Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Pendrifter

À quel moment publier un nouveau chapitre ?

par Pendrifter  il y a 2 ans

Bonjour très chers amis !

Tout petit parmi les grands, j'ose vous solliciter afin de vous demander ce qui serait - selon vous - la meilleure chose à faire en ce qui concerne la publication de nouveaux chapitres. =)

En effet, je constate que j'écris des chapitres relativement longs par rapport à ceux que j'ai eu le bonheur de découvrir au fil de mes échanges avec certains d'entre vous. Du coup, je me demande si je dois m'en tenir à publier un chapitre uniquement une fois celui-ci terminé (c'est-à-dire au bout de trois ou quatre jours quand tout va bien), ou s'il serait préférable d'en poster une version tous les 2.500 mots (environ). Ce qui, en soi, constitue déjà un bon apport je pense.

Comment procédez-vous, de votre côté ?

Lorsque vous écrivez, est-ce que vous essayez de tenir une ligne directrice en terme de nombre de mots/chapitre ? Ou est-ce que vous écrivez comme ça vient, et tant pis si vous avez un chapitre de quatre pages et un autre de dix-sept ?

En vous remerçiant d'avance,

Pendrifter. =D

Ah oui ! P.S. : Est-il possible d'effacer les anciennes versions d'un texte ? Parce qu'à force de modifier, et tout et tout, ça ne va pas surcharger le serveur ou je ne sais quoi ? xD

Image de profil de Harimax
Harimax
J’ai l’impression que l’on ne répond pas à la question : « À quel moment publier un nouveau chapitre ». J’ai tendance à dire : pas au mois d’août, car les auteurs et les lecteurs potentiels sont en vacances.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Et pourtant, et pourtant :D. Scribay fleurit pendant les vacances, justement parce qu'on a plus de temps.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Bien vrai!
Image de profil de Harimax
Harimax
Si je m’en tiens à l’évolution des vues sur mon ouvrage en cours ce mois-ci, chez moi les petites fleurs ont souffert. Je n’ai peut-être pas assez arrosé.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Pour répondre à ta question : à quel moment publier, pardi!!dès que tu as fini!! ;)
Pareil je suis d'accord avec les autres avis, tes "chapitres" doivent faire entre 3 à 8 minutes max pour ne pas effrayer (5 étant un bon compromis). Comme toi j'avais des chapitres longs sur word, mais imbitables sur Scribay. J'ai donc découpé mon roman comme dit Gobbolino. Scribay te donne l'opportunité de découper ton texte à 1 ou 2 niveaux. Si tu es à 2 niveaux, Scribay parle "Partie"et "Chapitre". Moi j'ai fait 1 Partie = 1 chapitre word découpé en X "chapitres" Scribay de 3 à 6 minutes (3000 mots environ).
Pour revoir les "niveaux" essaye mais peut être qu'il faudra tout refaire. Sinon plus simple, tu fais comme @Chuck Mc Cracker@ ;)
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Sans faire la pub de mon roman ;) tu peux aller voir mon découpage sur 2 niveaux :
https://www.scribay.com/text/580293085/le-violoniste
Image de profil de Pendrifter
Pendrifter
C'est finalement ce découpage que j'ai retenu. Le texte que j'ai lu en passant m'a d'ailleurs bien plu, il faudra que je me penche sur la suite. Mais je suis en train de m'arracher les cheveux parce qu'en voulant découper mon chapitre intégral, je me rends compte que Scribay n'est pas du tout adapté pour ça. Lorsque je copie/colle une partie de mon texte, le site me rajoute des symboles partout et transforme mes caractères avec accents en un charabia pas possible...

Idem lorsque je veux importer quelque chose de mes fichiers Word.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Aïe! Pourtant moi ça ne me le fait pas. J'utilise Open Office. Si tu veux éviter tout erreur de conversion, passe par le bloc notes avant de passer sur word ou Scribay. Effet magique.
Image de profil de Pendrifter
Pendrifter
Oh, merci pour cette intervention salvatrice ! Tout est rentré dans l'ordre. Ça reste un brin contraignant sachant que je dois refaire la mise en forme, mais ça ira pour cette fois. Je peux enfin structurer le schmilblick ! Merci !
Image de profil de Pendrifter
Pendrifter
J'ai l'impression que je ne peux pas remanier la structure de l'œuvre déjà commencée, à savoir : faire d'une partie un chapitre, et des chapitres des parties (cf. la réponse de Gobbolino). Est-ce que c'est moi qui suis nul, ou est-ce que je dois en fait commencer une nouvelle œuvre pour restructurer et copier/coller ce que j'ai déjà fait dans l'œuvre actuelle ?

