Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Ellen Will

La romance : émois et clichés

par Ellen Will  il y a 1 an

Bonjour !

J'écris actuellement un roman sur une histoire d'amour (dans un contexte historique et une intrigue policière au deuxième plan).

En construisant le plan de roman et ses péripéties, je me suis posée pas mal de questions sur le genre de la romance (qui n'est clairement pas mon fort) :

- En tant que lecteur, qu'est-ce qui vous touche le plus dans une histoire d'amour ?

- Quels sont les clichés qui peuvent gacher une romance ?

- Quels sont les éléments importants pour la qualité d'une romance ?

- A contrario, qu'est-ce qui est à éviter ?

Merci pour votre aide !!

Image de profil de Mansuz
Mansuz
Tu peux écrire comme tu veux. Pourquoi se baser sur des pseudos envies de lecteurs ? écris avec tes tripes, amuse toi avec tes perso comme tu veux. Tu es libre. ^^
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Salut ! Pas de soucis, j'ai bien l'intention d'utiliser toutes mes tripes pour écrire cette histoire :D. J'ai simplement ouvert cette discussion pour obtenir des clés pour améliorer l'intrigue amoureuse. Les conseils changent en rien mon scénario de base. Je prévois d'ailleurs des clichés, qui seront totalement assumés x'D, mais qui me paraissent importants pour le déroulement de l'histoire. Allez fight oh !
Image de profil de Daegann
Daegann
C'est un sujet qui m'intéresse. Même si c'est en toile de fond dans mes histoires ça reste des parties importantes pour moi car ça touche à la relation entre les perso et j'aime développer ça.

Après je suis loin d'être un expert et tu as déjà eu ici de bon conseil. De mon côté j'essaye de faire évoluer naturellement les relations entre les perso. De leur donner un côté concret et non forcé.

Je lit finalement assez peu de romance mais il y en a deux qui m'ont touché, tout deux dans des romans de la saga Vorkosigan où ce n'est pourtant pas du tout le thème principale (enfin sauf le second cas où c'est quand même plutôt au centre de l'histoire) dans les deux cas ce qui m'a touché c'est la vision du perso, la description des angoisses et interrogations, doutes du personnage ou ce qu'il ressent en voyant celle qu'il aime avec quelqu'un d'autre. Simplement parce que c'était bien écrit, touchant et naturel. On était pas dans du drama bien appuyé et au final on sentait vraiment de l'amour derrière.

C'est de mon côté un peu ce que j'essaye de reproduire : l'amour c'est un sentiment, une sensation, pas toujours rationnel, on sait pas toujours pourquoi on aime quelqu'un mais c'est là et ça peut être troublant.

En tout cas ce qu'il faut éviter (pour que ça me touche) c'est l'amour comme un fait établi, simplement parce qu'on l'a décidé. Ce sera plus difficile de dépeindre de vrai sentiment dans ce cadre là. Après il y a plein de truc qui reviennent souvent et qui peuvent être éviter, on en a déjà listé pas mal ici, je vais pas les redire... Dans l'absolue il est difficile de ce passer de tous les clichés mais il faut les utiliser avec parcimonie et subtilité. Et toujours en essayant de les amener de façon naturelle, c'est le plus important je crois.
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Merci beaucoup pour ton avis ! Dans toutes mes autres histoires également, la romance était une sous-intrigue, me plaisant que dans toutes ses épreuves, mon héro arrive quand même à trouver l'amour. Pour cette fois, c'est la première fois que je pense une histoire avec une romance en premier plan. un vrai challenge sachant que ce genre n'est pas du tout ma tasse de thé !

