Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de 10156809506196855

Alyciane Cendredeau

Retrouvez-moi sur Facebook

Je pourrais me présenter, mais ce serait vous macher le travail et perdre tout l'interêt de me découvrir...

7
œuvres
0
défis réussis
36
"J'aime" reçus

Œuvres

Alyciane Cendredeau
HAREM est fruit d'un concours organisé par les éditions Harlequin il y a 6/7ans. Il avait été lauréat mais n'a pas été édité...
Je le ressorts dans l'espoir de l'améliorer, étoffer réellement la relation entre les personnages en prenant mon temps, et en rajoutant quelques scènes olé olé ;)
17
15
71
74
Alyciane Cendredeau
Vous connaissez tous l'histoire du Corbeau et du Renard, mais vous ne connaissez pas la suite... Et croyez-moi, ce n'est finalement pas le fromage que Renard a finalement dévoré !

Mais leur amour arrivera-t-il a survivre malgré leurs différences ?
1
4
24
27
Alyciane Cendredeau
Loup était un guerrier, un soldat, un mercenaire... un loup parmi les chiens.

Découvrez la jeunesse de Loup, tirée de la BD Fabulous : Le Loup et l'Agnelle.

Cette nouvelle a été inspirée par la fable "le loup et le chien" de La Fontaine :

Un Loup n'avait que les os et la peau,
Tant les chiens faisaient bonne garde.
Ce Loup rencontre un Dogue aussi puissant que beau,
Gras, poli, qui s'était fourvoyé par mégarde.
L'attaquer, le mettre en quartiers,
Sire Loup l'eût fait volontiers ;
Mais il fallait livrer bataille,
Et le Mâtin était de taille
A se défendre hardiment.
Le Loup donc l'aborde humblement,
Entre en propos, et lui fait compliment
Sur son embonpoint, qu'il admire.
"Il ne tiendra qu'à vous beau sire,
D'être aussi gras que moi, lui repartit le Chien.
Quittez les bois, vous ferez bien :
Vos pareils y sont misérables,
Cancres, hères, et pauvres diables,
Dont la condition est de mourir de faim.
Car quoi ? rien d'assuré : point de franche lippée :
Tout à la pointe de l'épée.
Suivez-moi : vous aurez un bien meilleur destin. "
Le Loup reprit : "Que me faudra-t-il faire ?
- Presque rien, dit le Chien, donner la chasse aux gens
Portants bâtons, et mendiants ;
Flatter ceux du logis, à son Maître complaire :
Moyennant quoi votre salaire
Sera force reliefs de toutes les façons :
Os de poulets, os de pigeons,
Sans parler de mainte caresse. "
Le Loup déjà se forge une félicité
Qui le fait pleurer de tendresse.
Chemin faisant, il vit le col du Chien pelé.
"Qu'est-ce là ? lui dit-il. - Rien. - Quoi ? rien ? - Peu de chose.
- Mais encor ? - Le collier dont je suis attaché
De ce que vous voyez est peut-être la cause.
- Attaché ? dit le Loup : vous ne courez donc pas
Où vous voulez ? - Pas toujours ; mais qu'importe ?
- Il importe si bien, que de tous vos repas
Je ne veux en aucune sorte,
Et ne voudrais pas même à ce prix un trésor. "
Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor.
4
5
22
21

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Pour raconter toutes les histoires qui me hantent et les partager à tous.

Listes

Avec Le Royaume des Vents (Désia T.1)...
0