je fais cela rien que pour me prouvez que j'existe et que je peux exister aux yeux des autres. Un peu triste.
Mais je ne fais pas partie de la seconde catégorie.
Image de profil de Gruik
Gruik
Cette manie de l'être humain de vouloir tout categoriser, étiqueter, mettre des noms sur les choses en pensant ainsi les connaitre. Ou l'un ou l'autre ? Pas de nuances ? Quel intérêt ? Faut il nécessairement malheureux pour être un bon auteur ? Je vais checher de l'aspirine ; -)
Image de profil de vivikakashi
vivikakashi
Entièrement d'accord. Surtout en ce moment où l'on s'amuse à créer des mots "savants" pour catégoriser tout et n'importe quoi alors qu'il y a quelques années, on ne s'en préoccupait pas le moins du monde... Sans doute l'envie de fédérer un groupe sous une même appellation ou tout simplement, d'user de mots techniques pour légitimer quelques choses d'absurdes ou de simplement "évidents". Mais bon, dès qu'on a sa case attitrée, on se sent bien et en phase avec la société...
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
En même temps, il n'a jms été dit que les nuances étaient impossibles. Entrer dans une catégorie ne veut pas dire qu'il n'y a pas de nuances...
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
De plus je tiens à préciser que manquer ou avoir un surplus de, n'a strictement rien à voir avec le fait d'être heureux ou malheureux... ^^'
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Je ne dirais pas que ça n'a aucun lien - au minimum ça change la nature du bonheur -, mais plutôt que ça ne s'y réduit pas.
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
Voila, me suis mal exprimée mais merci de mettre les mots justes sur ce que je voulais dire
Image de profil de E_Huyssen
E_Huyssen
Je pense qu'il faut dans un premier temps passer par la première catégorie avant d'enchaîner sur la seconde. En effet, une personne ne peut offrir aux autres que si elle est complète, sinon elle se dirige vers une pente dangereuse, vers l'auto destruction. C'est en se mettant à nu que l'artiste va toucher, par sa complexité qui le rend si humain. Je pense sincèrement que l'art et une thérapie, un exutoire qui permet de se découvrir et, enfin, par la suite, de pouvoir offrir aux autres. Donc la deuxième catégories et pour moi l'achèvement, le résultat de la première. Et je suis dans la première catégorie.
Image de profil de korinne
korinne
Tout pareil, donc je répète pas.
Moi aussi première catégorie, mais ça vaut le coup si ensuite on passe dans la suivante ;-))
Image de profil de Elska Gatsby ~
Elska Gatsby ~
Du premier ! Mais j'en suis fier et je préfère me servir du vide de mon passé pour me construire un futur merveilleux :p
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Soit.
Parlons sans crainte.

Dans le mot artiste, j'en extrais le mot création.
Si la création artistique permet d'affirmer, de développer ma personnalité dans un monde teinté d'originalité, libéré du quant-à-soit, un seul miroir ne suffira pas pour refléter ce côté narcissique, que père et mère n'ont jamais pu ou voulu encourager. J'en suis.

Si cette création artistique devient un besoin, une nécessité vitale, suscitant la peur, soit de sombrer dans un gouffre, soit de s'évader à tire d'ailes avec des énergumènes encore plus déjantés que moi. J'en suis aussi.

Si cette création artistique n'a d'autre intérêt que de provoquer des sensations basées sur l'harmonie, le bien-être, la mise en confiance d'un potentiel visiteur, visiteuse, alors je me fonds dans l'anonymat d'un quelconque matériau nécessaire à la confection de l'oeuvre.
Image de profil de DLD
DLD
C'est marrant Freud a dit un truc semblable presque mot pour mot :
"On peut classer 2 types d'humains, celui qui fait l'amour pour compenser un manque, un creux dans sa vie, et celui qui fait l'amour comme par un surcroît de vie et de bien-être dont il déborde déjà"

Et je viens de m'apercevoir que Marx avait théorisé peu ou prou la même chose :
"L'humanité se partage en deux types. Ceux qui cherchent à amasser pour compenser un manque, un creux dans leur vie. Ceux vers qui la richesse s'agglutine, comme vers un surcroît de vie et de bien-être dont ils débordent déjà."

Bref Philippemoi à raison. C'est sans doute plus complexe que ça !
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
Ouai en gros c'est la théorie du plein et du vide quoi... Généralisée au genre humain
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Moi j'écris par passion, ça rentre où ??? je n'ai pas de creux, au contraire, je manque de place !!! :P (ahh ça doit être le "surcroît de vie et de bien être dont il déborde déjà"?)
Image de profil de Gwenouille Bouh
Gwenouille Bouh
On peut écrire par passion et entrer dans l'une des deux cases :]
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Enfin une qui comprend ! :)
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Seconde catégorie, je ne me reconnais pas dans la première.

Il n'y a pas à valoriser un type plus que l'autre, seul compte le résultat, si ce résultat apporte quelque chose. À qui que ce soit. Que ce soit à l'auteur ou à son environnement. Même si la doxa encourage à plus faire pour les autres que pour soi, Soi n'est pas pour autant quantité négligeable ;)
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Je me demande si c'est pas possible de passer d'une catégorie à l'autre, en fonction de ce que la vie nous fait, même si plus attaché à une catégorie ? Première catégorie pour moi sinon, mais je crois être passé de manière éphèmère dans la seconde. Ou bien fut-ce une illusion.
Me dit qu'il y a plus que 2 types d'artistes. Déjà, c'est quoi un artiste, au fond ?
Image de profil de philippemoi
philippemoi
"l'artiste qui crée pour compenser un manque, un creux dans sa vie"
j'ai cru que nous étions sur le fil des clichés sur le coup...
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Il y a peut être un peu plus de 2 types d'artistes quand même! Nietzsche ne devait pas sortir beaucoup avec son nom d'éternué!!
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Du premier comme Nietzsche.
0