Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de CharleneKobel

Fiches personnages

par CharleneKobel  il y a 2 ans

Bonsoir !

Je vais faire ma petite curieuse. Est-ce que vous faites TOUJOURS des fiches de personnages détaillés quand vous créez une nouvelle histoire ? Ou est-ce que vous notez en bref l'âge, l'origine etc ?

Image de profil de Romane de Joriis
Romane de Joriis
au début de mon projet, je me suis dit sur que c'était une bonne idée, car le fait d'écrire une nouvelle impliquait une poignée de personnages. Mais je me suis rendue compte que les personnages venaient à mesure que l'histoire qui se construisait, car ils apparaissent en raison de leur lien avec le perso principal.
mais le pire, c'est que j'ai des fiches types dans mes fichiers (que j'ai pris la peine de les créer donc) mais dont je n'ai pas touché pour le moment (j'ai pour perso masculin / féminin / personne magique / animal)
Je pense les faire à la fin, quand j'aurais tous les persos qui se seront dévoilés
Image de profil de Maioral
Maioral
J'en fais rarement, pour ne pas dire jamais. Je note quelque part en deux lignes très brèves les caractéristiques principales des personnages mais surtout les détails vraiment "importants" que je pourrais amener ici ou là (âge de personnage, nom de famille...) mais j'avoue qu'en général, la plupart des gros traits de caractères restent ancrés en tête.
Par contre, j'ai fait un bestiaire pour mes créatures qui peuvent sortir de l'ordinaire... je ne les utilises pas mais je les garde sous le coude "au cas où" et pour d'éventuelles suites, histoire d'avoir un monde bien "défini" dans ma tête :)
Image de profil de SaltyKimchi
SaltyKimchi
Toujours, non. Mais ça m'arrive. Parfois même une fois l'histoire terminée et les personnages bien définis, je me crée une petite fiche pour la relecture, pour éviter les incohérences.
Image de profil de Témise
Témise
Bonjour, je les fais au fur et à mesure. Au sens où j'ai généralement une idée globale du personnage quand il me vient (généralement plutôt son histoire ou son caractère). Je le note. Quand son physique vient, je le rajoute... À l'arrivée j'ai souvent trois pages par personnage minimum. Mais je ne "force" jamais un personnage (pas de "bon maintenant je fais la fiche de tel personnage de A à Z quitte à y passer trois heures sans relever le nez").

Idem pour mes fiches de peuples d'ailleurs.
Image de profil de Lanam
Lanam
Je n'ai plus le temps d'en faire, avec 200 personnages environ, il aurait fallut que je m'y prenne dès le début !
Image de profil de philippemoi
philippemoi
Mais vouv ne vous y perdez pas: tout en tete ou alors à relire pour rechercher certains personnages?
Image de profil de Chanel Lackaday
Chanel Lackaday
Bonsoir! Pour ma part, cela dépend. Parfois, je ne fais même pas de fiche personnage, le caractère du personnage me saute au yeux dès le départ. Le reste du temps, il se peut que j'ai une très brève idée du personnage, mais je me débrouille toujours pour lui donner des caractéristiques qui le rendent reconnaissables, surtout s'il s'agit d'un personnage principal. Je suis capable de faire des fiches-personnages de trois lignes, comme je peux en faire de trois pages.
Image de profil de Vendarion d'Orépée
Vendarion d'Orépée
ça m'arrive d'en faire, lorsque j'ai beaucoup de personnages et que j'ai peur de ne pas m'y retrouver (l'équipage d'un sous-marin par exemple), les informations sont alors très réduites:
nom (surnom éventuel), fonction, personnalité (en 2 adjectifs maxi), physique (un ou deux traits remarquables).

Lorsque le personnage est plus important, je lui fais une fiche détaillée avec ses motivations, son origine, ses projets, et je détaille sa psychologie s'il y a lieu.

En préparant les "schémas narratifs" pour mon atelier d'écriture (en particulier le schéma actantiel), je me suis rendu compte que l'information essentielle était rarement reprise sur les fiches de personnages, cette information est évidemment le "rôle" du personnage par rapport au héros (adjuvant, adversaire, commanditaire ou bénéficiaire de la quête).