J'ai jamais vraiment lu de roman d'amour (à temps plein). Je lisais par contre beaucoup de shojo manga (manga pour fille). C'est très cucul la praline, et bien que j'adore ça, ce n'est pas ce que je veux faire. Craignant ce type de scénario, je mobilise vraiment toute ma réflexion pour écrire une romance plus ou moins crédible, et émouvante. En tout cas, merci pour la référence !!
Image de profil de Natacha Delorme
Natacha Delorme
Ce qui me touche dans une histoire d'amour :
AVANT, c'est la pudeur. Tout ce qu'on comprend, devine et espère...sans que ce soit dit. La gestuelle avant tout, les silences, les questions sans réponse, le climat d'attente juste avant l'action salvatrice.
PENDANT, c'est la solidarité à toute épreuve. Inconditionnelle. La fusion des intellects et des corps. La persévérance face à l'adversité. La passion. En tout cas, si l'action est extérieure au couple ! Si l'action se joue à l'intérieur...ben les disputes, réconciliations, tracas, etc. Mais on tombe dans la banalité. Et puis l'un n'empêche pas l'autre.
APRES, c'est l'évidence. L'osmose ou le calme après la tempête. Ou pas ( si un drame ultime survient ).
A éviter ? Tout le reste : " je t'ai aimé dès le premier jour, t'as de beaux yeux tu sais, je n'ai jamais connu ça avant toi ", la main dans les cheveux et les bisous dans le cou :-)
Pour résumer, je pense qu'il faut des changements de rythme et de la puissance. Mais dans ce cas peut-on encore parler de romance ?
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Merci beaucoup pour tout ses conseils ! Cela m'offre une bonne idée de la trame pour l'évolution de la romance, c'est super !
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je n'aime pas non plus la romance DU TOUT. Mais à cause de cela, les raisons pour lesquelles je n'aime pas ce genre pourraient peut-être t'aider.
- Déjà, je trouve le genre foncièrement irréaliste (ça commence mal. Et alors l'ironie suprême, c'est que autant des dragons, ok, des ghoules pourquoi pas, des mondes de fer et d'acier propulsés vers l'avenir par d'immenses canons à vapeur, j'achète, mais la romance, j'y arrive pas). On a des schémas, que les gens en-dessous ont très bien décrit, qui sont calqués à chaque fois, et c'est énervant. Comme s'il n'y avait qu'une seule façon de tomber amoureux, clic clac boom. Et c'est assez horripilant de voir que c'est une sorte de passage imposé dans certains livres. On a l'impression que quelqu'un a marqué "romance obligatoire" dans le contrat.
D'ailleurs, une romance, si j'ose appliquer le nom à cela, que j'aime bien, c'est l'histoire d'amour de Will et Lyra dans A la croisée des mondes. On a des personnages fouillés et puissants qui tissent un lien très fort au travers d'épreuves pas évidentes, qui s'aident à grandir l'un l'autre, et se montrent leur affection de manière extrêmement adorable. Ca ne correspond pas aux schémas habituels (déjà parce que les protagonistes sont très jeunes) et c'est très bien comme ça.

- Ensuite, parce que ces schémas ont l'air de sous-entendre qu'être en couple c'est la fin. PAF. Ayé, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. PWINT. Y'a plus rien à voir, circulez messieurs-dames. Pourtant, de mon expérience, bah l'amour ça se travaille, le couple c'est pas quelque chose d'inscrit dans la roche, et si tu veux être heureux.se avec ton conjoint, il y a du boulot des deux côtés. D'ailleurs, au passage, un auteur qui qui représente très bien cette idée, à mon sens, c'est Peter Dussoni. La relation entre Lourna et Orlane est profonde, complexe, et on voit bien qu'elles ne sont pas toujours d'accord et qu'elles doivent discuter des choses, et parfois ça clashe. Une romance qui décrirait ces petits éléments du quotidien, ça c'est un truc où je me retrouverais. Bon, après, je suppose que c'est moins dramatique que les grands drames, mais l'émotion ne vient pas forcément des grands mouvement.

- Quand y'a romance, forcément à un moment, y'a du sexe. On nous vend le sexe, selon moi, comme un espèce d'acte magique qui "valide" la relation. Si t'as pas couché avec la personne, vous êtes pas vraiment un couple, il vous manque quelque chose. Ca, ça me gêne

- Le papier calque. Les héros de romances, en général, sont tous assez semblables les uns aux autres, voir mon passage sur les schémas, c'est ce qui me rend folle. Ils sont relativement jeunes, assez beau, ont des défauts, mais rien d'insurmontable, bref, ils sont sensés être des messieurs dame tout le monde, mais sont quand même un peu trop parfaits (et notez d'ailleurs que de manière très générale, sauf si on cherche dans une niche ou un sous-genre, on a que des hétéros, le plus souvent blancs. Quid des bis, homos, asexuels, aux peaux brunes, miel... etc... Désolé tout le monde, pas de happy end pour vous).

En résumé, pour moi, le grand ennemi de la romance, c'est l'ornière où le genre est tombé, qui vise à nous rabâcher systématiquement la même histoire encore et encore et encore, en plaquant des têtes différentes sur les protagonistes, mais au final, c'est toujours la même chose.

