Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de vivikakashi

Structurer son Imagination et ses Idées

par vivikakashi  il y a 2 ans

Bonjour à tous !

Je suis sur un projet d'écriture qui mélange Fantasy et quelques nuances de Sciences-Fiction. Etant donné que c'est un univers complètement nouveau tout droit issu de mon imagination, je me confronte à un vrai problème de contrôle des idées.

En effet, j'ai envie de créer un univers structuré, cohérent, nuancé et de ce fait, complexe. Les idées ne manquent pas et c'est bien là ma difficulté. Je n'arrive pas à "organiser" mes idées, à hierarchiser ce qui doit être dit, pas dit afin de ne pas perturber la trame générale de l'histoire par des sous-intrigues non pertinentes et/ou trop lourdes pour garder l'attention du lecteur.

Bien que je possède un style relativement descriptif, j'ai l'impression de me perdre sans cesse dans des détails qui sont "intéressants" pour comprendre l'univers mais qui ne sont pas indispensables pour l'histoire en elle-même. Je m'enferme dans ce qu'on pourrait appeler "sous-intrigues" descriptives qui alourdissent l'histoire principale et provoque un rythme sans doute trop lent. Ce serait comme une forme de perfectionnisme descriptif.

Quelles sont donc vos méthodes pour trier vos idées afin de trouver un compromis entre description/intrigue ?

Merci d'avance pour vos réponses !

Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Quand j'ai rencontré ce problème, j'ai pris une décision, je pense, assez proche de celle d'Aelliusal : n'expliquer que le stricte nécessaire, quand c'est nécessaire, afin de ne pas plomber l'intrigue.
C'est rapidement devenu "En fait... Je vais RIEN expliquer, parce que si on était dans ce monde, on se contenterait d'y vivre, et il n'y aurait aucune explication. Bon, dans les faits, il y a quand même quelques descriptions, mais cela a été une des expériences les plus libératrices que j'ai jamais eu. Me rendre compte qu'en fait, on ne doit rien au lecteur, on n'a pas besoin de préciser, pas besoin d'aller dans les détails. On se contrebalance de la monnaie, si tes personnages ne l'utilisent pas, ou des systèmes élémentaires, ou du commerce international. Ou plutôt : on se contrefout de savoir comment ça fonctionne, mais si tu dis que ça existe, on se dira : ah, ok, donc cette ville vit du commerce. Makes sense, et on l'assimilera... Et on ne le questionnera pas. Eh oui ^^.

Bon, après 1) c'est juste mon avis, 2) j'ai de la fière à l'heure actuelle, donc je ne suis pas la plus structurée des personnes et 3), dans une autre histoire, je décris à outrance dans un but de ressort comique, mais ceci est une autre affaire XD
Image de profil de Neru
Neru
Salut !
Comme toi je mixe fantasy et SF, j'aime me laisser porter par mon imagination. Tu as déjà de bon conseils dans cette discussion, j'ajouterai juste d'éviter de saturer le lecteur d'informations, essayer de dérouler ton intrigue progressivement sans non plus que tes lecteurs ne se sentent perdu (c'est bien là la défi ^^')
Image de profil de Témise
Témise
Bonjour, concernant les idées, je procède en trois temps :
1) tout noter dans un carnet comme ça vient quand ça vient
2) à un moment (quand j'en éprouve le besoin, quand un carnet est plein, quand je bloque dans l'écriture aussi), je prends un (ou plusieurs) carnet. Un tas de fiches, un stylo. Et je recopie mes idées sur les fiches, mais en faisant une fiche par thème. Je rajoute d'autres idées me venant sur le thème. Ça m'aide déjà à bien mieux voir les choses dans ma tête. À ce moment-là éventuellement je prends un surligneur pour faire ressortir l'essentiel, ce sans quoi on ne peut pas comprendre mon idée.

Ensuite, j'écris comme ça vient, sinon je bloque.
Mais quand viennent les corrections :
- je fais une relecture spéciale description avec à chaque fois un ou deux mots clefs de ce que je veux faire ressortir dans ma description. Ça m'aide à vérifier si ma description est réussie, et à ne pas trop l'étendre.
- pour les intrigues secondaires, j'ai une relecture où je cherche à subdiviser chaque chapitre en moments (une description = un moment etc). Pour chaque moment, je le résume en trois mots maximum dans la marge. Puis je réfléchis par rapport à mon intrigue principale et à mes personnages : ça apporte quelque chose à leur avancée ? Si oui je laisse sinon je vire.

Mais bref, je crois que si tu cherches à tout faire à la fois, tu vas surtout finir par être frustré par le sentiment de ne pas avancer dans ton écriture, et le risque est qu'au final tu laisses tout tomber...

En espérant que mon long discours puisse t'apporter des pistes pour augmenter ton plaisir d'écrire...
Image de profil de Aelliusal
Aelliusal
Il est tard (tôt?) mais je vais essayer de te donner un petit conseil qui me sert, un truc tout simple. Si tu as ta trame principale (grossièrement, début-fin-fin) tu dois en permanence de demander si ce que tu écris est utile à cet instant. Par utilité j'entends : pour l'intrigue et pour le lecteur. Si ce n'est pas le cas, ne t'étends pas dessus / ne le dis pas. Sinon, oui, tu t'enfermeras toi et ton lecteur dans des "sous-intrigues" très gênantes.

