Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Rayvaxx

Ici & là.
Retrouvez-moi sur Facebook

Qui suis-je ? Un homme parmi tant d'autre, ne souhaitant pas de prise de tête mais plutot papoter posément de tout et de rien :)

15
œuvres
0
défis réussis
2403
"J'aime" reçus

Œuvres

Rayvaxx

On arrive bientôt. Les parents nous laissent “quartier libre” pour la fin d’après midi et, rapidement, l’un de nous propose de plonger dans la piscine. On a tous encore bien chaud et bien envie de se rafraîchir.
Je monte au grenier avec ma demoiselle et fouille dans mon sac à la recherche de mon maillot. Je me rends vite compte de l’affreuse réalité : il semblerait que je l’ai oublié! Je retourne mes affaires un peu paniqué comme si cela allait changer quelque chose.

- Sabrina (me voyant tout stressé) : Toi tu trouves pas ton maillot?
- Moi : En effet non, je crois que je l’ai pas amené.
- Sabrina : Bah demande à Erwan de t’en prêter un.
- Moi : J’aime bien l’idée mais jamais je rentrerais dans un des siens.
- Sabrina : À t’entendre, il fait dix tailles de moins que toi.
- Moi amusé : Non c’est pas autant certes mais c’est suffisant pour que ce soit comme si j'avais rien, si tu vois ce que je veux dire.
- Sabrina : Je vois bien oui, demande quand même : ça se trouve, Jean-Louis en aura.
- Moi résigné : Oui d’accord.
Je regagne la chambre d’Erwan et j’y rentre alors qu’il se change.
- Moi ressortant : Oh pardon.
- Erwan : Rentre, idiot!
- Moi rentrant à nouveau : Merci pour l'idiot!
- Erwan (se dénudant comme si de rien n’était): Désolé, mais avoue t’es bête tu m’as déjà vu nu.
- Moi : D’accord.
- Erwan enlevant le slip : Qu'est-ce que tu voulais?
- Moi regardant son sexe au passage: J’ai oublié mon maillot, est-ce que tu en aurais un en rab à ma taille? Ou est-ce que Jean-Louis en aurait?
- Erwan : Hum, je pense qu’ils sont trop petits, je vais demander à Jean-Louis, il en a peut-être lui, mais tu va nager dedans.
- Moi taquin : N’est-ce pas le but de nager dans une piscine?
- Erwan en tenue : T’es con.
- Moi blasé : Merci!

Erwan sort de sa chambre avec comme seule couverture un maillot de bain ; d’ailleurs celui ci est très différent du premier dans lequel je l’ai vu. Déjà ce n’est pas un boxer mais un slip. Qui plus est, d’une marque connue : ADIDAS®.
Étrangement je trouve qu’il y paraît plus adulte que le boxer “tête de mort” de l’autre fois. Il est bien plus sobre : de couleur bleue avec juste quelques bandes cyan sur les côtés et sur le tour de taille.
563
129
2
111
Rayvaxx

La semaine suivante débute sur les chapeaux de roues. Je demande donc l'autorisation de passer la nuit hors de l’internat, ce n’est pas particulièrement difficile : je dois simplement donner les heures d’absence et obtenir la signature d'un adulte qui se porte garant.
Je préviens également Erwan sans lui donner de détails concernant la personne chez laquelle je vais ; je lui dis que c’est quelqu’un de ma classe et qu’on va travailler ensemble mais à aucun moment je ne lui révèle qu’il s’agit d’une fille. Je ne voudrais pas qu’il en parle à Gwen et qu’elle le dise à Sabrina, je ne sais pas comment réagirait celle-ci.
Je récupère le formulaire et demande à Émeline de le faire remplir par ses parents pour le lendemain. C’est un peu à la dernière minutes mais en même temps je n’ai pas eu le temps de m’en occuper avant, on n'en a parlé que vendredi dernier.
Dès le lendemain, je reçois le papier dûment rempli et je sais que le soir même j'irai chez elle. Je pose le papier à la vie scolaire durant la pause déjeuner et je prépare également un petit baluchon que je glisse dans mon sac de cours.
L’après midi, je me pose beaucoup de questions sur Émeline et notamment sur ses intentions. Comme depuis un moment déjà je ne sais pas trop à quoi m’attendre, je garde en tête qu’elle avait remarqué la bosse naissante dans mon slip de bain lors d’une des séances de piscine.
Après tout, elle n'était probablement pas la seule et cela ne veut peut-être rien dire. Je préfère donc ne pas trop y penser car c’est très hypothétique. Je me prépare simplement à une soirée révision en sa compagnie et si plus il devait y avoir, je verrais le moment venu.
La fin des cours sonne et je retrouve Émeline qui m’attend à la sortie de la classe, elle n’a pas oublié bien entendu et nous marchons d’un bon pas vers son domicile tout en discutant des cours de la journée.
Ce n' est pas très loin. La maison est plutôt mignonne d’extérieur. Je fais très vite connaissance de ses parents qui me font bientôt beaucoup penser aux grands parents d’Amandine. Ils semblent un peu stricts et sévères.
Après un bon repas, calme et sérieux, au cours duquel j’apprends peu de chose en dehors du fait qu’Émeline est bien fille unique : je ne sais pas vraiment pourquoi et je n’ose pas poser trop de questions de peur de “déranger” ses parents et d’aborder un sujet potentiellement gênant. J’estime que s'ils avaient eu envie de me dire pourquoi, ils l'auraient fait.
Dès le repas terminé et sans qu’on propose d’aide à ses parents, Émeline m’invite à rejoindre sa chambre. Je ne m’oppose pas et la suis sagement ; elle ne me fait pas non plus visiter le reste de la maison.
Sa chambre est très moderne mais très féminine, avec une alternance de violet et de blanc plutôt bien dosée. Pour une chambre marquée “fille” je trouve que c’est plutôt joli. Je me demande qui est l’auteur de cette décoration très réussie. Je ne tarde pas à remarquer qu’elle est même dotée d’une télé.
92
0
0
89
Rayvaxx

