Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Hel

Les petits carnets

par Hel  il y a 1 an

On a tous (?) des petits carnets, de notes, de gribouillis, de plan en raffale, ou d'abrégés, tout jolis et/ou tout brouillon, voir un peu des deux.

Je suis curieuse de savoir combien vous en avez, du genre un carnet par projet, un carnet à idées, ou une multitudes de petits carnets, carnets à personnages, carnets à idées, à gribouillis, est-ce que vous n'y mettez que des notes, ou est-ce que certains écrivent (encore, hihi) directement sur papier dans l'élan premier, est-ce que vous avez des petits carnets à poésie, à inspiration (et si oui qu'est-ce qu'il y a dedans), est-ce que certains d'entre vous élaborent des petits carnets "d'art" en mélangeant les supports (par exemple textes photos, textes dessins, collages, calligraphie, je sais pas quoi).

Je voudrai savoir aussi votre rapport à votre carnet, ce qu'il vous apporte, en quoi il vous est nécessaire, bref tout, tout, tout...

Bref racontez vos carnets et le top serait d'heberger une petite photo et de mettre le lien !

Image de profil de A.D. Solano
A.D. Solano
J'ai commencé à utiliser des carnets de notes en 2015, après un conseil de mon "prof" d'écriture, lors d'un atelier d'écriture.
Depuis, j'en ai amassé des tonnes. Dès que j'ai une idée, je la note, même si elle est ridicule. On ne sait jamais! J'ai un seul carnet pour tout (personnages, scènes, fins, dialogues, sujets, etc...). Bref, j'écris tout ce qui me passe par la tête.
Image de profil de ChrisH
ChrisH
Sujet sympa, je vois que je suis pas la seule psychopathe des carnets, ça me rassure ;0) Et, comme d'autres, je découvre l'existence du post-crossing, c'est cool, va falloir que j'aille voir le lien ! J'ai des carnets de toute sorte depuis très longtemps, je ne les termine jamais, c'est le bordel, mais j'adore en acheter tout le temps des nouveaux, à chaque fois je me dis "celui-là il est vraiment beau, je vais l'utiliser pour ceci ou cela" et finalement ça part dans tous les sens...... o.O Tant pis...!
Image de profil de NM Lysias
NM Lysias
Je dois avoir six cahier de brouillons où des esquisses de récits cohabites. J'y étale mes idées principalement (dans tous les sens). Parfois, il y a des mondes qui se chevauchent. Quelques dessin, mais en général que des croquis de chapitre. Je suis un mélange d'archi et de jardi. Du coup, je pose sur papier , puis je pars dans mes délires sur l'ordi.

Mes brouillons ne ressemblent à rien et quand un autre que moi les ouvre, il ne cherche même pas à comprendre, il le referme. XD... Un vrai bordélique !!!
Mais rien à faire, lorsque je termine le cahier je le garde précieusement dans un tiroir. Juste pour me souvenir que j'ai fais quelque chose de ma vie. Pour me dire, bordel, c'est toi qui a eu cette idée (après un million d'humains avant moi, mais voilà).
Une reconnaissance de sois-même...
Image de profil de E_Huyssen
E_Huyssen
1 carnet de courts-métrages
1 carnet d'inspiration (pour l'art, le cinéma, la littérature en même temps, à base de photos)
1 carnet de croquis de mes personnages
1 carnet pour mon blog
1 carnet pour les idées en vrac

J'admets, ça fait très "liste de cahiers de cours ...
Image de profil de Améliefg
Améliefg
À part le papier toilette (pas adéquat), n'importe quel papier est bon : verso des tickets de caisse, pages vierges des cahiers d'école, pages blanches à la fin des livres, petits carnets, blocs. Je m'arrange pour que tout soit recyclé mais je n'y parviens pas forcément. J'ai des piles de notes dans ma chambre, d'autres dans le salon. J'en ai dans mon sac, et là, je voulais justement depuis quelques jours, ouvrir une chemise dans laquelle des tas de notes plus ou moins anciennes sommeillent. C'est pareil dans mon ordi. :-)

Pour la question de ce que tous ces carnets, papiers, m'apportent, je pense qu'ils sont ce que j'appelle un dépose mémoire : une fois écrits, je peux passer à autre chose. Il m'arrive de faire des collages autour ou d'y coller une image que j'ai trouvée belle. (les petites images ont d'ailleurs une utilité : ma mémoire associe image et mots même s'ils n'ont aucun rapport). Dans ces carnets, je peux également écrire par exemple : le nom d'un interprète de tel morceau classique -afin de le retrouver-, des dates d'anniversaire, le numéro du service après vente de tel magasin etc. Là aussi, je sais vaguement, plusieurs semaines après, où trouver ledit numéro. En somme, il existe un ordre dans mon désordre. :-)
Image de profil de Hel
Hel
" verso des tickets de caisse, pages vierges des cahiers d'école, pages blanches à la fin des livres, petits carnets, blocs."
<3
"Il m'arrive de faire des collages autour "
Oui, oui, oui !
"En somme, il existe un ordre dans mon désordre. :-)"
C'est ma devise !
Image de profil de Améliefg
Améliefg
Eh bien merci Hel ! -)
Image de profil de CharlotteKW
CharlotteKW
Au début je voulais un carnet par projet, mais j'ai tellement d'idées au pif que je peux pas me permettre d'en acheter dix milles. xD Du coup j'ai un carnet, qui dure pas longtemps, où j'écris tout ce qui me passe par la tête et un jour je fais le tri. x)
Image de profil de austylonoir
austylonoir
Trop bordélique pour tenir un carnet. Parfois j'ai des pulsions, j'en achète un, je prends quelques notes dessus, je le mets dans la poche arrière de mon jean, à l'occasion je rajoute quelques idées (surtout les thèmes/questions) que je veux aborder, puis je finis par poser le carnet quelque part et le voilà oublié pour quelques mois.

D'où l'avantage pour moi d'utiliser des pages words (tout autant bordéliques).
Image de profil de Hel
Hel
Tu casses tout le mythe que j'avais orchestré autour de ton stylo noir, tu aurai pu mentir ! Austylonoirsanscarnet...Austylonoirsurmonfichierword :'(
Sinon on peut être bordélique et avoir un carnet ( bon ok plusieurs ça rime mieux avec dispersion) et même un bureau rangé. Je comprends cette pulsion, c'était moi avant.
Image de profil de austylonoir
austylonoir
lol, le mythe devait bien tomber un jour ou l'autre...j'en peux plus de vivre dans le mensonge, oui j'écris au clavier!
Image de profil de Hel
Hel
Toutfoulkan.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
"j'en peux plus de vivre dans le mensonge, oui j'écris au clavier!" du coup par honnêteté tu vas changer de pseudo par auclavier, je suppose et Hel va devoir réécrire la légende qu'elle t'avait consacré ;-)
Image de profil de Hel
Hel
Non je changerai pas une ligne mais il va aller s'acheter un stylo noir il a dit ! ^^
Image de profil de Abpluma
Abpluma
J'ai retrouvé un vieux carnet avec plein de notes pour une certaine fiction... et parmi ces notes, une idée pour une autre fiction, qui, je m'en souviens bien, m'avait été inspirée par un rêve lors d'une sieste, un après-midi d'été.
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
Hello ! Moi j'ai un carnet par projet, souvent des carnets moches de récupération, ou des carnets justement beaucoup trop beaux dans lequel je prends un grand plaisir à écrire. J'ai en annexe des feuilles volantes, qui sont mes notes, mes personnages, mes lieux...

J'ai toujours pris l'habitude de faire un brouillon dans un carnet, d'abord car je n'avais pas d'ordinateur pendant mes cours avant mes 18 ans, ensuite car les mots filent beaucoup plus vite via mon porte-mine :) J'écris en parallèle dans mon carnet et sur l'ordinateur où en fait je recopie en améliorant, ça me donne une deuxième lecture en quelques sortes ! Ce qui donne, je trouve, une meilleure qualité à mon texte. Avant, j'avoue, j'écrivais sur des feuilles volantes rangées dans une fiche plastique et c'était la mort, hehe, je suis passée au carnet seulement depuis deux ans.

