Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de pascalL

La Dark Fantasy

par pascalL  il y a 5 ans
La dark fantasy, ou fantaisie noire, est un sous-genre de la fantasy qui désigne les œuvres dans lesquelles l'ambiance est très sombre et proche de l'apocalypse.
Le bien laisse place au mal et les héros sont souvent fatigués et abattus par les épreuves qu'ils ont subies. En partant donc d'une mentalité pessimiste, l'auteur nous présente la plupart du temps une œuvre évoluant dans un contexte psychologiquement oppressant pour le lecteur ou les personnages, et peut également délivrer les détails des combats.
Cela leur donne une dimension plus violente et parfois assez proche de l'horreur sans pour autant en faire partie. Cette dimension nouvelle de la fantasy s'éloigne du classique manichéisme, et permet une réflexion sur le bien-fondé des notions de bien et de mal.

Comme lecture de référence:
- Michael Moorcock - Le Cycle d'Elric
- George R. R. Martin - Le Trône de fer
- Glen Cook - Cycle de la Compagnie noire

Comme film de référence:
- Conan le barbare
- Solomon Kane

Image de profil de Eric Kobran
Eric Kobran
La Compagnie Noire est probablement le meilleur exemple de Dark Fantasy. Elric a une portée plus "high fantasy". Le Trône de Fer est plutôt médiéval (le monde est juste réaliste, pas dark).

Mais la Compagnie Noire, là on est dans la fange, c'est du Sergio Leone avec la magie qui crépite et des hordes de soldats justes bons à crever en hurlant.
Image de profil de Le Moine Rouge
Le Moine Rouge
Je compte le lire depuis longtemps. Mais "Le trône de fer", est-il plus réaliste que "dark" à proprement parler ? À vrai dire, côté réalisme, tout y est écrit sans y épargner de détails, la magie y est peu présente, néanmoins le tout donne une dimension pessimiste. À noter qu'il fait partie d'un sous-genre mineur nommé la gritty fantasy, qui place les intrigues politiques bien avant la magie (voire, sans magie du tout), ce qui lui fait respecter au moins un aspect de la dark fantasy : le non-manichéisme hautement présent et se caractérisant vers un penchant oscillant vers le sombre. Néanmoins, bien sûr, après il y a différents classements. Le mien, assez complexe, le mettrait en tout cas dans la dark fantasy...
Pour ce qui est d'Elric, je l'ai parfois vu en Swords and Sorcery... Je n'ai jamais lu, mais ça ne m'a pas bien l'air de coller avec les principes du Multivers (notamment que, lorsqu'il rencontre Corum, il était en train de repousser des machines-insectes qui assaillaient une cité, si je me souviens bien).

(Un livre de gritty qui m'a plu : "Les salauds gentilshommes, tome 1", de Scott Lynch. Très bon suspense, pour un livre de 500 pages.)
Image de profil de Darzel
Darzel
La trilogie de l'Empire brisé, de Mark Lawrence. Un des meilleurs romans de fantasy que j'ai pu lire. Vraiment, vraiment dark.

La saga du Sorceleur d'Andrzej Sapkowski est aussi vraiment excellente (les jeux vidéos aussi :P)

Dans un autre genre, il y a Berserk en manga, qui est exceptionnel.
Image de profil de Miral ‎
Miral ‎
Je ne sais pas si les livres de Sapkowski sont de la dark fantasy. Certes l'univers est sombre et violent, mais il y a une forme d'humour persistant dans toute la série, qui rend le tout un peu plus léger.
Image de profil de Le Moine Rouge
Le Moine Rouge
L'humour, généralement noir, apparaît de plus en plus souvent dans les livres de ce sous-genre, notamment avec Joe Abercombie.
Image de profil de Kae Morrigan
Kae Morrigan
J'ai acheté l'intégrale d'Elric il y a quelques semaines, il faudrait que je m'y mette : je suis encore novice en fantasy et j'aimerais en découvrir les nombreuses facettes, la Dark Fantasy me paraît prometteuse. :)
Cela m'aiderait aussi pour l'écriture : mon genre de prédilection est le fantastique et je fais mes premiers pas en fantasy avec un début d'histoire, "Le Roi Poison", et j'aimerais ne pas échouer. ^^
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Je vais bientôt entamer le cycle d'Elric! *^*
Et le film Solomon Kane est vraiment bien! Mais je ne savais pas qu'il faisait partie de la Dark fantasy. En effet, en y repensant, le personnage et l'histoire possède une "lourdeur" oppressante. Je pense que cela doit donc être pareil pour le film "Le Maître des Sorciers" ou encore "Dracula Untold" que je ne peux vraiment pas classer dans la "simple" fantasy.

