Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Sin

Clavier et feuilles de papiers...

par Sin  il y a 2 ans

Hello la communauté,

Je commençais tout juste à rédiger un texte puis je me suis posé une question au moment de poser ma plume. J'aimerais avoir vos avis sur vos manières d'écrire, notamment à travers les supports que vous utilisez.

Pour ma part je débute toujours sur une feuille de papier, car j'ai vraiment l'impression d'écrire, sentiment que je ne partage pas lorsque je me trouve derrière un écran. Et la plupart du temps j'arrête mes textes au 3/4 pour bifurquer sur l'ordinateur afin de finaliser et faire les dernières retouches.

Et vous, quelles sont vos méthodes ? Uniquement papier ? Clavier ? Les deux ? Et pourquoi ?

Passez une bonne après-midi ensoleillée (en supposant que vous lisez cela dans les heures suivant mon post). :)

Image de profil de Jerem la plume
Jerem la plume
Moi en généra,l je commence sur mon cahier à idées, c'est en quelque sorte ma caverne d'Ali baba, ou j'y mets énormément de chose, lorsque, je me lance dans une nouvelle œuvre. Il y à des idées pour le scénario, je cherche des nom de personnage…

Et quand ce brouillon géant à former un début d'histoire et ligne directrice, je me lance dans l'écriture sur ordinateur. Voila c'est comme ça que je procède !

Mais rien ne m'empêche de revenir au cahier, si une idée, ne me parait pas claire, ou si le scénario s'embourbe.
Image de profil de Teegarden
Teegarden
Personnellement, je pose un premier jet à l'écris avec l'idée , le début , la chute et les dialogues dans un carnet dédié (1 par fic). J'y colle aussi des tonnes de post it avec des punch line et des idées que je peux trouver. . Je le reprends après à l'écrit sur Scrivener pour habiller un peu mon texte, y ajouter les descriptions, les incises, supprimer certaines choses. Le texte a ensuite le droit à une retouche chez le correcteur (Antidote pour ne pas le nommer) . A ce moment, je considère le premier jet comme fini . ^^
Image de profil de Lepetitromancier
Lepetitromancier
Personnellement,
Trop d écrans tue l écran alors pour me ressourcer, j'ai besoin de papier choisir la cahier ou la feuille blanche et choisir son style à plume à bic à encre... se retrouver devant le mur en retrouvant devant la feuille blanche
Image de profil de Youg
Youg
Prends des crottes de lapin de taille moyenne. Serre le poing et étale les dites crottes sur une ligne en fermant les yeux. Dessine des courbes, ajoute des points. Compare maintenant ton oeuvre avec mon écriture. Tu ne verras aucune différence. Donc si je veux pouvoir me relire un jour, je préfère utiliser le clavier.
Image de profil de AlexandraKean
AlexandraKean
J’ecris mes pensées sur papier, mon roman sur ordinateur. Je n’ai pas de preferences, meme si l’ordinateur est tres pratique. Je n’ai pas le temps de tout recopier ensuite, j’adore la sensation de taper sur un clavier, me demandez pas pourquoi, et finalement je peux aligner 6000 mots sans avoir mal aux mains :D
Image de profil de EpsicrOnn
EpsicrOnn
Je suis exactement comme toi.
J'ai même acheté un clavier mécanique, quel douce mélodie (un peu moins pour les autres personnes dans la même pièce que moi, mais chttt)
Image de profil de yukosan
yukosan
Je commence sur papier aussi pour deux raisons : je peux rester longtemps devant une page word sans avoir aucune idée (ma réflexion est ralentie face à un écran) alors qu'avec un crayon à papier et une feuille, ça vient bien plus vite et, j'ai l'habitude de me créer des cartes mentales pour me représenter mon histoire. Je trouve plus rapide de dessiner à la main cette carte.
Ensuite, je rédige sur papier des moments phares de l'histoire et je passe sur Google Drive pour y avoir accès lorsque je ne suis pas chez moi ou hors connexion. C'est lorsque j'ai tout terminé que je copie-colle sur Word pour repérer les coquilles et direction mon disque dur car on est jamais trop prudent!
Image de profil de Hel
Hel
Punaise j'avais pas vu ton sujet, j'ai fait un doublon presque, on doit avoir été traversé par les mêmes ondes à quelques heures près !

