Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Richard Clayton

Quels livre emporteriez vous sur une île déserte ?

par Richard Clayton  il y a 10 mois

Quels sont les livres qui ont tellement marqué votre vie que si vous ne pouviez en emmener que trois (au début je voulais mettre un mais c'était beaucoup trop dur pour moi ! :P) sur une île déserte, ce seraient ceux-là. On supposeraque vous avez de quoi vous nourrir et vous abriter pour le reste de vos jours, pour ne pas être obligés d'emporter un manuel de survie :D

Je suis toujours activement en recherche de nouvelles lectures, et cela m'intéresserait de savoir quels sont les ouvrages qui ont marqués des individus suffisamment marqués par la Littérature pour s'être donné eux-même comme tâche d'en produire ;)

Pour ma part, je dirais :

The Picture of Dorian Gray, d'Oscar Wilde. C'est un roman assez court, mais si riche et saisissant que je peux le relire des dizaines de fois sans jamais m'en lasser. Pendant mes années de prépa, je le citais dans toutes mes dissertations littéraires et philosophiques, c'est dire comme je le considère dense ! ^^

Les Fleurs du mal, de Charles Baudelaire. Un recueil de poésie célèbre s'il en est, et chaque fois que je l'ouvre pour lire un poème, je suis surpris comme si c'était la première fois que je lisais. Baudelaire avait un don incroyable pour la poésie, et ce livre en est la preuve :)

Cyrano de Bergerac, d'Edmond Rostand. En bon littéraire que je suis, à un roman et un recueil de poésie, je me devais d'ajouter une pièce de théâtre. Seul, sur mon île, je pourrais faire vivre à Cyrano, Roxane, Christian (et tous les autres !) les aventures si incroyables que Rostand leur a inventé, et lancer au monde les répliques majestueuses qui constellent les pages de cette pièce magistrale.

Je crois qu'on l'a compris, j'aime la littérature classique. Mes goûts ne s'arrêtent pas là, mais il m'a fallu faire un choix (et trois, c'était très peu ;) ) ! Et vous quels sont les livres qui ne peuvent quitter votre table de chevet ?

Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
"La Longue Nuit" de PG Laurier, pour que les jours paraissent moins longs ^^
Image de profil de DLD
DLD
- construire sa cabane pour les nuls
- les milles plantes comestibles des régions tropicales et sub-tropicales
- le meilleur moyen de faire du feu en dix leçons.
- creuser son puit, trouver une source, assainir son eau.
-comment fabriquer une radio avec trois bouts de ficelle.
Image de profil de  Valka D. Wong Hau Pepelu Tivrusky N°VII
Valka D. Wong Hau Pepelu Tivrusky N°VII
La conjuration des imbéciles de Toole.

Mais si tu veux du classique alors je dirais Nana de Zola.
Image de profil de Chanel Lackaday
Chanel Lackaday
-Un Jour (David Nicholls), car je me suis jamais autant identifiée à un personnage. Qui plus est, en fermant le livre, j'ai eu l'impression de perdre un ami.
-Demain est un autre jour (Lori Nelson Spielman), car ce roman est vraiment agréable à lire. L'histoire est magnifique. Je manque de mots pour décrire à quel point j'aime ce livre!
-TimeVille (Tim Sliders), car j'adore l'histoire et les personnages, et que c'est vraiment bien écrit.
Bref, si je devais partir sur une île déserte avec seulement trois romans, je déciderai de prendre ceux-là! :-) Je vous conseille vraiment d'y jeter un œil, ça vaut le coup!
Image de profil de beachouse
beachouse
- Homère, L'Iliade et l'Odyssée, parce que tout y est et pour l'apprendre par coeur.
- Le coffret du National Geographic - Le tour du monde en 125 ans, pour s'évader.
- Alan Moore, Jerusalem, histoire de finir enfin cette oeuvre monumentale.

(Et je cacherais dans mon caleçon Chroniques de la haine ordinaire de Desproges, parce que c'est sa place et pour rigoler un peu tout seul).

Et personne pour citer la Bible à ce que je vois. En même temps le dernier à avoir tenter le coup de s'introduire sur une île avec les Saintes Ecritures à la main s'est pris une volée de flèches, c'est donc plutôt sage de votre part.
Image de profil de Mat. C.
Mat. C.
- Feuilles d'herbe, de Walt Whitman, pour la réflexion, les images, la contemplation.
- Le Seigneur des Anneaux, de Tolkien pour le divertissement et avoir quelque chose à lire, relire et relire encore sans être jamais lassé.
- N'importe quel Kerouac (sauf sur la Route) pour avoir quelqu'un avec qui parler.
Image de profil de Taylor Hide
Taylor Hide
Effectivement, les classiques que tu cites sont incontournables.
Pour moi, ce serait (aussi ?) :
- Les Liaisons dangereuses, de Choderlos de Laclos
- Furiously Happy, de Jenny Lawson
- Une Histoire du monde sans sortir de chez moi, de Bill Bryson (parce que c'est mon livre du moment et si je devais partir aujourd'hui je serais contrariée de ne pas pouvoir le terminer)
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Le Grand Meaulnes d'Alain-Fournier
Cent Ans de Solitude (histoire de pleurer) de Garcia-Marquez
Eureka Street de Robert McLiam Wilson
Jacquou le Croquant
Quatre Lettres d'Amour de Niall Willams
Dans la Forêt d'Edna O'Brien
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Le Portrait de Dorian Gray, Wilde.
Thérèse Desqueyroux, Mauriac.
Je t'ai rêvé, F. Zappia.
Hopeless / Losing Hope, C. Hoover.