J'ai déjà mal au crâne. Je paye la tournée de Doliprane ! xD
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Pour la manipulation suivante, je te conseille d'avoir

1) une version sauvegardée de ton texte à portée de main.
2) corrigé toutes tes annotations, qui risquent de ne pas y survivre.
3) d'avoir au minimum deux onglets d'ouverts sur ta structure pour voir où tu en es.

Tu vas donc dans la structure de ton oeuvre. tu ouvres ton premier chapitre, que tu veux diviser. Tu sélectionnes la partie qui part dans le nouveau chapitre. Tu coupes.
Tu crées (de préférence dans l'onglet d'à côté) un nouveau chapitre. Tu y colles ton texte. Tu vas cliquer sur "Structure" en haut à droite", "Modifier la structure", et tu fais remonter ton petit chapitre qui par défaut est à la fin de l'oeuvre, juste en dessous de celui que tu as amputé.

C'est bien ça que tu cherches à faire, hein ?
Image de profil de Pendrifter
Pendrifter
Oui, c'est bien ça que je cherche à faire, si restructurer une œuvre déjà existante n'est pas possible.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
C'est possible. Et tu peux faire ça sur le profil de ton oeuvre, et ta vie serait plus simple si tu ne parlais pas à une gourde qui a appelé un chat un chien.

Point de vocabulaire Scribayen pour être sûre qu'on est tous à la même page :

Dans une oeuvre, ton unité de base est le chapitre. Plusieurs chapitre peuvent être cumulés en Parties, et une association d'une ou plusieurs parties est une Oeuvre.

Icelle gourde, (moi) a appelé "partie" des partitions de chapitres, qui sont en fait des chapitre supplémentaires que tu insères dans ton oeuvre via l'outil de structure afin de couper tes chapitres.

Désolée pour la complexification involontaire.
Image de profil de GauzHramm
GauzHramm
Je suis d'accord avec Gobbolino ; les chapitres plus courts auront plus de chances d'être lus, mais un chapitre représente une unité dans une histoire. Si tu veux essayer de respecter un peu de ces deux idées là, tu peux scinder tes chapitres, mais en publier les différentes parties simultanément. Comme ça, ceux qui préfèrent les chapitres courts s'en tiendront aux premiers et avanceront plus lentement, et ceux qui aiment bien les chapitres longs auront la possibilité de lire toutes les parties d'un seul coup. Et comme tu écris le chapitre d'un seul tenant, l'unité serait respectée (même si le problème serait de trouver à quel moment les couper). Personnellement, j'essaie de faire en sorte que mes chapitres aient à peu près les mêmes longueurs (entre 10 et 15 pages), mais après, leur taille dépend de ce que tu as à dire dedans (après il faut juste les retravailler un peu pour les équilibrer). Tu peux essayer de les maintenir dans un ordre de grandeur pas trop étroit, sans pour autant avoir exactement la même durée ou la même longueur. (Je sais pas si ça aide bien ce que je dis là ><')
Image de profil de Pendrifter
Pendrifter
Je te rassure ! C'est clair comme de l'eau de roche ! ;)

Cette histoire de parties me donne une impression de "Je le fais pour gagner des petits cœurs." mais, d'un autre côté, je peux comprendre que la longueur de certains textes puisse rebuter le lecteur. D'autant plus qu'il n'est pas là uniquement pour s'imprégner d'un univers, mais aussi pour décortiquer et corriger le récit qu'on lui propose.

Je vais y songer très sérieusement.

Je crois que quelque part, ça me frustre aussi de devoir taper 10.000 mots avant d'avoir un retour. Ça fait beaucoup, surtout si c'est pour constater qu'il y a un souci dans le scénario et qu'il faut reprendre du début.

Merci ! =)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Effectivement, tout à fait d'accord, d'ailleurs, petite anecdote sur le découpage de chapitre. Au début des vacances, je relisais une personne et lui faisais part de mon désarroi car il manquait, à mon sens une explication dans son chapitre... Alors qu'en fait, je n'avais lu que la première partie, et l'explication m'attentait gentiment dans la partie 2.

Moralité : indique clairement quand tu coupes tes chapitres, mais même comme ça tes lecteurs ne seront pas forcément toujours très malins XD.
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Je te rassure, ce n'est pas tant une question de cumuler des petits coeurs que de rendre la lecture confortable pour ton lecteur. Quand tu lis un texte avec attention, tu prends du temps. Encore plus si tu annotes. Encore plus si tu annotes ET commente pour faire un retour à la fin.

