Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

thalina4

Music, reading, movies : it's all me.

5
œuvres
0
défis réussis
2704
"J'aime" reçus

Œuvres

thalina4
- Je suis un paradoxe ambulant, rétorqua Daisy.

- J’avais remarqué. Le jour où tu as parlé de Coco Chanel et de Sun Zu dans un même sujet, j’ai été bluffé. Encore plus en remarquant que ta playlist va d’Ariana Grande à Metallica en passant par Aerosmith, répondit Matt.

- Comme le disait en effet cette grande dame que je respecte tant, Coco Chanel : « pour être irremplaçable, il faut être différente » ajouta-t-elle.

- Ça tu l’es, ma belle. Et c’est cela qui fait ton charme.


Etudiante en droit et fashionista dans l'âme, Daisy Nod, vingt-ans est une bourgeoise au tempérament bien trempé des beaux quartiers de Manhattan.

Issue de parents très conservateurs et un brin snob, ses relations sont conflictuelles avec ses derniers qui peinent à ce qu’elle se conforme au moule de la petite fille parfaite.

Quand elle rencontre Matt Keller, la pop star internationale aux multiples conquêtes, elle ne s’attendait pas à cette collision amoureuse ni au tourbillon dans lequel il allait la transporter. Leur attraction est immédiate. Leur amour rapide. Peut-être même un peu trop.

Mais leur idylle ne sera pas de tout repos.
562
881
2615
634
thalina4
Je me suis mariée à vingt ans il y a trois ans à l’homme de ma vie. Mais mon sexy petit mari de vingt-six ans a tout faux sur les réalités du mariage. Il va l’apprendre à ses dépens.
55
151
94
2
thalina4


Mon Silence
Tu es entré dans ma vie soudainement, me coupant de tout et de tout le monde, de la manière la plus brutale qui soit sans me laisser le temps de m’y préparer. C’était violent.
Tu m’as reléguée dans un mutisme abyssal sans nom. Un monde où le mot solitude tel qu’on le connaît est à repenser.
Tu m’as enfermée dans ma tête où mes pensées, après s’être fait une guerre sans merci entre les positives et les négatives, n’ont eu d’autre choix que d’apprendre à coexister faute de pouvoir s’échapper.
Je t’ai craint. Je t’ai combattu. J’ai rendu les armes.
J’ai appris à cohabiter. J’ai appris à t’accepter le temps que ça durera.
Tu es là pour m’enseigner quelque chose et je dois m’y soumettre.
L’acceptation est venue avec la paix. La paix est venue avec la sérénité.
On s’est apprivoisés. On vit en harmonie et ta présence en est venue à devenir rassurante.
Parce que je sais que quand tu t’en iras, j’en sortirai grandit.
J’aurai appris à vivre différemment. À vivre mieux. À être mieux. Une meilleure version de moi-même.
Alors, merci mon Silence.
12
25
2
1

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Parce qu'il y a toujours des mots qui se bousculent dans ma tete
0