Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Take Five

une question sur vos sujets de prédilection

par Take Five  il y a 9 mois

Bonsoir,

j'ai lu ce passage l'autre jour dans En lisant, en écrivant d'Annie Dillard :

« Les gens partagent à peu près les mêmes préférences. Un écrivain cherchant un sujet ne s'intéresse pas à ce qu'il aime le plus, mais à ce qu'il est le seul à aimer. D'étranges crises s'emparent de nous. Franck Conroy aime ses figures de yoyo, Emily Dickinson sa lumière rasante ; Richard Selzer aime le péritoine luisant, Faulkner le fond de culotte sale d'une fillette, visible quand elle monte dans un poirier. "Tout étudiant des fougères, ai-je lu, établira sa liste personnelle des plantes qui, pour une raison ou une autre, l'émeuvent." »

Et vous ? Y a-t-il des sujets que vous êtes les seuls à aimer ? Lesquels ?

Image de profil de Abpluma
Abpluma
Si on parle d'un objet littéraire... le point d'interrogation. Je trouve cette chose d'un esthétisme absolument parfait. Et évidemment, dès que je m'ennuie, "pourquoi ?" est soufflé comme par un petit démon à mon oreille. Et je me torture de questions. Et j'aime ça.
Image de profil de Lysandra
Lysandra
Les mystères inexpliqués (forcement, sinon ce ne serait plus des mystères). Regarder des vidéo de fantôme le soir et me demander lesquelles sont réelles. Trouver des arbres aux formes étranges les long des rivières et chercher les lutins qui vivent dedans (merci maman). Chercher sur internet quelle pierre précieuse convient le mieux à mon signe astrologique. Deviser pendant une demi-heure pour rechercher la cause qui se cache derrière l'énigme de le disparition des chaussettes dans le lave-linge (apparemment c'est un coup des lutins, mais d'une espèce différente de ceux qui vivent au bord des rivières).
Balancer dans un placard mon bagage scientifique dés qu'on me parle de mythologie.
Image de profil de compte supprimé
compte supprimé
j'ai un univers bien à moi; mes personnages me permettent de mettre en avant mes pensées, et par leurs confrontations je confronte mes problèmes...
c'est un peu spécial à comprendre je pense mais ça me permet de réfléchir assez vite et de maniere tres efficace au final.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Je ne peux pas m'empêcher d'écrire avec des seconds degrés, voire énièmes degrés. C'est ma façon de penser aussi, donc difficile de faire autrement pour moi ^^

L'inconvénient vient que beaucoup de lecteurs ne saisissent pas autre chose que le premier degré. C'est parfois démoralisant mais je commence à m'y faire et à en rire.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
De toute façon, écrire, ça a toujours été parler tout seul ^^

Ceux qui savent parler, parlent. Les autres écrivent, même en ne sachant pas écrire ^^
Image de profil de scifan
scifan
L’imaginaire merveilleux. Les mots en langues étrangères, l’exotisme de leurs accents : je préfère la transcription, Mahārājñī à la francisation Maharani. De plus, ça perturbe les correcteurs orthographiques – pas autant que la langue de Nicolas Raviere – mais suffisamment pour que cela soit jouissif.
L’oralité, le mot califourchon et l’inversion des rôles traditionnels. Les digressions, la vacuité : je suis de ceux qui ont aimé « La musique du silence » de Patrick Rothfuss, ce livre si particulier (qui ne raconte rien, si ce n’est l’attente, la vie, l’ordre des choses).
Image de profil de Sin
Sin
Dans mon cas, ce serait des "tics" comme les répétitions. J'affectionne particulièrement utiliser le même mot dans des connotations différentes, que je complète parfois avec le champ lexical. C'est un fait qui porte souvent débat. Le lecteur ne sait pas si l'auteur ne s'en est pas rendu compte ou bien si c'est fait exprès, et puis parfois il n'apprécie pas. Un exemple pour couronner mon explication vague au milieu de la nuit :