En général, un texte de 2 minutes annoncées sur Scribay peut me prendre jusqu'à 15 minutes en lecture et annotations, entre l'orthographe (je vérifie, avant de corriger), la chasse aux répétitions, la proposition d'alternatives, etc etc. Et ma fâcheuse manie de tout passer au crible. "Mwwiiii cette structure de phrase revient souvent dans ta rédaction, quand même", "Je ne suis pas d'accord avec l'usage de ce participe présent, sa sonorité n'est pas idéale ici". (authentique).

Tout cela pour dire que souvent, quand je vois que le texte à relire fait plus de sept minutes, je soupire intérieurement car il y a de fortes chances que je sois obligée de découper son annotation en plusieurs fois, de partir, d'y revenir, ce qui me complique formidablement la tâche. (Encore une fois, cela dit, ceci est mon avis personnel, hein).

Et tu verras que l'ambiance du site n'est pas vraiment à la course au petit coeur.
Image de profil de GauzHramm
GauzHramm
Je sais pas si on peut dire qu'adapter un chapitre à son public soit courir après les cœurs XD Mais bon, si malgré tout certains interprètent les efforts des autres comme une volonté d'avoir plus de cœurs que son voisin, je plains leur triste vie XD Mais j'ai pas non plus l'impression que ce soit l'ambiance du site.
C'est vrai que ça pourrait être utile de mettre une sorte d' "avertissement" en tout début de chapitre où tu expliques qu'il est découpé en plusieurs parties pour éviter qu'il ne soit trop long. Comme ça, si c'est annoncé en premier lieu, peu de gens passeront à coté de l'info, et prendront ce fait en compte X)
Quand tu parles de soucis de scénario, plus le texte est long, plus ces soucis seront visibles je pense. C'est comme tout, plus t'en fais, plus t'as de chances de faire une erreur. Mais c'est sûr que c'est plus ennuyeux de retaper un chapitre de 15 pages qu'un qui n'en fait que 4 XD Après, je ne pense pas que le fait de passer à des chapitres plus courts ait une grosse incidence sur la visibilité d'une erreur de scénario ou de cohérence, parce qu'il y aura toujours quelqu'un (je pense) pour la voir quand même. Donc c'est à toi de voir ce que tu préfères, et surtout, à toi de juger ce qui te semble être le plus spontané et confortable en terme d'écriture et de longueur de chapitre. (Parce que je pense que le ressenti par rapport à sa propre œuvre, devrait rester une des priorités d'un auteur.)
Image de profil de Pendrifter
Pendrifter
Toi qui a eu le courage de lire mon pavé qui fait office de premier chapitre, qu'en as-tu pensé ? Est-ce que je devrais le découper, ainsi que les suivants ?
Image de profil de GauzHramm
GauzHramm
Ça ne m'a pas gênée, comme les actions se suivaient, et se déroulaient toutes dans le même décor. Après si tu veux le découper c'est possible. Entre la période où il arrive au phare, celle où il y a la description avec les premiers signes de la confrontation à venir, et celle avec l'action à proprement parler, il devrait y avoir moyen de faire trois parties plus ou moins équivalentes.
Ce qui est sûr, c'est que le fait de le découper le rendra plus accessible, autant au niveau de la lecture que de l'annotation. A mon avis, retravailler un peu les fins des différentes parties devrait suffire pour avoir des transitions soignées, sans desservir l'aspect global du chapitre.
Image de profil de A.L. Jackson
A.L. Jackson
Eh bien, je te dirais de garder tout au long le même nombre de mots, 2500 étant très bien. Ça permettra aux lecteurs de ne pas être trop surpris d'avoir un chapitre de 5 minutes puis, d'un coup, un autre de 18 minutes, tu vois ? XD
Puis, même si tu écris comme ça vient, je te dirais de séparer ensuite ton super long chapitre en plusieurs plus courts pour toucher un peu plus de public, comme je fais avec mon roman, ici.

Et puis, je ne sais pas si c'est possible d'effacer les versions, LOL. :-) Mais je pense qu'elles sont surtout utiles pour voir l'évolution de ton travail.
Image de profil de Pendrifter
Pendrifter
En fait, j'ai tendance à écrire des chapitres qui font entre 10.000 et 12.000 mots ! Ça doit correspondre à une quinzaine de pages sous Word, grosso modo.

Ce qui est certain, c'est qu'à la lumière de vos réponses, mes textes sont déjà largement trop longs par rapport à la moyenne. Il faut que je reconsidère cette histoire de parties qui forment les chapitres, sans quoi je risque de rebuter les éventuels lecteurs qui passeraient pas là.