Quant à mon rapport avec eux, je les chéris, je les ai toujours avec moi, ou en tout cas majoritairement. Ils sont bien rangés dans une étagère et je prends un malin plaisir à aller les feuilleter de temps en temps par nostalgie !
Et maintenant dès que je passe devant des carnets je meurs d'envie d'en acheter un, c'est une ruine !
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
Et en exclu : le visuel !
Fermé : https://i.imgur.com/2Gdm5b0.jpg
Ouvert, avec le "marque page" que j'utilise pour pas frotter contre la page précédente (je suis gauchère) : https://i.imgur.com/20JoYL6.jpg
Image de profil de Hel
Hel
Oh génial ! Merci pour ce voyage (en train peut-être ^^) au cœur d'un ce tes carnets.
Faudra que je colle des photos aussi, j'en ai adopté deux nouveaux hier.
Vive les carnets !
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
Comme tu dis vive les carnets !
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Un carnet? Pourquoi faire? Des feuilles volantes disséminés au quatre coins et qui volent au gré de mes rangements.
Image de profil de Hel
Hel
Pourquoi pas.
Image de profil de Aakash Ganga
Aakash Ganga
oooooh une discussion sur les carnets ! je les collectionne !
j'en ai tellement que je les compte même plus... ils sont de toutes les tailles et de toutes les couleurs. certains datent de quand j'avais genre 12-13 ans, j'ai un peu honte des fois quand je les relis...
dedans j'écris des scènes qui me viennent en tête, sur deux-trois pages en moyenne. dès que je change de scène, je change de couleur d'écriture : j'utilise des feutres.
j'essaye de me cantonner à un carnet = une histoire mais ça ne fonctionne jamais... du coup tout est en vrac et quand j'avance sur un récit, je les feuillette en quête d'idées/bouts de scène à coller.
il y en a un avec des pages blanches sur lequel je dessine mes chara-design et mes cartes mentales quand je fais un brain-storming pour une nouvelle histoire !
et un autre avec les chansons que j'essaye de jouer à la guitare et les tablatures qui vont bien, ainsi que quelques mélodies faciles que je joue à l'oreille retranscrites en mode "sol sol sol la si la sol si la la sol" parce que j'ai jamais fait de solfège XD
enfin, j'en ai deux touts petitstoujorus sur moi où je note des idées à la volée pour l'un, et ou je fais la liste des personnes qui m'ont marquées dans l'autre (le plus souvent, ce sont des patients que j'ai rencontré pendant mes stages kiné)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Wow ! Et tu sais distinguer à l'oreille les notes ? Chapeau ! (Je me suis mise à la musique il y a peu... yep)
Image de profil de Aakash Ganga
Aakash Ganga
ouais ! j'ai une assez bonne oreille relative ^^
mais je n'ai aucun sens du rythme...
tu joue de quoi toi ?
Image de profil de Hel
Hel
Ça doit être chouette le carnet des personnes marquantes, et dérouler une histoire, t'en restituer les détails.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
J'ai commencé le piano il y a 2 ans... de là à dire "jouer" il y a un fosé ! Déjà j'ai du mal à lire la partition alors "entendre" c'est pas demain ! Si je connais la mélodie "à l'oreille" je sais si je me trompe ou pas, mais je serais incapable de savoir si c'est un do, re, mi, fa, sol, la, si
Image de profil de Aakash Ganga
Aakash Ganga
j'essaye de le mettre à jour aussi souvent que possible ^^
et oui j'aime me replonger dans mes carnets le soir pour me remettre les histoires en tête ;)
Image de profil de Aakash Ganga
Aakash Ganga
eh ben bienvenue dans le club des musiciens débutants qui ne connaissent pas le solfège ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Quand je me suis inscrite, le mec m'a dit "pas besoin de savoir". Il avait raison ^^ quand je vois ce qu'apprend ma fille c'est chiant ! ^^ mais mine de rien elle se débrouille mieux quand elle joue XD
Image de profil de Aakash Ganga
Aakash Ganga
effectivement, le solfège c'est chiant mais bon je pense que c'est un mal nécessaire, comme passer le code avant de conduire ;)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ha ha la comparaison est excellente !
Image de profil de CharlotteKW
CharlotteKW
Oh ! :D je fais pareil pour la musique... par contre, j'ai un souci de ton quand j'imagine les notes car quand je les rejoue, beh c'est pas pareil... xD

Sinon j'aime bien ta façon de tout ranger et trier par couleur, genre une boîte à idée aléatoire, qui peuvent aider à compléter des vides.. J'aime bien le concept. :)
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Chouette sujet :-)
Des carnets, j'en ai plein. J'ai une fâcheuse tendance à les perdre à droite à gauche dans ma maison, à les oublier au fond de mon sac... Et à les retrouver avec joie. Mais il y a les principaux :

- mon carnet de sorcière. C'est celui où je note les formules de savons, mes idées de recettes de crèmes, les propriétés des huiles, des plantes médicinales, celles de mon jardin et les autres, ce qui n'est pas encore sur le blog, ce que j'ai envie de semer avec les périodes adequates... Toutes les notes sont en vrac, avec seulement la date de création des formules pour m'y retrouver un peu. De temps en temps une recette de gâteau s'incruste dedans. Il y a aussi les notes pour les articles que j'écris pour le magazine sur le sujet où je suis bénévole. C'est un joyeux bordel, plein d'idées. Un de mes essentiels. En fait, je dois en avoir 3 terminés et 2 en cours (un oublié quelque part qui réapparaîtra bientôt sans doute)

- le carnet d'atelier d'écrire. C'est un moleskine A5 rouge orangé ligné. Il y a les "trucs" des ateliers et puis des choses qui me passent par la tête. Je l'aime parce qu'il est imparfait. Plein de ratures, de reprises, de griffonnages difficiles à relire. Et des petits dessins insignifiants (je ne sais pas dessiner !).

- le carnet des listes. Les films à voir, ceux déjà vus, les livres à lire, les disques à écouter... Celui là passe dans les mains de beaucoup de copains. Chacun y dépose ses pattes de mouche, et ses anecdotes en lien avec les conseils. Un essentiel. Si je ne devais en garder qu'un seul, ce serait sans doute lui. Il est toujours à portée de main (de la mienne et de celle de n'importe qui d'autre qui passe chez moi).

- le carnet musical. Lui est spécial. Je me suis fait un chouette copain sur un site de musique. On s'envoie des albums à écouter. Un par semaine, parfois plus. Ce carnet recense mes notes d'écoute, sensations, émotions, images... Et aussi ce que je lui ai envoyé. J'ai dans l'idée de peut être le lui envoyer un jour.

- le carnet de comptes. Tous les mois, en début de mois, je le sors et je me dis "cette fois c'est la bonne, cette fois je m'y tiens"... Deux jours plus tard il est tombé dans les oubliettes !!! Il est plein de couleurs, à chaque fois j'essaie une nouvelle mise en page en me disant que ça me donnera envie de m'y tenir... Je crois que les chiffres et la contrainte ce n'est pas pour moi :-)

- le carnet à post-it. Celui-ci il est au travail. Les collègues m'ont surnommée "miss post-it" car je note tout sur ces petits carrés jaunes, verts ou roses. Je me suis dit qu'il serait chouette de tous les coller dans un cahier. C'est assez drôle à feuilleter.

- le carnet des travaux. On le tient à deux. On y note l'avancée de nos travaux, comme un journal de bord. Comme il y en a beaucoup et qu'on avance pas vite, c'est chouette. On peut s'y replonger et remonter le temps avec plaisir...

Et puis tout un tas de carnets vides, en attente d'idées... Tous avec des dimensions différentes, des papiers différents.
J'ai quelques idées mais pas encore le temps de m'y pencher. J'aimerais en consacrer un au jardinage, mais je ne sais pas sous quelle forme. Sans doute quand je commencerai le marcottage aérien pour mon futur bonsaï. Aussi je pensais à celui des "jolie moments" une sorte d'album photos avec du masking tape à partager avec mes proches...
Image de profil de Hel
Hel
mais tu en as plus que moi ! héhé
le carnet de comptes...tu m'étonnes ! j'avais essayé une fois qui a du durer deux pages en fait x)
j'adore ton carnet de listes ou chacun pose son empreinte c'est chouette ça, celui de sorcière ça me rappelle un livre que j'adorais gamine, enfin tous en fait, c'est tout chouette merci de l'avoir partagé tu vas m'inspirer !:)
Image de profil de Hel
Hel
ah oui et je bidouille beaucoup avec le masking tape aussi !
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Super tous ces carnets (à part le carnet des comptes celui-là il faut le brûler, il est maléfique il risque d'attirer les autres du coté obscur).
(je connaissais pas le masking tape)
Image de profil de Oreleï
Oreleï
Le carnet que je regrette de n'avoir jamais fait : celui des places de concerts... Je crois que je vais m'y lancer bientôt, même si du coup j'ai perdu plein des billets... Mais comme il y a encore des centaines de concerts à venir...

Vicomte Bidon, je suis bien d'accord avec toi, le carnet de comptes est à brûler :-))

Le masking tape, je m'en sers juste pour coller des images, c'est plus joli que le scotch. Mais j'ai une copine qui fait des truc trop chouettes avec !
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Ah les carnets ! j’ai beaucoup rêvé d’écrire dans des carnets mais l’ai finalement peu fait.
Quelques expériences :

* je devais avoir une vingtaine d’années et sur quelques jours j’ai rempli un petit carnet de micro-histoires (une ou même plusieurs par page), puis je l’ai offert à ma sœur pour son anniversaire.Il y a quelques années elle m’a remontré ce carnet, et en le relisant j’étais assez content de moi.

* pendant un temps j’avais un carnet que je promenais avec moi, j’aimais bien par exemple aller dans des cafés et noter ce que je voyais, ou entendais, puis imaginer à partir de ces bribes d’informations la vie des gens.