"Je peux sentir ses yeux de braise braqués sur moi. J’ai d’ailleurs l’impression que son regard tente de me tuer à petit feu. Dans le feu de l’action, j’ai l’impression d’essuyer le feu alors qu’elle se contente uniquement de me dévisager. Je souris à un visage familier au loin, j’essaye d’éviter son attention. Je passe si près d’elle que je peux sentir son souffle chaud effleurer ma peau. Ouf ! Je suis passé ! Malgré tout, je devine encore ses yeux flamboyants rivés sur moi."
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Avec moi l'exemple de Sin marche bien, parce que c'est le genre de truc que j'aime faire et qui me vient naturellement, association d'assonances et de sens ;) Mais les lecteurs n'apprécient pas, j'en ai souvent eu la remarque. Je crois que le mieux serait de ne pas en abuser, mais qu'il est difficile de s'y tenir quand on aime ! ^^
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
J'aime une lecture quand je lui trouve du swing, un quelque chose de dansant, un rythme qui balance, et l'emploi de ce genre de tournures donne un rythme, et je crois que c'est aussi ça qui me les fait apprécier.
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Grognon, râleur, grincheux, éternel insatisfait et perpétuel jamais content, moi c'est surtout le "rien du tout" que j'aime bien ! Ça invoque la tranquillité, le grand espace, le néant. Océan serein sans oh, whaou ou autres onomatopées du genre.
À par ça, j'aime à peu près tout ce qui ne porte pas préjudice à la vie !
Image de profil de Abpluma
Abpluma
Marcher. Et puis marcher encore. Et fixer machinalement le sol tout en pensant à une question. Puis prendre toutes les idées qui me sont passées par la tête pendant cette escapade pédestre et les consigner en dialogues.
Image de profil de Anthère
Anthère
Faire en sorte que ma pièce soit ENTIÈREMENT plongée dans le noir, me mettre dans mon lit, observer le voyant lumineux de mon ordinateur à l'autre bout de la pièce, et me dire que cette minuscule lumière est en fait une étoile au milieu d'un vide intergalactique.

J'adore ça car les deux ou trois mètres qui me séparent du voyant sont métamorphosés en milliards d'années lumière par l'esprit.

Ça marche aussi si on se persuade que la lumière du voyant est la sortie lointaine d'un tunnel obscur.

La vache, ça m’hypnotise à chaque fois.
Image de profil de FIB0 NASS1
FIB0 NASS1
J'aime bien le fait que les touches F et J de nos claviers aient un marquage sensible.

J'aime bien connaître un maximum de raccourcis avec la touche ALT et la calculette, bien que ceux que j'utilise le plus sont probablement ALT+3 et ALT+144.

J'aime bien utiliser une souris tactile.
Image de profil de scifan
scifan
Ajoute ATL+1 ☺ pour remplacer les :-) :) =) (:
Image de profil de Grunni
Grunni
Sans vouloir être glauque : Les cimetières.
J'adore visiter les cimetières, me promener de tombes en tombes, riches ou pauvres, fleuries ou tristes, à regarder les dates, les noms... je m'imagine les histoires de familles, de vies arrêtées. Je lis les épitaphes, imaginatives, sinistres, drôles, souvent communes...

Encore une fois je me balade et je m'extasie devant des 1800 quelque chose, je m'émeus devant le coin des soldats, étrangers ou non, j'imagine encore, au hasard, l'histoire d'une vie, j'ai envie de connaître qui est enterré là et que plus personne ne connaît. J'ai envie d'écrire son histoire, vraie ou imaginée.

Puis je me projette et aime à me choisir un coin sympa. Forcément visible et qui en jette ! Pour ne pas le faire dans la vie, dans la mort je miserai tout dans l'apparence.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
On a un point en commun (un autre) mon cher petit canard ! j'ai toujours adoré l'ambiance mystérieuse des cimentières, surtout regarder les dates.
Image de profil de Grunni
Grunni
Vrai ? wahou, tu es la première qui me dit ça ! Je n'ai encore jamais réussi à convaincre ma famille pour des sorties cimetières ! Pourtant... wahou, je trouve extraordinaire que tu aimes aussi :)

