Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Gaegali

Publication en ligne et édition

par Gaegali  il y a 2 ans

Bonjour chers Scribayens !

Alors voilà, ma question est plutôt simple, mais j'espère lui trouver une réponse.

Je suis actuellement en train d'écrire un roman que j'aimerais envoyer à des éditeurs ou auto-éditer, je ne sais pas encore (dans les deux cas, je pensais faire appel à un correcteur/relecteur professionnel).

Mais une question me taraude : est-ce une bonne idée de publier son roman sur la toile (sur des sites spécialisés comme Scribay, bien entendu) alors que l'on a dans l'idée de le faire éditer plus tard ?

Bien sûr, je suis consciente des conséquences positives que cela peut avoir, notamment en ce qui concerne les corrections et les petits soucis de crédibilité de l'intrigue et des personnages. Néanmoins, c'est plutôt le côté des droits d'auteur et aussi le côté "exclusivité" qui m'inquiètent.

Certains d'entre vous ont-ils de l'expérience dans le domaine ? Ont-ils déjà publié sur des plateformes web avant d'éditer leur oeuvre ?

À l'écoute de vos conseils et de vos partages,

Gaegali.

Image de profil de J.R.
J.R.
Tu peux publier ton roman sur Scribay ou autre. Mais il faudra bien le retirer après avoir signé avec la maison. Un conseil cependant, ne pas le mettre en entier ^^ Ca, certaines maisons sont contre
Image de profil de Méliné D.
Méliné D.
Pour les droits d'auteurs et tout ça je ne m'y connais pas trop et d'autres t'on répondus plus bas et je n'ai jamais quitter le web mais pour ce qui est de l'exclusivité j'ai peut-être une réponse.

Quand j'étais sur wattpad, je lisais une autrice qui se faisait souvent publier en livre numérique (mais en livre quand même). Elle avait une éditrice qui (je pense) devait choisir selon la popularité de ses textes lesquels publier en version numérique ou non. Donc l'auteure publiait environ la moitié de son texte sur wattpad et ensuite le publiait entièrement en livre numérique.
Elle avait quelques textes "finis" malgré leur parution commercial mais elle précisait que la fin présente n'était pas celle officielle.

Par ce lien tu pourra obtenir d'autres réponses et informations que tu cherche
https://www.scribay.com/talks/17237/le-blog-de-stoni---tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-sur-l-edition----attention--ca-decape--.
Tu peux lire l'échange où passer directement au lien partager par essaime
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Plus sérieusement, oui, faire lire ton roman sur un site comme Scribay, c'est indispensable. Moi, par exemple, j'ai eu de très bons conseils. On m'a fait remarquer qu'une immortelle de plus de 700 ans pouvait se passer de sous tiff. Merci Gobbolino
On m'a à aussi fait remarquer que mes héroïnes embrassaient trop de monde sur la bouche. Que leurs moralités étaient douteuses. Qu'elles se promenaient trop souvent toutes nues.
Actuellement, Neru me fait remarquer que l'un de mes héros n'est pas super crédible quand il fait l'amour. ( En même temps, il vient de se taper deux immortelles à la chaîne , faut l'excuser, il fatigue... )
Quoi d'autre... Ha oui!
N'hésite pas à partager ;)
Avoir des retours est essentiel. Ils ne plaisent pas toujours, mais d'une façon, ou d'une autre, ils font avancer :)
J'ai réécrit des chapitres entiers grâce aux lecteurs que j'ai eu la chance de voir passer chez moi.
Ne te prive pas de ça :)
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Mais quelles aventures fais-tu donc vivre à tes personnages !?
Merci beaucoup pour tes conseils. :)
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Mais je t'en prie :)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
On m'appelle ? J'apparais tel le diable hors de sa boîte.

En plus, j'ai un autre argument pour Orlane qui ne porte pas de sous-tif : dans sa jeunesse, ça n'existait pas encore, eh. (Comment ça je cherche la petite bête ? ^^)

Gaegali, sois dit en passant, je te conseille d'aller lire l'Orichalque de Peter, c'est super bien.

