Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

E;

J'espère mes demains et vis mes aujourd'hui pour qu'ils soient de bons souvenirs dans mes futurs hier.


Compte mangadraft :
E.mera

Compte Wattpad :
@Fee_de_vie

2
œuvres
2
défis réussis
4
"J'aime" reçus

Œuvres

Défi
E;


Bong. Bong. Bong. Bong. Bong.
Le son frappe et rebondit die autour d'elle dans la rue déserte. Le plastique rouge de la sphère se tordant à chaque rencontre avec l'asphalte chauffé par les températures chaudes du milieu d'année. Depuis longtemps les dessins sur la surface plastique se sont effacés. Y avait-il eu une licorne, un animal quelconque dessiné sur la ball ? Ou peut-être même y avait-t-il eu une plante, une voiture, une fusée. À chaque nouveau regard elle s'imagine que la balle avait, pour sûr, été magnifique. À chaque rebond elle se félicite de l'avoir correctement rattrapée et continue avec entrain.
Bong. Bong. Bong. Bong.
Quelques-uns des cheveux crépus s'échappent des 24 tresses qui lui arrivent aux épaules, faites par sa mère il y a quelque temps. Les petites perles qui finissent et décorent ses nattes serrées s'entrechoquent dans leur mouvement aléatoire. Le dauphin vert rencontre la rouge et l'étoile jaune salue la banane rose sur sa tête. Le soleil lui chatouille la peau comme l'odeur si familière de la rue emplit ses narines alors que ses mains lui picotent à force de frapper sa balle.
Bong. Bong. Bong.
Elle essaye, comme les basketteurs à la télé, de sauter pour faire rebondir la balle encore plus haut, toute excitée, de se débrouiller, d'après elle, de mieux en mieux. Bientôt aucune personne ne pourra se moquer d'elle. Dans ses petites baskets et la reine des neige, vêtue d'un short en jean et d'un t-shirt à bretelle en ruban de satin bleue monochrome trouvé en solde il y a quelque mois, elle se sent comme la prochaine grande basketteuse du monde. Et Lucien sera bien obligé de lever la tête parce qu'elle sera obligatoirement hyper grande et sa maman et son papa seront trop heureux et son grand frère, il fera plus la loi et sa tata, elle lui donnera plein de bonbons et elle ira même plus à l'école et elle sera plus obligée de voir sa maitresse qu'est vilaine d'abord.
Bong. Bong.
Son visage est souriant, ses pensées vagabondent entre célébrité et rêves enfantins qui disparaissent avec son regard qui se pose tantôt sur les nuages, tantôt sur le mur et tantôt sur le sol. Ses grandes iris noires fixent ses pieds, puis ses mains qui frappent le ballon. Elle ne sait pas depuis combien de temps elle regarde ce ballon aller et repartir, depuis combien de temps ses mains lui grattent sans qu'elle ne puisse ni ne veuille s'arrêter, depuis combien de temps le soleil lui chatouille la peau qu'il grêle ou qu'il neige, depuis combien de temps... Quelle importance.
Bong.
Bong.
Bon...
Aucun autre bruit. Rien ne couvre le son des rebonds sur l'asphalte aucune parole, aucun conseille, pas même les pleurs qui s'écrasent sur le carrelage. Tout n'est que silence et les percussions disparus résonnent encore si fort dans sa tête. La femme aux yeux cernés regarde à travers la fenêtre sa fille jouer avec son ballon rouge sur la route. Regarde les images qui se répètent dans sa conscience alors que la rue est déserte. Regarde ce fantôme qui lui sourit quelque fois. Satané ballon qui s'échappe si souvent de ses petites mains. Satanée fille qui tient tant à ce satané ballon. Satanée n route qui...


Satanée route...


Satané...
2
2
28
2
Défi
E;
Un voeu est si vite formulé et les prières si vite emportées, rien ne demeure à part les larmes invisibles d'un être immobile.
2
4
0
6

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Pour montrer toutes les choses qu'on ne peut pas voir et faire écouter tout ce qu'on ne peut pas entendre.
0