Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Kathelyn Hemet

Du concept à la publication

par Kathelyn Hemet  il y a 4 mois

Bonjour à tous,

Aujourd'jui, j'étais en train d'écrire et puis je me suis soudainement demandé comment les gens faisaient pour passer d'une idée à la finalisation, que ce soit juste la terminer ou la poster quelque part.

Alors, c'est quoi votre rituel d'écriture ?

Partagez donc !

Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Coucou, alors, perso, je fonctionne par étapes:

- Idées
- Brainstorm où je note toutes mes idées
- je les ordonne afin de voir ce que ça donne
- Je fais un plan
- Je fais un autre détaillé
- J'écris

Bien sûr, les trois derniers points changent entre temps XD C'est le cas pour EPM où tout a bougé au fil de mes cogitations ^^
Image de profil de Natacha Delorme
Natacha Delorme
Plutôt que de m'embarquer dans une explication fastidieuse, je te mets un texte que j'ai écrit il y a quelques mois sur le sujet. Je pense répondre à ta question :-) :
https://www.scribay.com/text/453402964/un-theme
Image de profil de Mat. C.
Mat. C.
Personnellement ce que je préfère dans l'écriture c'est me laisser porter par ma plume. J'ai déjà essayé de faire des plans, des syno, des scénarios, de réfléchir à la façon dont je pourrais construire des chapitres ou même de quoi je pourrais parler mais au final tout cette préparation me bloque et j'abandonne toujours le projet à l'état d'ébauche.
Je me suis rendu compte que ce que je maîtrisais, que ce qui me faisait écrire même c'était l'écriture intuitive : mon traitement de texte, la page blanche, l'esprit vide et je me lance.
C'est comme ça que je crée et c'est mon seul moyen d'arriver à mon objectif : la virtuosité narrative. Planifier me limite, quand il n'y a rien je peux tout faire, c'est un univers vide et à moi de le remplir.

Je ne pense d'ailleurs quasiment pas à mes projets en dehors de la phase d'écriture.
Je pense que je suis comme Nocmyst. Je me lance, j'écris avec aisance, je me relis (des dizaines, des centaines de fois), trouve que mon travail est de plus en plus mauvais au fur et à mesure des relectures mais continue à avancer.

Jack Kerouac écrivait un peu de cette façon aussi. Il s'asseyait derrière sa machine à écrire, et écrivait, ses doigts filant à une vitesse vertigineuse sur le clavier.
J'ai toujours l'image en tête de l'écrivain, yeux révulsés, inspiré par les dieux (ou le diable ;)), figé sur son écran des heures, des jours durant, infatigable, déconnecté de la réalité, dans un état de transe et tapant, tapant, tapant, tapant, les mots filant plus vite que la pensée.
Voilà ce que je vise !
Image de profil de GEO
GEO
Bonjour,
Je note tout ce qui me passe par la tête dans un fichier excell avec un classement par catégories, je donne une note sur 10 à chacune des idées (totalement subjective) puis je les laisse là.
Quand j'attaque une nouvelle histoire, je lis ma boite à idée et celles qui me plaisent le plus ont droit à une ébauche de développement, celles qui se développent le mieux peuvent devenir une histoire, je développe aussi les éléments nécessitant des recherches.
Par exemple :
- les lieux,
- les personnages avec leur histoire et leur motivation
- tel ou tel information utile (par exemple les recherches sur un fait de société ayant un rapport avec l'intrigue ou les personnages)

Ensuite j'essaye de développer les différents chapitres sous forme de plan, plus ou moins développé, cela me donne une idée assez claire de la taille du récit!.
Il se peut que j'abandonne une histoire, si elle ne se développe pas assez, je m'efforce de ne pas commencer à écrire si la fin ne tient pas debout.
Voilà
Je pense que j'en ai oublié.
A+
GEO
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
C'est assez inédit comme manière de procéder mais très intéressant ;)
Image de profil de NM Lysias
NM Lysias
Je trouve l'idée, j'en fais une ébauche. J'écris avec aisance le premier jet, puis je passe aux relectures et aux corrections. Plus j'avance et plus je me dénigre. C'est un moteur malsain , mais qui me permet de me surpasser. Arrivé, aux dernières ajouts (à la finalisation), je pètes les plombs et entre dans une demi- dépression. Pour enfin envoyer mon récit et en commencer un nouveau.
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
Je viens de me rendre compte que je n'ai rien dit moi-même !
Alors personnellement, quand une idée me vient, je la note, généralement au dos d'une feuille dont je ne me sers pas, ces idées finissent dans un casier, triées plus ou moins. Les idées souvent viennent de nul part, faut surtout pas que je me force sinon c'est caca. Photo, rêve, événements, un thème, une stupide phrase au milieu d'une conversation...
Parfois je combine mes idées, parfois non. Quand je commence une idée, j'achète un bloc note ou un cahier (un vieux truc à la con ou un truc un peu cher mais joli, ça donne encore plus envie d'écrire :D) et j'écris dessus au crayon.