Autant que je saches, Scribay a fait très attention en ce qui concerne les droits des auteurs qui le fréquentent, donc je pense que ça devrait aller, mais je ne suis pas très performante sur la question, désolée.
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Moi, j'ai rajouté un copyright en plus, sur les conseils de Chuck Mac Cracker.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Gobbolino le diable qui sort de sa boîte c'est l'illustration parfaite !! XD
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Et elle etrangle ses victimes avec un sous tiff, maintenant ^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Tout en chantonnant joyeusement "Touuurrrrnicoti... touuuurrrnicoton !"
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Je l'ai ajouté dans ma liste de lecture, j'ai accroché au synopsis ! :)
Bon, vous êtes quand même beaucoup à me rassurer, je pense que je vais me lancer dans cette publication en ligne. Rien que de l'écrire, j'ai déjà une petite boule au ventre ! :)
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
C'est normal, d'avoir une boule au ventre. C'est que tu es impliqué. Moi, actuellement, je sors un petit prequel de quelques chapitres. Je suis terrorisé, quand je le poste...
La peur n'évite pas le danger. Mais ça veut dire que tu essayes de faire bien. On peut toujours s'améliorer. Il faut bien comprendre que Scribay c'est pas pour dire : regarder comme il est beau mon roman. ( Même si on espère très fort)
Scribay c'est fait pour recevoir de l'aide et en donner :)
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Coucou, je vais te répondre concernant l'auto édition car je viens de me lancer.

Oui. Oui, comme ça, tu as des avis concrets, constructifs (ou rigolo si Peter ou GE passent dans le coin XD). Niveau droit d'auteur, la législation du Code la propriété intellectuelle protège ton oeuvre dès sa création (donc dès que tu as écrit le premier mot). Pas besoin de copyright machin etc, le code est là pour ça (je me suis renseignée auprès d'une assistante juridique de chez Rageot). Perso, l'Oiseau de feu, auto édité, est présent en partie sur Encre Nocturne, un forum dont je suis modératrice et Entre les portes et les mondes, ici. Par contre, conseil: Garde tout. Tes notes, tes saisies sur pc, tout... Comme ça, en cas de litige, tu peux prouver que tu es l'auteur et que c'est toi qui détient l'original.
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Oui, comme conseillé précédemment, je m'envoie toutes les versions précédentes que j'ai pu retrouver par courriel.
J'ai même réussi à retrouver un premier jet, genre le tout premier, dans lequel les noms de mes personnages n'étaient pas fixés.
Merci beaucoup pour tes conseils !
Pourquoi le choix de l'auto-édition ?
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Pourquoi ce choix ? Car en fait, il s'agissait, avant tout, d'un projet spécial Salon Fantastique, où j'ai été exposante en compagnie de mes amis écrivains, ce vendredi et ce week end. Ensuite, il s'agissait aussi d'un crash test, en vue d'un éventuel envoi chez un éditeur, afin de savoir quel accueil lui serait réservé. Accueil plutôt bien puisque 13 exemplaires ont été vendus sur 20.

Après, je ne sais pas si le mail a une valeur juridique mais rien que le fait de tout conserver prouve que tu es la propriétaire de l'oeuvre et donc l'original.
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Ah ! Je comprends. De mon côté, je pensais faire l'inverse, bizarrement. D'abord voir l'accueil que lui réservent les éditeurs, puis de voir avec une communauté plus restreinte. Oui, c'est étrange.

