Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Charlie Tyoug

France.

Cette personne écoute Ludovico Einaudi pour inspirer ses écrits.

6
œuvres
4
défis réussis
39
"J'aime" reçus

Œuvres

Charlie Tyoug
(résumé non définitif)

Âgée de tout juste vingt-deux ans, Charlie quitte du jour au lendemain sa petite vie rangée. La jeune femme décide de prendre la route en laissant tout derrière elle, travail, amis et famille. Elle souhaite découvrir le monde à sa façon, seule, parfois accompagnée de quelques rencontres fortuites. A travers son périple dans toute l'Europe, elle va découvrir la vie, mais avant tout se découvrir elle-même.
8
15
30
13
Charlie Tyoug
(résumé non complet)
Cadet des Milani, et sévissant en tant que tueur à gage au sein de cette famille mafieuse de New-York, Dani, surnommé Le Faucon au sein de la pègre, se voit proposer un nouveau contrat : Assassiner une certaine Eva Williams, fille du lieutenant Ben Williams, responsable de la mort de son frère aîné quelques mois auparavant.

Dette de sang, vengeance et pardon.

Alors que Dani tente de son côté de noyer ses démons, une découverte risque de tout remettre en question
2
0
0
20
Défi
Charlie Tyoug


Je me souviens de la terre humide sous mes pieds, et l'ombre des grands arbres sur mon dos.
Je me souviens de ces longues journées, et des rayons du soleil caressant ma peau.
Je me souviens du parfum de la liberté, et des grands yeux jaunes de ma mère.
Je me souviens du chant du tisserin au petit matin, et du son des cloches au loin.
Je me souviens de cette prison où l'on m'a enfermé, et des cris de douleur de mon frère.
Je me souviens des ombres, des coups de bâton, et des hurlements.
Je me souviens de tout.
Désormais, tout est noir.
Et dans cet enfer, résonnent le rire des monstres.
Le béton a remplacé la terre,
et mon clan n'existe plus que dans ma mémoire.
Obligé de faire le clown pour satisfaire leurs besoins primaires.
Mes cris de souffrances et de désespoir les font hurler de joie.
Ne voient-ils pas ?
J'aimerais être cet oiseau,
qui tous les soirs s'élance du sommet de cette tente de fou.
Ô ma douce terre, tu me manque tant.
9
15
0
1

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Pour libérer, ces histoires emprisonnées dans mon esprit
0