J'ai donc établi une classification pour mes personnages en 7 catégories (plus le héros lui même), trois "alliés", trois "adversaires" et un renégat dont on ne découvre les vraies motivations qu'à la fin de l'histoire (le professeur Rogue d'Harry Potter est un bon exemple).

Les 6 autres catégories s'opposent deux par deux:

Le Mentor contre le "méchant ultime"
Le Mentor a encouragé le héros à partir en aventure, il l'a spécifiquement mis en garde contre le méchant ultime.

Le Miroir contre le rival
Le Miroir est un ami du héros, mais il est son inverse dans certaines caractéristiques morale ou sociales. Sancho Pansa par rapport à Don Quichotte (pauvre mais doté d'un "bon sens paysan" alors que le héros est de statut élevé et totalement dépourvu de bon sens). Le "rival" fait la même chose que le héros, mais pour le camp adverse.

Le Loyal contre le corrompu
Aucun des deux n'est "ami" ou "ennemi" du héros, mais tous les deux agissent envers lui selon leur rôle (Faramir opposé à Gollum dans le SDA)

L'ajout de ces rôles permet de voir immédiatement s'il "manque un personnage" pour faire un récit intéressant.
Image de profil de Lisa Giraud Taylor
Lisa Giraud Taylor
Bonjour,
Pas à chaque fois. Il m'arrive que le personnage soit suffisamment étayé dans ma tête pour m'éviter la fiche.
En fait, je n'en fais quasiment jamais. Je jette quelques notes sur mon carnet, le nom, prénom, âge approximatif et quelques détails de vie... Sinon, le contexte du roman fait que le personnage se crée lui-même son histoire et réagit (interagit) avec les autres personnages.
La seule fois que je l'ai fait, c'était pour poser les bases des Aventures de la Smala car il fallait bien les définir les uns par rapport aux autres (comme un arbre généalogique !)

pour info... http://lisagiraudtaylor.blogspot.com/2013/03/suite-des-aventures-de-la-smala-2013.html
Image de profil de TheoBald
TheoBald
Je fais tout de tête ! Pas de quoi en être fier cependant. J'ai tendance à me sentir prisonnier quand je note tout à l'avance et du coup ça freine mon inspiration. Bon par contre je cache pas que dès fois je suis obligé de revenir dans le récit pour corriger certaines choses qui collent plus quand je change des traits de caractère du personnage.
Image de profil de Krysten
Krysten
Je n'en faisais jamais avant, puis j'ai écrit (et j'écris encore), une histoire qui se déroule sur plusieurs années, donc pour voir l'évolution du personnage, ses caractéristiques physiques qui évoluent, c'est quand même bien pratique. Puis plus tu as de perso, plus tu t'y retrouve. (surtout si t'écris plusieurs histoires en même temps).
Je trouve que ça permet de clarifier certains points, de bien poser les bases de ton personnage :)
Image de profil de GoM
GoM
Je fais beaucoup de notes en vue d'avoir une fiche de personnage. Généralement j'ai une image mentale plutôt détaillée du personnage, vu que souvent je veux les dessiner.
Donc si je me suis fixé un personnage en tête il y reste.
Cependant certains détails - âge, taille, poids, longueurs de cheveux, sont précisés dans mes notes.
Je fais énormément de notes sur le background de chaque personnage, d'où il vient, ce qu'il a vécu. J'écris aussi son caractère et ses types de réactions, pour éviter des dialogues trop brouillons et les réactions ne collant pas aux personnages. Mes personnages ont comme cela une forme d'acting prédéfinie, je peux mieux décrire leur pose, leur mouvement, les réactions sur les visages.
Image de profil de GEO
GEO
Bonjour,
Pour moi, je ne me fixe pas de règles très précises...
Cependnat si le récit est court, que le personnage se dessine bien dans ma tête, alors Je me contente de ne pas faire de fiche.
Pour un récit long, je préfère garder une fiche détaillée pour y consigner un certain nombre de détails et pour éviter les incohérences, ce serait dommage qu'un personnage brun à la troisième page devienne blond vers la moitié du récit (ça semble idiot mais ce genre de détail s'oublie lorsqu'on travaille pendant plusieurs mois sur un projet)
Parfois il m'arrive de rédiger des fiches détaillées pour me débloquer sur une scène complexe, cela me permet parfois de me sortir du syndrome de la page blanche.
D'autres fois, je rédige une fiche détaillée pour le plaisir, un vrai roman de la vie d'une personnage, lorsque je suis en phase de conception du récit.
Voilà ,
A+
GEO
Image de profil de E_Huyssen
E_Huyssen
J'en fais toujours et j'adore ça, c'est satisfaisant et cela permet de mieux connaître son personnage, de le rendre plus réaliste. Et c'est toujours un bon exercice d'écriture.
Image de profil de Rei Kuran
Rei Kuran
Je fais des fiches trés détaillées que pour les RP sur forums. Pour une histoire c'est différent pour moi, car si je fais une fiche trop longue ça va m'handicaper. Souvent je note le nom-prénom-âge-physique-métier. Et après je note surtout des anecdotes de vie et j'étoffe de temps en temps quand ça vient mais mes fiches de "perso" ne sont jamais plus longue d'une 15aine de lignes ^^ (pour mes histoires)
Image de profil de Daegann
Daegann
ta réponse m'intrigue un peu : pourquoi faire une fiche trop longue serait plus handicapante pour un récit que pour un jdr ?
Je veux dire, dans les deux cas le but est de te permettre de coller au personnage, non ? C'est le fait que pour le jdr tu n'as qu'un perso (le tiens) alors que pour l'histoire il faudrait le faire pour plusieurs personnage ou il y a une autre raison ?
Image de profil de Rei Kuran
Rei Kuran
Bah en soi, j'ai pas dit que c'était pareil pour tout le monde hein. C'est surtout pour moi que ça m'handicape, et je sais toujours pas pourquoi. Peut-être car trop de détails me donne l'impression que je dois tout mettre dans mon histoire. Et je préfère découvrir mes personnages au fur et à mesure, sans forcément avoir toute sa fiche, même si au final ça me fais une assez grosse fiche ^^
Image de profil de Daegann
Daegann
bien sûr, c'est différent pour chacun mais j'étais simplement curieux de cette différence de traitement, car finalement qand tu fais une fiche de jdr tu va pas non plus chercher à tout coller dans le rôleplay...

