Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de ennkhala

Comment diffuser gratuitement son livre auto-édité?

par ennkhala  il y a 3 ans
Vous avez terminé votre livre et connaissez déjà sa date de parution et vous devez réussir à toucher votre cible et à vendre de manière efficace votre livre. Cette diffusion peut être envisagée bien avant la sortie de votre livre, dans un délai raisonnable, pour le faire connaître et ainsi commencer à vous créer une certaine notoriété.

En juin 2009 déjà, l'autoédition dépassait le circuit éditorial traditionnel aux États-Unis.


Ici, seule la diffusion gratuite sera abordée sachant que des outils payants existent aussi –et que l'article est un peu long...Bonne lecture !

Certes, les liens des sites français seront privilégiés, mais n'oubliez pas toute la francophonie :
Suisse, Belgique, Québec, pays francophones d'Afrique et du Maghreb, etc. pour tenter
d'étendre votre diffusion en ligne.

Créer un communiqué de presse gratuit et diffusez-le sur Internet

Le communiqué de presse gratuit sur Internet et auprès des webzines littéraires généralistes ou plus spécifiques de la toile qui touchent la thématique du livre auto-édité. Voir aussi les blog de chroniques livres lus et commentés par les auteurs des blogs

Vous trouverez les conseils gratuits pour écrire un communiqué de presse ici :

http://www.communique-de-presse-gratuit.com/ecrire-un-communique-de-presse

Certains sites Internet comme categorynet.com, businessportal24.com, ou pariscommuniques.com vous proposent gratuitement la diffusion de communiqués de presse qui seront lus par des journalistes. Soignez particulièrement la rédaction de vos communiqués pour susciter leur curiosité et les inciter à visiter votre blog ou site ou, à défaut vous contacter.

Pensez à communiquer l'adresse de votre propre site Internet lors de vos démarches sur les autres sites car chaque lien vers votre site peut vous aider à mieux le référencer sur les moteurs de recherche.

Vous trouverez un exemple de communiqué de presse au format pdf en plus de celui-ci. En cas de besoin, n'hésitez pas à le télécharger.

Diffusion auprès de votre propre réseau

Avec votre famille, vos amis, vos collègues de travail, vos voisins ou vos activités associatives ou sportives, vous disposez d'un réseau plus ou moins étendu … lorsque l'on possède un carnet d'adresse et une notoriété dans le milieu associatif, il existe de multiples possibilités en termes de diffusion.

Les campagnes d'e-mailing

Vous avez également la possibilité de rédiger un e-mail, ni trop long, ni trop court dans lequel vous reprendrez quelques informations clés relatives à votre ouvrage. Envoyez-le à l'ensemble de votre carnet d'adresses.

Un auteur auto-édité peut privilégier un mail humoristique ou original pourra être diffusé de boîte en boîte, ce qui permettra de multiplier sa circulation à partir de votre liste de diffusion initiale. N'oubliez pas d'indiquer l'adresse de votre blog ou votre site ainsi que celle du booktrailer sur cet e-mail.

Diffusion auprès de la presse littéraire

Le communiqué de presse peut aussi être adressé aux journaux littéraires et aux magazines écriture et littérature comme Écrire Magazine, Le Magazine Littéraire, Lire, etc. pour la promotion de votre livre auto-édité avec toutes les précisions qui ne figureront pas sur le communiqué.

Bien sûr, la remise ou l’envoie d'un exemplaire ou deux exemplaires gratuits a de meilleurs chances d'obtenir une chronique si le journaliste a aimé votre livre, mais cette question sera abordée dans la seconde partie payante.

Diffusion à la presse locale, radios locales, voire la presse nationale

Bien sûr, la presse locale peut aussi être un bon tremplin ainsi que les radios locales que vous pouvez contacter avec votre communiqué de presse. Si vous vous débrouillez bien, il est possible qu’un journaliste séduit vous contact demande directement pour un article ou une interview. Voir Isabelle Logar et Natalice
La presse nationale aussi peut être séduite par votre démarche tant que vous restez courtois et disponible, même si elle reste plus difficile à convaincre. C’est pourquoi, privilégier les chroniqueurs littéraires et ceux qui écrivent les rubriques culturelles.
Apprenez à promouvoir votre livre sans oublier l’association saisons d’écriture qui vous a
accompagnée dans votre démarche.