Au niveau du mail, je compte surtout sur la date d'envoi des documents, qui ne peut être modifiée et grâce à laquelle je peux prouver une antériorité des documents. Je pense me l'envoyer en recommandé une fois arrivée à la moitié également.
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Si j'ai fait dans ce sens, c'est parce qu'avant tout, je voulais voir si mon histoire plaisait. Les éditeurs étant drastiques, je me suis dit que ça pourrait être un bon moyen de tenter un premier pas dans le domaine. Après, l'auto édition a pour avantage d'être plus libre niveau contenu. Une de mes connaissances me disait que certains éditeurs peuvent demander à modifier certains passages, voire personnages. Perso, si je veux bien modifier certains petits trucs, je ne modifierai pas le scénario ou le caractères des personnages, car c'est lié à quelque chose d'intime. Après, je ne mets pas tout le monde dans le lot attention ^^ Par contre, si tu auto édites, pour les relectures, il te faudra des bêta lecteurs-correcteurs car tu ne peux pas bénéficier des correcteurs des maisons d'éditions.
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Je comprends mieux. Les demandes des éditeurs me font un peu peur également. Dans tous les cas, je pense en effet passer par un correcteur-relecteur, histoire d'avoir un point de vue professionnel sur mon récit et lui donner plus de chance de se voir être édité. C'est à voir !
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Pas qu'un seul ^^ Passe par au moins 2-3 relecteurs ^^ Après, pour les demandes en elles-mêmes, de ce que j'ai vu, il suffit d'imprimer son récit (de le relier, histoire que ce soit beau), et de faire une lettre de présentation. Après, certains éditeurs (je pense notamment à Rageot), ont des critères de mises en page particuliers donc n'hésite pas à regarder sur leurs sites web avant ^^
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Le Molosse Lol! T'es mignonne! Donc Peter Dussoni et moi nous sommes rigolos?? ;P je me croyais constructive!!^^

Au fait félicitations pour tes 13 exemplaires vendus (chiffre porte-bonheur! ^^)
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Merci pour tous ces conseils. :) Tout est noté !
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Constructif, moi ?
Ha ha ha ha ha ha ha
"Retourne dans l'espace"
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
On a dit "Rigolos", Peter! ^^
Ceci dit tu as été d'une grande aide pour moi et je t'en remercie! (Tu l'es toujours!)
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Tu veux quelque chose, c'est ça ?
Vas y, je t'écoute :x
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Méchant va! Je ne peux même pas te faire des éloges en public! :(
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
C'est que je suis timide. C'est moi qui te remercie de continuer à lire mes bêtises, G.E :))
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Vous êtes trop mignons ! :)
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Attends de nous voir passer chez toi, avant de dire ça...
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Oui on est mignon! Déjà le titr les citrouilles, je veux dire les 6 trouilles a l'air alléchant! ;P
Image de profil de Peter Dussoni
Peter Dussoni
Les scies trouilles ?
J'irai voir.
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Une fiesta avec Peter et GE XD Ca doit être folklo XD
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
Concrètement, si tu publies quelque chose sur Scribay, et que tu retrouves un passage 100% identique dans un livre : si tu portes plainte, je vois mal comment l'autre peut s'en sortir... Cela ne constitue pas une preuve définitive de la paternité, mais bien une preuve d'antériorité, ce qui est déjà très bien.

Si vraiment tu veux protéger : http://vvlibri.org/fr/prouver-son-droit

Voilà un article qui explique parfaitement comment faire.

Quant à ce que j'en pense : je suis dans le milieu entrepreneurial depuis plusieurs années, quand quelqu'un décide de ne pas dévoiler son idée, souvent, c'est bien qu'il va se planter.

La raison est simple : ce qui compte c'est l'exécution dans la réussite de quoi que ce soit. Alors l'exécution dans un roman, ça comprend évidemment l'écriture qu'on peut te "voler", mais ça comprend surtout le storytelling autour de l'auteur, la communication autour du livre, la formation d'une communauté autour du livre et de l'auteur... Et tout ça Scribay te permet de commencer à le faire, en fait, et c'est le principal.