Je voudrais des amoureux qui ne sont pas parfaits. Je voudrais qu'on arrête avec le trope qui veut que la femme est là pour "réparer" l'homme abîmé par la vie, parce que je trouve ça malsain. Je voudrais des personnages réalistes, qui ont d'autres sources d'intérêt dans la vie, et vivent pleinement en plus d'être romantiquement intéressés par quelqu'un. Je voudrais des histoires diverses, qui se terminent pas forcément bien, ou pas forcément mal, ou changent au fur et à mesure. Je voudrais voir des manières différentes d'aimer, ou de prouver son affection à la personne qu'on aime.

Bref, désolée pour le rant. Je pense qu'à ce stade, je n'ai plus qu'à mettre ça dans ma liste de choses à faire : écrire une romance qui me convient.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Rahhh!! Pourquoi ça ne m'étonne pas de ta part, Gobbo XD!
Ceci dit joli clin d'oeil à L'Orichalque.
Une autre histoire d'amour pas comme les autres et qui vaut le détour est "Ils se marièrent et il y eut beaucoup de morts" de L V
Image de profil de Chuck Mac Cracker
Chuck Mac Cracker
C'est "Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang" , Miss :)

Mais tu as raison, c'est une romance qui sort des sentiers battus ;)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Ooops!! Petite erreur! XD chuis sur portable! Pas pu vérifier! ^^
Belle romance en effet!
Image de profil de Daegann
Daegann
Ton message est super intéressant. Personnellement j'ai tendance à coller de la romance en toile de fond (c'est pas le sujet central des intrigues qui restent plus des aventures spatiales que de la romance, même si il y a des passages dédiés - enfin pas dans le premier épisode de Wildcards mais plus tard, oui) simplement parce que j'ai envie de raconter ce genre d'histoire (probablement un petit côté fantasme inassouvi ?).

Par contre, j'essaye (et je dit bien que j'essaye, j'ai pas dit que j'y arrivais) de ne pas tomber dans pas mal de travers que tu décris. J'essaye notamment de faire évoluer la relation entre les perso de façon cohérente, que ça ne fasse pas artificiel parce que c'est dans le contrat comme tu dis.
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Merci pour ce long long message que tu as pris la peine d'écrire pour moi. Je porte beaucoup d'importance à l'originalité. Mais pour cette fiction, je m'autorise à qu'elle ne le soit pas énormément : dans le sens, où je prévois quelques clichés (qui seront travaillé toutefois) et ce sera totalement assumé x"D.

Malgré tout, je veux sortir un peu des sentiers battus. même si ce ne sera pas vraiment le cas. Je me retrouve dans tes conseils. Les points que tu as souligné sont des points que j'avais bien réfléchi : par exemple, ne pas avoir des perso trop clichés, et leur donner une personnalité plus profonde, allant au delà de l'intérêt amoureux. Globalement je l'avais anticipé déjà (car moi non plus je n'aime pas les persos trop plats). Le défi sera de le retranscrire correctement avec des mots.