Et un guide de survie, tout simplement... x)
Image de profil de phillechat
phillechat
Peut-être le Tao Te King ( version pléiade) ?
Image de profil de Anne-Christine B.
Anne-Christine B.
Bonjour, bonsoir, c'est selon.

Je n'irai jamais sur une île déserte avec trois livres, ou même davantage.
J'ai trop peur que ma seule compagnie finisse par les lasser.
Image de profil de Guillaume Roussard
Guillaume Roussard
Comme disait Oscar Wilde, j'emmène toujours mon journal en voyage afin d'être sûr de trouver une lecture intéressante.
Trois livres donc :
les carnets du grand chemin de Julien Gracq, parce qu'il condense tout a ce qui a un prix dans l'experience humaine, la beauté et l'écriture, le temps et l'histoire, et que c'est un écrivain puissamment photographique qui se déguste à gorgées d'autant plus lentes qu'il ne produira plus.

du contrat social (Rousseau ), parce qu'on ne réfléchit jamais mieux sur les hommes que lorsqu'on est loin d'eux. Et que les réflexions sont plus brûlantes que jamais, que je ne l'ai jamais lu et que c'est une faute. Comme se contenter des travaux des élèves, les pastiches et les décalques de peur d'approcher l'oeuvre du Maitre.

Le troisième serait un livre non encore écrit et qui ne le sera peut être jamais : quelque chose autour des chroniques d'Aurelien Bellanger sur France Culture, qui disent quelque chose du monde cassé où nous vivons.

Je passerai en contrebande deux livres qui s'imposent et que nul n'a cités :
Robinson ou la vie sauvage que j'avais lu enfant et adoré. Pamoison devant cet homme que rien n'abat et qui des ruines d'un naufrage va refaire un monde. Pure force de volonté dans un monde à découvrir. Et en grandissant, voilà que dans mon souvenir celà devient une lecture enfantine, mieux faite pour quelqu'un qui ne connait pas encore la pesanteur du monde et le poids de notre propre histoire. Voilà qu'en vieillissant, je me mets à regarder cette lecture de souvenir avec un rien de mépris et comme de la condescendance. C'est injuste, c'est imbécile et voilà pourquoi il faut que je le relise.

Puis enfin, Vendredi ou les limbes du Pacifique. Parce que l'ai lu deux fois et que celà m'oblige. Qu'à la première lecture j'avais trouvé le livre prétentieux et vain ( qu'il se retrousse les manches pour bosser un peu ! ). Qu'à la seconde j'avais été stupéfait d'être passé à côté du symbolisme et de l'onirisme tout primitif auquel revenait Roinson. Et voilà pour Vendredi, et voilà pour les limbes. Et que je suis sûr qu'il y a encore une troisième lecture et mystique et secrète mais que pour celle là, je ne suis pas prêt.
Image de profil de Xavier Escagasse
Xavier Escagasse
Trois livres sur une ile déserte pour le restant de mes jours ? Trois ? La question est interessante... On a droit aux intégrales ? ;-) sinon, sans les intégrales : Macbeth de tonton William (en v.o. Shakespeare en traduction est un sacrilège), Le seigneur des anneaux (même remarque) et l'Iliade, en français, cette fois (mais je ne désespère pas de maitriser le grec homèrique avant d'aller sucer les pissenlits par la racine !). Deux de plus ? S'iiiiiiiiiiil vous plaît ! American gods de Neil Gaiman et l'éthique de Spinoza (j'entends déjà les "putain, comme y's'la pête c'ui-là ;-))))
Image de profil de Richard Clayton
Richard Clayton
Putain, comme y's'la pête c'ui-là ! :P En vrai il faut que je le lise American Gods, j'en entends beaucoup de bien ;)
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
C'est cliché, mais je lirais et relirais les Harry Potter jusqu'à ma mort.
Image de profil de Richard Clayton
Richard Clayton
Compréhensible :D
Image de profil de Histrion
Histrion
"L'homme qui tomba amoureux de la lune" de Tom Spanbauer, tout simplement parce que ce livre concentre toutes les émotions possibles - il fait passer du rire aux larmes, à l'indignation, à la pitié, à la honte....
Image de profil de Squiky
Squiky
Question bien difficile...

Je pense que le premier et sans conteste pour moi un recueil des ouvrages de Lewis Carroll. Il est mon première amour de la littérature, celui dont je ne me lasse jamais. Ensuite viendrait "En attendant Bojangles" d'Olivier Bourdeaut. C'est un ouvrage que j'ai découvert cette été grâce à une correspondance épistolaire. Même si c'est une récente découverte, elle n'en reste pas moins puissante. Elle vous emporte dans sa douce folie et vous fait oublier pour un instant votre réalité. Je pense donc que cela serait un très bon choix de roman pour un séjour sur une île déserte.