Mes méthodes :
Déjà faut que je m'inspire, ça commence dans la tête, non dans le ventre, faut que je ressentes des trucs, je sais comment aller chercher, donc je vais chercher et là je joue une pièce dans ma tête comme une litanie, et quand je connais le début par cœur, je lance sur le clavier, y a un rythme ennivrant avec le clavier qui correspond à mon ressenti, le dope, j'écris un peu en lévitation donc voilà.
ce qui fait que j'ai abandonné le papier longtemps.
mais j'avais toujours au moins un carnet pour le dehors
maintenant je les multiplie
j'aime bien réfléchir sur papier, balancer deux trois trucs, pendant que je vais travailler ma tête et mon ventre.
j'aime garder des traces palpables (même si c'est foutoir dégueulasse)
pour les grands projets je fais un carnet consacré, ça m'est venu pour garder un rythme, ne pas lâcher, vu que je change vite d'émotion, et que chaque écrit à un état d'esprit, donc généralement après chaque chapitre écrit au clavier je note sur le papier les lignes de la suite, comme ça si je change de projet le lendemain pendant x temps, quand je sens que le truc qu'il faut pour l'écrire m'habite de nouveau je sais, sens mieux, ce que je voulais sur quoi m'appuyer, même si cela s'enrichit aussi.
il y a aussi des choses qui ne se passent que sur clavier, et d'autres uniquement sur papier, et là le papier devient surtout un bassement des choses qui me traversent qui mélange un peu tout, mais qui au final nourrit mes aspirations.
Voilà c’est un joyeux bordel de tout !
Image de profil de Abpluma
Abpluma
J'haïssais la feuille de papier et le stylo, il y a encore peu. Maintenant, j'en ai besoin pour tisser mes phrases quand je bloque. Et au moins, je peux rayer, colorier, etc. plus rapidement si quelque chose me dérange.
Image de profil de Mat. C.
Mat. C.
Clavier uniquement. J'aime le tapement des touches. J'écris extrêmement vite d'ordinaire, quasiment à l'automatique. Quand je suis sur mon traitement de textes, j'entre dans un autre monde, où tout va plus rapidement, ou ma pensée fuse, où les mots divaguent, déraillent, ou les narrations se mêlent, se démêlent et s’entremêlent... Sur le papier je suis distrait, sur le clavier tout-puissant ;)
Image de profil de Jean-Luc Lys
Jean-Luc Lys
Exactement comme moi ! (Le clavier tout puissant... peut-être pas).
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
PC directement.

Je réserve le premier "chapitre" pour la description des principaux personnages et le dernier pour un schéma des événements futurs (très rudimentaire, j'indique seulement les événements qui doivent obligatoirement survenir).

Ensuite j'attaque mon récit, sans plan précis mais en suivant de loin mon schéma de départ vers les événements "charnière" - puis je me fais relire et je corrige.
Image de profil de Yann Riva-Cobel
Yann Riva-Cobel
Avant, j'écrivais sur de grands cahiers. Je griffonnais des pages et des pages. Puis je retranscrivais sur ordinateur.
Mais, comme aujourd'hui, je paie mes poubelles au poids et que le papier pèse lourd, j'ai quasiment abandonné le papier.
J'utilise l'ordinateur quasiment uniquement. J'utilise un logiciel en ligne (L'Ecritarium pour ne pas le citer) pour noter mes idées, compléter mes chapitres, les modifier, les réorganiser, retrouver tous mes personnages (j'ai l'habitude d'écrire avec beaucoup de personnages. or, Word et Excel ont vite leurs limites dès qu'il faut classer ou retrouver les informations). Autre avantage, je peux travailler de n'importe où.
Image de profil de Julien Be
Julien Be
Depuis que j'ai de longs moments de transport en commun, j'écris des bouts de texte sur mon téléphone. Ensuite, je les intègre sur mon ordinateur.
J'adore le papier mais je suis trop habitué à effacer, revenir en arrière, insérer, etc...
Image de profil de Andy Clarbann
Andy Clarbann
Ordinateur ou portable, ça fait très longtemps que j'écris pratiquement plus à l'encre. Même en cours mes prises de notes sont... minimalistes. Disons qu'on m'a toujours fait remarquer que j'avais une écriture visuellement catastrophique, en bon gaucher, et du coup vu que c'était plus vécu comme un calvaire qu'autre chose ça m'a pas vraiment brisé le coeur de passer à la dactylographie.