Ah et au passage les maisons d'édition aujourd'hui regardent attentivement la présence des auteurs sur les réseaux, si en cherchant des infos sur le copieur, ils voient que des gens contestent la paternité de son oeuvre... je doute qu'ils l'éditent ;)
Image de profil de Louise F.
Louise F.
Ton lien est très sympa ! Merci Lucas Dalva
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Ouh dites-donc, comme ton lien détaille très bien tous ces moyens ! Merci beaucoup, il me sera très utile.
Après, je ne garde pas mon roman juste sur mon PC et je ne l'enterre pas dans mon jardin non, plus. Je le fais aussi relire à quelques proches, mais j'ai le sentiment que j'aurais besoin de plus d'avis, plus extérieurs aussi. :)
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
On a toujours besoin de plus d'avis, et s'en priver pour cette raison c'est totalement insuffisant selon moi. :)

J'ai partagé le lien mais je suis personnellement convaincu que c'est inutile : on peut te pomper ton ouvrage n'importe quand, et les idées que tu as, d'autres les ont. De ces deux postulats personnellement j'ai fait le choix de me protéger juste avec le droit d'auteur "de base".
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Qu'appelles-tu de base ?
Plus j'y pense, plus je me dis que je vais me lancer dans la publication en ligne.
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
Bah le droit d'auteur Français quoi : ce que tu crées est à toi. Et c'est comme ça point final. Le truc c'est qu'il faut prouver une antériorité et une paternité. Mais ça c'est un second problème.

Pour moi l'important est que ce que j'écris est à moi, et les utilisateurs Scribay sont autant de personnes qui prouvent l'existence de mes textes par leur lecture. (tant légalement, que en soit)

Le droit "de base" te permet tout de même de dire "mais c'est à moi, vous n'avez pas le droit d'exploiter mon oeuvre sans contrat montrant que je cède mes droits d'auteur". Après il y a la bataille juridique, ce qui est de toute façon toujours chiant, même si tu as les preuves, en fait.
Image de profil de Louise F.
Louise F.
Hello !
j'ai déjà mis une petite remarque plus bas mais sans répondre à ton interrogation en elle-même. Aussi viens-je donner mon avis.

1) si tu n'es pas pressé, envoie à des éditeurs (cible des petites maisons) plutôt qu'en auto-édition. Pour le moral, ça a plus de valeur et surtout, tu auras moins besoin de t'occuper de le vendre.

2) publier son roman sur la toile : oui, vas-y, n'hésite pas. Twilight était au début une fanfic publiée sur Wattpad. Cette plateforme est parfois considérée comme un vivier d'auteurs pour les éditions anglophones. J'espère que ce sera bientôt la même chose pour Scribay ! XD Ensuite, pour te donner la réponse d'une petite maison il y a quelques semaines : «on préfère pas dans la mesure du possible» mais sans m'interdire de le faire. De toute façon, si je publiais, elle me demanderait juste de retirer l'original du site.

3) côté exclusivité, je dirai «c'est le jeu, ma pauvre Lucette» mais je pense pas que les écrivains confirmés piqueraient littéralement un roman. Ils pourraient s'en inspirer pour écrire leur propre œuvre mais au final, n'est-ce pas ce que nous lisons et vivons qui forme nos écrits ? Perso, je ne considère pas le risque comme élevé. Et quand bien même, je serai flattée qu'un type le fasse. XP