La petite particularité est que je n'écris qu'exclusivement en cours... Ou en tout cas en présence de quelqu'un ou de plusieurs personnes. Je ne sais rien produire seule devant mon ordinateur ! C'est une malédiction je vous assure x)
J'écris parallèlement au crayon et sur l'ordinateur, mais je prends toujours la peine de faire le brouillon au crayon avant.
Ensuite je relis et vu que personne dans mon entourage n'aime me lire, je fais de la relecture, je relis tout haut quand je peux et je poste, ici ou sur Wattpad
... Ou l'écrit se perd dans les néants de mon drive.

Voilà ! Assez classique au final :)
Image de profil de Romane LEFEVRE
Romane LEFEVRE
C'est en effet une très bonne question Kathelyn.

Personnellement, je prend des notes dans un carnet ou sur mon ordi, que je regroupe ensuite par genres/types. J'essaye ensuite de trouver des points communs, de tisser des liens entre mes différentes idées. La plupart du temps, c'est le matin que j'écrit. Je retranscris souvent mes rêves, ou mes pensées matinales.

Quand je pense avoir un groupe d'idées suffisant et intéressant, je me pose et je réfléchis. J'ai souvent un stylo à la main pour pouvoir prendre en note d'autres idées qui apparaissent. A partir de mes notes, je créer des personnages, puis des intrigues, des situations ... Et, de fil en aiguille, j'obtient en quelque sorte un "scénario", plus ou moins complet.

Ensuite, je commence à rédiger en regroupant par parties les éléments que je souhaite placer. Les premiers mots sont souvent très durs à trouver, c'est pourquoi j'écris tout ce qui me vient à l'esprit et n'efface, ne jette ou ne raye jamais. Il est très important de grader des traces, même les choses qui ne nous intéressent pas, on ne sait jamais.
J'écrit tout d'abord les éléments importants/principaux, puis ensuite je tisse des liens pour tous les connecter. J'obtiens ainsi mon histoire.

Je fini par une relecture, partie par partie, et demande souvent conseil à des amis ou de la famille pour peaufiner mon texte. Ensuite, si j'ai écrit sur papier, je tape mon texte. Je le publie après sur Internet, ou des applications (avant j'utilisais Wattpad).

Par la suite, je n'hésite pas à compléter mon histoire, si j'ai de nouvelles idées.
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
Je retranscris également assez souvent mes rêves, tiens ! Nous ne sommes sûrement pas les seules :)
Tout cela doit prendre pas mal de temps, quand même.
Image de profil de Romane LEFEVRE
Romane LEFEVRE
Et toi, comment fais-tu pour passer de l'idée à la finalisation?

Je prend environ 10 minutes chaque matins pour écrire, mais ça varie en fonction des jours. Pour ce qui est de l'écriture, je créer souvent pendant les cours. Ca me prend beaucoup de temps certes, mais c'est tout de même mieux qu'un cours de maths !
Image de profil de Kathelyn Hemet
Kathelyn Hemet
On a un procédé un peu similaire pour le coup !
Et oui j'ai oublié d'en parler moi même, bravo hehe x)
Image de profil de Andy Clarbann
Andy Clarbann
J'avais l'habitude de me faire un journal de rêves aussi, j'en ai encore pas mal, ils me sont rarement utiles pour écrire mais j'en utilise parfois.

Pour la méthode, j'ai souvent une idée ou un concept très précis sur ce que je veux dire, en général tout commence soit par "je veux véhiculer telle idée" ou "je veux tel twist à la fin", et après je comble. Je commence pratiquement toujours par avoir une fin, puis je rajoute un début, un milieu, et une progression pour passer entre chaque

Pour ce qui est de la finalisation, elle a rarement lieu parce que j'ai aucune constance dans la pratique, je peux passer des jours sans rien gratter puis être prolifique du jour au lendemain
0