Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Alphonsine

Un exemple de plagiat "réussi" ?

par Alphonsine  il y a 4 ans
Mon titre est un peu trompeur : il désigne plutôt ce que peut devenir le sujet que ce que je présente dans ce premier message.

En fait, je suis en train de travailler universitairement* sur un texte qui se révèle un pur, un énorme plagiat (d'écrivains alors tombés dans le domaine public, dit l'auteur pour se dédouaner). Et en même temps, ça donne un texte qui relève totalement de l'univers, du style de l'écrivain. C'est un énorme paradoxe, que j'essaie ces temps-ci d'étudier d'un point de vue un minimum scientifique.
(Ce mot n'existerait pas. Tant pis :P)

Alors je voulais savoir si le cas vous intéressait. :) Si oui, dès que le boulot est fini, je peux venir vous poster un résumé. Je pense que ça peut être une piste très intéressante de réflexion sur le sujet qui nous intéresse.

Bonne journée à vous !
Image de profil de phillechat
phillechat
Le plagiat c'est la création ! dans le dernier défi sur sound of silence , je plagie tout et... rien !
https://www.scribay.com/text/1306249975/reponse-a--sound-of-silence-
Image de profil de PM34
PM34
Au cas où ça en intéresse certains, voici l'extrait d'une interview de Jean Renoir dans laquelle il dit tout le bien qu'il pense du plagiat : https://youtu.be/umPXj-znWVc
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Ce qu'il appelle "plagiat", c'est plus de l'inspiration que du plagiat ^^
Image de profil de PM34
PM34
Oui, seul le fond est copié, la forme change. Devant un tribunal, ce serait quand même jugé comme contrefaçon (sauf si l'œuvre originale est libre de droit) mais l'auteur a tout de même un travail de réécriture à faire.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Justement, devant un tribunal, le plagiat d'idée n'est pas reconnu. Le seul qui soit considéré comme "contrefaçon", c'est le plagiat de forme ;)
Image de profil de PM34
PM34
Ah oui ? Même pour une histoire qui serait quasiment la même avec une forme différente ?
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Oui.

Prends l'exemple d'un sac. Tout le monde peut créer un sac. Par contre, du Vuitton, c'est du Vuitton, et imiter la forme avec les détails Vuitton, ça, c'est de la contrefaçon.

En littérature, tout le monde peut écrire sur l'histoire d'Ulysse et la Guerre de Troie. Mais l'Iliade et l'Odyssée d'Homère restent uniques, par la forme.
Image de profil de PM34
PM34
D'accord, merci ^^
Image de profil de Rops
Rops
Et donc, que doit-on faire ?

Le travail à votre place ?
Image de profil de Ghost Hildly
Ghost Hildly
Bonjour,

Je n'ai pas compris vos questions [sur ce sujet vieux de 2-4 ans] ? Comme c'est écrit dans la description, la personne travaille sur le plagiat. Le but du sujet est de savoir si on serait intéressé par un résumé de son travail universitaire. Le travail est déjà fait, pourquoi le faire à sa place ?
Image de profil de Le Molosse
Le Molosse
Je suis bien curieuse de voir ce que c'est ^^
Image de profil de Gobbolino
Gobbolino
... Ma première réflexion a été "Je sors le pop corn !". Oui, je suis très intéressée !
Image de profil de Nicolas Raviere
Nicolas Raviere
Cela m'intéresse personnellement parce que j'ai travaillé en tant que concept sur la notion de plagiat via le palimpseste, et pour ce qui est de la perspective diachronique.
Image de profil de Barrett
Barrett
Je ne suis pas certain d'avoir compris ton introduction dans le bon sens: il me semble que tu parles d'un écrivain qui aurait écrit un plagiat (de plusieurs auteurs). Ce serait donc une démarche volontaire de sa part, mais le résultat, lui, serait en fait une oeuvre originale !?

Sans avoir fait de recherches sur ce sujet, je pense qu'on doit pouvoir trouver pas mal d'exemples de ce "paradoxe".

Ce qui me turlupine, moi, c'est plutôt la question de savoir comment éviter le plagiat involontaire: on écrit un texte, et on se rend compte, par après, qu'il a déjà été écrit par un auteur, sinon célèbre,du moins connu, qu'on n'avait pas lu.
Image de profil de Vis9vies
Vis9vies
Il me semble que la loi française juge le plagiat sur l'intention de l'auteur : il faut que l'auteur ait eu l'intention d'utiliser le travail d'un autre. Par contre, le manque d'intention mauvaise doit rester assez difficile à prouver.
Image de profil de CM LE GUELLAFF
CM LE GUELLAFF
Ce sera un plaisir de découvrir ton étude à ce sujet. Naviguer sur l'analyse entre contrefaçon, inspiration, hommage tout en faisant la part de l'intention me semble riche d'enseignements. Au delà de la paraphrase, la reformulation avec son propre imaginaire constituerait aussi un plagiat. Et qu'en est-il d'une idée commune au point de vue original traitée par XXX écrivains ? Qui est le premier ? Celui qui a eu l'idée, celui qui a travaillé le point de vue, celui qui l'a écrit ? Des chartes existent à ce sujet, elles incitent à citer... tout ! Quitte à trucider la création... Demain (aujourd'hui...) des algorithmes seront capables de déterminer que nous sommes tous des plagiaires, cela tuerait-il alors toute envie de "créer" sous peine de procès, de mise au ban ? Bon, je m'arrête là... Le sujet vaut la peine d'être étudié !
Image de profil de Clara Sombrio
Clara Sombrio
Ah oui, je serais curieuse de lire ça. Je suis relativement souvent dans des "histoires parallèles", plutôt pour mon plaisir personnel, je ne les écris pas forcément car l'inspiration y est trop évidente. Je me demande ce que ça pourrait donner si on s'y prend d'une manière "décomplexée". Peut-on dépasser une simple "fan fiction" ?
Image de profil de Jonas
Jonas
Je suis extrêmement curieux de voir ce que cela peut donner. Est-on dans le mimétisme, l'interprétation, est-ce un talent qui s'exprime à travers un autre ou une absence flagrante de talent.
Vraiment impatient de découvrir ton analyse.
A bientôt j'espère !
0