Sinon, je ne me souviens pas avoir déjà lu de la dark fantasy. Sauf peut-être Alice aux Pays des Zombies, même s'il se rapproche un peu plus de l'horreur.
En tout cas, je pense qu'il est difficile d'écrire ce genre d'univers. Si l'ambiance est lourde pour les personnages et le lecteur, elle doit l'être encore plus pour l'auteur qui l'élabore!
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Pour exemple, j'ai écrit un court récit de dark fantasy : Toutes vies finissent mortes
(je n'arrive pas à poster avec le lien, dsl)
Image de profil de Stéph Loup'tout
Stéph Loup'tout
Je vais voir ça! ;)
Image de profil de Lily H. Kitling
Lily H. Kitling
J'ai lu une autre définition de la dark fantasy, je vous la partage pour voir ce que vous en pensez :

"=> La Dark fantasy
Le tableau étant centré sur le cinéma, il est normal de ne pas y trouver mention de ce dérivé, extrêmement rare dans le septième art. Mais comme il est un enfant de l'horreur et non un dérivé de l'heroïc fantasy, il ne serait pas de bon ton de l'ignorer.
Au même titre que la SF horrifique, la dark fantasy mêle les codes de la fantasy et de l'horreur, avec la création d'un bestiaire monstrueux et d'une mythologie noire. On pourra citer en film Le Labyrinthe de Pan, histoire d'illustrer ce dont il s'agit. Le genre est toutefois plus fréquent en littérature, et plus encore dans les comics, mangas ou jeux vidéo.
/!\ Le genre est souvent confondu avec la high fantasy évoluant dans un contexte plus sombre ou réaliste que le schéma classique. La dark fantasy insiste sur les aspects de l'horreur, et emploie un grand nombre de ses codes. À comprendre qu'il ne s'agit pas de high fantasy avec quelques éléments horrifiques, mais d'univers où horreur et fantasy s'équivalent. Je ne peux que conseiller la bibliographie de Clark Ashton Smith, pour plus de précision."

(le tableau en question est celui-ci : https://i.stack.imgur.com/lAEV1.png )
Image de profil de Cendres
Cendres
J'adore la Dark Fantasy, surtout à la sauce G.R.R. Martin ^^
Depuis que je l'ai lu, j'ai eu une véritable révélation et je trouve beaucoup de mes nouvelles lectures fades en comparaison...
Je respecte les grands classique comme l'oeuvre de Tolkien, mais je trouve qu'il est beaucoup plus plaisant de lire les histoires de personnages qui ne sont pas manichéens, qui sont un peu comme nous en somme. Dans la vie, tout le monde souffre, et chacun à un part d'ombre.
Image de profil de Le Moine Rouge
Le Moine Rouge
"Le cycle d'Elric" y est deux fois, et certains le rangent dans l'heroic fantasy. D'ailleurs, je suis certain que Conan le barbare ne fait pas partie de la dark fantasy, mais bien de l'heroic fantasy (sous-branche Swords and Sorcery). Par contre, Salomon Kane, je ne connaissais pas...
Image de profil de Thinelle kzr
Thinelle kzr
En fait, la Dark fantasy, ça ressemble beaucoup au cyberpunk, je me trompe ? Bien sûr, si on enlève le côté science-fiction.
Parce que, franchement, je n'ai jamais lus les livres ni vu les films que mis en références. (Ne me tuez pas !!!)
Sinon, en cyberpunk, je n'ai vu presque que des animes japonais, notamment Psycho-Pass que je conseille vivement. Je sais que ce n'est pas le thème mais bon, ta description de la Dark Fantasy m'y fait énormément penser.
Image de profil de Joe Cornellas
Joe Cornellas
Conan le barbare en Dark ? Pour moi c'est de l'Heroic ! Mais quel putain de film ! Il y a toute l'humanité dedans. C'est un de mes films de chevet. Un chef d’œuvre. Et dire que le producteur a voulu le couper dans tous les sens parce que ça ne correspondait pas à ce qu'il voulait...

Elric j'ai vraiment du mal. C'est l'écriture de Moorcock qui m'insupporte. Il écrit comme un pied mais parle de lui-même comme s'il était le maître de la fantasy. Il a un melon hyperboréen ! Qu'est-ce que je me suis fait chier dans ses bouquins... ;-D
Image de profil de pascalL
pascalL
T'es dur!
Conan version 1 (avec Schwarsy) ok, c'est de l'héroïque, mais Conan version 2 (avec Momoa) tourne plus vers la Dark Fantasy.

Concernant Elric, si Moorcock fait moins l'unanimité que Vance, il n'en reste pas moins une grande plume dans son genre.
Image de profil de Guillaume Sauvage
Guillaume Sauvage
Le pitch d'Elric est très bon, ses idées sont très bonnes, ses personnage très intéressants... puis Moorcock exploite le filon il le surexploite, et honnêtement passé les quatre cinq premiers livres "historiques" de la saga ses bouquins me sont tous tombés des mains. Bon il fallait bien qu'il bouffe, voire qu'il fasse du fric, comme K Dick l'a lui même avoué il faut bien faire dans l'alimentaire quand les vaches sont maigres... mais moi je pense comme Joe qu'il se fout du monde.

Et Vance n'est pas exempt d'alimentaire non plus, mais lui a toujours été modeste vis-à-vis de son oeuvre...
Image de profil de Joe Cornellas
Joe Cornellas
Les dernières oeuvres de Vance, en effet, font un peu tache. Je me suis demandé s'il les avait vraiment écrites ou si d'autres l'avaient fait pour lui ;-) Tout son dernier cycle dans les étoiles...
0