Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Navezof

Mesurer l'intensité lumineuse pour en déduire une heure

par Navezof  il y a 1 an

Bonjour à tous,

Dans mon oeuvre en cours, les protagonistes sont piégés dans une grotte gigantesque. Au plafond de cette grotte, des pierres luminescentes s'allument le temps d'une journée puis s'eteignent pendant la nuit.

N'ayant pas de soleil pour mesurer le temps qui passe, j'ai pensé utilisé l'intensité lumineuse de ces pierres luminescente pour determiner l'heure. Est ce une donnée viable ? (sachant que les pierres brillent toujours de la même manière et pendant la même durée)

Est ce qu'un physicien ou autre pourrait me conseiller là dessus ?

Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Avec les précisions apportées dans d'autres commentaires, oui je pense que tes protagonistes peuvent s'appuyer sur l'intensité lumineuse, et sans luxmètre.

En effet, dans une grotte, il sera possible de "mesurer" cette intensité car la lumière éclairera différemment la roche, produira des ombres plus ou moins marquées. Imaginons une profonde anfractuosité, ils pourraient mesurer l'intensité lumineuse en évaluant à quelle profondeur ils peuvent voir. Ou alors, en disposant d'éléments visuels (piquets, pierre) à distance régulière et en se plaçant toujours au même endroit de référence, ils pourront déterminer la luminosité en comptant le nombre de piquet qu'ils arrivent à voir.

S'ils sont mobiles dans cette grotte, ce sera plus difficile car l'intensité de la lumière variera aussi en fonction de l'endroit où ils sont, et pas seulement de l'heure. Si tu penses que c'est relativement homogène dans toute la grotte, ils peuvent compter le nombre de pas à faire pour ne plus apercevoir leur collègue à cause de l'obscurité. Pas pratique cependant et potentiellement dangereux :)

Je pense que pour simplifier, ils peuvent s'appuyer sur 3 évènements détectables : la lumière revient, la lumière se met à baisser, la lumière disparait. Je pense que c'est suffisant pour avoir une notion du temps, l'horloge biologique humaine prend vite le relai ensuite.
Image de profil de Dennis Wuornos Rader
Dennis Wuornos Rader
Bonjour, le fait que tes pierres brillent toujours de la même manière est un peu bloquant. Si tu pouvais déterminer un cycle (début d'activité, apogée, fin) ça serait plus facile... tu pourrais te servir d'un super thermomètre pour définir une durée ... la montée en température, le matin, midi serait alors le pic de puissance lumineuse, le pic de température, le soir le déclin de température... autre petit problème
(sachant que les pierres brillent toujours de la même manière et pendant la même durée)... si elles brillent toujours de la même manière, j'y vois une sorte d'ampoule électrique, complètement allumées ou éteintes , et là c'est compliqué pour définir un début une fin, un laps de temps... peut être aussi que tu pourrais faire changer la couleur des pierres au fil de la journée... bonne continuation ;)
Image de profil de Navezof
Navezof
Je me rends compte que je me suis mal exprimé. Par "brillent de la même manière", je voulais dire qu'elle suivait toujours le même cycle.

Avec un début d'activité, apogée et fin, comme tu le dis. Je veux que les personnages puissent determiner une "heure" en se basant sur la luminosité des roches. Par exemple, pouvoir se donner rendez vous à 80 lux après apogée. (d'apres mes recherches, ce serait l'unité qui correspondrait)

Merci pour ta réponse :)
Image de profil de Dennis Wuornos Rader
Dennis Wuornos Rader
..il te faudra un "luxmètre", il y a aussi un tableau qui dit à partir de combien de lux on peut faire quoi..(voir sa main tendue devant soi, suivre un objet à un mètre, lire, écrire...) Si ça peut t'aider, mais là ça colle peut être un peu trop à la réalité actuelle.
Image de profil de Brad Priwin
Brad Priwin
Je suis étudiant en physique donc je me sens forcé de me répondre là-dessus ^^

Déjà supposer que les pierres brillent avec la même intensité et pendant la même durée ça me paraît être une hypothèse... digne d'un problème de physique, donc c'est acceptable.

Alors concrètement l'intensité lumineux mesure le flux lumineux dans une direction donnée. Le flux lumineux, quant à lui, s'exprime comme la puissance lumineuse d'une source, et la puissance s'exprime comme une variation comme une variation de travail et d'énergie par rapport au temps.

Donc normalement, si la direction est mesurée, on peut remonter au flux, du flux on peut remonter à la puissance, et connaissant l'énergie lumineuse, on peut déterminer le temps.

C'est un raisonnement aberrant de simplicité, probablement fallacieux, je me protège en disant que je suis un simple étudiant et que l'électromagnétisme, bien que très important dans le domaine où je souhaite me diriger, n'est pas ma spécialité ^^

J'espère que ça t'aura donné une piste à suivre à tout le moins...
Image de profil de Navezof
Navezof
Merci à toi @Brad Priwin, cela me donne effectivement une piste. Et puis, même si ce n'est pas à 100% exacte, tant que c'est vraisemblable, ça me va :D
0