* un carnet ridicule, le carnet des sms. Une « amie » que j’aimais beaucoup a décidé du jour au lendemain de ne plus me voir, je n’étais pas d’accord, ce n’était pas possible… je lui ai écrit des SMS, mais avant de les rédiger sur mon tel, je les écrivais soigneusement dans un petit carnet, posément en m’appliquant…Pourquoi faire une chose pareille ? Je suppose que je voulais éviter de me précipiter, d’écrire des mots que je regretterais, que je voulais aussi écrire en 160 caractères un message si beau, si profond, si authentique qu’il ne pourrait que lui faire changer d’avis… Je voulais aussi probablement éviter de la spammer : je notais la date du SMS et entre chacun d’eux j’attendais patiemment, une semaine, un mois, puis trois mois,puis six mois… je suis retombé sur ce carnet il y a quelque temps, j’ai eu un peu honte de son contenu pathétique, mais je ne l’ai pas jeté.
Image de profil de Hel
Hel
Ils sont trop chouette tes carnets ! Tous ! J'ai l'impression qu'on vient de me raconter une histoire du soir, et c'est très inspirant, et le carnet ridicule, je l’appellerai le joli carnet moi parce que la démarche est juste...touchante et délicate en plus.
Merci de les avoir raconté.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ça m'a aussi "touchée" le carnet ridicule. J'avais un très bon ami que j'ai dû "friendzoner" quand il a voulu plus et moi je ne voulais que son amitié (le "je veux qu'on reste amis" existe, ne le gâchez pas !!). Bref je lui écrivais comme avant (la distance, mes amis) car j'aimais partager avec lui plein de choses. Il ne m'a plus répondu (c...ard!). Puis j'ai continué à écrire sans envoyer, jusqu'à ce que je fasse le "deuil" de cette amitié perdue. Je ne risque pas de les retrouver ! Une fois que j'ai fait mon "deuil" tout est parti en fumée ^^
Image de profil de Hel
Hel
y a un petit cœur sous cette armure :)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Plutôt on va dire que l'armure est là pour protéger un GROS coeur ;-P
Image de profil de Sam K
Sam K
Oui depuis peu j’ai un carnet où j’écris les idées les noms de personnages qui me plaisent , le plan non détaillé d’idées de roman non encore terminés à ce jour . Pas de dessins mais des notes dans tous les sens , j’aime bien les regarder de temps à autres çà m’aide à ne pas oublier.
Image de profil de Hel
Hel
"j’aime bien les regarder de temps à autres çà m’aide à ne pas oublier."
ça me parle beaucoup cette phrase, dans le sens où pour ce qui concerne les écrits (du moins certains) ça m'aide à rester proche également de l'esprit du truc.
Image de profil de Sam K
Sam K
Tout à fait , l’immersion totale, le fait de reste connecté. j'avoue écrire beaucoup aussi sur mon téléphone, lorsque l'inspiration vient il faut que j'écrive tout de suite alors je le fais dessus puis je transfère sur mon ordi de temps à autre. j'aime bien revenir dessus, améliorer.
Image de profil de Eva Lord
Eva Lord
Je prends jamais de notes, si je commence je finis ou je jette. Les notes, je vois ça comme un frein, en plus on peut pas faire sans vouloir en faire quelque chose, c'est pure perte de temps et de qualité, aucun intérêt, tout dans la tête, c'est là d'où ça sort !
Image de profil de Hel
Hel
Mais pour faire autre chose que des notes, on a le droit aussi :)
Image de profil de Hel
Hel
Bon aller je m'y colle !

J'ai un carnet pour le postcrossing et mes correspondants !
Je vous explique, le posstcrossing c'est t'envoie des cartes à des gens que tu connais pas aux quatre coins de la planète, alors du côté pile du carnet, je note le pays, le pseudo, l'adresse, le code de la carte et puis leur goût pour trouver la carte qui va être chouette de chez chouette, et comme ça je sais ce que j'ai a envoyé, en plus de garder une trace.
Du côté face c'est pour les adresses des gens avec qui j'échange sur papier, ça grandit, je veux garder une trace des premières échanges, j'avais deux correspondants au début j'ai maintenant une dizaine dont une Taiwanaise.
Bon reste que j'aurai pas du faire comme ça, et organiser la deuxième partie pour ce que je reçois ( ce matin une carte du japon et une d’Allemagne), le jour, la date, ce que m'évoque la carte, le temps qu'il fait, je veux les ancrées à quelque chose, donc ça va faire un carnet.

un carnet de lecture
je l'ai commencé fin 2016 !
alors d'un côté y a ce que je lis mois par mois ( et évidemment y a des mois tout vide et d'autres tout plein, sinon ce ne serait pas moi) et de l'autre toutes mes envies, ce dont on me parle, ce qui me tape à l’œil quand je bloque trois heures sur babelio.
J'ai juste collé les pages de 2017 et comme ça quand j'aurai tout rempli ça fera des pochettes surprises, pour me rappeler des lectures, aussi que chaque fin d'année je fais le bilan, des découvertes, des déceptions, des auteurs à poursuivre.
Bon 2018 est assez néant, y a rien qui m'a accroché, j'ai ouvert des trucs, et mouai, mouai, voilà. (mais bref parce que je déborde)

Un carnet pour toutes mes idées d'écritures, là c'est le vrai fouillis, de notes, de mots, de concepts, parfois je me mets à écrire direct dessus à l'envolée, mais on en reste surtout à des repères très abstraits pour quelqu'un d'autres que moi. y a encore toutes les idées que j'avais posées pour tenir le Bradbury (lol) et dont je n'ai rien fait du coup. Mal !

Un carnet expressément pour le ruban alors là c'est dur à expliquer comment je travaille avec celui-là, mais il structure tout ce que j'écris au clavier, avant chaque chapitre je pose les grandes lignes, après chaque chapitre, je reprends dessus ce que j'ai posé, vers où je vais, y a aussi des recherches des inspirations pour l'atmosphère, des portraits, et j'ai collé des fleurs et plein de bidules (ça n'a rien à voir, c'était pour mes yeux quand j'y réfléchis, ça contribue à la machine)

dans les derniers commencé, j'ai démarré un carnet de vie plus ou moins, j'y colle plein de trucs, des tickets de çi, des petits papiers, des végétaux séchés, y a des réflexions, des mots, des dessins, et surtout l'idée de beaucoup jouer de tout ça sur chaque page

un autre où je recopie les poèmes qu'on m’envoie, ou les extraits, avec le nom de la personne, quelques blablas autour, le ressenti tout ça.

j'attends deux carnets un que je veux tenir pour dessiner un herbier, mais pas que, y 'aura des textes en rapport, des poèmes, certains que j'ai déjà écrit, sur des feuilles volantes, et donc ça n'ira pas sur l'ordi ça.
un autre dont je veux faire un carnet de recettes illustrées, c'est à dire beaucoup plus dessinées qu'autre chose, ça c'est pour faire un cadeau, une sorte d'héritage de famille et d'origine que je veux transmettre à mon tour, ça va être le pilote d'une série sûrement
j'en ai deux trois autres qui sont bordéliques absolus, où j'avais commencé mes villes, ou des agendas qui ont mutés en bloc notes, et enfin un pour mon sac, mais dont j'arrache les pages à mesure en fait, aha, on sait jamais, il me faut du papier sous la main, mais pas qu'il m'arrive un truc et que mes bidules soient lus comme ça.
Voilà à part ça je compte pas me soigner, j'espère avoir d'autres idées encore !
ça me détend me structure stimule la créativité, c'est aussi un moment ou je pose ma réflexion sans être parasitée par le flux des mails, des bidules qui clignotent, mais le temps file aussi vite !
Image de profil de Sam K
Sam K
Super dis’donc Tu aimes bien écrire ! J’adorerais avoir du temps pour faire ça , tu les ressors des années après et ça doit être un plaisir De les relire
Image de profil de Hel
Hel
Bah je les ai beaucoup développé par rapport à une frustration de ne pouvoir le faire numériquement, c'est à dire qu'avant je n'écrivais qu'au clavier, j'ai commencé par le carnet de lecture, puis j'ai repris et développé la correspondance manuscrite, et je me suis rendue compte que ça me demandait un effort de dingue d'écrire trois lignes, et dans le même temps c’est agréable d'écrire, agréable de découvrir une écriture, je reviens à la frustration, mon idéal (un rêve quoi)est de combiner une histoire avec des tas de supports différents, photos, images, collages, couleurs, esquisses, donc je le fais pour moi déjà, puis voilà une chose en entraîne une autre, ou en a entraîné une autre. Après comme pour tout c'est cyclique, même si y en a deux trois que je tiens régulièrement, mais ça ne prend pas plus que de regarder un film ou une série ou d'aller faire je ne sais quoi, et puis j'ai des périodes où je touche pas l'ordi, et wouh d'un coup ça fait tout plein de temps dis donc !
Quelqu’un m'a parlé de ralentir le temps, c'est une formule qui m'interroge beaucoup, elle s'est déconnectée de tout réseau, elle fait plein de choses qui vont en ce sens, de se donner le temps, ou de le vivre autrement, avec moins d'urgence peut-être enfin c'est toute une philosophie qui touche à plein de choses du quotidien et ça m'a pas mal interrogée et remise en question. Même si je ne ferai rien d'aussi radical, ou de si poussé.
J'espère que tu trouveras le temps pour faire quelque chose qui te plaise en ce sens.
Sinon y en a qui sont chouettes, et d'autres tout bien cochons et bordélique ahah mais je crois que ça me fera sourire plus tard.
Image de profil de Vicomte Bidon
Vicomte Bidon
Impressionnants tous ces carnets, ça donne envie de les voir ;-) . Je ne connaissais pas le postcrssoing, ça a l'air chouette.
Merci Hel pour ce beau sujet
Image de profil de Hel
Hel
ah, oui ! Je ferai peut-être des photos, aller.
Oui c’est super chouette le post-crossing, c'est une de mes correspondantes française qui me l'a fait découvrir !
Si tu as envie d'essayer : https://www.postcrossing.com/
Merci d'y avoir contribué, c'est comme ça que ça devient chouette, dans la multitude des contributions, et du coup des regards et façons.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Moi aussi je découvre le postcrossing ! J'ai connu la vraie cirrespondance (assassinée à petit feu par l'e-mail puis par les messages impersonnels de Facebook). J'écrivais des longues lettres avec ce que tu décris, collage, dessins et j'adorais retrouver des lettres dans la boîte aux lettres (aujourd'hui je ne retrouve que des flyers 2 pizzas achetées 1 offerte). Belle époque celle là ! ^^ je vais tenter le post crossing ça a l'air cool. (Et ça va m'aider à déconnecter du numérique... hum non je ne crois pas ^^)
Image de profil de Hel
Hel
Bah moi ça m'a aidée justement à déconnecter un peu, et à refaire beaucoup de choses créatives en lien avec le papier, comme le mail art. En dehors du post crossing j'ai aussi des correspondant(e)s et en fait y a plein de gens qui se remettent à la correspondance manuscrite, qui ont envie d'autre chose dans leur boite que des factures etc, et puis d'autres formes d'échanges. Parfois aussi tu as des gens qui cherchent des correspondants sur post crossing c'est comme ça que j'ai trouvé ma correspondante Taiwanaise, c'est génial pour découvrir d'autres cultures, d'autres façons de penser, etc...bon t'as intérêt à me raconter après ;)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Promis ! ^^
Image de profil de Xris
Xris
Mon dieu, sujet difficile. Je dois en avoir plus de 20 en tout... mon problème c'est que j'écrivais trois lignes, je le perdais et j'en rachetais un autre... Trop du gâchis oui oui oui. Même si je les retrouvais tous ce serait une mission puzzle tellement chiante que je laisserai tomber rapidement.

