Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

L'Arbre

France.

Bonjour, je suis un arbre. Mais pas n'importe quel arbre : je suis un arbre-monde.

Comme mon lointain cousin, Yggdrasil, je porte dans mes branches et dans mes racines divers mondes et univers. Certains ressemblent au vôtre, d'autres non. Passionné de littérature, j'écris sur mes branches, dans un langage facile à comprendre pour tous les êtres de tous les mondes, les meilleures histoires que je trouve dans les mondes que je porte, afin de partager avec tous ce que je trouve de meilleur dans la littérature.

Je partage ici une petite partie des écrits de mes branches, que je traduis en français, pour vous, amis lecteurs. C'est un moyen pour moi de partager avec d'autres mondes que les miens, et peut-être, au passage, d'entretenir en partie mon existence.

Vous pouvez aussi me trouver sur mon blog d'auteur, à cette adresse :

http://lepollen.scheindorf.info/

Où se trouvent peut-être des oeuvres que je n'ai pas posté ici. J'ai été absent de Scribay pendant bien deux ans, alors j'en ai peut-être oublié dans le long et harassant copier/coller de chaque oeuvre.

Je vous souhaite bonne lecture et à bientôt, quelque part sur une branche d'Arbre.

145
œuvres
26
défis réussis
91
"J'aime" reçus

Œuvres

L'Arbre

Ceux qui me connaissent le savent déjà : je suis transhumaniste, antispéciste, et transbiologiste. Mais j'ai ou j'aurai certainement des lecteurs qui ne savent pas ce que c'est, aussi je vais dès maintenant vous en faire une définition succincte. Je rajouterai toutefois que, comme pour n'importe quelle idéologie, les partisans de ces trois mots ne sont pas d'accord sur tout, et n'aurons parfois pas la même définition que moi. Aussi, ce qui suit m'engage moi et seulement ceux qui déclarent être d'accord avec ce que je vais dire.

TRANSHUMANISME

Le transhumanisme est l'espoir que dans un avenir plus ou moins proche, les nouvelles technologies permettront à l'homme de s'affranchir de limites et de souffrances qui ont jusque là accablé l'humanité. Cela passe notamment par l'amélioration de l'organisme humain par la cybernétique ou la bioingénierie. Les limites et souffrances données généralement en exemple sont  l'amélioration des capacités cognitives (par des puces cérébrales par exemple), la suppression des maladies et du vieillissement (par la médecine de pointe), la diminution du temps de travail par l'automatisation des tâches désagréables, ou le téléchargement de l'esprit dans des machines.
Un avenir transhumaniste prendrait en considération d'autres domaines que celui de l'amélioration de l'homme. Ainsi, il est généralemenet favorable aux libertés individuelles (ce qui comprend la liberté de chacun de s'améliorer technologiquement ou non, et de quelle manière), au libre partage de la culture et des connaissances, et se soucie de l'environnement par le développement des énergies renouvelables, du recyclage, de machines non polluantes, et l'utilisation rationnelle des ressources, ce qui comprend un rejet de la consommation de masse et la promotion du partage des biens matériels.

ANTISPECISME

L'antispécisme est la conviction que rien ne rend l'homme fondamentalement supérieur aux autres animaux, et que ces derniers devraient donc être traités à égalité avec l'homme. Cette notion d'égalité est toutefois à tempérer : il n'est bien évidemment pas question de donner le droit de vote aux chiens, puisqu'ils ne sont pas en mesure d'utiliser ce droit. Cette notion d'égalité se pose principalement sur le droit à la vie, à la liberté et au bonheur, et les antispécistes militent pour que ces droits soient accordés aux animaux et respectés. Cela passe principalement par une vive critique de l'élevage agricole, n'accordant aucun confort ni aucune liberté au bétail, vivant enfermé pour produire ou être engraissé puis tué. Critique qui passe par l'adoption d'un mode de vie vegan, entre autre. Cela passe aussi par la critique de l'utilisation d'animaux en laboratoire, des conditions de vie des animaux de cirque ou de compagnie, de la chasse, etc..

TRANSBIOLOGISME

Le transbiologisme est un mouvement idéologique fusionnant le transhumanisme et l'antispécisme. Il considère que, si l'homme a le droit de s'améliorer technologiquement, les animaux ont aussi ce droit, pour parvenir à une égalité avec l'espèce humaine, notamment par l'acquisition de la parole humaine et de ses capacités cognitives. L'idéal transbiologique est un monde où tous les animaux, humains compris, vivraient en frères égaux, et où chacun à droit à la liberté et au bonheur, où plus personne n'aurait à manger autrui pour pouvoir survivre.
0
0
0
2
Défi
L'Arbre

Personne n'est d'accord sur ce que serait un monde parfait. Sur ce point là, tout le monde est d'accord. Mon avis, c'est qu'un monde parfait est un monde dans lequel tout le monde est satisfait du monde dans lequel il vit. Comment obtenir ce monde, si personne n'est d'accord sur ce que serait un monde parfait ?


Un autre point sur lequel personne n'est d'accord, c'est sur comment notre monde fonctionne. Tout le monde est persuadé de savoir comment le monde fonctionne, mais est frustré de ne pas parvenir à convaincre les autres. Pour certains, les juifs contrôlent le monde, pour d'autres ce sont les illuminatis, ou encore ces salauds de riches. L'ennemi à combattre pour que le monde fonctionne mieux est tantôt le communiste, tantôt le capitaliste, parfois l'infidèle.


Mais le point commun de tout ce petit monde, qui se bat sur comment le monde fonctionne, c'est que chacun est persuadé de savoir mieux que l'autre, chacun est persuadé d'être suffisamment intelligent pour comprendre, alors que l'autre, l'idiot, ne comprend rien à rien.