C'est infiniment plus pratique, surtout pour les gens qui changent de formulation toutes les 3 secondes. Mais du coup je me rends bien compte que cette "possibilité" de tout corriger, retoucher en direct fait qu'il y a un rapport à l'écriture différent, et ce serait assez curieux (même si c'est impossible) de pouvoir comparer l'évolution d'un même texte s'il était tapé ou écrit
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ordinateur ! J'accouche tout ce qui sort de ma tête et après je peaufine. Ça va au rythme mitraillette et ma main n'arrive plus à suivre et je ne peux plus lire mes pattes d'araignée. En plus je tape super vite donc c'est parfait. Si je n'ai pas le choix, cahier bien sûr.
Image de profil de Aelliusal
Aelliusal
Impossible de passer sur papier en premier. Je fais trop d'erreur et je suis trop insatisfait dans le texte. Les ratures ou la correction quand je passe sur PC c'est pas mon truc. De plus, cette étape de transfert sur le PC me prendrait trop de temps et me découragerait pour sûr
Image de profil de DLD
DLD
ordinateur direct. J'ai réussi à m'y faire.

Cette semaine, je me suis dit que j'allais essayer la reconnaissance vocale de ma tablette. Je suis parti sur les chapeau de roue avec la première phrase. C'était magique. Je dictais et ça écrivait, quasi aussitôt, sans faute. J'ai dis "à la ligne" et le curseur s'est mis à la ligne ! Là, je me suis dit "c'est super ce truc ! Pourquoi est-ce que je n'ai pas essayé avant ?". J'imaginais déjà le temps gagné, Les kilomêtres de mots que j'allais pouvoir balancer sur Scri, un roman écrit en une semaine à peine, et tout et tout...
La deuxième phrase tardait à venir. je fixais le symbole de l'enregistreur qui clignotait en m'attendant. Je me suis raclé la gorge en cherchant l'inspiration. Le traitement de texte a transcrit fidèlement un "groinfffff". J'ai échappé un "merde" qui s'est écrit lui aussi. Après je suis resté paralysé en me demandant toujours quelle allait être la seconde phrase. La reconnaissance Vocale s'est désactivée. J'ai abandonné.

Y en a qui ont essayé de cette manière ?
Image de profil de Parker
Parker
J'ai essayé l'année dernière quand j'ai eu la bonne idée de me fouler un doigt que j'ai dû garder immobilisé qq semaines.
Comme toi, passé le moment "ce truc est génial", ça m'a vite soulé. Je l'ai utilisé quand même parce que je n'avais pas le choix. Faire qq corrections, c'était toujours mieux que devoir tout taper, mais dès que j'ai récupéré mon doigt, j'ai désactivé la reconnaissance vocale.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Je n'ai jamais osé. J'ai peur que la reconnaissance vocale ne reconnaisse pas mon accent XD
J'aimerais un truc qui lit les pensées :P
Image de profil de Parker
Parker
Excellent, j'avais pas pensé à l'accent. Cela dit, même sans, tu obtiens des trucs un peu bizarres parfois. En fait, il y a la reconnaissance vocale et en plus une interprétation au fur et à mesure de la dictée (comme un correcteur qui fait des suggestions).
En plus, je passe mon temps à écrire, effacer, reformuler, changer un mot. C'est vraiment pas un système pour moi.
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
S'il fonctionne aussi bien que la reconnaissance vocale décrite par DLD, ça risque d'être une sacré surprise.
Image de profil de DLD
DLD
MDR. J'ai écouté des enregistrements de Gigi. Pas sûr que la machine sache retranscrire fidellement "Yé souis oune autor magnifiqueue !"
Image de profil de Lanam
Lanam
Je n'utilise absolument pas le papier car je n'aime pas raturer et j'ai trop souvent besoin d'Internet pour écrire. J'aime tout mettre au propre dès le début :)
En revanche, la musique me déconcentre souvent, et c'est pour ça que je n'en écoute quasiment jamais en écrivant.
Image de profil de Abpluma
Abpluma
A contrario, j'adore les ratures... voir les idées, les formes abandonnées, et les comparer aux nouvelles est fascinant.
Image de profil de Parker
Parker
J'utilise la combinaison ordi/petit carnet comme beaucoup ici apparemment. Le carnet pour les idées au vol ou une mini-ébauche de chapitre et l'ordi pour écrire parce que je tape plus rapidement que je ne gribouille.
Mais je repasse par le papier quand j'ai terminé le récit. J'ai besoin de relire et d'annoter sur des feuilles (parfois sur liseuse, si je sais que le texte ne demande pas beaucoup d'annotations). Je lis le texte autrement quand il est imprimé.
Image de profil de Billy Pot
Billy Pot
Majoritairement clavier de mon côté pour aller plus vite, mais j'utilise des petits carnets pour y poser mes idées, faire des plans ou autre, parce que je passe énormément de temps dans les transports en commun, du coup j'ai l'impression de gagner du temps ainsi et surtout, ne pas risquer d'oublier ce qui me vient.