Du coup oui, j'arrête d'en acheter, promis. Même si la couverture est jolie et bien rigide.
Image de profil de Hel
Hel
La tentation de l’acquisition, ce genre de truc qui démange l’œil ( c'est des petites étoiles qui démangent même) et de là, la main. Je vois ahah.
Ce qu'on retrouve et à quoi on redonne le souffle c'est jamais du gâchis * voix de prophétie carambar*
Vingt carnets t'avais commencé à allumer mon œil, on peut en faire des choses !
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
Alors... J'en utilise peu. Mais sur le peu de carnets d'écriture (2 ou 3) que j'ai entamé, il y'a une seule constante : du Séyès. (ou "grands carreaux" pour les profanes)

Donc ça, c'est ce sur quoi j'écris pour écrire sur papier. (ce qui reste très rare et que j'abandonne vite - ou que j'utilise une seule fois pendant un voyage en train par ex)
En fait j'aime pas mon écriture.

Mes plans de roman/non-fiction se font par contre exclusivement sur des derrières de feuilles de choses qui n'ont rien à voir.

PS : et toi ?
Image de profil de Hel
Hel
Moi aussi ce que je préférais c'est entamer, et l'idée, le prétexte, pis ça s'oubliait, alors j'en achetais un autre (c'est mal) mais ça c'était avant maintenant c'est du sérieux en forme de maniaquerie, je vais y venir aux miens (là je fais le ménage même si on dirait pas) mais houlà ça va faire un pavé ! Je le lance bientôt dans la marre.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Dans la marre. Joli lapsus.
Image de profil de Hel
Hel
oh punaise oui, joli reflet de mon orthographe aussi.
Image de profil de Témise
Témise
Bonjour, ici 5 ou 6 carnets (j'en ai toujours un dans mon sac à main), utilisés pour mettre mes idées (plus ou moins avancées) en vrac. Je passe au suivant quand un est plein. Ils me permettent de noter donc de libérer mon esprit pour une autre idée.
Quand je me sens prête, je plonge dedans, et je recopie par fiches thématiques (ça me permet de classer mes idées et donc d'ordonner mon monde).
Mais n'aimant pas le côté "facile à perdre" des fiches, je passe ensuite aux cahiers. Eux sont thématiques (personnages, lieux, peuples etc). Je recopie les fiches en commençant par les principaux (notamment personnages et lieux) que j'aporofondis davantage (je les détaille beaucoup plus.
Ensuite, j'écris. Premier jet toujours à la main, sur feuilles volantes que je rassemble par chapitre dans un "truc à vues" (aucune idée du nom). J'écris, en laissant une certaine marge de manœuvre aux personnages, qui modifient parfois beaucoup de choses... Y compris à la trame originelle...
Et ensuite, une fois mon histoire détaillée bien en tête, je tape (et je corrige les incohérences que je vois en même temps).
Puis relecture pour corrections, avec éventuel retour à mes cahiers pour vérifier les détails (physique personnages, adresse ou aspect extérieur d'un lieu notamment)
Image de profil de Hel
Hel
C'est super organisé et structuré tout ça, ça me fait penser à une élaboration de recette, mais c’est super intéressant, ne serait-ce que pour entrevoir une autre façon de concevoir, ou comment on s'appuie sur différentes choses du coup. Merci.
Image de profil de Témise
Témise
En fait, c'est ta question qui m'a fait réfléchir à mon usage. Initialement, c'était juste un carnet dans mon sac à main, juste pour avoir toujours de quoi noter sans perdre le support de mes notes. Et en fait, j'ai éprouvé à un moment le besoin de classer mes idées pour finaliser mon monde (autrement dit le cadre global de ma fiction). Donc fiches.
Puis bessoin d'approfondir certaines choses, mais plus de place sur certaines fiches. Donc cahiers...
En fait, à chaque nouvelle étape de ma réflexion, j'éprouve le besoin que cette étape soit "unifiée" par un support. Donc je change de support à chaque fois. Mais ce n'était pas pensé d'avance (les différentes étapes n'étaient pas non plus structurées d'avance dans ma tête).
Je vois en marchant. Et ce sera peut-être différent pour mon prochain roman, dans quelques années...
Image de profil de Hel
Hel
Oui, ça me parait très symbolique quand tu dis étape "unifiée", un peu comme si tes notes posaient pierre à pierre, ton histoire, que tu avais besoin de l'ancrée-encrée pour la rendre palpable, mieux la percevoir, la livrer, je comprends un peu je crois, ça m’est déjà arrivé de façon similaire pour certaines histoires, en posant sur le papier des morceaux de faire grandir l'univers, mieux le ressentir et de là l'ouvrir encore.
Par contre mesurer/planifier en années ça non ça ne m'arrive pas , ahah ! Quoique j'ai un projet que je construit en nouvelle, ça fait bien deux ans que je suis dessus, mais pas à plein temps, quand j’attrape le souffle pour le faire grandir. Plein d'élan à toi en tout cas.
Image de profil de Natacha Delorme
Natacha Delorme
Une vingtaine de feuilles volantes éparpillées dans toute la maison, sans compter les anciens brouillons que je garde au cas où j'aurais oublié quelque chose, ou tout simplement pour leur valeur sentimentale.
Une dizaine de carnets ( je ne compte plus les anciens ) en cours de construction
+ 3 ou 4 encore vides et que je garde en attente pour le jour où j'aurai vraiment quelque chose d'intéressant à mettre.
Et surtout un récapitulatif pour me souvenir où j'ai mis tout ça.
Image de profil de Natacha Delorme
Natacha Delorme
Ah oui, j'ai pas dit à quoi ça servait...
Donc, idées de passage, projets ( voyages, sorties, rencontres ), travaux et aménagements, formalités administratives. Là c'est pour ce qui est du confort quotidien et de la logistique.
Mais surtout, recensement et observations de botanique, ornithologie, insectes, etc
Calligraphie, vocabulaire arabe et autre.
Exercices de méditation, auto-massage et idées de nouvelles pratiques.
Feuilles de route pour le piano, avec si possible visualisation d'atmosphères et/ou scènes de vie.
Journal intime avec découvertes quotidiennes.
Ensuite j'essaie de faire une synthèse de tout ça et généralement il en ressort une idée de texte ou de poème.
Image de profil de Natacha Delorme
Natacha Delorme
Je note aussi tout ce qui se passe dans le monde ( ici ou ailleurs ). Mais pas tous les jours car le plus souvent, je SATURE....
Image de profil de Hel
Hel
Ah bah oui, ça s'anime avec les détails, génial !
"recensement et observations de botanique, ornithologie, insectes" que c'est chouette !
Dans un esprit pas très éloigné, j'en ai commandé un nouveau pour y dessiner un herbier ! Je pense y rajouter de temps à autres des spécimens séchés(y a de ces merveilles sur pinterest !)
Merci pour toutes ces belles idées !
Image de profil de Hel
Hel
"e note aussi tout ce qui se passe dans le monde ( ici ou ailleurs ). Mais pas tous les jours car le plus souvent, je SATURE...."
ça ...je comprends !
en tout cas tu as une jolie collection ! les mille vies des carnets de Natacha !
Image de profil de Natacha Delorme
Natacha Delorme
Merci beaucoup. Il faut évidemment avoir du temps, et y avoir réfléchi un peu en amont. Mais c'était le projet de toute une vie. Surtout, ma branche professionnelle m'y invitait. Oui, certaines activités, malgré les apparences, vous remettent les yeux en face des trous !! :-)
Image de profil de Hel
Hel
Avoir ou prendre le temps, c'est vrai. Et c'est justement ce qui me plait, en dehors de tout ce qui est lié à l'aspect créatif, se donner du temps déconnecté, pour se poser, élaborer, déjà ça apporte beaucoup de plaisir, de sérénité je trouve, et ça stimule beaucoup, pour plein de choses, ne serait-ce que de rester curieux, observateur, et tout cela stimule aussi la réflexion. Enfin y a plein de trucs que l'on pourrait en dire, moi cela m'apporte beaucoup depuis que je m'y suis remise en tout cas.
