Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Dehorian Green

« Je suis mon propre Roi »

Mouarf.

Que dire ? J'écris depuis longtemps. Très longtemps. De la poésie, surtout. Beaucoup. De la prose, un peu moins.

J'ai pas mal voyagé aussi, un peu partout en France. Rencontré pas mal de gens. Pas mal échangé. Pas mal écouté.

Le reste... Le reste sera à découvrir en me lisant, si vous choisissez de le faire. Je n'aime pas les présentations, c'est un exercice trop artificiel à mon goût.

Ps :

Un test sur le conseil de quelqu'un :

Si après m'avoir lu vous vous dites que ça en vaut la peine, vous pouvez faire une donation du montant de votre choix sur paypal à dehorian.green@gmail.com

Ou sur tipeee : https://www.tipeee.com/dehorian-green

Merci d'avance aux hypothétiques donateurs :D
237
œuvres
47
défis réussis
642
"J'aime" reçus

Œuvres

Dehorian Green
Les Crépusculaires.

L'histoire d'un homme amoureux assistant à la lente agonie de celle qu'il aime et qui choisit de lui offrir la dernière chose à sa portée : L'immortalité en poésie.

L'histoire d'un poète allant au bout de lui-même et de son art pour tendre à celle qu'il aime le miroir de sa beauté alors qu'elle semble ne plus la voir elle-même.

L'histoire des derniers crépuscules à deux.
26
9
7
14
Dehorian Green
Ici chaque texte aura sa musique propre, fournie en début de lecture.
2
1
0
2
Défi
Dehorian Green
En réponse au défi "On ne juge pas les héros..."

Un peu de musique :

http://www.deezer.com/track/10567572

Oh et peut-être prévoir un peu d'aspirine :o
2
9
0
3

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Parce que ? Plus sérieusement, j'ai appris à écrire pour pouvoir écrire. Parce que c'est comme ça que je suis. Que je vois même pas pourquoi je n'écrirai pas. Quel intérêt aurais-je à ne pas me noyer dans le courant des mots ? Pourquoi refuser la plume ? Partager après... Je partage parce qu'on me l'a demandé, principalement. On (mes rares lecteurs de l'époque, précisément) m'a dit que je devais faire lire mes mots aux autres pendant des années. Jusqu'à ce que je finisse par céder.
0