Je me pose à côté de ma douce Amandine, je suis allongé complètement nu et elle complètement habillée. Petit à petit mon sexe retrouve son calme, je suis comblé ma chérie s’est occupée de moi d’une magnifique façon et j’ai bien l’intention de lui rendre la monnaie de sa pièce un jour ou l’autre.
Je reste nu uniquement pour lui faire plaisir, et j’espère que c’est le cas. Je ne sais pas si c’est son fantasme mais je suis content de lui avoir fait ce petit strip tease. Je n'imaginait pas un seul instant ce qui allait se passer en venant ce soir. Je commence à avoir un peu frisquet la nuit commence à tomber dehors et la température redescend.

- Moi : Je vais me rhabiller, j’ai un peu froid.
- Amandine : D’accord.

J’enfile mes vêtements et m’allonge à nouveau à côté de ma chérie, on se prends dans les bras et on s’embrasse. On profite de ce moment en amoureux. Mon téléphone vient malheureusement encore interrompre ce moment en sonnant.

- Marie [sms] : Désolée de vous embêter, mais c'est Jean il te cherche.
- Moi [sms] : Il veut quoi ?
- Marie [sms] : Toi -_-’
- Moi [sms] : Bah je vais pas tarder…
- Marie [sms] : Ok, je lui ai passé ton numéro
- Moi [sms] : Ok

- Amandine : Au fait, pour les vacances ?
- Moi : Oui ?
- Amandine : C’est confirmé ? J’ai demandé a mes parents ils ont rien cotre….
- Moi : Ok, faut juste que Marie confirme attend je lui demande.
- Amandine : D’accord

- Moi [sms] : Au fait, tu viens ou pas pour les vacances ?
- Marie [sms] : Attend je demande a ma copine si elle peut m’héberger.
- Moi [sms] : Ok.

- Amandine : C’est pratique les téléphone hein ?
- Moi : Grave, je gagne un temps fou !

- xxx [sms] : Bon tu rapplique ?
- Moi [sms] : Jean ?
- Jean[sms] : Oui qui d’autre!
- Moi [sms] : Ques tu me veux?
- Jean [sms] : Viens je te le dirai
- Moi [sms] : C'est vraiment urgent ?
- Jean [sms] : Bah j’attendrai pas 3h. Tu fais quoi ?
- Moi [sms] : Je suis pas seul ….
- Jean [sms] : Ah ok !
- Moi [sms] : Je viens dans pas longtemps !
- Jean [sms] : Ok.

A peine le temps de sortir de la discussion que Marie m’écrit à nouveau.

- Marie [sms] : C’est bon !
- Moi [sms] : C’est sûr ? Tu veux vraiment pas y aller ?
- Marie [sms] : Non, en plus Thib risque Être là !
- Moi [sms] : Je suis pas sûr que tu arrives à faire quoi que ce soit
- Marie [sms] : On verra bien.
- Moi [sms] : Ok merci a +.
- Marie [sms] : a+

- Amandine : Hey bien t’es très demandé !
- Moi taquin : Que veux tu maintenant que j’ai enfin un téléphone.
- Amandine : Ça change hein ?
- Moi : Ouai !
- Amandine : Bon je vais peut-être rentrer moi.
- Moi : Déjà ?
- Amandine : Bah oui quand même, on s’envoie des messages pour se dire se qu’on fait demain ?
- Moi : Ok

On s’embrasse en se faisant de douces caresses, puis après un long moment d’échange, on se séparent non sans un dernier baiser et quelques regards complices.
209
0
0
111

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Pour le plaisir

Listes

Avec Lélia addiction et expérimentations Tome 1, Pas ce qui était prévu (récit gay), Les Chasseurs de Mirages [Terminé], Un nouvel arrivant charmant !...
0