Les Nations Unies reconnaissent l'existence de 197 pays. Cela fait presque 200 régimes politiques différents, chacun ayant son fonctionnement spécifique, sa mentalité qui lui est propre, et ses ambitions qui diffèrent de celles des autres. Et d'autres listes de pays existent, non reconnues par les Nations Unies. On rajoute à cela les influences des lobbys, qui ont chacun leurs intérêts spécifiques qui ne sont pas forcément conciliables, dirigés par des actionnaires qui ne sont pas forcément amis, même dans un même lobby. Celles des populations qui ne suivent pas forcément aveuglément les directives de leurs pays, et qui se subdivisent en une myriades d'opinions, de convictions, de croyances et de sous-cultures. Et encore d'autres influences qui ne me viennent pas à l'esprit, voire dont j'ignore totalement l'existence, et qui existent peut-être. Pour nous maintenir informé de tout cela, on a que les médias, qui même s'ils étaient parfaitement honnêtes et n'avaient pour unique but que celui de nous apprendre la vérité, toute la vérité, et rien que la vérité, ne pourraient pas nous informer de tout ce qui se passe sur la Terre, très loin de là.


Je crois que le véritable signe d'intelligence et d'honnêteté intellectuelle, quand il s'agit de parler de notre monde, n'est pas de chercher à démontrer qu'on sait comment le monde tourne, mais d'admettre qu'on ne sait tout simplement pas. Qu'on a que des bribes éparses et non-objectives.


J'en viens donc à mon monde idéal : ce serait un monde où tout le monde saurait précisément comment le monde fonctionne. Ce n'est pas un monde parfait, mais cela serait mieux que rien.
1
1
0
2
L'Arbre

Voici le manifeste transbiologiste que j'ai écrit. C'est une version provisoire, et elle peut être modifiée. Dites-moi ce que vous en pensez, ce qu'il y a à ajouter, à retirer, à modifier. Donnez votre avis !

   Le monde va être radicalement changé par la technologie. Le monde est déjà radicalement changé par la technologie, en bien comme en mal. On peut dorénavant se parler de partout dans le monde, on guérit la plupart des maladies ; nous avons augmenté radicalement notre espérance de vie et nous l'augmenterons radicalement plus encore à l'avenir ; nous nous augmenterons artificiellement ; mais nous produisons des déchets, provoquons une nouvelle extinction de masse des espèces, et mettons l'avenir de la Vie et de la Civilisation sur Terre en péril.

   Les transbiologistes pensent que, en faisant des recherches méthodiques au sujet de ces changements, nous pourrions favoriser le bon usage de ces technologies, et réduire l'impact néfaste qu'elles pourraient engendrer. A l'inverse, s'opposer à de telles recherches ne ferait qu'empirer les inconvénients de nos technologies actuelles, et augmenter les mauvais usages des technologies futures. En étant ouvert aux technologies et adaptables au changement, nous rendrions les technologies et le changement plus bénéfique pour tous.

   Le transbiologisme prône comme but de la vie la liberté, le bonheur et le savoir. Les transbiologistes prônent le droit moral, pour ceux qui le désirent, de se servir de la technologie pour accroitre leurs capacités et être davantage maîtres de leur propre vie. Les transbiologistes prônent le fait de choisir toujours les solutions qui accordent le plus de libertés, tant sociales que biologiques, et qui conservent au maximum les connaissances cumulées de tous les êtres vivants.

   Les transbiologistes regardent le monde naturel avec compassion. Ils n'y voient que des vies devant s'entretuer pour survivre, passant leur temps à se pourchasser et à être pourchassé, pour finalement mourir de maladie ou de la chasse. Les transbiologistes ne voient pas là un monde qui peut accueillir un véritable bonheur, et sont peinés de voir les animaux enfermés dans la souffrance et la lutte pour la survie.

   Le transbiologisme prône, pour cette raison, la recherche de technologies qui permettront aux animaux d'atteindre les capacités humaines, telles que la parole, la compréhension de concepts complexes, ainsi que la possibilité de vivre sans tuer et sans craindre d'être tué ou de mourir. Les transbiologistes espèrent pouvoir accorder les mêmes droits et devoirs aux aux animaux que les humains, dans une civilisation englobant toutes les espèces.

   Le transbiologisme prône ainsi la liberté, le droit au bien-être, au bonheur, au savoir, et à une vie aussi longue que désirée, à tous les humains, post-humains, êtres artificiels, et animaux. Le transbiologisme n'appuie aucun politicien, parti ou programme politique, hormis ceux qui ont les mêmes buts que les transbiologistes.

   Les transbiologistes prônent une large liberté de choix quant aux possibilités d'améliorations individuelles. Chaque individu devrait avoir le choix des améliorations qu'il désire avoir, et devrait pouvoir choisir de ne pas s'améliorer du tout. Chaque individu devrait pouvoir changer à loisir de sexe, de race et d'espèce, et même de mélange d'espèces.

   Le transbiologisme encourage la recherche au sujet de la conservation des espèces, de la recréation des espèces disparues, et de la création de nouvelles espèces, dans un but de biodiversité harmonieuse.
0
0
0
2

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Pourquoi pas ? Pourquoi ne pas utiliser ce prodigieux instrument de communication, accessible à tous, et dont on est, à ce jour, les seuls à bénéficier ? J'ai des idées, des opinions. Des convictions. Des doutes. Des craintes. Des hypothèses. J'aime faire rire et pleurer, j'aime surprendre. J'aime faire réfléchir. A une époque où, enfin, on peut presque tous presque tout dire, il est dommage que si peu de personnes prennent la parole, et que si peu de personnes réfléchissent avant de la prendre. J'ai envie de profiter de ce qu'il y a de bon dans mon époque.
0