Diffusion dans la presse gratuite locale

Il faut essayer de se faire connaître un peu au-delà. Il y aussi dans les grandes villes, les journaux gratuits distribués à la gare et aux arrêts des transports en commun qui sont souvent friands d'auteurs locaux.
Vous trouverez plus d’info sur le blog de la presse gratuite ici :
http://www.lapressegratuite.com/

Sans oublier les magazines culturels locaux, souvent disponibles dans les gares, musées,
bibliothèques municipales, cinémas, centres socioculturels, mairie central et celles de quartiers pour les grandes villes, etc. Le plus simple est d’aller vous procurer un exemplaire de chaque et de relever les noms des chroniqueurs/euses pour savoir à qui faire parvenir votre communiqué de presse. Mieux cibler votre diffusion améliorera la promotion de votre livre.




Inscription de votre site ou blog dans les moteurs de recherche et annuaires ciblés
pour améliorer votre référencement

Pour éviter d'être « blacklister » (considérer comme des spammeurs) trop rapidement, faites votre référencement progressivement et sans les bombarder avec l'adresse et la présentation de votre site ou blog juste 5 minutes après sa création.

Pour réussir votre référencement sur les moteurs de recherche et les annuaires ciblés, voire généralistes, faites d'abord quelques recherches et évitez de vous précipiter en faisant tout et n'importe quoi. Et surtout, n'oubliez pas de varier la présentation de votre blog ou site et d'utiliser les mots-clés les plus pertinents à chaque nouvelle inscription, c'est préférable pour ne pas être refuser ou confondu avec du spam.

Proscrivez les sites qui proposent une inscription rapide sur 50 sites en même temps, voire plus, ils font souvent parties des « sites blacklistés » par Google, toujours principal moteur de recherche à ce jour, même si Bing poursuit sa conquête de parts du marché.

Vous trouverez des informations sur les annuaires ici :
http://www.etudes-litteraires.com/sites-litteraires/Portails-litteraires/



Constituez un réseau de fans en ligne avec le booktrailer et les réseaux sociaux

Outre les e-mails, servez-vous des autres possibilités offertes par le web. Par exemple, créez une vidéo promotionnelle ou un booktrailer que vous posterez sur les sites dédiés (YouTube, Dailymotion, Rutube, Viméo, etc.).

Un autre bon moyen de faire connaître votre livre du public, c’est d’utiliser les réseaux sociaux : Facebook (via la création d’une page fans consacrée à votre ouvrage par exemple), Twitter, Google+ et autres réseaux sur laquelle peuvent figurer votre book trailer, des visuels de votre livre, etc. A vous de faire preuve d’originalité pour tenter de séduire vos futurs lecteurs/trices et privilégiez les visuels et vidéos de bonne qualité, ce sont les éléments que les prospects et lecteurs de ses sites affectionnent tout particulièrement !

Inclure une liste de diffusion sur votre site ou blog d'auteur

Maintenant, plus que jamais, les auteurs doivent activement promouvoir leurs livres auto-édités.
L’un des moyens rapide et efficace de le faire est en ligne et doit avoir une liste de diffusion sur son blog ou site. Cela, afin de constamment ajouter des noms à cette liste et ainsi se constituer facilement une liste de clients intéressés pour connaître les prochaines sorties de l'auteur, ses prochains titre avec un petit résumé, ses prochaine s séances de dédicaces dans différentes villes avec l'accord de certaines librairies préalablement contactées avec les bons chiffres de vente à ce jour, un communiqué de presse et / ou un article de presse positif sur l'auteur et son livre auto-édité.
Cette liste permet à l’auteur de recueillir les noms et adresses des visiteurs du site en échange de quelque chose comme un e-livre libre, un rapport spécial ou un bulletin d’information régulier par courriel, voire d'être informé d'un petit concours ou de la sortie d'une vidéo. Pour être sûr de ne pas avoir de problèmes futurs avec les lecteurs, précisez avoir le consentement préalable du lecteur ou prospect ainsi avertis.