En tout cas, tu m'as donné d'autres pistes de réflexions telles que "voir des manières différentes d'aimer, ou de prouver son affection à la personne qu'on aime", et ça m'aide beaucoup ! Encore merci !
Image de profil de Jimmy Jo
Jimmy Jo
Je pense que le plus important, c'est de montrer que les personnages tissent une vraie relation,et ça, ça prend du temps comme le dit si bien Dawn Sparrow! Insiste sur les petites choses, les petits détaisl qui rendent la relation plus réaliste! Aussi, je te conseille d'éviter les formulations un peu trop mielleuses et gnangnan, qui te sortent vraiment du récit!
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Merci pour ton avis ! Est-ce que tu as une idée de petites choses, petits détails qui te paraissent importants dans une romance ?
Image de profil de Dawn Sparrow
Dawn Sparrow
Je crois qu'il faut pas aller droit au but en fait . (pour que je l’apprécie) . Je n'aime pas quand hophophop c'est bouclé et on passe à autre chose. Enfin, il faut une histoire autour qui tienne la route et qui fait que le récit n'est pas centré uniquement sur la romance en question. Pour moi le côté trop lourd est à éviter.
Voila, j'espère que j'ai répondu a tes questions.
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Tout a fait d'accord avec toi. De plus, j'ai envie de faire une romance "adulte" : pas du tout dans le sens érotique, mais les héros ont 23 et 28 ans, et je voudrais faire une romance plus "mature" et moins "frivole" que cela peut être le cas pour les romances adolescentes.
Image de profil de Dawn Sparrow
Dawn Sparrow
ça peut changer des récits courants en effet ! y'aurai du coup pas mal de choses a exploiter
Image de profil de mbwritings
mbwritings
Hello ! Alors personnellement ce que j'apprécie dans une romance, c'est le fuis moi je te suis suis moi je te fuis (F2SF pour les intimes) à condition qu'il soit bien mené et pas trop lourd (que t'ai pas envie de leur dire NAN MAIS CEST BON METTEZ VOUS ENSEMBLE LA) et c'est toute la partie compliqué je trouve. Généralement à partir du moment où les personnages se mettent ensemble ça me soule, ou du moins mon intérêt n'est plus piqué. Excepté quand les caractères des personnages sont vraiment bien traités et qu'ils sont souvent en confrontation (mais pour des trucs badass pas des veilles crises de jalousie d'ado). Dans ce sens je trouve que la romance est plutot bien écrite dans outlander si tu l'as lu (ou même regardé la série, tu devrais voir de quoi je parle) dans le sens où personnellement je trouve qu'il n'y pas presque aucune scène trop cucu, ils sont souvent en désaccords mais ils se respectent, se font confiance etc
Image de profil de Méliné D.
Méliné D.
Je suis d'accord avec toi, une fois qu'ils se sont mis en couple, l'histoire perds souvent tout son intérêt.
J'aime bien quand même si c'est annoncé, si on sait qu'ils sont ensembles que c'est officiel mais que ce ne soit pas gagné pour autant et ceux pour une raison ou pour une autre.
Après comme dis Froideval c'est reloue quand le monde entier est contre eux mais j'ai rien contre une petite incompréhension qui fous le bazar.
Personnellement pour avoir trop vue de drama asiatique les trous de mémoire et les accidents de voiture j'en ai beaucoup trop vue, c'était la mode à un moment.
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Merci pour tes conseils et ta référence : je pense que je vais regarder Outlander pour m'inspirer un peu au niveau de l'évolution de la relation amoureuse.
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Méliné, Je suis tout a fait d'avis avec toi. Je suis une grande amatrice de drama asiatique, et même si j'adore, certains clichés me tuent (ou me font hurler de rire) mais c'est clairement l'exemple à éviter pour mon projet. Bien qu'il y est quelques clichés qui risquent de resurgir ;).
Image de profil de Méliné D.
Méliné D.
Il y aura forcément des clichés mais je pense que dans ton cas s'il y a un contexte historique et une enquête policière il y a vraiment moyen pour toi d'en faire une histoire intéressante.
J'ai lu des textes ou le contexte était super bien présenté et faisait aussi envie que la romance en elle-même mais servait seulement de présentoir et je trouvais ça dommage qu'il ne soit pas plus traiter que ça.
Sans avoir lu ton histoire je pense que ce sera toujours un plus si le second plan n'était pas qu'une toile de fond mais un vrai support à ton histoire et qu'il avance et se développe avec.
Je dis cela parce que j'ai été extrêmement frustré en lisant une histoire ou en regardant des drama^^ qui posait des bases et puis se concentrait plus que sur la romance.
Je ne suis absolument pas une experte en écriture de romance, c'est du pur avis de lectrice frustrée que voilà
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Ton avis est très intéressant, je pense que je vais médité ton conseil, qui est totalement vrai. Mon histoire se passerait en 1910, et sans faire guide touristique ou livre d'histoire, il me parait super important de transcrire l'ambiance/ la situation de ce temps. Pour cela, je me suis pas mal documentée. D'ailleurs, certaines péripéties (et rebondissement de la romance) sont inspirées d’événements de cette année là. J'espère que comme tu dis, cela ne fera pas toile de fond.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Hello!
Bon, sans être une experte, je dirais qu'une romance sans les clichés suivants, n'est pas une romance :
- au départ rien ne rapproche les 2 futurs amoureux (la classe, l'âge, le sexe, l'attitude, etc. )
- un évènement les rapproche (accident, bousculade, prêt de mouchoir, vendre un croissant, etc.^^).
- faut bien qu'il y ait un tiers qui nuit leur amour (ancienne copine/copain, maman, prétendant, etc.)
- il faut plein de rebondissements et micro séparations

D'après ce que j'ai lu et vu (dans les films) tout est là :) , on ne peut pas en faire sans! le tout est de le raconter de manière que ça ne fasse pas du Harlequin, Danielle Steel, Barbara Cartland (rayez la mention inutile).

Je trouve que l'aspect historique et enquête policière sont un plus et donneront de la profondeur.

Alors si tu veux une réponse à tes questions :

- En tant que lecteur, qu'est-ce qui vous touche le plus dans une histoire d'amour ?
-- ça fait cliché, mais "passer de la haine à l'amour", le fait qu'en plus de la passion il y ait cette volonté de protéger l'autre

- Quels sont les clichés qui peuvent gâcher une romance ?
voir ma liste! faut savoir doser, ce sont des clichés, mais selon la manière de le raconter, ça peut gâcher

- Quels sont les éléments importants pour la qualité d'une romance ?
cf. ma liste plus haut!