Par contre, je suis incapable d'écrire sans musique, ça fait partie des supports dont je ne peux pas me passer.
Image de profil de Maddymoon Rhodian
Maddymoon Rhodian
La plupart de mes histoires ont été commencés sur papier, et rangé dans un vieux tiroirs. Car à l'époque, où je commençais à écrire, je n'avais pas tous les jours droits d'aller sur l'ordinateur. Et je pense que j'ai gardé cette manie d'écrire d'abord sur une feuille.
Pour les histoires que je vais récupérer, je vais les taper sur word pour les peaufiner et les rendre plus attrayantes, mais toujours un bloc-note, un cahier à côté pour y écrire mes idées.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ha je m'y reconnais ! ^^
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Grand amoureux de la nature à la graphologie minuscule et entassé limite illisible sans loupe, j'écris sur clavier et effectue des copies sur support USB. Le papier me sert uniquement de pense-bête sur un point ou un autre que je ne doit pas omettre ou corriger en cours de route. Quoi que pour la plus grande partie, je les retrace sur un tableau Excel en tenant compte de la chronologie des faits.
Image de profil de Xris
Xris
Tiens, c'est intéressant comme façon de faire !

Je fais quasiment toujours tout à l'ordi. C'est moins fatiguant pour moi et plus rapide de taper sur le clavier.

Par contre il y a certains moment où je ressors de vieux cahiers pour écrire ! C'est rare mais quand ça m'arrive c'est que je cherche l'inspiration. Rien de mieux que le papier, le brouillon et l'écriture manuscrite pour réfléchir, je trouve. On peut faire des dessins, des flèches, écrire n'importe comment, raturer...

Mais du coup ça ne sera jamais un loong truc, parce que oui, c'est un peu plus fatiguant d'écrire avec un stylo, etc.

Bon aprem aussi ! (Il fait chaud, super temps pour rester enfermé chez soi, aha)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je rejoins Nicolas : j'ai une graphie très problématique. En plus, mon poignet droit est un peu explosé et n'aime pas trop quand je l'utilise beaucoup, ce qui est embêtant car je suis droitière. Donc à partir de là, rédiger à la main devient un problème. Ajoutons à cela que je peux repasser cinq fois sur une phrase avant d'en être satisfaite et que mes capacités orthographiques sont très problématiques (j'échange notamment des lettres, surtout quand je suis fatiguée, genre ma dernière dissertation de philo en terminale, j'avais échangé tous les "p" et tous les "d" de la copies sans m'en rendre compte, j'ai dû tout rechanger en urgence sur les vingt minutes qu'il me restait pour me relire).

A cause de tout cela, donc je ne pase sur papier que pour dessiner des plans et des architectures où le minimum de mots est nécessaire. Le reste, je tape et je suis reconnaissante aux PCs d'exister XD
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
J'ai toujours un p'tit carnet sur moi pour y noter une idée, une phrase, une intrigue mais je rédige au clavier : j'y suis plus rapide qu'avec un stylo ;)
Image de profil de korinne
korinne
Papier toujours pour commencer ! Sur l'ordi direct c'est la page blanche assurée ;-))
Par contre une fois taper le premier jet les corrections et modifications se passent toutes sur l'ordi, tellement plus facile ! Et puis, merci le correcteur d'orthographe, même s'il fait quelques fautes il en fait toujours moins que moi ;-))
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Jamais de papier, je suis incapable de me relire ^^
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
J'écris uniquement sur clavier, car je ne peux pas écrire à la mano (multi dys, j'ai pas d'écriture donc je ne peux pas me relire dans mes graphies si je prends pas de temps, or je "travaille" vite, en plus à la main ça engendre encore plus de fautes avec mes dys, c'est un vrai handicap).

Avant 1999, j'écrivais à la main et je retapais à la machine quasi dans la foulée quand c'était pas lisible. Ou je tapais à la machine mais bof (écran minuscule, pas de vue d'ensemble) Mon style a un peu changé quand je suis passé sur l'ordi (0-0) et, depuis, j'ai plus rien écrit à la main et continue ma progression ainsi. Je préfère nettement taper direct sur l'ordi, car je tape très vite, et c'est plus en raccord avec comment ça file dans mon cerveau, du coup, y a jamais de fatigue, ou d'errance, genre quand j'écrivais à la main, je butais sur des phrases, m'interrogeais, maintenant, tout se fait tout seul, c'est fluide. Depuis que j'écris sur ordi, j'écris beaucoup plus vite, et surtout beaucoup plus en voyant les mots, phrases se former (je regarde pas le clavier). En plus, c'est pratique : pas besoin de retaper ensuite :)
0