Je dis a aussi parce que j'ai toujours un peu tendance à écrire mes histoires comme des scénario de jdr où je serais à la fois le MJ et que je jouerais tous les PJ... ^^;
Image de profil de Rei Kuran
Rei Kuran
Oui sauf que moi le type de fiche dont je parle (les longues) c'est pas celles de JDR mais celles de RP sur forums qui sont sensiblement différentes au sens ou tout doit coller, et il faut que ça soit très détaillé. ^^
Image de profil de Daegann
Daegann
Honnêtement, il n'y a pas forcément grande différence, sauf quand on est obligé d'écrire 5 pages de background pour avoir le droit de participer au forum, oui.

Bon après, pour du jdr sur table, c'est souvent un peu plus libre c'est vrai et donc pas toujours aussi détaillé, mais c'est aussi possible (ce que je fais souvent) de détailler et tout dois quand même coller... ^^
Image de profil de Keir O'Riyerdan
Keir O'Riyerdan
Je n'en faisais jamais. Puis en m'y essayant par curiosité une fois, j'ai découvert des trucs sur mes propres personnages. C'est fascinant.
Image de profil de Auteur inconnu
Auteur inconnu
Je note uniquement les noms et les adresses, pour m'en souvenir facilement. Sinon j'invente au fur et à mesure du récit.
Image de profil de Fagagie
Fagagie
Alors, moi pour les personnages principaux je fais de grosse, grosse fiche ! Elles font généralement environ 4 pages papiers, pour les personnages secondaires, ça vient seulement aux feelings, quand mes doigts glisses sur le clavier. ^^
Image de profil de Lanam
Lanam
Moi jamais de la vie, tout vient au fil de la plume. Ou alors si, j'adore faire ça une fois l'histoire écrite, une sorte de récapitulatif inutile...
Image de profil de Témise
Témise
Bonjour, alors ici c'est un peu un mélange : mes fiches personnages se complètent au fur et à mesure. Au début ce sont des aides mémoires. Mais récapituler ce que je sais sur lui me fait systématiquement approfondir mes personnages. Je les détaille plus, et les connais donc mieux par la suite. Je les mets mieux en scène. En ce sens, mes fiches personnages sont aussi des tremplins de ma création.
Image de profil de R. F. Castel
R. F. Castel
Le plus gros des détails, je les ai en tête. Je n'ai fait que des mini-fichiers présenté sous forme de carte que j'ai ensuite affiché sur ma page FB.
C'était plus des aides-mémoires sur lesquels je pouvais aller lorgner en cas de doute que des fichiers descriptifs de personnages à proprement-dit.

