Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Seigneur chihuahua !

Je réside au palais Huahua, dans le royaume des Chihuahuas.
Seigneur chihuahua !
Un kaléidoscope d'images et de scènes qui forment ensemble un souvenir incomplet.
Plusieurs points de vues au même moment.
Plusieurs lieux,
Plusieurs époques.
Et les "neuf" reviennent...
L'histoire se répète.

Plongez dans ce roman et essayez d'y comprendre quelque chose, sans sombrer dans la folie.
151
295
406
102
Seigneur chihuahua !
Tout est dit dans le titre.
54
48
21
18
Défi
Seigneur chihuahua !
Voici la réponse à un défi.
Le personnage principal est passionné par l'art, et va s'auto-persuader qu'il a un don pour ça.
L'intrigue de l'histoire est de savoir comment une personne aussi innocente va en arriver à détruire le monde.
J'ai écrit ça en un mois, et il y a des énormes soucis de cohérence. Cependant, je ne compte pas le modifier (j'ai un peu la flemme).

/Oeuvre terminée/
38
9
52
27
Seigneur chihuahua !
Je vous ai manqué ? Seigneur Chihuahua is back et revient de ses vacances avec pleins de nouveaux textes, qui j'espère, vous plairont !
46
24
18
7
Défi
Seigneur chihuahua !
Peut-on faire pire comme régime politique ?
55
36
5
9
Défi
Seigneur chihuahua !
Réponse à un défi.
13
12
13
5
Défi
Seigneur chihuahua !
Cette oeuvre est une réponse à un défi, qui a pour thème d'inventer un arbre qui sort de l'ordinaire.
Voici donc celui que j'ai créé !

Je vous souhaite une bonne lecture !

/Oeuvre terminée/
24
18
12
7
Défi
Seigneur chihuahua !
Voici la réponse à un défi, concernant une mystérieuse brocante.
Le personnage principal doit y trouver un objet étrange, qui la nuit venue active ses pouvoirs ancestraux.
Marin, le héros, est un collectionneur né et un acheteur compulsif, alors vous vous doutez bien qu'il ne raterai sous aucun prétexte une brocante. De plus, celle-ci, avec son nom étrange, a pour don de l'attirer.
Voici "Bazar bizarre".

/Oeuvre terminée/
19
11
7
6
Seigneur chihuahua !
Je m'essaye à l'absurde :)

(version chaotique du conte du petit chaperon rouge)
9
21
22
18
Seigneur chihuahua !

Hé ! Bonjour !
Oui, vous là ! Bonjouuuuuuur !!!
Faut que je vous parle d'un truc !
Quoique non en fait...
Si !
Non !
Sinon quoi ?
Rien.
Alors...
Alors et à l'argent.
Plata o Plomo !
Hé ! On se calme, hein !
Bon. Voilà.
Qu'est-ce que je voulais dire déjà ?
Déjà vu ?
Ni vu ni connu !
Ni-u-ni-u !
Qui c'est ?
La police.
Aaaaaaaaaaaaaaah !!!!!!!!!!!
Au secours !
Osselets !
Os beaux !
Ça va trop loin !
Stop !
Wait a minute !
Tombalywoud !
Non !
Oui !
Non !
Oui !
Non !
Oui !
Non!
...
...
...
...
Je m'ennuie...
J'ai envie de faire quelque chose d'innovant, mais au fond, rien n'est nouveau dans un monde vieux de plusieurs milliers de millénaires. Un jour, je trouverai ce qu'il me faut, ce qu'il me faut pour être moi-même. Croyez-moi, on ne se connait pas mieux que les autres nous connaissent. Il ne suffit pas d'avoir conscience de soi pour se connaître. Si l'on se regarde dans un miroir, on n'en sait pas vraiment plus sur notre personne. Oui, je juge les personnes qui jugent sur les apparences, et non, je ne vais pas vous resservir des proverbes usés et encore usés. Je veux simplement parler, de tout et de rien, et voir où ça me mène...
Bref, si l'on se voit, on a conscience de notre existence, mais on ne se connait pas entièrement. Si l'on pouvait regarder à l'intérieur de soi, on ne serait pas plus avancé. Seule la science se soucie de ce genre d'informations. Ce qu'il nous faut, pour se sentir vivre et exister, ce sont des liens sociaux, tout simplement. Ce sont eux qui vont éveiller nos sentiments, bons comme mauvais. Il vont faire de nous ce que l'on est, oui, ces liens vont nous apprendre à nous comprendre. Je le sais, il est parfois difficile d'accepter ses défauts, plus ou moins grands, et je pense que beaucoup seront plus qualifiés que moi pour en parler. Je ne peux pas dire que j'ai une vie catastrophique. Ça fait un peu hautain ce que je dis, j'en suis conscient, mais je veux tout simplement dire que je ne devrais peut-être pas parler de ce qui ne me concerne pas. C'est à vous d'en juger. Suis-je parleur rasoir ? Peut-être bien après tout. Et puis je m'enfonce en fait. Autant continuer.
S'accepter est une chose qui peut sembler aisée pour certaines personnes, mais on ne choisit pas sa vie. Tout le monde a besoin de s'accepter comme il est pour être heureux. Si nous pensons que seul l'avis des autres compte, on finit par se perdre de vue. Alors oui, ça fait cliché, mais soyez vous-mêmes, ne vous laissez pas dicter votre conduite par autrui, et ne devenez pas l'ombre de votre version falsifiée. Vous êtes vous, et vous êtes unique. Vous êtes différent de chacun, et au final c'est tant mieux ! Tant pis pour ceux qui ne vous aimeront pas, ils rateront quelque chose ! Lorsqu'on s'accepte, on accepte aussi l'opinion des autres. Mais l'opinion des autres dans une certaine mesure. Toutes les choses non-constructives que l'on a pu vous dire ne vous représentent pas.
Mais en fait, je finis par me contredire, parce que voyez-vous, si l'on s'accepte, on se connait mieux que personne. Et ça, c'est un but en soi. Se connaitre pour mieux s'accepter, s'accepter pour mieux se connaitre. Un cercle vertueux en quelque sorte.

13
17
9
9
Seigneur chihuahua !

Bradley a 28 ans aujourd'hui. Comme tous les jours, il finirait son travail à 17h30. Comme tous les jours, il passerait devant la boulangerie, et s'arrêterait pour acheter des viennoiseries. Comme tous les jours, il emprunterait la rue des Beaux Arts, avant de déboucher sur l'avenue Bonaparte qu'il longerait jusqu'à la rue Jacob, en passant devant l'Université René Descartes. Comme tous les jours, il arriverait à destination, au bout d'une dizaine de minutes, dans la ruelle du Pré aux Clercs. Et comme tous les ans, personne ne lui souhaiterait "joyeux anniversaire".
Comme d'habitude...
Et pourtant, aujourd'hui commençait son histoire. Le jeune homme ne le savait pas encore, mais il allait devenir malgré lui la cible d'un complot à l'échelle mondiale.
5
14
8
7
Défi
Seigneur chihuahua !
Un lieu, mille histoires !
Voici le thème du défi auquel j'ai répondu avec la présente œuvre que voici.
Bonne lecture !
6
8
8
6
0