Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Nine Rouve

Retrouvez-moi sur Facebook

Ingérable, impatiente, indéfinie. Une femme quoi.

5
œuvres
0
défis réussis
648
"J'aime" reçus

Œuvres

Nine Rouve
Edmond poursuit la construction de sa vie. Un diplôme d’architecte en poche, quelques réalisations prometteuses, il avance sûr et sécure dans ses projets professionnels et personnels. Il rentre chez lui pour quelques mois et rencontre Mila, jardinière sur un un chantier qu’il dirige. Mila n’est pas son type de femme. Mila n’est d’ailleurs pas son prénom et jardinière n’est pas son métier. Elle a largement fait le vide dans sa vie, n’a pas conservé grand-chose, une amie, une maison en pierre et quelques murailles qui la séparent des autres et des hommes en particulier. Bien malgré elle et parce que la question de la rencontre de l’Autre est une question compliquée, elle va percer des fenêtres et laisser entrer Edmond dans sa vie. Un Edmond souriant, sûr de lui, et confortablement installé dans ses fondations.
639
303
302
676
Nine Rouve
Bonjour,
Ayant traversé l'ensemble des étapes de mise en service d'un livre, la gestion des critiques / remarques / commentaires des lecteurs a, je crois, été l'apprentissage le plus délicat pour moi. La gestion des commentaires de mes amis ayant été le pompom.
Ce petit document propose un éclairage sur "quel feed-back faire à votre ami(e)" auteur, à l'usage de ses amis, les vrais.
Vous, mesdames et messieurs, lecteurs, auteurs vous-mêmes, n'hésitez pas à proposer des cas, des situations qui auraient leur place dans ce document.
1
3
3
10
Nine Rouve


La lune précise et l’alcool lourd m’élanceront.
Me tenant face à toi, te regardant ou pas,
Je raconterai dans l’ordre le vacillement de moi,
A toi, géant volant, que je n’attendais pas.
Je dirai ta fossette, tes bras, ta marche de cygne,
Puis le feu, l’envol et l’inversion du monde.
Je te confierai la lumière de la faute par moi subie
Prime aveuglante et brûlantes suivantes
Les cent pieds de mes douves par toi franchies.
Te dirai connaître ton amour, ton ménage,
Savoir sans issue ce pavage.
Exigerai ta réponse moqueuse et perfide,
A cette déclaration complètement cinglée,
Pour que mes sens contre toi se redressent et s’indignent,
Ou qu’une autre nausée de moi ne me referme à jamais.
3
0
0
2

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Euh... Parce que cela me fait du bien.

Listes

Avec La naissance du Quatrième roi mage., Du cahot de l'anthropie...
0