Les fichiers individuels comportent surtout : Nom. Prénom, Surnom éventuel, Taille, Couleur des yeux et des cheveux, origine, date de naissance et monde d'appartenance. De plus, il y a deux petites rubriques, dont une qui définit vaguement les caractéristiques.

Même mini, un fichier "personnage" peut très souvent se révéler utile.
Image de profil de Xris
Xris
Tout dépend des projets, parfois ils ne sont pas développés et/ou ne nécessitent quasiment aucune réflexion... parfois c'est tout l'inverse.

J'ai justement retrouvé des documents texte sur un disque dur. Un projet de roman avec beauuuucoup de personnages, du coup oui j'avais fait des sortes de "fiches". De la naissance à la "fin" du perso, j'avais tout détaillé et chaque personnage avait droit à 5-10 pages word...

Mais du coup ça m'a blasé parce que j'ai réalisé qu si mes personnages étaient super bien travaillés, c'était pas DU TOUT le cas du scénario ou du type d'histoire. J'avais quasiment rien écrit sur l'intrigue et ça ne m'inspire plus du tout aujourd'hui... Du coup je me retrouve avec des GB de contenu qui ne serviront peut-être jamais. x')
Image de profil de Julien Be
Julien Be
Quels que soient mes personnages, j'associe à chacun trois adjectifs qui dominent leur personalité et/ou apparence. Ensuite, pour les personnages principaux, j'écris la plupart du temps une courte bio que je réutilise principalement dans le récit. Mais pas de fiche détaillée.
Image de profil de FredH
FredH
Salut! Moi, je n'ai fait aucune fiche de personnage. j'appuie mes 2 ou 3 personnages principaux sur des vraies gens et je brode autour. Pour les autres, je me dis qu'ils pourraient ressembler à telle ou telle personne que je connais, ou que j'ai connue, que j'apprécie ou que je déteste, ou représente une catégorie de gens que, du coup, je déteste, en général. je grossis un peu le trait, et ça me détend.
Cependant, j'ai vu que Daegann parle d'interviewer ses personnages, ça me semble super cool comme idée, très intéressant, mais j'aurais bien du mal à mener cette interview. Mais si quelqu'un à l'humeur journaliste veut s'y essayer, mes personnages seront probablement prêts à y répondre, certains d'entre eux, tout du moins.
Image de profil de Abpluma
Abpluma
Pour ma part, les descriptions physiques et mentales ne sont pas très détaillées, j'improvise au fur et à mesure. Par contre, j'aime bien m'attarder sur leurs habitudes morales, éthiques, etc. et leur lier une question (philosophique) à laquelle ils vont devoir répondre tout le long de l'intrigue. Et j'ai aussi une partie réservée à d'éventuelles citations de leurs dialogues pour comprendre de visu leur façon de penser/réfléchir/agir; ainsi que le chapitre de leur apparition.

Finalement, les seuls personnages pour lesquels je m'attarde sur le physique sont ceux un peu hétéroclites ou dont l'apparence est justement importante pour l'intrigue.

D'ailleurs, c'est marrant que ce sujet soit remonté, car j'me suis justement occupé hier d'un document recensant les personnages d'Acatalepsy x)
Image de profil de Raksha M.R
Raksha M.R
Je remplit une fiche détaillé pour mes personnages principaux avant de commencer l'histoire, et ce qui est des personnages secondaires je prends des notes pour ne pas oublier d'éventuelles informations.
Image de profil de Lysandra
Lysandra
Pour les personnages principaux je notes les informations importantes qui risques d'apparaitre à un moment ou un autre dans l'histoire, juste pour ne pas avoir à relire tous mes chapitres pour les retrouver si je les oublies.
Image de profil de Andy Clarbann
Andy Clarbann
J'ai un roman avec fiche, l'autre sans

Par contre mes fiches doivent pas être complètes parce qu'il y a jamais d'âge, encore moins d'origine, de plat préféré ou de signe astrologique

La plupart du temps ça ressemble à un portrait moral, passé/convictions/but, et des éléments de scénario concernant le personnage

J'avais lu une des "interview de personnage" qui circulent sur le site, je crois que je pouvais rien remplir de 90% des pages

Du coup, bon, c'est des fiches du mauvais élève
Image de profil de Chuck Mac Cracker
Chuck Mac Cracker
Je ne fais jamais de fiches de personnages. Et je ne prends aucune note, non plus.