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Alors, voyons voir...
Il y a mes innombrables carnets de notes où j'écrivais principalement des pensées, cf mes Petites Pensées Quotidiennes, que j'ai publiées ici (mais je ne sais plus si je les ai gardées).
Actuellement, ce qui en joue le rôle, ce sont mes deux cahiers de notes, projets, etc. : "cahiers d'écrivains"...
À part ça, j'ai un cahier pour mon travail de recherche sur le Juste Milieu, un sur la Chine (où j'ai noté toutes les clefs chinoises, et recommencerai pour les apprendre par cœur, et où je prends des notes sur la sagesse chinoise etc.), un dédié à mon exposé sur la sagesse chinoise proposé à ma fac, un sur l'intégrationnisme qui n'a jusqu'à présent recueilli que des dessins d'une amie, un de notes sur le désespoir, un journal de rêves, tous deux un peu abandonnés, un sur "L'esthétique existentielle ou le Jeu des rêves et des dévoilements" (dont j'avais partagé le contenu), un dédié à mon travail de recherche sur les paradoxes, et quelques autres quasi inutilisés.
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Sans oublier mes dossiers OneDrive (à la louche, une soixantaine ?)
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Et puis Scribay
Image de profil de Hel
Hel
Les clefs chinoises ? Qu'est-ce que c'est ? Des calligrammes ? Des trucs de musique ? Merci c'est riche, dis-donc, et ça fait rêver mon imaginaire tout ça en plus de me rassurer sur la multiplication de mes carnets ^^
Image de profil de RêveurSolitaire
RêveurSolitaire
Ce sont les idéogrammes de base, à partir desquels tous les autres sont formés. Ce sont en gros les lettres de cette langue, sauf qu'il y en a beaucoup plus (214), et qu'ils sont chargés sémantiquement.
Chaque idéogramme (chaque mot en quelque sorte, bien que certains mots soient formés de plusieurs idéogrammes) est formé d'une clef, une clef principale en quelque sorte, et d'autres traits, en gros d'autres clefs, qui s'y ajoutent, généralement en bas, en haut, à gauche, à droite.
Image de profil de GoM
GoM
J'ai deux blocs notes + deux carnets de dessin. J'ai un livret relié pour écrire des histoires et j'ai une multitudes de feuilles de brouillons.
J'ai aussi beaucoup de choses sur mon ordinateur. Des tas de petits documents Word, rassemblant des points sur les projets en cours ou à faire. Et biensur toutes anciennes histoires.
J'ai énormément de brouillons, d'idées, de réflexions sur des papiers de brouillons froissés et à demi_ déchirés.
Je prends rarement soin de ces bouts de réfléxions. C'est rare qu'un projet est le temps de prendre forme. Souvent c'est des tas d'idées que je stocke. Mais je garde presque tout.
Image de profil de Hel
Hel
Merci, ça met des petits carnets dans mes yeux !
Et tes dessins sont en rapport avec tes écrits, ou c'est deux choses distinctes ?
Image de profil de GoM
GoM
Je dessine souvent en rapport avec mes histoires, directement ou indirectement. J'essaie de dessiner les visages des héros, certains paysages, certaines actions. Parfois je fais des cases de bd.
C'est au milieu des dessins qu'est né l'échange de entre mes «moi» de mon psy est un Con et le fils de mes parents.
Image de profil de MaddyMoon Rhodian
MaddyMoon Rhodian
J'ai plusieurs cahier, où tout ce qu'est idée est inscrit dedans. Après j'ai un cahier spécialement pour une histoire, si non j'ai des petits papiers qui traînent un peu partout avec des notes.
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Des confettis à chats ? :D
Image de profil de MaddyMoon Rhodian
MaddyMoon Rhodian
C'est exactement ça, seulement qu'ils me sont bien utiles ces confettis à chat ^^
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Je n'utilise pas de carnet. juste des feuillets volants enfilé à la va-vite dans une fourre en plastique posée à portée de mains. Le plus gros de mes notes se trouvent sur des fichiers word et excel et pour les idées qui me vienne hors de chez moi, j'utilise un bloc-note ou un dictaphone sur mon smartphone.
Image de profil de Isabel
Isabel
Même chose pour moi, feuilles volantes et bloc-notes du smartphone :))
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Heu, oula, alors des agendas périmés, en passant par des petits carnets aux feuilles volantes, il me faut bien dix plombes le temps de tout réorganiser XD
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Moi j'en ai toujours. Il me faut un cahier qui a une jolie couverture cartonnée. Bref faut que ça sorte de l'ordinaire. J'en ai un petit pour mon sac. Avant c'était les gros cahier d'école (200 feuilles A4). Quand j'en ai fini 2 il y a 20 ans je me suis acheté un chez Pier import je crois. Joli couverture et pages en papier recyclé texture rugueuse presque beige. Il est relié avec une corde de yute. Bref "il" m'a appellé et c'est là que j'avais poursuivi mon histoire de violoniste jusqu'à ce que l'ordinateur le remplace. Donc comme il a encore de la place, j'y notais mes "recherches" sur mon roman, des idées et quand je pars en vacances. Je l'amène.
Image de profil de Hel
Hel
De la corde de yute ou de jute ? parce que y en a une que je ne connais pas et je vois pas du tout ce que c'est.
il a l'air chouette en tout cas.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ha ha je ne sais pas en français ! J'ai cherché vite fait sur le net et j'ai vu que le yute existait. Bref du "mecate" ? Même famille que le sisal ?
Image de profil de Hel
Hel
Je crois bien d'après ce que je vois que c'est de la corde de jute :)
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Oui, je confirme, je pense que c'est de la jute aussi. humm.
Image de profil de Hel
Hel
Tu fais des bruits de sous -entendu c'est mal !
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Ou c'est male ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Lol ! Vous me faites peur ! Quelle est la différence entre la corde de yute et jute ? °~°
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Le seul truc que je sais, c'est qu'il faut trop tirer sur la corde, enfin, ça dépend quelle corde ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Arf ! Toujours en mystère ! ^^
Image de profil de Hel
Hel
La corde de yute ça n'existe pas, je crois...
C'est la corde de jute avec une autre prononciation sinon.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ahhhh (j'imaginais que c'était un truc cochon et voilà pourquoi ça vous faisait rire ^^) !
Bref ! Un truc qui fait artisanal rustique ^^
Image de profil de Hel
Hel
Ah mais y a un sous entendu cochon de la part de...au hasard...Nicolas oui !
Un jeu de mot sur jute qui s'emploie pour autre chose que la texture d'une corde...
Je laisse Nicolas t'expliquer ça ! :p
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Reste qu'il est toujours question de texture ^^ N'en jutons plus ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Arrrgh mais je suis toujours perdue ! C'est méchant ça !
Image de profil de Izzie de Rives
Izzie de Rives
Alors j'ai plusieurs carnets.
J'en ai un qui me sert pour croquer mes persos avec la description qui va avec. Genre ça : https://www.facebook.com/422810784778800/photos/a.422901758103036.1073741828.422810784778800/422901874769691/?type=3&theater