Merci pour vos réponses très développées, et pour le temps que vous consacrez à mes questions existentielles ! ;)
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
Hello Pendrifter.

La question de la longueur des chapitre revient souvent sur Scribay. Chacun a sa sauce un peu particulière, et navigue, en général entre deux lignes directrices :

- un chapitre correspond à une unité dans ton livre.
- Faut quand même pas pousser mémé dans les orties, c'est vachement plus dur de relire et annoter un texte de 26 minutes de lecture qu'un texte de cinq. Donc si je veux avoir des relecteurs....

A partir de là, chacun se fait sa petite sauce dans son coin. Par exemple, Chuck Mac Cracker coupe ses chapitres en parties, et chaque partie est un chapitre Scribay (tu suis ? Parce que moi, je m'embrouille, donc je te taggue comme ça tu peux directement cliquer dessus et aller voir ses textes).
D'autres découpent directement leurs textes en chapitres de cinq à sept minutes de lecture, voire un peu plus.
Certains y vont un peu à la one again, et chaque publication correspond grosso modo à une unité, qu'elle soit d'action, de description ou de temps, ce qui fait que certains chapitres font 1 minutes, d'autres 12, mais c'est pas grave, tant que c'est cohérent. (ça c'est moi, en gros, sauf que je suis un poil psychorigide sur la taille de mes parties).

Je pense sincèrement qu'il est important que tu trouves le rythme qui te convient. Des publications plus courtes seront plus rapprochées, et avoir des retours plus rapidement, mais cela peut empêcher d'apprécier, sur le long terme, l'unité de ton chapitre.

Une publication plus longue aura peut-être moins de retours, mais permettra à ceux qui feront la démarche de te lire d'avoir la vue d'ensemble que tu avais prévu au départ.

En tant que relectrice, personnellement, je préfère quand les textes que j'annotes sont courts, mais c'est un point de vue tout à fait personnel lié à mon statut de pinailleuse de service. Comme j'annote beaucoup, les temps de lecture sont démultipliés.
Image de profil de Pendrifter
Pendrifter
T'as vu ça, Chuck Mac Cracker ? Ta réputation te précède !

(Au secours ! Il y a pas mal de choses intéressantes à lire. Quand est-ce que je vais encore trouver le temps d'écrire, moi ?)
Image de profil de Chuck Mac Cracker
Chuck Mac Cracker
Lol. Ce n'est pas la première fois que j'entends parler de ma "réputation" ou encore lorsqu'un nouveau lecteur arrive sur Cracker Hall, j'ai eu droit aussi à" je découvre enfin le fameux Cracker Hall !", comme si c'était un incontournable du site ! Alors que je dois avoir 7 à 8 lecteurs qui ont tout lu jusqu'à présent ( je ne compte pas les lecteurs silencieux ). C'est drôle car j'en fait peu la promotion moi-même. je laisse les lecteurs découvrir s'ils le souhaitent.

les lecteurs satisfaits me font bonne publicité, c'est vrai et je les en remercie une fois de plus.

Pour le découpage des chapitres, ma façon de faire fonctionne bien. Je publie les chapitre en intégralité à chaque fois, mais en plusieurs parties (s'ils sont longs). ça permet de lire en entier ou en plusieurs fois, chaque lecteur lit à son rythme :)
Image de profil de Harimax
Harimax
Je partage.
J’ai lu du début à la fin « Le monde qui nous entoure » Ysabel Floake et « Le Secret de Cracker Hall » @Chuck Mac Cracker @. Ce sont des romans longs qui ont le défaut d’être publiés par épisodes sur une longue période. Je les ai lus pour le plaisir. Le problème consiste pour moi à mémoriser les événements, et j’ai dû à plusieurs reprises faire des retours en arrière pour me reconnecter. Je dois avouer que les longs chapitres dotés de titres peu précis ne facilitent pas les retours en arrière. Tout ceci ne condamne pas les méthodes utilisées par les auteurs, mais les modalités de lecture par épisode. Si on attend que l’ouvrage soit publié en entier, le problème ne se pose plus, mais l’ouvrage sort de l’actualité Scribay.
Personnellement, j’utilise la méthode des scénarios (John Truby par exemple), ce qui donne des chapitres courts auxquels on peut donner des titres explicites. Je ne préconise pas la méthode, mais les chapitres courts autant que possible, avec des titres explicites.
Bon, je peux aussi donner mon avis.
0