ça a étonné mes lecteurs du Secret de Cracker Hall, mais c'est la stricte vérité.

Rien de mieux que d'écrire à l'instinct pour moi. Voir votre propre histoire vous échapper et vos personnages n'en faire qu'à leur tête, ça n'a pas de prix.

C'est même magique ! :)
Image de profil de Tendris
Tendris
Aucune fiche personnage ; tout ce qui les concerne est dans ma tête :)

Le seul document que j'élabore en parallèle du texte, c'est une chronologie des événements et de la trame.
Image de profil de Sayeed Hememali
Sayeed Hememali
Toujours pour les textes longs, qui en comportent pas mal. Chaque personnage a sa propre personnalité, ses aspirations...

Passer par cette case est utile. Ça permet de garder une certaine cohérence et de vérifier s'il y a évolution de ce dernier (elle peut-être positive comme négative).
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Moi j'en ai commencé après avoir demarré l'écriture. J'avais mon histoire mais des blocages et j'en ai eu besoin pour mettre en ordre mes idées. Ça m'a aidé à mieux cerner les personnages, leurs réactions et tout puisque j'avais ce background.
Image de profil de Daegann
Daegann
Etant rôliste à la base, j'adore la création de personnage et c'est souvent plus pour raconter leurs aventures et les utiliser que j'écris. Je veux dire par là qu'ils sont important et centraux dans ma façon d'aborder l'écriture. Donc oui, j'aime développer mes personnages principaux (les perso secondaire ont un traitement plus léger) et ça passe par la création de fiches...

Après suivant les époque les fiches changes mais par exemple pour Wildcards, j'ai fait ce genre de fiches : https://daegann.deviantart.com/gallery/61685737/WildCards-Fiches

Ainsi que pour certain personnage une "interview" : https://www.scribay.com/text/227371850/interview-wildcards/chapter/139755