J'en ai un deuxième plus petit où je note toutes les idées que je peux avoir et dans lequel je ne dessine pas, c'est le petit sur cette photo :
https://www.facebook.com/422810784778800/photos/a.459173504475861.1073741830.422810784778800/459173207809224/?type=3&theater

Et j'en ai un plus grand pour le roman en cours où il y a des idées, des dessins, des résumés de chapitre etc etc :
https://www.facebook.com/422810784778800/photos/a.459173504475861.1073741830.422810784778800/539540449772499/?type=3&theater

Je sais pas si vous avez accès aux photos vu que c'est sur boobook, mais oui du coup je suis plutôt organisée. J'aime bien compartimenter, je m'y retrouve mieux derrière. Mais j'ai aussi plusieurs dossiers sur pc, divisés en plusieurs catégories (défis, nouvelles, etc etc). Et je suis probablement un peu maniaque parce que j'aime pas les ratures. Genre, vraiment pas ^^'
Ils me servent surtout pour pouvoir noter mes idées partout, donc je les ai forcément dans mon sac quand je sors (on sait jamais). Ils me servent aussi de support, surtout quand j'ai du mal à commencer un chapitre sur pc. L'écrire à la main me permet de mieux appréhender si j'arrive pas à me lancer direct.
Et puis j'aime les beaux objets, et je me dis que ça fera un souvenir quand je serai vieille et que je tomberai dessus en me disant : "Qu'est-ce que c'est qu'cette merde?!"
Voilà Voilà...
Image de profil de Hel
Hel
Wahou ! Punaise mais tu dessines pas pour de faux toi ! Merci de les avoir partagé c'est juste sublime, et propre (tellement propre quoi ! ahah oui on sent très bien le "j'aime pas les ratures") , et plein de charme, et je vais regarder encore !
Et oui moi j'ai vu du coup !
Beaux projets, oui, ça résonne !
Merci grand encore, t'as mis des petites étoiles dans mes yeux.
Image de profil de Abpluma
Abpluma
Jolie coup de crayon !
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Superbes cahiers et magnifique dessin
Image de profil de Izzie de Rives
Izzie de Rives
Merci à vous :)
En fait je dessine assez peu, c'est surtout au début pour créer les persos, c'est un peu la partie que je préfère et j'y passe beaucoup de temps. J'adore les portraits ^^'
Au départ je voulais faire un roman graphique, puis j'ai vu le temps que je mettais à écrire et j'ai lâché l'affaire haha. Finalement, j'me rattrape sur mes carnets :)
Image de profil de Hel
Hel
Rah c'est dommage que tu aies lâché, avec ce talent !
Mon idéal serait de pouvoir illustrer mes histoires, mais je fais dans l'abstrait naïf très naïf :)
y a un livre que j'aime beaucoup, et plus pour ces illustrations que son histoire (qui commence bien mais.), Sommeil de Murakami, j'ai une édition illustrée, c'est sublime, ça fait rêver entre les mots, mais lui a collaboré avec une illustratrice /Kat Menschik.
Image de profil de Izzie de Rives
Izzie de Rives
Bah peut-être que je reprendrais sur quelque chose de plus court, une nouvelle SF par exemple (j'adorerais!!).
Mais bon c'est vrai aussi que je ne suis pas une folle de l'illustration, je dessine juste parce que je peux le faire, c'est pas vraiment une passion. Je préfère admirer ceux qui le font beaucoup mieux que moi, et y'en a des tas.
Le dessin naïf peut être très sympa aussi, tout dépend de ce que ton texte raconte (mais là-dessus, je te fais confiance sur ce que j'ai pu lire vite fait ^^).
J'ai été voir Kat Menschik, c'est vrai que c'est superbe mais tu vois, justement, je serai bien incapable d'illustrer un texte qui n'est pas le mien! En plus j'suis vraiment nulle en pao lol.
Est-ce que c'est de ce livre que tu parles? http://sprichutislov.blogspot.fr/2016/10/haruki-murakami-kat-menschik.html
Parce que ouais, ça fait rêver...
Image de profil de Hel
Hel
Oui sur une nouvelle je trouve que c'est super chouette !
Je pense aussi que collaborer c'est super dur, j'avais écrit un conte pour enfant et un illustrateur a proposé de me faire des dessins, quelqu'un de super chouette avec qui 'javais noué une amitié, sauf que...bah les dessins ne correspondaient pas du tout à l'idée que je me faisais, de ce que je voulais, un style à la Tex Avery, quand je pensais à des choses douces aux ton pastels, donc super gros moment de solitude, pour lui dire (en plus avec mes mots supers adroits) bon ça a mit un froid mais ça c'est bien terminé ouf ! Tout ça pour dire que c'est quelque chose d'ardu, comme l'écriture à quatre mains en fait, cela nécessite de trouver un terrain commun, une vision commune qui satisfait, laisse s'exprimer tout le monde. Donc je te comprends !
Ce n'est pas celui-là, il me semble qu'ils ont collaboré ensemble sur deux projets ( faut que je le trouve celui-là d'ailleurs tiens !)
C'est celui-ci :
https://www.paperblog.fr/5987481/sommeil-une-nouvelle-de-murakami-haruki-sombre-et-mysterieuse-comme-la-nuit/
https://www.pinterest.fr/pin/457959855833372761/
https://www.pinterest.fr/pin/486951778449437693/
En fait le rendu est plus chouette encore à l’œil, car les illustrations sont imprimées en surbrillance avec des reflets d'argent, le papier glacé, c'est joli, joli, et en main et à l’œil, la couverture est cartonnée et gravée ! <3
Image de profil de Izzie de Rives
Izzie de Rives
Lol du coup ça me rappelle qu'il y a quelques mois, un illustrateur que j'aime beaucoup s'est fait laminer publiquement par un auteur fantasy assez connu, pour la couverture qu'il avait faite pour son dernier bouquin. Les auteurs ont rarement le choix quand ils passent par des ME, et ce qui est triste c'est que le dessin n'est pas du tout laid (le gars a le talent), mais que ça correspondait sûrement pas à ce que le mec avait dans la tête.
J'ai des amis illustrateurs qui se plaignent souvent des choix de leurs clients. C'est pour ça je crois qu'il vaut toujours mieux choisir son illustrateur que l'inverse, ça peut créer des drames haha ^^

Perso j'adore le noir et blanc, ou le monochrome, très peu de couleurs, avec du détail qui tue (je déteste les persos très caricaturés, style Tex Avery justement, ou les mangas avec des persos qui ressemblent tous à des enfants déformés, très gros yeux etc...). Récemment j'ai découvert un jeune artiste parisien, Elo Eden, j'adore, et dans un autre style sur facebook je suis tombée sur Nezumiyasha, magnifique aussi. Et je craque pas mal sur les styles torturés, bien dark. Quand je peux, je me rachète une boîte de Staedtler ou de Rotring, de l'encre de chine, et je m'y remets sérieusement.

Oui je veux bien te croire pour le livre de Murakami, j'adore les beaux bouquins, c'est pour ça aussi que j'ai choisi ces carnets, quand tu passes ta main dessus, tu sens les reliefs et pareil, ça brille d'or et d'argent, ça donne l'impression que le contenu est précieux ^^
Image de profil de Hel
Hel
"Les auteurs ont rarement le choix quand ils passent par des ME, et ce qui est triste c'est que le dessin n'est pas du tout laid (le gars a le talent), mais que ça correspondait sûrement pas à ce que le mec avait dans la tête.
J'ai des amis illustrateurs qui se plaignent souvent des choix de leurs clients. C'est pour ça je crois qu'il vaut toujours mieux choisir son illustrateur que l'inverse, "
Je comprends tout à fait ! Je pense aussi qu'il faut déjà se connaitre un peu, où que les univers se rejoignent, aient leurs passerelles, sans échange entre les deux, ou rencontre, bah je pense qu'il est difficile de cerner tout ça et d'évoluer sur les mêmes longueurs pour que personne ne soit bridé quoi.

je connaissais pas Elo Eden (j'en ai vu un très chouette, avec des branches qui sortent de la tête et de la bouche d'un personnage) ni Nezumiyasha (les détails houlala) moi c'est pas tant le côté monochrome que j'aime, peut-être plus le côté onirique, poètique, qui m'attire, le fait d'imprimer un univers déjà avec finalement peu de détails comme Kat Menschik, j'ai regardé la paire de pieds de Sommeil encore et encore, et bon c'est une paire de pieds quoi ^^ Mais ça dégage son truc. Peut-être sa façon d'occuper l'espace, y a un côté très aquatique aussi qui revient.
Dans un autre genre tu as Steva Dorosheva, qui fait de l'illustration pour enfant, très peu de couleurs, mais alors des détails de fous parfois, un dessin te raconte toute une histoire, https://thedancingrest.com/2016/06/10/my-childhood-by-sveta-dorosheva/
Mon dernier coup de cœur va aux illsutrations de Seng Soun Ratanavahn :
http://cargocollective.com/sengsoun/Illustrations-2
C'est très coloré mais ça reste doux et j'adore ces idées, c'est vraiment un univers.
Je note ces marques de feutres ! J'ai acheté de l'encre de chine pour faire du mail art, et des mélanges avec de l'aquarelle, mais je m'y suis pas encore mise, vu mes résultats avec l'aquarelle pour l'instant ! ^^
Image de profil de Izzie de Rives
Izzie de Rives
Oh bah la notif est passée entre les mailles!

Je préfère le 1er lien au 2e (noir et blanc et détails t'as vu <3). Après y'a tellement de styles, tellement d’illustrateurs plein de talent, à la fin on sait plus choisir x) Et alors quand tu commences à regarder du côté des tatoueurs, c'est foutu ^^'

Perso, plus c'est sombre et torturé, plus je fais "wouaaah" et je commence à envier!
Ce que j'aime bien utiliser de temps en temps c'est l'ecoline (encre de chine colorée), les couleurs sont plus vives ou plus délavées au besoin. Le crayon de couleur aquarelle c'est une valeur sûre aussi :)
Mon seul vrai problème à la fin c'est que tout ce matos coûte une blinde lol.
Et puis c'est le temps aussi, j'arrive pas à écrire ET dessiner. Enfin, pas en ce moment quoi...
Image de profil de Hel
Hel
Oui c'est dur parce que les deux absorbent dérivent du temps qui court, et pour moi c'est pareil avec la photo et le chant et.... et..., je me dégote et multiplie les lubies, je me réincarnerais sûrement en nuage ! ^^

j'avais oublié les crayons aquarelle, faudrait que je ressaie ! Quand ma tirelire se sera redorée, là mon budget bidules créatif a été largement éventré depuis que je me suis mise au mail art. Je connais pas l'ecoline, bon arrête de me donner des idées de dépense ! ^^
ah les prix oui...
J'avais compris oui, que tu aimais le sombre :)
Moi je crois que je suis de plus en plus attirée et émerveillée par l'art naïf (j'aime aussi ebaucoup les mélanges genre collages peintures bouts de trucs )et quand tu dis tellement de styles et tellement d'illustrateur, de petits talents qui font rêver...si je vais sur pinterest je suis foutue ! Ça aussi ça mange le temps ! Tu te dis cinq minutes pour faire palpiter les yeux (et moi j'attrape aussi beaucoup d'impulsions d'écriture de cette façon ) paf ! Deux heures d'envolées !
Image de profil de Izzie de Rives
Izzie de Rives
Mdr mais c'est trop ça! Une image, une photo, une musique, mais ça te prend des heeeeuuuures au cas où t'en aurais raté une! À la fin t'as oublié d'écrire. Internet c'est le mal, trop de jolies choses faciles d'accès x)
Image de profil de Hel
Hel
bah le problème avec tout ça, pour moi, c'est que je me déconnecte des autres,d'entretenir la vie sociale hummm, je fâche un peu les gens des fois, à cause de ça, de mes bulles, là je suis en vacance, aux dernières je devais voir plein de monde et j'ai fait la morte, trop absorbée ! Après à rebours je me dis que j’exagère et que j'ai merdé un peu, alors il faut tenter d'équilibrer, c'est la taille des journées qui va pas pour tout gérer ! faudrait les doubler !
Internet oui, comme tu dis, mais moi ça se régule (très aléatoirement, mais avec une certaine régularité au final), ça m'arrive de couper trois semaines un mois, généralement je rattrape là aussi, toutes les paperasses, les poussières et tout ahah
Image de profil de Izzie de Rives
Izzie de Rives
Oui je comprends, j'ai fait un compromis avec l'homme : la semaine je fais à peu près comme je veux, le week-end, j'ai le droit de lire un peu et d'écrire un tout mini peu, mais le reste du temps je le passe en famille.
Quant aux autres proches, ils comprennent pas très bien pourquoi t'apprécies la solitude et le silence, et qu'à tes yeux, c'est pas si grave que ça de pas donner de nouvelles. Beaucoup pensent que je suis dépressive ou que je fais la gueule alors que pas du tout, j'aime juste être tranquille pour pouvoir réfléchir, rêver, créer etc... C'est juste le monde qui tourne trop vite.
Enfin bon je crois qu'on est beaucoup ici à avoir ce problème ^^'
Image de profil de Hel
Hel
"C'est juste le monde qui tourne trop vite."
C'est ça !
Laissez-nous rêveeeer ♪
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Si par carnet, tu entends "dossier" sur ordinateur, ça, j'en ai plein ! :D