Bon, bah nous voilà donc deux cimetièrophiles :)
Image de profil de Grunni
Grunni
Du coup, me voilà hors-sujet, merci !
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
+ 1 pour les cimetières, de même que toi ça active l'imagination, on s'y promène, on imagine des choses à partir d'une tombe, une photo, une épitaphe ; on se cultive aussi, mine de rien. Une fois j'ai proposé un premier rencard amoureux dans un cimetière : c'est un lieu silencieux, propice à la découverte de l'autre, faut juste pas tailler la bavette devant les tombes (respect). Beaucoup trouvent ça bizarre, moi pas. C'est un de mes premiers rencards dont je garde le plus d'images.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ah bon ?? Extraordinaire ? je n'irais pas si loin :) Faut dire qu'au Mexique c'est un sport national les visites au cimetière :P (bon, c'était jusqu'à ce que des petits malins décident de voler les pauvres gens dans les cimetières - mais on va dire que c'est une légende).

Bref, j'ai toujours trouvé apaisants et beaux, plein d'inspiration. Heureusement à Paris on est bien lotis avec tous les cimetières-musée comme Père-Lachaise, Montmartre, Montparnasse. Bref ! même le cimetière de Courbevoie, j'adorais m'y promener :P
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Lol ! Nicolas, tu me rappelles aussi un des mes premiers rencards avec mon chéri, qui sous prétexte de me faire visiter toutes les merveilles françaises, m'a emmenée au Père-Lachaise. :)
Je trouve aussi hyper romantique ^^
Image de profil de Grunni
Grunni
Le côté rencard c'est quitte ou double quand même.... Je rappelle que ça ne plaît pas à tout le monde.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
ben, comme ça tu vois si vous partagez les mêmes goûts !
après, tout dépend du premier rendez-vous, ça craint ^^, au second ça va !
aussi l'heure, si on me demande le soir, voir la nuit, le mec ça craint !!! :P
Image de profil de Grunni
Grunni
C'est étrange, j'avais juste eu connaissance de la légende que les mexicains déterraient les morts pour le trafic d'organes... à moins que ça ne soit pour les manger... oh, v'là que je ne sais plus.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
ben non, on trafique des organes bien frais :=)
on fait du pique nique une fois par an sur les tombes :P
Par contre, on les déterre plutôt pour les exhiber dans des musées :)
les français ont leurs catacombes, nous on a ça :
http://www.momiasdeguanajuato.gob.mx/galeria.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Momies_de_Guanajuato
Image de profil de Grunni
Grunni
Lol, du bien frais, forcément ! :)

Pique nique jamais fait, goûter lorsque j'étais enfant oui, mais j'étais enfant...

La vache, vous savez y faire avec les musées ! C'est... surprenant. Tu y as déjà été ? C'est peut-être toi que je vois en photo d'ailleurs.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ha ha oui on a des super musées ! Celui là c'est un classique ! Bien sûr j'y ai été et pris des photos superbes.
À Maisons Alfort, près de Paris vous avez un truc génial : les écorchés de Fragonard à l'école vétéeinaire. Un petit musée comme en faisait il y a 100 ans.
Image de profil de Grunni
Grunni
Je me note maison alfort (pour commencer c'est plus prêt que le Méxique)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Fais attention ! C'est à l'intérieur de l'école vétérinaire ! Il ne faut pas qu'on croit que tu viens pour les cours de vivisection.
Image de profil de DAVID
DAVID
Pas de risque y'a que les chevaux qui sont écorchés là-bas ( enfin il me semble)
Image de profil de phillechat
phillechat
J'aime le monologue intérieur, sous la forme du tu.
J'ai lancé un défi et je me rends compte que je ne suis pas seul :
https://www.scribay.com/defis/defi/1277592216/dire--tu--
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Le rapport aux émotions, leurs effets sur les individus, leurs interactions, la nostalgie, le passé, la filiation, l'hérédité et tout ce qui touche à la culture populaire.

Et la nourriture.

