Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Nessiah22

Seine Saint Denis.

5
œuvres
4
défis réussis
268
"J'aime" reçus

Œuvres

Nessiah22
Imaginez que vous ne pouvez plus vous endormir sans risquer votre peau, que les cauchemars vous traquent à chaque fois que vous fermez l'œil, prenant la forme de vos pires terreurs. Je ne sais qu'une chose : si ils me tuent je ne me réveillerai pas. Je ne pourrais pas me passer de sommeil éternellement, ma seule chance : trouver l'asiatique Lui seul saura m'aider à y voir clair.
252
184
458
83
Défi
Nessiah22



Si je meurs jeune ne me portez pas en terre


Rendez moi au monde comme j'y suis venue


Pour toute robe, je ne porterais que ma peau nue


Pour toute éloge, je ne demanderais que les miens


Seigneur ! Qu'on ne me prive pas de lumière


Faites moi offrande aux flammes plutôt qu'aux vers


Ou alors vous n'avez qu'à me jetez aux chiens


Moi qui ne suis jamais rentrée dans les cases


Je ne veux pas finir dans une boite en pin


Je préfère terminer poussière dans un vase


Que de moi il ne reste rien,


Pas même un encart dans votre quotidien


Je ne souhaite laisser de mauvais souvenirs


Laisser ma trace, je n'ai pas cette ambition


Ni que le monde en ressorte meilleur, pas pire


C'est tout ce que je demande, pas d'effusions


je me satisfais d'être insignifiante


Je veux m'éteindre sans faire de bruit


Pas de conclusion époustouflante


Une mort discrète comme le fut ma vie


Tout ce que je vous demande c'est de veiller sur vous


Je ne serais plus là pour combler votre solitude


Je ne pourrais plus vous chercher des poux


mam, je ne pourrais te montrer ma gratitude


Pardon pour mes mots, mes mauvaises attitudes


Je n'ai pas eu le temps de faire tout ce que j'aurais voulu


Te rendre fière, tu ne m'auras pas vu devenir quelqu'un,


Je voudrais me dire que j'ai fait tout ce que j'ai pu 


mais c'est faux, il me manque tant d'expériences, de demains


à jamais clôturés, et d'hiers pour toujours défunts


Je n'aurais pas eu le temps de redresser la barre et les tords


Je porte le deuil de mes possibles mais aussi du quotidien


tous ces fous rires, ces soupirs, ces moments, ces décors


Oh ! Je me damnerai pour ce présent pourtant vain !

6
13
6
1
Défi
Nessiah22

J'aime faire des listes. Des listes de toutes ces choses que j'aimerais posséder, comme la collection complète des bouquins de Pierre Bellemare, une machine à écrire à l'ancienne ou des vêtements du surplus de l'armée.
Des listes de tout ce dont j'aimerais me débarrasser, mon chevalet branlant, ce tableau de fée que je ne peux plus voir en peinture sans mauvais jeu de mot et toutes ses fringues super larges qui me rappellent la période où j'avais des kilos en trop. Il y a aussi des listes pour les choses immatérielles, toutes ces bonnes résolutions du nouvel an que personne ne tient jamais : manger correctement, faire du sport et être plus gentille avec mes proches. 
Enfin il y a les listes " avant"
Celle "avant trente ans "est la plus importante car pour moi quand tu n'as pas accomplie ces choses c'est que tu as gâché ta jeunesse. En première place, soulignée de trois traits, trône : "Perdre ma virginité"
Parce que franchement, passé un certain âge, être toujours vierge c'est une vraie pathologie. 
En seconde place," visiter l'Ecosse "est suivie d'une cohorte de points d'exclamation 
Après cela, c'est le grand vide.
Qu'est ce que j'aimerais accomplir avant de mourir ? Je pense souvent à la mort, je me dis : ma fille si demain tu passes sous une voiture, tu auras l'air maligne 
Mais c'est une pensée sans substance, dans ma tête je n'y crois pas vraiment. Les drames  n'arrivent qu'aux autres, à la télé ou dans les livres. Combien j'ai de chance que cela m'arrive a moi ?
Pourtant j'ai le papier du médecin dans la main et en le lisant j'ai l'impression de dévaler une colline à toute vitesse, roulant, roulant en direction des rochers escarpés.
Procrastiner mon existence, rester bloquer sur le bouton pause en attendant le bon moment, le bon travail, le bon compte en banque, le bon type, tout ça n'a plus d'importance, je meurs demain.
Déjà mon esprit refuse catégoriquement l'éventualité d'entrer intacte dans la tombe.
Je suis cette fille prudente qui refuse tous les risques, ne prenant jamais une décision sans prendre en compte tous les tenants et les aboutissants. Si je couche avec ce type est-ce que je ne le regretterais pas demain matin ? Si je pars sans un anglais parfait, je ne risque pas de me retrouver complètement paumée au pays des mecs en kilt ? Il me faut aussi une certaine somme pour le logement, les loisirs et je dois faire des recherches pour me construire un planning précis des activités et des lieux à visiter. 
Mais voilà, je meurs demain, à quoi bon planifier, se soucier d'éventuels regrets, de soucis financiers ?
La perspective de ma mort imminente ne m'inspire pas  de peur, il n'y a pas le temps pour ça. Je me sens juste comme une vacancière à quelques minutes du départ, excitée et fébrile, je ne songe qu'à accomplir tous les préparatifs avant de m'en aller.
Ce faisant je ne crains pas l'avion, je n'ai pas de pensée pour les statistiques de crash ou de boule dans l'estomac à la perspective de grimper dans cette boîte de conserve ailée .
C'est grisant. Je n'ai pas de bagages et juste de quoi payer un allez simple pour Edinbourg.
Je me coule dans mon siège, mes yeux sont à l'affut de chaque passager masculin. Je ne ressens que de l'excitation face aux  possibilités innombrables qui s'offrent à moi. C'est un précieux cadeau, celui de la liberté.
 Il y a  un mec pas mal  assis juste derrière moi, je me tourne et lui fait un grand sourire tout en fixant ses mains en quête d'alliance mais si il en avait une cela ne ferait pas de différence .
Sans futur pas de culpabilité, pas besoin de me soucier des conséquences de mes actes 
 Il ne me reste que quelques heures mais ces heures seront plus intenses que les millions d'autres qui les ont précédées. 

Connaître le jour de ma mort m'offre un privilège que peu de gens ont le loisir de connaître : celui de vivre entièrement dans le présent.   
À la descente de l'avion, un homme marche près de moi, sa main glissée dans la mienne. 

7
10
6
3

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Pour donner vie aux histoires qui vivent dans ma tête Pour exorciser les souvenirs ou sentiments qui me pèsent Pour exposer un peu de moi-même en restant incognito

Listes

Avec L'éternelle bataille, Anonymat Mortel - Alternate Version...
0