Relevez des défis littéraires sur Scribay !

L'imagination est un muscle. Inscrivez-vous à Scribay et entraînez-vous en participant aux défis littéraires !

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !

Tous les défis littérairesécrit multiplume 2 sur l'humanité

Florian Pierrel Officiel  vous lance un défi !

Bonjour,

Je vous propose un écrit très sociale, chacun de nous allons écrire un chapitre de cette histoire

Genre exemple :

Chapitre un : moi

Chapitre deux : votre titre de chapitre plus écrit par votre pseudo ( xavier bougamin )

Chapitre trois :un autre titre de chapitre puis écrit par un autre pseudo ( Léo Turmin ) ( faites comme l'exemple de moi ci-dessous )

... Exectera, on doit en aucun cas apparaître deux fois, une fois suffit. Je vous donne mon premier chapitre, vous écrivez la suite, ceci sera conservé et imprimé dans mes dossiers c'est un écrit à plusieurs mains chacun son style;

Juste un truc imposé être cohérent suivre la trame l'intrigue et un chapitre doit faire une page A4 pour une personne donc chapitre plutôt court.

Résumé : Stella a une autre passion la peinture, elle désire peindre l'humanité, elle veut une oeuvre et prouver que l'art soigne le monde, tantot roman sociologique tantot romain expérimental, que va t-elle faire de son oeuvre peinture, d'ou elle prendra des semaines voire des mois à la réaliser ... Un tableau d'une valeur inestimable qu'elle compte montrer au monde entier.

Vous connaissez pas Stella ? pour vous faire une idée regardez l'autre défi ci-dessous peut être vous inspirera t-il ?

http://www.scribay.com/defis/defi/1175682084/ecrire-avec-de-multiples-plumes-sur-l-humanite

Lien de toute l'histoire ici de " Comment peindre l'humanité ?":

https://www.scribay.com/text/2053461657/--defi-multiplume-trois---comment-peindre-l-humanite--

Mais comment peindre les voix ? Ces voix qui l’avaient parfois disputée, parfois attendrit, c'est voix tout partout dans le monde, avec tous ses accents différents, qui tantôt la fit rire et tantôt non ou moins. Comment rendre les sons avec un pinceau ? Alors, elle se dit que peut-être, elle pourrait faire appelle à un orchestre et des chanteurs, des chanteuses, des maestro, peut-être Stromae pour mettre le son en avant, imiter les voix, les impulsions dynamiques, parfois pas trop, calmes et rassurantes de tous ces personnes qu’elles avaient côtoyer au cours de son périple à travers l’univers de la terre.

Oui se dit-elle. C’est ça! Ma peinture doit montrer, mais je veux aussi que l’on l'entende, qu’on les entende, tous les mots et toutes les langues de la Terre, chuchoter par les humains de partout. Comme un grand chœur sous une même paroisse : le Ciel. Stella ne croyait pas en Dieu, mais elle croyait en l’humanité et en l’Homme et à la puissance des voix s’élevant en contemplation devant sa peinture qui regrouperait tout. Les couleurs et les voix se mélangeant, l’apothéose.

Soudain, la sortant de sa mélodie complexe intérieure de son cœur, les sons lui battant les tempes et la mesure, comme sortie de sa transe, elle entendit une voix. Une voix à ajouter à son cortège.

« Stella ? Stella tu es là ? « oui « ah ! C’est moi ! Sylvia ! « Entre répondit encore un peu embrumée par son rêve éveillée.

Sylvia, je suis si contente de te voir! Quel heureux hasard ! Tu es bien cheffe d’orchestre à la philharmonie de Paris ?

oui tout à fait Stella, tu te souviens bien

J’ai un merveilleux projet! Il faut que je t’en parle.....

Dis moi ?

Je voudrais peindre l’humanité ?

L’humanité. Oui, la peindre ? D’accord, mais quelle rapport avec moi ?

Et bien je voudrais aussi l’entendre.

Oh quel beau projet ! Et audacieux. Tu as toujours été tellement audacieuse.

merci. Alors tu ais d’accord ?

Oui, carrément.

Je voudrais invitée Stromae et des chamans à chanter, ceux que j’ai rencontrés en Amazonie. Ça mettrait si bien en avant les couleurs de l’humanité.

Oui. Quel talent !

Merci. Tu pourrais mettre en musique l’orchestre pour imiter comme toutes les voix de l’univers ? Et tous les accents ?

Oui bien sûre. Oh mais j’y pense, tu joue du Saxophone Stella ?

Oh mais oui ! Quelle bonne idée !

Après quelques échanges sympas avec ma copine, je l'ais raccompagnée à sa porte. Au-revoir Sylvia, dirais-je en l’embrassant.

A nouveau seule, je repensa à la voix de mon grand-père, sa voix pleine de grumeaux alors qu’il mourrait d’un cancer des poumons. Je voulait aussi entendre la voix de tous les malades du monde… Mais d’abord, avant de faire porter les voix par les instruments, je dois encore pouvoir peindre l’humanité. Je reprenais le pinceaux, le trempa dans un peu d’eau, juste de l’eau, parce que l’eau, c’est la vie, et je mis mon premier coup sur la toile. Je regardais juste le papier s’humidifie, et boire un peu l’eau, pour ne laisser qu’une petite trace gondolée. J’eus un peu le cœur serré : la toile avait absorbée la vie.

Chapitre 5 écrit par ??? à la suite du chapitre 4 de Lola xoxo

Le genre imposé est Contemporain.
0