Je pense que développer ces personnages principaux aide à les faire vivre et à les rendre cohérent. Ca permet aussi d'ajouter plein de détail et puis, c'est fun tout simplement ^^
Image de profil de Anthère
Anthère
Très bonne idée de faire des interviews de ses personnages ! :o
Je vais en faire à l'avenir, ça me semble hyper utile.
Image de profil de Gigi Fro
Gigi Fro
Oui elle était bonne cette idée d'interview ! Une fiche perso en fun
Image de profil de Daegann
Daegann
Oui et c'est un bon exercice pour se mettre dans la peau du personnage, voir comment il parle et réagit par exemple, en plus d'explorer des aspects auquel on a pas forcément pensé au début mais qui va crédibiliser le perso.
Image de profil de HemlocK
HemlocK
Bonjour,
En ce qui me concerne, les choses se passent généralement en deux temps: mes personnages ne sortent jamais "Ex Nihilo", ils sont en général le fruit de pas mal de ruminations (conscientes où non) et très souvent partent d'une impression visuelle comme un dessin, une illustration ou une photo. Ensuite je commence une feuille pour chacun, ces feuilles récapitulent leurs aspects physique et les composantes de leur personnalité et sont constituées par "couches" de plus en plus détaillées avec leurs habitudes, leurs surnoms et leurs tics...
Par la suite je finis par connaitre suffisamment mes personnages pour repérer presque immédiatement ce qui cloche quand je les mets dans une situation particulière: en gros je me dis "Untel" ne ferait jamais cela ou un autre se comportera immanquablement d'une certaine façon. l'important est de comprendre leur logique interne aussi bien que l'on comprends (ou pense on comprendre) celles de nos parents et amis.
La cohérence est essentielle dans un récit et si tel ou tel personnage agit d'un coup d'une façon inhabituelle, il faut impérativement trouver une justification (qui peut être temporairement cachée) sinon le récit se bloque.
Je fais également des fiches sur les lieux, imaginaires ou non, d'autant plus détaillées lorsque l'action s'y passe longtemps et encore plus si le lieu est imaginaire. Sans allez jusqu'à une représentation quasi-cartographique comme le faisait Umberto Eco ou encore Élisabeth George, j'ai besoin de visualiser les lieux, bref j'estime que la documentation est totalement indispensable. Même si les lieux ou les personnages ne sont pas forcément réalistes (au sens de l’existence dans notre réalité présente) la cohérence doit primer sinon rien ne fonctionne.
Voilà pour ce qui est de ma façon de procéder, après à chacun sa méthode!
Image de profil de GEO
GEO
Bonjour,
Je n'ai à mon actif que deux récits(non publié sur Scribay à ce jour), l'un est une comédie policière, l'autre un roman tout public (Orienté enfants)
Pour le premier, je me suis lancé comme un jeune chien fou, je connaissais mon personnage principal, et j'ai greffé dans le roman plusieurs "secondaires". Au fil du temps, les fiches se sont imposées car rédiger un récit de 60 000 mots, ça prend pas mal de temps... Et comme j'attache beaucoup d'importance à la cohérence d'ensemble, il a fallu noter les caractéristiques des acteurs du récit. De plus c'est une aide importante en cas de choix imposé aux personnage, leur passé, leurs réactions typiques face à telle ou telle situation peuvent débloquer l'inspiration lorsqu'on se retrouve dans une impasse.
Rédiger une fiche, c'est aussi avoir un cadre pour ne rien oublier lorsqu'on crée un personnage (est-ce qu'il est costaud, beau, fou furieux ou modeste...) mais rien n’empêche de faire évoluer le personnage au fil du temps, comme rien n’empêche l'auteur de modifier la trame de son récit.
Pur le second récit, l'histoire de deux personnages secondaires m'a été d'une grande aide pour écrire la fin de l'histoire, sans leur biographie, j’aurai eu beaucoup de mal à venir à en venir à bout.
Donc : Oui aux fiches car c'est un guide utile et souple et oui au changement car l'auteur reste le capitaine du navire.
GEO
Image de profil de LostHarrow
LostHarrow
Personnellement, c'est au fur et à mesure que j'écris que j'arrive à construire mes personnages. Je n'aime pas trop prédéfinir un personnage sur une ficher et essayer de l'introduire dans mon histoire. Je fais tout le temps l'inverse, j'attends que mon histoire puisse l'introduire correctement selon les circonstances.
Image de profil de Lucie Writer
Lucie Writer
Non, je n'en fais que très rarement. La plupart du temps je ne me demande même pas à quoi peuvent ressembler mes personnages physiquement. Je me contente d'imaginer comment ils perçoivent les choses. Mon personnage est là et il perçoit, c'est tout. Je n'ai pas besoin d'en savoir plus sur lui.
Image de profil de AtonSomething
AtonSomething
J'en fais pas. J'ai toujours l'impression que le personnage est si encré dans même tête que la fiche existe dedans. Pas besoin pour moi de l'écrire. (en revanche j'ai rien écris de très longs jusqu'à maintenant, faudrait peut être que je change d'habitude par la suite.)
C'est bizarre d'ailleurs, parce que j'ai commencé à écrire sur des forums rp qui demandes toujours une fiche de perso toujours très rigoureuse (jusqu'avoir parfois des statistique précise)
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
Pour les textes relativement courts, on peut s'en passer, mais sur de plus longs romans, ou quand il y a beaucoup de personnages, ça peut être utile de faire un récapitulatif, les fiches n'ont pas besoin d'être très longues ou complètes, ça peut être un simple listing des caractéristiques ou évènements principaux. ^^ Je fais ça pour les personnages secondaires ;)
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
Je découvre les joies de la rédaction de biographies de personnages. C'est très inspirant, et il n'y a pas la "pression" de la narration quand j'écris pour une fiche, ça doit aider à lâcher les idées plus facilement ^^
Image de profil de Anthère
Anthère
Je suis exactement du même avis, au moins on peut se lâcher et raconter une histoire point par point sans s'embrouiller.
Image de profil de Kae Morrigan
Kae Morrigan
Bonsoir,
J'avoue que ça dépend, certains personnages ont leur fiche quand d'autres ont été créés sans.
C'est tout de même pratique d'en avoir une sous le coude quand on a besoin de bien structurer son personnage ou qu'on ne veut pas se perdre dans sa biographie.
Quand je m'y mets, par contre, je ne fais pas semblant et écris un pavé à chaque fois ! xD Mais ça ne me dérange pas de les relire, surtout quand je constate l'évolution du personnage au fil de l'écriture. :)
Image de profil de Valens
Valens
Personnellement, j'adore faire les fiches personnages, peut-être parce que j'écris pour raconter leur histoire, pas juste une histoire.
Je trouve aussi que c'est vraiment très pratique comme aide-mémoire (par exemple, un de mes personnages est blessé à l'épaule, mais je n'arrive jamais à me souvenir de laquelle ^^")
Certains personnages sont plus détaillés que d'autres, de part leur importance, mais tous le sont, et parfois des personnages qui s’avéraient secondaires prennent de plus en plus d'importance, Vous allez dire : "pas besoin de faire une fiche pour qu'un personnage prennent plus de place dans l'histoire, ça se fait pendant l'écriture." Certes, mais pas que, en tout cas pas pour moi, réfléchir à leur background les développent aussi :)