Découpe ton intrigue principale. Déroule complètement son déroulement afin que tu puisses voir ce qui doit mener à ça, puis à ça etc. Ensuite, là, tu te poses et tu ajoutes des satellites autour de chaque morceau de ton histoire ; satellites qui seraient les sous-intrigue. Et bien sûr, chacune serait en lien avec le morceau d'histoire et permettrait de faire avancer la trame principale. Toutes les grandes descriptions que tu fais, tout ce qui alourdit, trouverait alors son sens dans cette configuration, car il serait dispersé dans le récit et serait rattacher à un élément de l'histoire qui lui donne sens.

Je sais pas si je suis clair, j'ai du mal à cette heure ^^
Image de profil de vivikakashi
vivikakashi
Ne t'en fais pas, c'est assez clair !
Comme je l'ai dit à @VictoriaStersi, j'ai une méthode d'écriture un peu "à l'instinct" qui permet de stimuler mon imagination mais peut-être qu'un peu plus de rigueur permettrait de limiter mes dérives. Les sous-intrigues que je développe ne sont pas "dissociées" de la trame en elle-même. Elles apportent une information utile mais la cassure dans le rythme de l'histoire est-elle compensée par cette information ? Là c'est moins sûr. C'est comme si je manquais de généralisation et que je passais mon temps à creuser jusqu'au fond des détails. Et effectivement, le fait de me laisser guider par les mots et non un plan (même très général) doit aggraver cette dérive. je vais essayer d'etre plus structuré à ce niveau à l'avenir !
Merci pour ton aide !
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu

Je pense que le mieux serait que tu te lances dans ton premier jet un peu comme ça vient puis après que tu rectifie quand tu trouveras le rythme trop long. Tu dois te demander si les détails que tu met sont nécessaires pour l'intrigue. Je ne penses pas que beaucoup de descriptions sont un soucis (quand tu regardes de grands auteur de fantasy, ça se fait tout à fait, je pense notamment à Tolkien et Tanith lee) néanmoins il faut qu'il y ait assez d'action pour donner envie à ton lecteur de continuer. Je ne pense pas qu'il y a de méthode universelle, tu peux toujours écrire à côté les intrigues essentielles qu'il faut absolument mettre et après ça sera à toi de les distiller dans l'univers. Tu as l'air de remarquer où est ton problème, alors si tu trouves que tes sous-intrigues alourdissent le texte, il faudrait les enlever ou les amener autrement. L'avantage, c'est que les personnes qui en tendance à lire de la fantasy ou de la SF ont assez l'habitude d'univers complexe, tu dois juste garder à l'idée qu'ils ne connaissent pas ton monde et c'est à toi de leur donner assez d'info sans pour autant les gaver. Mais un conseil, écrit simplement. Je sais qu'il y en a qui font des plans, des trucs vraiment réglo étou, mais tu ne verras les problèmes (et ce qui est indispensable) qu'en écrivant le premier jet.
Image de profil de vivikakashi
vivikakashi
Merci pour ta réponse !
En effet, je suis encore loin d'avoir un premier jet finalisé. Je passe mon temps à écrire puis à réorienter le fil conducteur car l'idée que je développe mène à rien ou ne me convient pas... Je suis du genre à me laisser guider par l'écriture et à éviter les plans car justement, me garder cette liberté permet de mieux me plonger dans mon univers et surtout dans mes personnages, ce qui favorise l'empathie à leur égard et donc, une plus grande justesse dans leur développement... Au prix de devoir recommencer très souvent des parties de texte !
En fait, j'ai "tellement de choses à raconter" sur à peu près tout que je pourrais écrire la trame générale et un livre sur chacun des personnages avec leur passé, présent et futur, les lieux etc... Je n'aime pas "le doute" ou l'incertitude quant à l'existence d'une entité. J'ai ce "besoin" de définir ce qui la caractérise. Et c'est là toute ma difficulté car oui, je ne vais pas dévoiler ce qui n'est pas indispensable à l'instant t mais j'ai envie que l'information soit apportée à un moment donné malgré tout. Ce qui n'est pas possible malgré tout... A moins de créer des livres "annexes" spécialisés sur un élément particulier.
Bien que beaucoup apprécient avoir une certaine liberté d'interprétation des personnages, j'avoue que je suis du genre assez explicatif car justement, j'ai peur d'une possible incompréhension du lecteur quant à sa propre imagination. J'ai envie de m'assurer qu'il comprenne les fondations des personnages/structures pour être sûr de garder la cohérence de tout l'univers et non qu'il y ait des zones floues à cause d'une extrapolation maladroite du lecteur par manque d'infos.
C'est sans doute un peu trop perfectionniste de ma part et un raisonnement maladroit qui devrait être changé ^^'
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Il ne faut pas oublier non plus que le lecteur doit pouvoir se plonger dans l'univers en s'imaginant aussi des scénarios avant d'être surpris par la suite. A vouloir tout contrôler, tu risque d'être trop directif. Après si les infos sont vraiment utiles, elles trouveront à un moment sa place. J'en suis persuadée.
0