Je ne pense pas être le seul gus à aimer cela. Mais j'affectionne ces sujets.
Image de profil de Eva Lord
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Ça viendra ^^
Image de profil de GoM
GoM
Je suis plutôt un homme qui aime les petites choses, les détails de l'histoire, le petit mystère. Petit, les dimanches on faisait de la marche avec un groupe de marcheur avec ma famille. J'adorais courir dans les bois longeant le chemin et les marcheurs. j'adorais trouver des petits mystères, des petits détails dans le paysage (un trou, un val, une lumière particulière, ...). J'aime ces choses qui vous portent hors du temps, hors du monde, comme s'il y avait un océan de possibles. J'ai toujours adoré les monstres et les légendes, les fantômes locaux.
J'invite ceux qui me lisent à partir courir, marcher, etc, le matin dans la brume en pleine forêt et ressentir ce frisson, ce mystère propre à la nature. Croiser un chevreuil à 10 ou 20 mètres. Mes obsessions sont celles-ci.
Image de profil de Daegann
Daegann
Des genres de "tic" littéraires, des choses qui reviennent souvent sans qu'on s'en rendent compte ou qui nous tienne particulièrement à cœur, si je comprend bien ? Dans ce cas il y en a un paquet...

Mon amour de la Corée m'a souvent fait glisser des références culturels ou de façon plus évidente utilisé des personnages ayant plus ou moins des origines coréennes. C'est ce qui me semble le plus évident, mais en cherchant un peu je suis sûr qu'on peut retrouvé certaines tendances / schema / tic dans les personnages et histoires... (l'ambiance cyberpunk, une certaine branquitude des perso ou situation, etc)
Image de profil de NM Lysias
NM Lysias
Deux hommes qui se repoussent pour s'aimer une nuit.
Les tabouts, genre incestes, misogynie, parole de dieu, ignorance, moeurs, la folie...sont des sujets que j'aime traité ( pas les seuls) parce qu'on n'en voit pas tant que ça.
j'aime beaucoup parler des arbres en disant: Les grands enracinées.
J'apprécie les fins réalistes... Non! ils ne vivent pas heureux ou si, mais différemment.
J'aime qu'on appuis où ça fait mal. La violence, la laideur, la folie totale de l'être, ça me fait du bien.
J'aime pas les truc niais.
....
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Je l'ai déjà dit je crois, mais j'adore les lieux un peu glauques, les bars mal famés, les rues louches, les bars à hôtesses, les casinos mafieux.

Je vois ça comme une application du yin et du yang : j'aime percevoir la noirceur là où tout le monde ne voit que de la lumière (les repas de famille, les relations de couple, les enfants) et la lumière là où tout le monde ne voit que de l'obscurité (le dealer qui veille sur lesplus jeunes qui jouent sur un toboggan, le mec louche dans un bar qui réconforte le barman sur sa dernière peine amoureuse,...).