Pour le dernier le choix est plus compliqué... Oserais-je les "Liaisons dangereuses" de Pierre Choderlos de Laclos pour un échange épistolaire qui vous montre la complexité des relations humaines et de la cruauté de celle-ci ? Ou bien "La trilogie des elfes" de Jean-Louis Fetjaine pour parer ce séjour de fantaisy qui profite du support des légendes Arthurienne ? Je pense que pour diversifier la contenue de cette micro-bibliothèque je choisirais le deuxième.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Le Puits et le Pendule de Poe

Et, peut-être, "Je saurais m'en sortir sans vous" de David Vincent
Image de profil de Richard Clayton
Richard Clayton
Poe est un de mes auteurs préférés. Ça fait plaisir de voir qu'il vit encore sous les yeux d'autres lecteurs ;)
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Eh ben si ^^
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Le Puits et le Pendule, c'est à lire. Et à relire si on l'a oublié ^^ C'est une très bonne version des grenouilles qui tombent dans le pot de crème ;)
Image de profil de Hel
Hel
Trois livres ? Trois livres ! Trois livres...
Ok !
Trois livres pour les lundi : Le square, La ballade de l'impossible, Seule venise
Trois livres pour les mardi : Battements d'ailes, Une histoire de bleu, Marcovaldo
Trois livres pour les mercredi : Elle danse dans le noir, La douleur, Ode maritime
Trois livres pour les jeudi : L'art de la joie, Pas dans le cul aujourd'hui, Une part de ciel
Trois livres pour les vendredi : La vengeance de la pelouse, Mémoires sauvés du vent, Sucre de pastèque (ce dernier je ne l'ai pas lu mais je sais déjà)
Trois livres pour les samedi : Laver les ombres, Les déferlantes, L'infinie comédie
Trois livres pour les dimanche : Bonjour tristesse, Ode maritime, Le livre de l'intranquilité (je viens de le commander donc zut depuis le temps que je veux le lire)
jamais une semaine n'est passée aussi vite
j'ai déjà mal au ventre, même en trichant
je crois que le mieux, en plus c'est ceux que je n'ai pas encore lus et qui arriveront à prendre cette place là.
de toute façon j'irai jamais sur une île déserte c'est plein de bestioles
Image de profil de Richard Clayton
Richard Clayton
Ahah, on est sur un détournement de question sans aucune vergogne !! :D
Image de profil de Hel
Hel
Absolument. Coupable je plaide ! ^^
Image de profil de Témise
Témise
Sans hésiter, j'emmène trois histoires en plusieurs tomes (je sais, je détourne légèrement ta question, mais je n'ai jamais aimé quitter rapidement un univers romanesque, donc je lis beaucoup de séries) :
- Golem (des frère et sœurs Murail)
- les Malaussene (Pennac)
- Les Éveilleurs (Pauline Alphen)
Image de profil de Richard Clayton
Richard Clayton
Ahah ! Je reconnais bien là les écrivains ;) Toujours à prendre des libertés avec les formes qu'on leur impose, sans jamais trop s'en éloigner ^^
Image de profil de DAVID
DAVID
Sur le premier livre Je te rejoins Richard Clayton, les fleurs du mal sans aucun doute.Beaudelaire est pour moi un précurseur du rock.
Histoire de se pendre avant de mourir de faim, je dirai le voyage au bout de la nuit, certes pas très gai, mais Céline y dessine si bien les gouffres de l'âme humaine.
Pour le troisième un peu moins classique, le rêve de l'homme lucide de Philippe Ségur. Un livre direct (du gauche et du droit en alternance) qui vous secoue sans cesse entre rêve et réalité.
Image de profil de Richard Clayton
Richard Clayton
Philippe Ségur m'est inconnu, mais le titre de l'œuvre que vous citez est alléchant :D Je le prends en note ^^
Image de profil de Mathieu Malher
Mathieu Malher
"The Secret History" de Donna Tartt, évidemment.
"La vie est ailleurs", de Milan Kundera
Et parce que je voyage léger, un dernier pour la route :
"Hamlet", de Shakespeare, pour m'amuser à jouer les personnages !

Et puis, de toute façon, sur une île déserte, mes chances de survie ne dépassent pas les quelques jours donc trois livres me suffisent !
Image de profil de Richard Clayton
Richard Clayton
Je ne connais pas Donna Tartt, mais je me renseignerai ;) Hamlet est une pièce exceptionnelle (quoi que T. S. Eliot puisse dire ;) ), cela est certain ! :D
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
plusieurs cahiers, plusieurs stylos et j'écrirais :)
je serais déprimée de lire et relire le même bouquin :)
sinon, puisque tu aimes le "classique", je voue un culte au "Frankenstein" de Mary Shelley
Image de profil de Richard Clayton
Richard Clayton
Cela va de soi ! ;) À quoi cela sert-il de lire si l'on ne peut pas écrire ? :D
Ah oui, très belle œuvre, en effet :)
0