Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Nicolas Vivier

Genève.
Retrouvez-moi sur http://nvivier.com

Bonjour ! J'écris des chansons, des pièces de théâtre et, parfois, comme ici, des nouvelles et romans. Je débute sur l'aspect numérique de la chose. Alors bonne lecture, et au plaisir d'avoir des échanges avec cette communauté ;)

2
œuvres
0
défis réussis
90
"J'aime" reçus

Œuvres

Nicolas Vivier
Grégoire Lanchant ne peint plus. Il traine dans son appartement au milieu de ses vieilles toiles. Pour sortir de sa routine, il décide de se lancer dans la réalisation d'un portrait. Reste à trouver le modèle... et à ne pas le perdre de vue. Pris d'un perfectionnisme qui tourne à l'obsession, il décide de pister une personne croisée dans la rue pour tout comprendre d'elle avant de la peindre. Que la reproduction soit parfaite.
76
31
92
79
Nicolas Vivier
L’Archipel de l’Orage est situé sur la Mer de la Pelle. De mémoire de Pellien (habitant de l’Archipel), c’est la seule mer qu’on connaisse car on ne s’intéresse joyeusement que peu à ce qu’il y a après les îles les plus loin à vue de Phare. Les Pelliens n’aiment généralement pas trop l’eau vu qu’ils en ont déjà tout autour d’eux à longueur de vie et essaient d’éviter au mieux les embarcations susceptibles de les mouiller. Ainsi, les ponts et les tunnels ont leur grande préférence pour se déplacer d’une île à une autre.
L’Archipel utilise l’énergie qui vient principalement de la foudre. Grosso-modo, on est à un endroit de la mer où il y a souvent de l’orage, et si même ça fout le bordel niveau vent et pluie, au moins ça recharge les batteries. Les batteries sont en fait ce qu’on appelle ici de « l’eau chargée ». En gros, un mélange d’eau de mer (pratique y’en a plein autour), de purée d’algues (pratique y’en…) et d’un certain minerai qu’on trouve sur l’une des îles, crée une sorte de batterie naturelle qui arrive à emprisonner l’énergie de la foudre par un ingénieux système dont on ne sait plus comment il fonctionne bien que, on a du bol, il fonctionne encore.
En cours d'écriture, voici la première nouvelle de la série...
14
3
6
29
0