Cette liste permet à l’auteur de construire une relation privilégiée avec ses lecteurs, au fil du temps et de l'entretien du contact grâce à une newsletter.

La plupart des gens qui visitent un site d’auteur n’achètent pas forcément le livre auto-édité lors de la première visite. Il leur faut du temps pour découvrir et mieux connaître l’auteur afin qu'ils finissent par acheter. En fait, des études ont montré que la plupart des gens ont besoin d’avoir plusieurs contacts avant qu’ils n'achètent le produit ou le service. Et l’auteur doit réussir à instaurer la confiance même si sa notoriété n'est pas encore fortement établie. L’auteur offre à travers son bulletin d'information ou une courte newsletter régulièrement mises à jour une passerelle pour informer ses lecteurs.

Vous trouverez des informations ici : http://www.valeriedemont.ch/6-points-cles-pour-creervotre-newsletter-efficace/
Image de profil de Alexis Garehn
Alexis Garehn
Cela met bien l'accent sur le fait que faire de l'auto-édition, c'est faire un travail de maison d'édition, et notamment la promotion.

Pour l'avoir fait à plusieurs reprises (pas au niveau de ce que tu présentes), ça m'a rapidement fatigué, car je passais plus de temps à gérer tout ça qu'à écrire (enfin, à dessiner plutôt).

J'ai surtout utilisé la vente "en direct" (dont tu ne parles pas) : faire des festivals et des salons afin de vendre son livre physiquement (évidemment ça ne marche pas pour les ebooks !). C'est toujours étonnant de voir combien de salons existent dans tous les bleds de France !
Image de profil de ennkhala
ennkhala
Merci Alexis de ton témoignage, c'est vrai que faire les salons, les marchés, les médiathèques, est un bon créneau pour l'auto-édition. Je trouve dommage que les auto-édités ne se mettent pas ensemble pour vendre leurs livres, plutôt que d'attendre bêtement sur une maison d'édition. Si tu pouvais étayer un peu ton expérience, cela pourrait aider d'autres. C'est vrai que c'est un métier difficile et que face aux nombreuses tâches qu'il requiert, on a souvent tendance à baisser les bras. Cependant il ne faut pas oublier qu'écrire dans le vide est aussi dénué de sens qu'apprendre l’espéranto.
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Merci ennkhala pour toutes ses informations précises. L'édition, la diffusion, le commercial, tout cela m'ennuie profondément. Non seulement j'admire les personnes qui travaillent ce côté-là de l'écriture, mais en plus je leur tire mon chapeau. Mes cartons s'entassent mais sont néanmoins très utiles pour s'asseoir dessus.
Image de profil de ennkhala
ennkhala
Quel dommage Bertrand que des textes tels que les tiens ne soient pas dans les consoles. Au lieu d'avoir de bons livres, l'idiocratie nous livre des Musso, Werber, et autres inepties. C'est vrai que ce côté éditorial est particulièrement énervant, mais il est parfois payant. Et je ne pense pas uniquement en termes financiers, ni égoïstement puisque offrir au peuple de bons écrits, c'est aussi lui offrir le choix d'élever son esprit et son âme.
Image de profil de bertrand môgendre
bertrand môgendre
Ah ! ennkhala, ce que j'aime dans ta réponse, c'est le mot "offrir". Il est tellement beau.
Image de profil de CM LE GUELLAFF
CM LE GUELLAFF
Merci beaucoup ennkhala pour ces précieuses informations.
Image de profil de ennkhala
ennkhala
De rien C.M. il est important de s'entraider en tant qu'auteurs indépendants. Si tu as des questions je suis là.
0