Un étrange voyage...

de Image de profil de Gayane PacquetinGayane Pacquetin

Apprécié par 5 lecteurs
Image de couverture de Un étrange voyage...

En hommage à Prévert....



Les portes sont fermées

Le train va démarrer

Où s'en va-t'il ce train ?

Vers quel modeste destin ?


Plus question de reculer

Les voyageurs sont sauvés

Leur âme est sous clé

Quelle va être leur destinée ?


La route est interminable

Non ! Ce n'est pas une fable

Ils viennent de nulle part

Leur regard est épars


Ils sont réunis

Vont-ils vers l'oubli?

Est-ce un curieux hasard ?

Ont-ils choisi leur départ ?

Ils sont tous en vie,

Ils sont là tous assis...


Et le train roule

Il n'arrête pas de rouler

Et le temps coule

Il n'arrête pas de couler


Les voyageurs sont suspendus

Ils n'existent plus

Pourquoi les regarder ?

Ils ne peuvent plus l'arrêter.


Leur corps reste invisible

Leur pensée imperceptible

Faut-il s'inquiéter ?

Où les abandonner ?


Certains osent murmurer

Pour ne pas sombrer.

L'atmosphère est pesante,

L'air s'est réchauffé.

Les voix bien pensantes

veulent s'exprimer.

Les codes ont changé

L'individu est gommé


Et le train roule

Il n'arrête pas de rouler

Et le temps coule

Il n'arrête pas de couler


Va-t'il s'arrêter ?

Va-t'il se stopper ?

Pourront-ils en sortir ?

C'est ce qu'ils désirent...


Un bien étrange voyage

Ici pas question d'âge

Jeunes ou vieux

Ils sont tous envieux


Train de la survie

Voyage du jour ou de la nuit,

Epoque transitoire

Faut-il y croire ?


Et le train roule

Il n'arrête pas de rouler

Et le temps coule

Il n'arrête pas de couler


Puis le son du sifflet

Se fait tout à coup entendre

Il va surprendre

Les voyageurs sont étonnés...


Et s'ils étaient à quai?

Jamais ils n'ont roulé

Une certaine hallucination

Les a remis en question


Et le train ne roule pas

Il est toujours à l'arrêt

Mais le temps a coulé

Les voyageurs ne rêvent pas


Dans un chaos étourdissant

Tous descendent rapidement

Ils ont voyagé nulle part

sans prendre aucun départ


Mais pour chacun d'eux

va résonner pour toujours

Ce refrain vertueux

qu'ils ont entendu un jour...


Et le train roule

Il n'arrête pas de rouler

Et le temps coule

Il n'arrête pas de couler...



Expérimental
Tous droits réservés
1 chapitre d'une minute
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

Lignes de fuite

Lancé par Alphonsine
Retour de l'atelier d'écriture sur le blog La Bibliothèque d'Alphonsine !

Pour ce nouveau défi, je vous propose une consigne toute simple. Ecrivez à partir de la phrase suivante, signée Félix Vallotton :

« Quant aux voyageurs, nous les abandonnerons, d’ailleurs il ne sont plus nulle part, ils roulent, ils sont suspendus et transitoires. »

La phrase pourra ou non figurer dans le texte fini.

Rendez-vous le 25 mai pour la remise des textes, et quelques jours plus tard pour le commentaire croisé de toutes les participations sur le blog.

En vous souhaitant un agréable voyage !

Commentaires & Discussions

Un étrange voyage...Chapitre7 messages | 2 ans

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0