Mais de carnet papier, non :(
Parfois quelques feuilles volantes pour dessiner un plan, comme dans les Cerneurs, où j'avais la carte schématique des villages, avec l'emplacement des habitations.
Image de profil de Hel
Hel
ahahah tu te doutes que non, je parlais de trucs qu'on touche avec les doigts et où on peut renverser sa tassé de café ;)
Et du coup t'as jamais eu l'envie ? Je me demande avec tes plans et ton smiley qui sourit pas ou ça reste pragmatique genre poser des repères ?
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Hel, je suis bordélique ^^

Et à quoi me servirait de noter des trucs que je ne retrouverais pas, hein, dis-moi ? ^^

Sans compter que j'écris tellement bien que je suis incapable de comprendre deux jours plus tard ce que j'ai bien voulu mettre ;)))

Donc, ce n'est pas une histoire d'envie, et en plus on m'offre toujours un ou plusieurs jolis carnets pour mes étrennes, c'est une question de pratique et de bon sens, chez moi, que de tout regrouper en un endroit où je m'y retrouve, c'est-à-dire l'ordi ;D
Image de profil de Hel
Hel
Moi aussi mais que les jours pairs, heureusement mon bureau appartient au monde de l'impair.
Image de profil de Abpluma
Abpluma
Je sais que j'en ai un qui traîne sur une étagère avec plein d'idées pour une certaine fiction (abandonnée)... et sinon, à défaut de carnet, les feuilles et les notes s'accumulent dans des classeurs ou des dossiers numériques.
Image de profil de Hel
Hel
C'est le moment de dépoussiérer l'étagère, c'est le printemps en plus ! Ça veut dire qu'il te tient à cœur, que tu vas y revenir peut-être à ce projet fiction.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Non, on en a pas tous Hel, hélas :(

J'aimerais en avoir, mais comme tu le sais c'est pas possible (ou alors, ce serait des carnets de dessins uniquement, mais je n'adhère pas trop à l'idée de carnets de dessins, j'aime bien que le dessin soit seul et sans perspective aux autres, bien que ce soit souvent joli).

Ceci dit, j'adorerai voir les carnets des autres, y a toujours quelques chose d'intime et de très personnel dedans, si c'est mis en scène avec comme tu dis des dessins, des collages etc Cela peut même faire de beaux objets, et ça attise la curiosité envers 'artiste, tout comme sa personne.
Image de profil de Hel
Hel
Bah non je sais pas comment ce n'est pas possible? On en a déjà parlé ?
Merci pour ton regard vis à vis du carnet, et d'avoir dit quelques chose.

Moi aussi je veux voir des carnets ! :)
(
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Ah t'as pas du voir, mais je suis (entre autre) dysgraphique, avec tout ce que ça implique, je n'écris quasiment jamais parce que mon écriture est illisible d'une part, et c'est fatiguant si j'essaie de tracer des lettres et d'avoir une écriture droite (en gros j'écris à plus lentement que je devrais, ça occasionne un énervement, car pas en phase avec mes idées). Si tu veux en savoir plus, je donne mon témoignage (tout en bas) dans un sujet que j'avais initié sur les dys / multi dys, pour encourager les gens dys qui sont quelque-uns sur ce site, car ça un impact très fort sur l'écriture, mais curieusement ce sujet a plus de réponses de non dys.
Image de profil de Hel
Hel
Ah j'avais lu oui, mais je pensais pas que ça touchait jusqu'au graphisme, en fait je ne me rends pas compte de ce que cela veut dire concrètement, j'imagine du coup que les repères et les gestes sont différents, brouillés ?
On est pas obligé d'avoir une écriture droite (j'ai une écriture de cinq ans moi) et comme tu dis hélas, j'aurai envie de te dire ce qui compte c'est l'envie, mais je dirai ça, sans me rendre compte du comment se traduit le rapport au papier à former les lettres pour toi.
(j'ai déjà vu des carnets d'écrivains super méga illisibles, dégueulasses, et en même temps fantastiques de bouillonnement, et d'autres fantastiques wahou genre Lewis Carroll tout brouillon quand même mais les dessins d'Alice <3, je crois pour cela que les mélanges dessins/écrits, voir gribouillis, peuvent s’alimenter l'un l'autre)
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Curieusement non, les gestes sont pas différents, ils sont laborieux dans le sens ou il faut beaucoup de temps pour qu'ils soient précis et encore c'est pas top (tu as une tendance à faire des a de plusieurs façons, par exemple, mais aussi à ne pas suivre les lignes si tu te concentres pas, tu descends, tu montes etc, écriture en escalier). Du coup, il y a une sorte de dysinchronie entre mes pensées (ultra rapide) et mon exécution trop lente et pas précise. La graphie se fait en fonction du temps que j'y passe, sans avoir d'écriture propre, c'est particulier et très usant. Imagine, tu es droitière, écrit de la main gauche pendant au moins 5 minutes en essayant de faire quelque chose de lisible : tu comprendras :) C'est éprouvant. Bref, je n'écris que des listes, avec des lettres en majuscule : ainsi je peux me relire :) Ca a engendré par mal de problèmes (impossible de relire mes cours par exemple... si je mettais pas genre 3 heures à les recopier 0-0
Donc tu imagines que pour moi, tenir un carnet, ce serait une torture, alors que c'est un objet que j'aime, et que je vois presque comme une sorte de relique / testament d'une époque.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Quand j'ai perdu mon bras droit par épaule, j'ai essayé ma main gauche. Connu l'incapacité et de désespoir mesura mon désir d'écrire et dessiner. Je t'entend Nicolas, mais en dehors de cela il reste que pour tous la main retient la pensée. Je lis, dessous, combien le clavier est devenu la monture de l'écrivain, pourtant il n'y a pas que des désavantages dans la dictée par la main, précisément en son ralentissement qui permet le retour des mots en soi, leur persistant au même moment que d'autres nous pressent. Au mouvement de notre pensée la main n'est pas qu'un boulet, elle peut servir d'appuis sur, ainsi qu'ancre contre. Ne reste que mesuré et enraciné lors que la cavalcade du clavier est parfois une chevauchée sans labour. Je manuscris mal, au sens que je signe des lignes à moi seul déchiffrable, leurs dessins varient selon mon mouvement et couleur à l'instant de les tracer et ses variations sont des nuances, des indications, qui aussi solfègent ma musique. Je tape mal, d'index, et cela fait qu'ainsi toujours par lenteur écrit et de cela pèse mes mots.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
J'écris de main lors que demain plus sera et maintenant de moins en mains. Tu entends ce mot "maintenant" c'était ainsi qu'hier, se disait non seulement l'instant mais sa saisie. Main tenant l'écoulée du sablier. L'instrument varie l'écriture, on ne peut le nier, la plume qu'il fallait tremper, le stylo toujours lever et poser, l'underwood qui crachait une ligne au galop des deux mains, l'electonique qui ne demande ni encre ni papier pour s'étendre sans mesure, ont formé les textes à leurs incitations. J'écris d'hier, c'est mon présent.
Image de profil de Hel
Hel
Oui, je crois aussi que l'on écrit pas pareil et même ne réfléchit pas pareil avec cette notion de rapport au temps quand on est dans un temps numérique ou un temps papier (enfin temps dénumérisé quoi), ça m'est devenu flagrant avec la correspondance manuscrite, et le sujet d'une discussion sur les modes de communications, il y a quelque chose qui court toujours plus vite avec le clavier, je crois que cette dynamique à des avantages, mais on perd aussi, peut-être, le temps d'une réflexion plus posée, moins immédiate, et peut-être plus enrichie ou qui a le temps de maturer. Peut-être le temps de l'application à dire aussi, à former.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Super témoignage Expos-ito, merci ! J'aime l'idée que la main retienne la pensée, c'est exactement ça que je ressens mais je pense qu'on le vit pas forcément de la même manière (pour moi c'est une source d'énervement), pour le reste, je le comprends mais ça me semble désormais peu naturel (j'ai l'idée qui s'y on cherche à, on s'éloigne de soi). J'aime l'idée aussi qu'exprime Hel dans la dynamique qui court pas pareil, le dire qui se modifie, que cela soit pour le mieux ou non, je pense qu'on le vit pas tous pareil, ce décallage ; il faut que ça colle à notre besoin, notre envie, voire notre volonté, et que cela soit vrai, du moins de ce que j'en pense. De mon côté j'aurais tendance à aller plus vers le spontané : la réflexion est bonne pour l'histoire, permet d'éviter bien des erreurs, oui, et je la préfère en amont, en dissociant les actes, mais je pense qu'en écriture même elle modifie le dire et le rend moins véritable. On sent d'ailleurs, chez certains auteurs, cette recherche au travers de la lecture. Enfin, tout cela est mon avis, et ma petite expérience ; je reconnais qu'a contrario l'écriture est plus naturelle en processus, puisque dans notre apprentissage / formatage et ancrée au travers des siècles. De toute façon, l'écrire peut se faire à la confluence des deux : on le lit plus haut et dans un sujet connexe qui court en même temps sur le fil, genre l'un est un starter, qui permet le deuxième. L'essentiel, c'est d'y trouver son compte, et que cela permette de réaliser ses objectifs, peu importe le chemin.
"Chacun fait fait fait, c'qui lui plait plait plait." Et si tu peux pas jouir, tu peux dormir ^^
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Oui Nicolas, chacun fait ce qui lui plait. En parlant de la main je ne l'a prescrit pas, je la rappelle à qui l'oublient. Tu le sais sans doute, de moins en moins on manuscrit, cela parce que cela prend du temps et que plus de plus nous nous conjugaisons de vitesse.
Comme de plus en plus ceux qui manuscrient encore le font par caractères séparés, voire majusculés, de fait dactylographient d'un stylo.
C'est ainsi, notre temps est le staccato, et c'est bien puisque plait. Plus loin on écrira de voix, et les écrits auront toutes les qualités de l'oralité, l'immédiateté, le flux, le naturel.
Il y a une nuance dans ce que je dis que tu n'as pas retenu et cela est, je crois, au double sens de réfléchir.
Ton réfléchir est celui de l'intellect, la fabrique d'idées mais aussi le réceptacle de nos aliénations, le mien est celui du miroir, le retour sensible vers soi de l'écho de nos mots.
Je sais que ton sens est le plus commun, sais qu'il est, et j'entends que tu crains l'auto-censure, la contrainte sociale, l'emprisonnement dans les mots réfléchis, au sens où tu l'entends. Les surréalistes, longtemps déjà, essayaient l'écriture automatique pour s'évader d'Anatole France. Il fallait des saillies de l'inconscient émerger sa vérité ontologique des leçons de sa société. Mais tu vois, les temps ont changé, et les leçons aussi. Aujourd'hui le temps long est comme une pierre saillie du ruisseau d'aujourd'hui. Un résistant.
La propagande se fait toujours par martelement, répétition des credos, qu'est-qui aujourd'hui nous martèle ? L'écriture à la main, lente, posée, reposée, reprise, méditée, interrogée, ressentie; ou le mail, le chat, le sms, le like, la notif, la phrase courte, le slogan, le punchline, les accusés de receptions, les phrases qui s'expliquent de suite et ne s'approfondissent jamais ?
Oui, c'est notre temps et donc "véritable". Se dit dans ce qui devient une norme par l'usage contre des pratiques et règles inusités, le crédo de la vérité de l'immédiateté, qui toujours se dit telle contre le discours préparé. Sauf que cela est aussi devenu un discours, les encours se discourent et cachent l'importance du retour qui a besoin d'un temps moins court pour parvenir.
Le temps qui est la durée pour qu'éclose un autre véritable.
L'évasion de l'aliénation passe par où c'est rendu difficile, cela a pu être l'empêchement de l'impulsion, mais je crois qu'en notre époque se forme l'empêchement à la suspension, la difficulté du temps long. Cette main qui te pèse aussi te donne ton poids, retenu par elle ton pied se fait plus sûr. Je le dis et se répond qu'ainsi il n'est plus vif, n'est plus vivant car peu rapide. La vie ne se voit plus dans l'arbre elle n'est qu'aux mouvants de nos rats.
Tu as raisons de dire que des premiers mots venus, il y a les précieux, ceux qui ont jaillis d'eaux profondes. Mais aussi et plus souvent encore les scories de la propagande, flottants plastiques de nos emballages. Et même qui crient contre, hurlent avec s'ils le faient pareil. Ils s'y donnent une respiration, certes, en la soudaineté de leur hurlement, mais de ce qu'ils vomissent nous l'avalons encore. Le tout de go.
Ceci-dit je t'ai avoué écrire d'hier et tu es d'aujourd'hui et sans doute voudrais le demain qui ne s'enjambe que d'aujourd'hui.
Cependant si l'on dit, à juste titre, qu'un auteur ne se lit qu'à exprimer ,et s'exprimer dans, la sensibilité d'une époque. On omet ce qui ne se voit que par l'étude, à savoir qu'en même temps une part de lui la combattait. Que les lecteurs s'y lisaient comme s'en réparaient.
On se choisit peu, on s'accepte et fait avec. Mais si cela t'es possible ne refuse pas par principe la lenteur, ni le retour où se médite l'autour d'un mot précieux comme le creux d'un flottant.
Image de profil de Hel
Hel
Je crois aux temps qui se conjuguent.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Très justement dit, moi aussi, je parles à contretemps pour contrepoids.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
On ne s'évade jamais d'Anatole France :) Pourtant, c'est facile de lui échapper ^^

