Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

llenna_

France.

[CV] Hey lecteur, lectrice !

Bienvenue sur mon profil, j'espère que les quelques rares œuvres que je publie vous plairont. N'hésitez pas à me donner votre avis (je sais encaisser les critiques, je vous jure).

Sinon, j'ai seize ans et je suis en première au lycée. J'écris depuis à peu près cinq ans maintenant (même si mes débuts ne peuvent être qualifiés de récits en tant que tels ahah).

Et, je vous en prie, appelez-moi Lena ;)

5
œuvres
4
défis réussis
52
"J'aime" reçus

Œuvres

Défi
llenna_
Voilà ma réponse au défi intitulé "La fugue" !

En espérant qu'il plaise !
14
26
11
3
Défi
llenna_

Sur une plage de sable fin, sous les étoiles d'un ciel d'été, un homme venait de déposer sa vieille barque. Un son mélodieux l'avait porté sur cette côte. Un son si doux et innocent qu'il en était tombé fou amoureux. Un son merveilleux qu'il suivit jusque dans la grotte où il faisait écho.
Ses pas le portèrent loin dans la cavité rocheuse, et il tomba sur un immense lac aux plantes fluorescentes, à l'intérieur même de la roche. Au milieu de celui-ci, le bout d'une épave de bateau sortait de l'eau. L'homme plissa des yeux et distingua une forme allongée sur le bois. Une ouverture dans la roche permit à la lumière de la lune de pénétrer dans la grotte et baigna la silhouette dans sa clarté.
La queue aux écailles irisées de l'être projetait des lueurs colorés sur les parois de l'endroit. Son dos clair brillait et semblait aussi doux que la soie. Les cheveux de la créature paraissaient être des fils d'or, et l'homme n'avait qu'une envie: y passer sa main. Il s'avança, mais trébucha sur une pierre, alertant la chanteuse à la voix d'or, qui plongea sous l'eau.
Le silence prit place, jusqu'à ce qu'il fût brisé par des bruissements d'eau. Deux mains aux doigts long et fins s'agrippèrent au rebord rocheux du lac, et une tête sortit de l'eau. Deux yeux aussi bleus qu'une mer de cristal fixaient l'homme, assis sur le sol. De long cils courbés et charbonneux soulignaient son regard séducteur. Ses lèvres rosées étaient entrouvertes, tentantes et prêtes à être goûtées. Après quelques longues secondes, la femme se souleva de l'eau à l'aide de ses deux mains, puis s'assit sur le rebord. Sa poitrine était cachée par des écailles, aussi irisées que celles de sa queue. Celle-ci fouettait la surface de l'eau tandis que sa tête se penchait de droite à gauche d'un air joyeux.
"Que... Qu'es-tu ?" murmura l'homme, toujours ébahi par la beauté de la créature face à lui.
Les fines lèvres roses de la femme s'étirèrent en un doux sourire, et ses yeux détenaient une lueur amusée.
"Une sirène."

Note de l'autrice:
Et voilà ma réponse au défi "Jolie Sirène" ! J'espère que ce petit texte vous a plu.
J'attends vos commentaires et avis dessus, pour me permettre de m'améliorer.
Merci d'avoir pris le temps de lire cet écrit.
Bonne journée, soirée ou nuit aux lecteurs devant leur écran !
16
28
8
2
Défi
llenna_

 Le grincement de la balançoire rythmait les cris des parents dans la maison. La petite fille, à peine âgée de six ans, se balançait dans le jardin mal entretenu du foyer. Elle chantonnait une musique, celle que sa grand-mère lui a apprise, et bougeait sa tête au gré des syllabes.
 Aujourd'hui, c'était lundi. Elle avait eu école et son cartable abandonné sous le porche en témoignait. Des cahiers en étaient tombés. Elle était rentrée à quatre heures et, bien que le soleil d'été entamait déjà sa descente dans le ciel, elle n'avait pas encore mis un pied à l'intérieur de chez elle. Mais, c'était sa routine. Elle y était habituée.
 Une bouteille fut lancée par une fenêtre ouverte et vint se briser près de la balançoire. Malgré le bruit, la petite fille ne tourna pas la tête. Elle se contenta de se balancer et de chantonner. Elle y était habituée.
 Les cris s'intensifièrent, de plus en plus fort. Si fort qu'ils en vinrent à couvrir la faible voix de la petite fille. Mais elle continuait de chantonner, malgré le fait qu'elle ne s'entendait pas. Elle y était habituée.
 Alors que le ciel ne présentait plus qu'une fine bande orangée, la porte d'entrée s'ouvrit. Les cris avaient stoppé. Une femme au visage blanc et aux yeux rouges et gonflés s'avança jusqu'à la balançoire, où la petite fille s'était arrêtée et avait maintenant les deux pieds ancrés au sol. Elle attrapa la main que lui tendait la femme et elles entrèrent dans la maison ensemble. Elles traversèrent le salon, où un homme dormait sur le canapé et arrivèrent dans la salle de bain. La femme attrapa la trousse de secours et la posa sur la cuvette fermée des toilettes. Elle tapota la tête de la petite fille et quitta la pièce.
 Cette dernière ouvrit la trousse et attrapa une crème. Elle souleva son t-shirt à l'effigie d'un héros de dessin animé et appliqua la crème sur une zone bleutée de son ventre. Elle répéta l'action plusieurs fois, sur plusieurs endroits. Elle y était habituée.
 Elle replaça le tube dans la trousse de secours et ferma celle-ci. Elle poussa son petit tabouret près de l'évier et se lava les mains. Elle attrapa une serviette, accrochée à côté de l'armoire derrière elle et s'essuya. Elle sortit de la salle de bain.
 Dans le salon, ses deux parents dormaient. Son papa ronflait sur le canapé. Sa maman grinçait des dents sur le fauteuil à côté. La table à sa gauche soutenait des dizaines de bouteilles en verre vide, des paquets de cigarettes et des seringues. En détournant le regard, elle tomba sur son reflet renvoyé par le téléviseur éteint. Son attention fut retenue par la trace de main rouge vif sur sa joue droite. Un soupire de lassitude franchit ses lèvres et elle osa un regard vers les deux êtres l'ayant amenée dans ce monde.
 Demain matin, ils s'excuseront.
 Demain soir, ils recommenceront.
10
23
4
2

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

J'aime créer une histoire à partir de mon imagination.
0