Certains ici semble trouver que faire une fiche personnage fige le personnage. Je ne comprends pas ce raisonnement en fait (mais bon, chacun son ressenti ^^). Une fiche personnage n'est pas gravée dans la pierre avec votre sang, exhaustive, immuable et éternelle. C'est évident qu'on découvre ses personnages au fil de l'histoire, et rien n'empêche de se rendre compte plus tard que "mince, en fait X adore les pommes, c'est pour ça qu'il réagit de cette façon face à cette situation !" et ce genre de découverte pour survenir tard dans l'écriture !

En bref, j'aime réfléchir aux personnages, à leur passé, leur caractère, et les fiches sont pour moi très pratiques comme pense-bêtes de détails et pour plus facilement me replonger dans la tête des personnages pour mieux appréhender leurs réactions. Aussi, bravo à ceux qui arrivent à tout garder en tête !
Image de profil de CharleneKobel
CharleneKobel
Je suis exactement du même avis que toi. On perd peut-être un peu de temps (Enfin perdre est un bien grand mot), mais au final c'est super bénéfique. Moi ça m'aide à connaître mes personnages. A savoir comment ils vont réagir face à telle ou telle action. Je trouve ça super enrichissant.
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Oui, je pense qu'on gère ça de la même façon à part que je suis un peu plus feignassou pour rédiger la première version :)

Je pense que la vraie plus-value de la fiche, plus que poser les idées sur un personnage, c'est surtout de rester cohérent et de ne pas se contredire. Car un lecteur le détecte immédiatement ("oh mais il est végétarien ? mais au chapitre trois son estomac gargouillait avec l'odeur de poulet rôti !")
Image de profil de Naran02
Naran02
Personnellement, je ne détaille que très peu mes personnages au début car j'aime les découvrir au fil de ma plume ! C'est comme apprendre à les connaître par cœur mais du début à la fin de l'histoire.
Je trouve que la fiche d'identité me bloque assez en matière d'inspiration car je ne peux plus m'offrir de surprises quant au caractère du personnage.
J'espère avoir correctement répondu à la question. ;)
Image de profil de CharleneKobel
CharleneKobel
Merci pour ta réponse :D
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
Alors, moi je ne fais rien du tout, je garde tout en tête, en fait je veux laisser mes personnages devenir ce qu'ils doivent devenir.

J'avais fait des fiches perso pour une fiction audio, résultat : plus rien à voir, en deux épisodes. Déjà car je voulais que la personnalité colle à la voix (je choisis pas la voix de mes acteurs), mais surtout car les choix scénaristiques doivent être en adéquation avec la personnalité de tes personnages.

Du coup, pourquoi coller une identité statique ? Donc nan, même pas d'âge, même pas d'origine, enfin avant.

