Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Stéph Loup'tout

Comment construire une bonne intrigue?

par Stéph Loup'tout  il y a 3 ans

Un roman n'est rien sans son intrigue. Il ne serait qu'un contexte, telle une scène de théâtre avec des comédiens-personnages immobiles. Ce qui les met en mouvement et qui fait le spectacle, c'est évidement l'intrigue. Mais comment constuire cette dernière? Sur les sites ou dans les livres d'aide à l'écriture, il y a beaucoup de recettes, de points à éviter et de "modèles" d'intrigues différentes. Comment trouver la sienne et la suivre?

L'intrigue c'est l'histoire et votre cap. Elle contient l'amorce (le début, ou pourquoi votre histoire commence), toutes les péripéties qui découlent de ce début et le dénouement (ou non, s'il s'agit d'une fin ouverte). Bref, une bien drôle de bestiole.

Pour ma part, quand je me sens un peu désemparée devant l'un de mes romans (à force de construire le contexte autour, l'Histoire des lieux et le passé et le caractère des personnages, il est facile de perdre de vue l'intrigue), je tente de la résumer. Le meilleur moyen que j'ai trouvé c'est la résumer en une phrase détaillée. Le contexte n'est que l'habillage de l'intrigue et les personnages ne sont que ses acteurs. Pas besoin donc de traiter le contexte dans votre phrase-intrigue et les personnages ne doivent être réduits qu'à leur strict rôle, si comme moi, vous avez particulièrement besoin de clarté. Par exemple, pour le tome 1 de La Passe-Miroir de Chritelle Dabos (un livre vraiment execptionnel que je vous recommande), on pourrait écrire: "une jeune fille est contrainte au mariage forcé avec un jeune homme qui l'emmène chez lui où complots et manigances règnent". C'est en effet très grossier mais le fond est là et c'est l'intrigue principale. :)

Maintenant, je vous pose la question: comment vous viennent vos intrigues et comment faites-vous pour les construire? Et, une dernière question pour la route, quand pensez-vous que votre intrigue est "bonne"?

Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
Un petit lien qui fait pas de mal :
https://www.youtube.com/watch?v=cBYLho8U4-g
^^ (la partie structure ;) )
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
Pour répondre à ta question... Mes intrigues sont étroitement liées aux personnages. En fait, les deux vont ensemble. Du coup, je ne me pose jamais vraiment de questions : le début, la fin, et la ligne conductrice qui mène de l'un à l'autre sont toujours défini.es dès le départ.
Mes intrigues sont bonnes parce qu'elles me semblent intéressantes. :')
C'était l'avis utile et pertinent ! Ne me remerciez pas ! o/
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Merci pour la vidéo, elle m'a l'air intéressante! :)
Les deux vont en effet ensemble, mais parfois les idées de départ les séparent, on peut avoir une idée de personnage mais pas celle d'une intrigue et on peut avoir une idée d'intrigue avec les "rôles" des personnages mais pas les personnages en eux-mêmes :)
Bonnes parce que intéressantes, hein? XD C'est un peu pareil pour moi :)
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
Personnellement, non, je n'ai pas de personnages sans intrigue ni d'intrigue sans personnages, puisque l'intrigue, c'est l'histoire des personnages. :) Les deux ne peuvent pas être séparés, ça n'aurait pas de sens ^^
Image de profil de Valens
Valens
Je ne suis pas tout à fait d'accord sur le fait que les deux ne peuvent pas être séparés, même si c'est sûr que c'est moins courant, je pense. Pour ma part, j'ai pour l'instant en tête un personnage, avec son physique, son caractère, son background, j'ai quelques grandes lignes de l'univers dans lequel il évolue, mais pas d'intrigues, je n'ai pas d'idées pour me lancer dans un récit le mettant en scène (c'est d'ailleurs assez frustrant comme situation ^^)
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
Je ne dis pas que *c'est* impossible, mais pour moi, ça l'est x) Ça va aussi dépendre de la façon dont on perçoit les personnages ^^"
Image de profil de Valens
Valens
Certes ^^ En tout cas, tant mieux pour toi que cela viennent en pack, c'est vraiment frustrant de pas avoir toutes les cartes x)
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
J'imagine bien ! :') Mais j'ai d'autres sujets de frustration, t'inquiètes xD
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Je confirme les dires de Valens, avoir un personnage mais pas d'intrigue, c'est très frustrant :) On cherche à tout prix à le "caser", et c'est souvent difficile ^^ Alors que quand on a l'intrigue avec les rôles, on peut imbriquer une idée de personnage et modeler cette base d'intrigue ;)
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
Mais ce n'est valable que dans des univers contemporains, non ? Si comme Valens, vous avez un personnage déjà esquissé, avec son background, vous avez forcément aussi l'idée de l'univers, du contexte. Le "caser"... dans une autre histoire ? Il faut donc que ce soit dans le même univers...
Image de profil de Valens
Valens
Si je comprends ce que veut dire Steph, ce n'est pas le caser dans l'univers (ça, je suis d'accord que ça va de pair avec le perso, si on a un guerrier de l'espace, il y a au moins les grandes lignes d'un univers de SF), mais le caser dans une intrigue, l'insérer dans une suite logique de causes-conséquences cohérente. Mon perso, je pourrais le faire aller acheter son pain, mais bon, c'est pas hyper intéressant x)
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Oui, quand je dis "caser", c'est évidement le caser dans un intrigue. Normalement, quand on a une idée de personnage, on a aussi l'univers, sauf cas vraiment particulier où il m'est arrivé d'avoir un personnage mais pas d'univers (plus une idée de caractère ^^). Partir d'un personnage est toujours plus dur car il peut suivre mille chemins différents, et les explorer prend du temps. C'est pour ça que généralement je case ces peros-idées dans une idée d'intrigue plus ancienne. C'est beaucoup plus facile de partir d'une intrigue que d'un personnage pour commencer un récit ;)
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
J'avais mal compris x)
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Pas de soucis, je m'étais sans doute mal exprimée aussi ^^
Image de profil de Valens
Valens
Comment viennent les intrigues ? C'est une question dont la réponse doit assez varier entre individus. Pour ma part, le plus souvent, les personnages me viennent en tête bien avant l'intrigue. Si je prends l'exemple du roman sur lequel je planche, j'ai eu l'idée de la protagoniste principale, et puis seulement en réfléchissant à elle j'ai eu l'intrigue de sa recherche de passé, et puis seulement j'ai pensé à l'insérer dans une intrigue avec plus d'implication que sa petite personne. Pour de courtes nouvelles par contre, l'intrigue arrive avant les personnages. Aucune méthode n'est définitive de toute manière ^^