- A contrario, qu'est-ce qui est à éviter ?
la guimauve à juste dose, trop de personnes qui souhaitent séparer le couple, ça finit par m'agacer (une ou 2 mais la terre entière!!! ou pire, que l'on fasse alliance pour les séparer c'est con!). Si tu veux créer une situation de séparation, plutôt qu'elle soit circonstancielle (accident, perte de mémoire, kidnapping, prison) que "oh, machine est tombé enceinte, je ne peux pas l'abandonner" ou "ma mère est souffrante et comme elle ne t'aime pas, je vais veiller sur elle, seul" ou "machin a eu un accident et il faut que je m'occupe de lui / elle". Bref, tu vois :)
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Salut, merci beaucoup pour ta réponse et tes conseils très concrets. Faire de la guimauve, c'est juste de la hantise dans ce projet xD. Le dosage, comme tu le dis, est primordiale, et c'est clairement le challenge pour cette histoire.
Image de profil de Navezof
Navezof
Je ne suis absolument pas un fan d'histoire d'amour, mais quelques avis quand même.

Ce que j'apprécie/ce qui me touche : de la subtilité. Pour illustrer cela, je vais prendre un exemple. J'ai vu il y a un moment déjà un court metrage d'animation (un peu moins de 10min) ou deux jeunes personnages discutaient/se chamaillaient tout en travaillant chacun sur leur dessin respectif. Petite pique par ci, sarcasme, ironie, rire, bref, tu sentais qu'il y avait quelques entre les deux, en tout cas au moins de l'amitié. Puis l'un a sorti une phrase (je ne me souviens plus exactement quoi) qui aurait pus paraitre tout à fait anodine, mais dans ce contexte là, avec ces personnages là, dans cette ambiance là, ça faisait comme une déclaration d'amour (en quelques sorte)

Rien de grandiloquent, pas de gros "Je t'aime, mon amour !!!", juste deux trois mots qui n'aurait pus fonctionner qu'avec ces personnages.

Apres, mes souvenirs sont peut etre deformés, j'exagère peut etre la chose. Mais bref, un simple coup d'oeil, une attention particulière, quelque chose d'unique à ces personnages est bien plus touchant que la plus langoureuse des déclarations.

(j'essaierai de retrouver l'animation en question)

Les clichés qui cassent tout :

- Tout ce qui sort de Twilight et 50 shade of grey :D

Les éléments importants :

- Une romance naturelle (surtout si c'est secondaire). Oui, l'amour c'est cool, c'est beau, papillon et tout ça, mais ça reste quelque chose de simple. Il faut absolument que ça soit fluide dans sa progression. (conseil tres vague je l'admet)
- Une romance justifiée (voir en dessous, les choses à eviter)

A éviter :

Une romance forcé. C'est l'élément qui m'horipile le plus dans n'importe quel histoire avec un brin de romance. Qu'un personnage tombe amoureux du protagoniste, parce que c'est un protagoniste et rien d'autre. Il doit y avoir une raison pour laquelle deux personnages soit amoureux, plus la raison est justifié, plus la romance sera forte.



Voila, j'espere que ça t'aidera un peu. De plus, tout ça n'est que mon avis, à ignorer au besoin.
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
Merci beaucoup pour tes conseils très précieux !

Pas d'inquiétude, twilight et 50 shade of grey ne sont clairement pas mes sources d'inspirations. Mon projet d'histoire est d'ailleurs à l'opposé (en tout cas, je l'espère ).

Une question : qu'est-ce que c'est pour toi une romance injustifiée ?
(Je crois savoir ce que tu veux dire, mais je préfère te demander pour expliciter cela ;) )
Image de profil de Navezof
Navezof
Par exemple, le protagoniste A croise fille lambda B. Fille lambda B tombe amoureuse de protagoniste A parce que protagoniste A est justement le protagoniste.

Est ce qu'il est beau ? Gentil ? A les même centres d'interet que fille lambda B ? On s'en moque parce qu'il est le protagoniste et toutes les filles lamba de B a Z tomberont amoureuse de lui parce que c'est un protagoniste.

C'est globalement ce que j'entends pas "injustifié". Quand tout simplement il n'y a pas de raison pour que la romance ne prenne. J'espere etre plus clair :)
Image de profil de Ellen Will
Ellen Will
ok super merci beaucoup pour ton avis !
0