Inscrivez-vous sur Scribay...

...et retrouvez une communauté soudée par l'amour de l'écriture, le partage et l’entraide entre auteurs.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de Eric Kobran

O Jerusalem, de Larry Collins et Dominique Lapierre

par Eric Kobran  il y a 2 ans
Je viens de finir O Jerusalem.

C'est à l'opposé de mes lectures et écritures habituelles : de la réalité, de la simple et triste réalité.

Larry Collins et son équipe ont recueilli près de 2000 témoignages racontant la création de l'Etat d'Israel, du début du siècle jusqu'à la fin de la guerre de Palestine (1949). Il peut ainsi reconstituer tous les évènements, de la moindre anecdote jusqu'aux moments historiques à travers les yeux de divers acteurs, aussi bien les figures historiques comme Ben Gourion ou Abdullah Tell, que les simples villageois et kibboutzims.

C'est, à mon sens, une lecture indispensable pour toute personne prétendant aborder le sujet du conflit israelo-arabe et en comprendre les enjeux. Ce roman de près de 900 pages parle des germes du chaos actuel et futur dans la région et au delà.

Mais cela reste un roman plus qu'un documentaire. L'écriture est très agréable. Si les faits sont réels, si les dialogues sont reportés, la manière de raconter ce drame a tout du romanesque. Les personnages, qui sont des figures historiques, sont de vrais héros de roman. Ils ont une dimension universelle dans leurs actes et leurs quêtes.

Et plus encore, ce qui frappe à la lecture du roman, c'est la dimension épique. La réalité dépasse ici la fiction. Chaque scènette, chaque moment porte l'empreinte de l'Histoire, avec un grand H.

Un élément supplémentaire qui en fait une lecture intéressante : l'auteur est totalement neutre dans sa description de la guerre. Il dévoile les côtés sombres de chaque acteur du conflit. Rien n'est blanc, rien n'est noir, tout est gris.

Image de profil de Jean-Luc Lys
Jean-Luc Lys
J'ai lu tous ? les livres de Dominique Lapierre et Larry Collins : "Paris brûle-t-il ?" sur la libération de paris, "Ou tu porteras mon deuil" sur la vie d'El Cordobes, "Cette nuit la liberté" sur l'indépendance de l'Inde et du Pakistan, et "Oh Jérusalem" dont tu viens de brillamment parler. De Larry Collins seul : "Fortitude" qui parle de l'opération de désinformation menée par les alliés pour faire croire aux Allemands que le débarquement aurait lieu dans le Pas de Calais, et "La Cité de la joie" de Dominique Lapierre qui parle de l'immense léproserie proche de Calcutta. Tous excellents, instructifs, indispensables en fait.
Image de profil de jean-alain Baudry
jean-alain Baudry
D Lapierre a déjà écrit le très fameux "cité de la joie" sur l'Inde qui se rapproche de "j'ai vécu dans la peau d'un intouchable" (je ne me souviens plus du nom de l'auteur) tout aussi "reportage" donc vraisemblable.
Tes réflexions sur ô Jérusalem me tente il faudra que je m'y plonge (Noël m'a apporté une montagne de bouquins)...
merci de ton exposé,
bye, jab.
0