Pour la construire, je procède un peu de la même manière que @Akuhitsu, j'ai le début, j'ai la fin et quelques grandes scènes et fils rouges, puis en écrivant surviennent de nouvelles scènes, de nouvelles actions, de nouveaux personnages,... Je ne suis pas du genre à écrire un plan. En fait, j'en fait un en même temps que j'écris, pour avoir un résumé de ce que j'ai fait et savoir où j'en suis. L'intrigue se construit parfois d'elle-même !
Quand à savoir si elle est bonne, c'est assez subjectif ^^ Pour ma part, tant que tout roule, même s'il y a parfois des accro, c'est que c'est bon, je suis sur la bonne voie. Maintenant, entre ce que moi je trouve bon et ce que d'autres trouveraient, le fossé est parfois énorme. En plus, l'intrigue à elle seule ne se suffit pas toujours à elle même, le style, les personnages,... beaucoup d'autres facteurs jouent.
Image de profil de Marion H.
Marion H.
Bonsoir,
J'aime bien ta question que je trouve à la fois très évidente, et en même temps pas du tout ;) Evidente parce que si j'y réfléchis, je vois très vite que ce qui construit mon écriture (pardon pour ce mot un poil prétentieux), c'est avant tout le personnage : je le dessine, je l'anime, je le construis, je l'aime, et il finit par vivre dans ma tête! Ensuite seulement il commencera à vivre quelque chose, quelque part, avec quelqu'un d'autre... Et en même temps, un personnage sans intrigue est une coquille vide, un pantin, une ombre chinoise, bref un truc joli et sympa, pas inanimé ! Il faut du souffle pour lui donner du corps... Et là, à part le temps et une espèce d'alchimie un peu improbable, je suis bien incapable d'expliquer comment naît l'intrigue, en admettant d'ailleurs que j'aie créé une intrigue.
Voilà, c'était la fille qui donne un avis qui n'aide pas ;)
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
@Merlora : dans l'exemple que je prends (La Passe-Miroir), l'intrigue en elle-même n'est pas très originale: le thème des mariages forcés a largement été vu et revu dans la fantasy, la romance, l'aventure, le policier, le théâtre, les nouvelles... De même les complots sont monnaies courantes dans la littérature. Mais cette histoire est pourtant l'une des plus originales qu'il m'ait été donné de lire, car le contexte est inédit et les personnages sont haut en couleurs et très loin des stéréotypes traditionnels. Je considère que l'intrigue est une sorte de maquette, comme au dessin, on a un patron plus ou moins commun et grossier, que tout le monde peut trouver et comprendre mais ensuite c'est dans les détails, le style, les idées de mettre tel ou tel angle en lumière ou dans l'ombre qui fait que le dessin devient unique et original. :)
Image de profil de Elska Gatsby ~
Elska Gatsby ~
Personnellement, j'essaye simplement de visualiser quelques grandes scènes que j'aimerais filer dans les prochains chapitres ( sans d'ordre particulier ) et j'adapte au fur et à mesure. Je pense sincèrement que dans bien des cas, ce qui fait l'intrigue est avant tout les personnages et SURTOUT PAS l'inverse. Tout ce que je peux faire est d'aiguiller les chemins qu'ils décident d'emprunter. Après, bien sûr, j'ai toujours besoin de réfléchir aux grandes lignes de l'oeuvre, mais le principe reste le même qu'au départ, je ne fais que visualiser par images ce que j'aimerais intégrer dans l'oeuvre totale ! ; ]
Image de profil de Melvine Xola
Melvine Xola
Pareil pour moi. Surtout que, je trouve qu'une intrigue est bonne quand elle vraiment originale.
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Pourtant les personnages ne sont que les acteurs des actions. :) Si je suis d'accord sur le fait qu'ils sont importants et qu'ils conditionnent l'intrigue (si x veut se venger d'y, et qu'x est une princesse ou un soldat aguerri les ressentis et les péripéties pour atteindre le but ne seront pas du tout les mêmes), je crois que l'action prime tout de même. Après, c'est ma façon de voir les choses. J'ai déjà commencé des histoires uniquement sur une idée précise de personnage et ensuite seulement j'ai commencé à dénouer une intrigue. Visualiser des images et ensuite les relier est une bonne méthode ;)
Image de profil de Melvine Xola
Melvine Xola
Effectivement , connaître le caractère du personnage et l'action qu'il effectue en fonction de l'intrigue.
Image de profil de Valens
Valens
Stéph Loup'tout, quand tu dis que "les personnages ne sont que les acteurs des actions", je ne suis pas tout à fait d'accord. Certes, sans personnage, pas d'action, mais sans action, il peut y avoir des personnages (bon, l'histoire ne risque pas d'être palpitante, mais tu vois ce que je veux dire ^^).
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
C'est vrai :) mais je pars du principe que le simple fait de vivre est une action en soi, donc si un personnage existe, il vit ^^. De même, un personnage est obligé d'effectuer des actions simples, comme se doucher, marcher... sauf cas particulier, bien entendu ;)
0