Est-ce que ça répond à tes questions ? N'hésite pas si tu en as d'autres. ;)
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Cela répond parfaitement à mes questions, merci beaucoup ! Après, je ne crois pas tellement au repérage. Il s'agit de mon deuxième roman, le premier que je souhaite publier vraiment. Donc, à mon avis, côté repérage, il sera peut-être un peu juste. :D Mais sait-on jamais !
Je ne serais pas tellement flattée qu'on me le fasse, au contraire. ;)
Image de profil de Louise F.
Louise F.
Tiens nous au courant quand il sera publié ;)
Image de profil de mbwritings
mbwritings
Hello ! Alors personnellement non mais pas mal d'auteurs qui ont publié leurs histoires sur wattpad, une autre plateforme, ont eu des contrats d'édition après. A ma connaissance ils n'ont eu aucun soucis si ce n'est qu'après avoir signé leur contrat d'édition ils devaient retirer la quasi-totalité des chapitres publiés sur la plateforme et n'en laisser que les premiers pour donner envie d'acheter le livre ;)
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Oui, la suppression en ligne me semble plutôt logique ! :)
Je suis en quête d'avis externes mais la publication sur ces plateformes ne me semble pas toujours très sécuritaire. D'où mes doutes ! Merci beaucoup pour cette réponse encourageante !
Image de profil de GEO
GEO
Bonjour,
Il existe des méthodes pour protéger son œuvre... En sachant que si un malfrat te pique presque tout, ce ne sera pas évident de faire valoir tes droits.
La première méthode est de l'imprimer et de l'enterrer dans un trou très profond et de n'en parler à personne. Cette méthode est sans doute efficace mais ne donne en général que peu de retour de la part des lecteurs (je sais je l'ai essayée à maintes reprises.)
La seule chose (là je deviens sérieux, même si je ne suis pas expert) que l’on peut faire valoir concernant un œuvre c’est qu’on en possède la première version, ce qui peut être réalisé de diverses manières :
- Conserver l’ensemble des versions et se les envoyer par mail et conserver les originaux des mails ;
- Conserver l’ensemble des versions clefs sous forme imprimée et en se l’envoyant par recommandé sans décacheter l’enveloppe (ce qui préserve la preuve par le cachet de la poste) ;
- L’enregistrer chez un huissier (coûte des sous) ;
- L’enregistrer dans un organisme (coûte des sous). Perso, j’ai testé le système de la société des gens de lettres.
Si au moins une des méthodes précédentes est appliquée, tu pourras prouver que tu as écrit l’histoire avant les éventuels plagiaires.
À ta dispo en cas de questions (si je suis en mesure de répondre, bien sûr)
GEO
Image de profil de Gaegali
Gaegali
J'enterrais mes manuscrits dans le jardin également jusqu'à ce que le chat les déterre. ;) Je suis passée sur Dropbox et Drive du coup.
Merci beaucoup pour toutes les pistes, je pense que je vais passer par le mail, d'autant plus que je peux retrouver plein d'anciennes versions via celles envoyées à des proches.
Par curiosité, pour quand j'aurais un budget plus conséquent, combien coûte le dépôt d'une œuvre auprès de la société des lettres ?
Image de profil de GEO
GEO
Très malin ton chat, il a aimé ?
Pour la SGDL, c'est selon la durée, moi j'en ai pris pour deux ans pour 24 euros (c'est pas non plus la mer à boire)
A+
GEO
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Ah oui, effectivement, c'est très abordable. Merci beaucoup pour tous ces conseils.
Bonne fin de journée.
Gaegali.
Image de profil de Louise F.
Louise F.
Je ne suis pas experte non plus mais je rappelle que les mails sont désormais des preuves acceptées par les tribunaux. Il suffit que tu t'envoies à toi-même ton manuscrit.

Ensuite, attention, ça ne marche que pour un plagiat pur. S'il s'agit juste d'une inspiration de tes idées, tout cela sera plus compliqué à prouver. Sachant que beaucoup de concepts sont les mêmes, le plagieur pourrait être de bonne foi.
Image de profil de Gaegali
Gaegali
Après, dans tous les cas, un plagiat d'idée reste toujours très difficile à prouver... Comment peut-on en prouver un d'ailleurs ? Bien sûr, on a nos personnages, nos chemins d'écriture, nos aventures... Mais les idées, en elles-mêmes, sont difficiles à prouver, à mon sens. ^^'
Image de profil de GEO
GEO
A ma connaissance, il n'existe aucun moyen de protéger les idées pures, sinon Apple et Samsung verseraient des fortunes aux auteurs de SF :)
Je pense que la seule chose que 'on peut espérer c'est de défendre que l'on a créé la trame complète de l'histoire et de prouver que l'autre l'a volé c'est à dire en a eu connaissance et a repris, un à un les éléments de l'histoire, sans en ajouter...
C'est dur mais c'est comme ça.
GEO
0