Je pense tout de même que certains genres comme la fantasy détiennent dans leurs codes l'amour du background des personnages. Du coup, inévitablement, chaque personnage doit être détaillé. Bon je n'aime pas la fantasy. Mais bon j'ai un policier que j'ai scénarisé de A à Z en projet : les personnages, je les ai agrémenté pendant l'écriture de mon scénario (fini, lui). Et du coup, j'ai des notes sur chaque personnage principal. ;)
Image de profil de CharleneKobel
CharleneKobel
Tout garder en tête ? Chapeau. Je n'y arrive pas. En même temps, je suis un peu tête en l'air...
Image de profil de Lucas Dalva
Lucas Dalva
Mes personnages sont des mouvements, pas des rochers... C'est une question de conception des choses, je crois. Je connais leur danse, je connais ce qui les anime, je connais par conséquent ce qu'ils font et ce qu'ils feront...

Je suis aussi très tête en l'air !
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
Le problème, c'est qu'un texte, ce qui se passe dans la tête du lecteur sera plus important que ce qui se passe dans la tienne. Si tes personnages sont "des mouvements", tu vas t'y retrouver, mais pas tes lecteurs. Eux n'ont pas les clés pour tout comprendre, et les ellipses du récit ont des limites.
Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
J'avoue être un peu laxiste sur les fiches personnages. Le compromis que j'ai trouvé : j'en fais une très sommaire pour commencer (nom, prénom, âge, profession, "qui je prendrais comme acteur/actrice si mon roman était porté à l'écran ;)), juste pour fixer l'image dans ma tête.

Ensuite, au fur et à mesure que j'écris, je note tout ce qui le concerne et qui figure dans le récit : passé, tics de langage et gestuels, les choses qu'il aime, les choses qu'il n'aime pas, quel objectif...

Et si je tombe sur un incohérence, souvent avec l'âge ou les jalons temporels de sa biographie, je corrige la fiche et/ou les passages en cause.

Ça me permet de garder une cohérence sans pour autant figer l'évolution d'un personnage au fil de l'écriture. Si je n'avais pas fait ça, il y a des personnages que je n'aurais jamais créé car je les voyais comme secondaire avant qu'ils prennent plus de place dans le récit.
Image de profil de CharleneKobel
CharleneKobel
Je comprends tout à fait. Je faisais la même chose. Puis j'ai eu trop de personnages que je savais plus qui ils étaient etc. Maintenant pour "De l'autre côté de la clairière" que je viens de poster, il s'avère qu'avoir perdu deux jours à créer l'univers ainsi que les fiches personnages c'est hyper bénéfique.
Image de profil de Angeldiary
Angeldiary
Bonsoir ^^
Personnellement j'avais essayé, abandonné ( ce qui me cause de gros soucis quand je me rends compte qu'un personnage à gagner ( ou perdu ) un an en même pas une dizaine de chapitre xD ) puis écrit quelques trucs sur les persos ( résumé rapide d'évènement, date d'anniversaire, chronologie, des prénoms en vrac, etc... ) pour éviter d'oublier. Mais maintenant j'essaye de rédiger des fiches pour un autre tome de la série que j'écris mais je ne sais pas non plus si je vais réussir à les finir xD Voilà voilà j'espère ne pas être trop hors sujet >.<
Image de profil de CharleneKobel
CharleneKobel
Alors, je n'en faisais pas non plus. Mais là, pour celui que j'écrit j'ai tout détaillé les deux héros. Après les personnages secondaires, je sais un peu aussi, mais pas autant.

J'trouve que ça aide pas mal en fait. ça évite justement qu'ils prennent un an en dix chapitres Ahaha.
Image de profil de Angeldiary
Angeldiary
Oui effectivement xD J'ai trop tendance à me reposer sur ma mémoire mais ma mémoire est tout sauf infaillible. Après c'est sûr que c'est mieux pour les personnages principaux vu que c'est eux qui sont le plus mis en avant ^^
Image de profil de CharleneKobel
CharleneKobel
Oui, voilà.

Puis bon, là j'ai trouvé un exemple et c'est complet sans qu'il y en ai pour trois plombes !
Image de profil de Angeldiary
Angeldiary
C'est le plus énervant avec les fiches : passer une heure a les faire xD
Image de profil de CharleneKobel
CharleneKobel
Oui, mais il faut du temps pour écrire une bonne histoire... Il y a les bons côtés et les moins bons.
Image de profil de Angeldiary
Angeldiary
effectivement ^^
0