J'écrirai probablement un truc là dessus.
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Bon c'est décidé, je vais faire une série là dessus :)
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Beau challenge, ça risque d'être pas évident de respecter le yin et le yang, mais ce sera sans doute une vision intéressante, loin des noirs / blancs -
gentils / méchants dont on nous abreuve, un peu comme les séries HBO des années 2000, tout en nuances.
Good luck !
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
super intéressant ce que tu dis Eric Kobran ! du coup ça me donne envie d'aller voir ce que tu fais (pitié pas de la fantasy)
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Oh! Mais est-ce que tu as lu "Tokyo Vice" de Jake Adelstein alors? Parceque ça baigne carrément dans tout ce que tu affectionnes x)
En fait c'est un récit autobiographique qui narre la vie de l'auteur en tant que journaliste à Tokyo et ses enquêtes dans le monde de la nuit! Je te conseille le coup d'oeil, c'est vraiment très intéressant!
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Jimmy Jo
Il est dans ma PAL avec "Le Dernier Yakuza".
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Gigi Fro
Fonce ! Il est bon, le Eric. Je sais que je passe un peu pour un panneau publicitaire pour certaines personnes, mais j'aime bien ce qu'il fait !
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Je te préviens, j'ai pas assez de sous pour payer un chargé de com :)
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Vu ce qu'on me dit des métiers de la communication et de l'édition, je préfère rester en bibliothèque. C'est un peu plus tendax chaque jour mais j'aime mon boulot.
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Aaah ps encore lu celui là!
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
De mon côté, en sujets qui je pense sont rarement abordés ou pensés, et qui sont des marottes, je dirais : que les objets ont une âme, un regard sur le monde et les hommes, et qu'ils passent leur temps à nous observer. Et, ce qui rejoint un peu, j'ai une fascination sur le rapport de l'insecte à l'homme via la thématique de la réincarnation. Ce sont pas les seuls thèmes qui reviennent souvent dans mes oeuvres, mais je crois que ce sont les plus "bizarres". Sinon le motif du vagin denté revient parfois ^^ mais chut ^^
Après sinon j'ai des thèmes de prédilection : l'inquiétante étrangeté, le sexe, la mort, les choses du cosmos, le paranormal, le kitch, et je déteste la notion de bien et de mal, mes personnages généralement ne se définissent jamais en gentil et méchant, ils ont leur préoccupations, c'est tout. J'adore travailler sur les archétypes et les clichés, pour en faire différentes choses et je pense que c'est une bonne accroche.
Image de profil de Miraya
Miraya
Les endroits étroits. Ceux où je peux me sentir écrasé jusqu'à avoir un peu de mal à respirer. Sous un matelas, dans une armoire ou dans une foule de gens. J'aime bien ces endroits
Image de profil de LS
LS
Ah oui c'est cool... t'aime bien mes cauchemars
Image de profil de Miraya
Miraya
Ce doit être moi qui suis bizarre °-°
Image de profil de Méliné D.
Méliné D.
J'aime aussi les lieux étroits parce que je m'y sens en sécurité mais aussi parce que le monde me paraît paradoxalement moins oppressant
Image de profil de Miraya
Miraya
Est-ce vrai aussi dans le RER aux heures de pointes? Dans le lourd brouhaha d'une foule de gens brûlants de sueur et grimçants nerveusement à leurs semblables?
Image de profil de Méliné D.
Méliné D.
Non, je préfère être seule et je me réjoui de ne plus avoir à emprunter ce moyen de transport. le RER B à chatelêt c'était sport à huit heure
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Oh non, pas Cthullu XD Ca fait remonter les traumatismes de jdr
Image de profil de DAVID
DAVID
C'est bien la peine d'écrire un bouquin pour une bestiole quasi aphone !
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Les corns flakes tout ramollis :) voilà c'est fait !
Image de profil de Take Five
Take Five
je pourrais parier que personne n'a jamais écrit sur le sujet... sujet inexploré, c'est rare ! :-)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
bon, je n'ai plus qu'à glisser ça quelque part ! :)
Image de profil de hersen
hersen
Si, dans Garfield. mdr
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
ahhh le copieur !
Image de profil de hersen
hersen
Oui, surtout que je me suis trompée, en fait, c'est dans Calvin et Hobbes.

Mais c'est pas ça qui va réveiller Garfield !
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
j'adoooore Calvin et Hobbes ! :) ça doit être pour ça
Image de profil de hersen
hersen
C'est Calvin au petit dej, il dit qu'il y a un truc qu'il n'aime pas, c'est les corn flakes quand ils sont soggy. Il prépare son bol, corn flakes et lait par-dessus quand soudain, il se dit, hep, j'ai pas de bd pour mon petit dej; Alors il cherche sur les étagères; non, celle-ci je l'ai lue hier, non, celle la elle est trop longue, non celle ci...enfin il trouve THE bd qui ira pile poil avec son petit dej du jour; Il s'installe devant son bol avec le bouquin, il trempe sa cuiller dans le bol et il dit "soggy" . Avec un soupir.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
^Ca me rappelle la musique des sphères, tiens, comme idée.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Ca me rappelle aussi Virginia Woolf et sa compréhension très personnelle de l'enracinement. Aussi, elle pleure sa mère à travers tous ses livres, c'est très triste.

En ce qui me concerne, c'est dur à dire. J'aime l'amertume de la mer, le silence avant la fin du monde, les oiseaux immobiles dans le ciel, et plein d'autres choses encore.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Les crocs

C'est lisse, blanc, parfois saignant, parfois ça sent la steppe et les crevures, et quand on les voit à hauteur de nain, on sait ce qu'ils veulent dire, pas besoin de dico ;)
Image de profil de LS
LS
à hauteur de nain ? c'est étonnant comme unité de mesure, le nain.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
N'est-ce pas ? ^^

On aurait pu s'interroger aussi sur la hauteur des crocs ^^
0