J'aime comment tu exposes deux modes d'écriture, mais, dans la pratique courant, je pense qu'il y a aussi des nuances : un mail peut-être réfléchi quand il porte à quelque chose du commerce, que l'on veut séduire quelqu'un et tout autre chose, ce qui est derrière au fond, c'est la volonté du communicant qui réjoint là peut-être celle de l'auteur dans la destination de son oeuvre, qui donne alors la mesure de sa voix, la sienne de voix, ou celle d'un autre (sans le savoir ou non - quid du recul sur l'écriture pour chacun de nous). Mais tout cela nous mène au loin de l'île sur les carnets, je crois que nos barques sont allés bien ailleurs, ce qui ne me gêne pas, non.

Tout à fait d'accord avec toi sur la qualité des mots premiers venus : oui, il y a des précieux, et oui, il ya des poubelles, des rats qui courent de partout, reste qu'ils sont sincères malgré tout, car expulsés ainsi, et purs.

Je dois accepter l'idée de lenteur, quoiqu'il en soit, pour peut-être quelques projets cours, pour voir, j'ai commencé avec mes micro formats, qui m'impose de retailler mon dire systématiquement, et le ferait pour du plus long, en fonction des destinations (quand je fais des AT et concours, quelques un depuis l'an passé, je fais un peu plus attention, je regarde, je change des choses, scribay aide en cela), pour le reste j'ai du mal, je reste ce mec qui écrit en fleuve, qui trace sa rivière pour lui, et qui ne veut pas que son cours soit dévié par autrui, ni par lui-même pour le bien d'un autre. On se choisit peu, on s'accepte et on fait avec :)

Bon, sinon Expo, je me dis un truc, là, tout de suite : il y a la, comme dans mon topic sur les embranchements de mon bousin Inunaki, tellement de réflexions intéressantes que je ne sais que répondre sans reprendre tout point par point, je me dis que tu devrais écrire des essais sur l'écriture avec ton approche, et ce dire, et que même si tu n'entends pas cela, parce que cela peut-être ne te fait pas rêver (ce que je comprends) il est nécessaire de garder trace de ceci quelque part, et d'ouvrir d'autres pistes encore, que cela peut générer beaucoup.
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
Nicolas, en pratique au territoire de l'écriture nous sommes généralement en topiques quelque part entre des polarités. Ce que je défends, tu le fais parfois comme ce que tu pratiques moi aussi. Il y a dans nos manifestes un absolu qui se relative de notre possible. Comme le dit à Hel, je sais qu'il faudrait nuancer.
Sinon, si je vois que nait en moi comme une théorie de l'écriture, j'en mesure encore l'inabouti, elle se fait de mon peu d'écriture et de ce que je ressens au creux de mes nombreuses lectures au web. J'aperçois ce qui y apparait comme disparait, l'écart, le gain, la perte, j'aperçois au privatif du a. Produire cela en dehors d'une discussion me semblerait prétentieux, je ne peux le penser seul.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Comme tout essai sur la littérature est relatif à des oeuvres ou des courants (...), oui, donc l'idée de conserver, au moins, et puis peut-être un jour si cela doit faire vivre ^^ et tu peux le présenter sous forme de dialogue, et cela peut-être collectif aussi, en entretien, et tant de choses encore sont possibles, dans ces carnets à ouvrir
Image de profil de Expos-ito
Expos-ito
J'avais un carnet... j'ai du le perdre dans un tiroir. Je me l'étais fait en découpant un grand support cartonné qui surmonté d'un clapet à ressort permettait de saisir quelques feuilles. Pour qu'il tienne dans la poche je l'avais découpé et j'y mettais des A4 pliés puis coupés 4 fois pour A5. Ces feuilles je les prenais aux rejets d'imprimantes, imprimés désormais inutiles, bourrages papier. Le plus longtemps de moi j'y écrivais mes mémos professionelles, mes notes techniques, mes à faire, à leurs versos. J'avais pourtant un tiraillement à l'écriture, je m'achetais parfois une rame d'un beau papier et un stylo de fine plume et solide corps, dans l'idée d'y poser ce que mes post-it préludaient. Mais j'avais sitôt le sentiment de gâcher le papier, d'avoir volé cette plume à un plus bel oiseau. Alors j'entrais le papier dans une imprimante et je donnais le stylo. C'est donc dans mon petit carnet aux feuilles salies de caractères et froissés de ma poche, en leurs versos comme en mon re-vers, qu'un jour débuta l'écriture sous un crayon de papier. J'aimais ce carnet qui ne ressemblait à rien, que nul ne m'aurait envié, la facilité que j'avais d'en jeter les feuillets ou de les disposer face à moi comme un puzzle. J'aimais aussi le graphite qui tendait à s'effacer de temps et frottements, ainsi que la pointe qui vite s'émoussait et grossissait mon trait. J'aimais être le seul à pouvoir me relire, écrivant mon secret dans mon cunéiforme, mes mot-signes. J'aimais mon carnet car j'y étais seul et libre.
Et j'en ai la tentation.
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
J'aurais aimé ton carnet, moi, puisqu'il est carnet de sa finalité à son origine.
Image de profil de Hel
Hel
Merci, merci Expos-ito, l'histoire de ton carnet c'est un poème ! Et il dit plein de petites choses au travers.
Faut conjuguer cette tentation au présent :)
0