Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Flint Abemian

Bonjour, je m'appelle Hugo, allias Flint Abemian j'ai 17 ans. Mes publications seront quasi exclusivement tournées vers le fantastique et la science fiction.

1
œuvres
0
défis réussis
7
"J'aime" reçus

Œuvres

Flint Abemian


 Le Soleil régnait sur les plaines du Royaume d’Eglaria, des plaines cousues de champs à perte de vue, d’une faune et d’une flore ahurissantes. Non loin d’ici, un des chefs d’œuvre les plus incroyables au monde, le château d’Eglaria venait de rouvrir ses portes après une guerre glorieusement remportée. Ce fort aussi impressionnant qu’imprenable résistait encore et toujours contre toute tentative d’invasion.
En ce temps d’Automne, tous les habitants des contrées proches venaient remplir leur grenier en achetant des victuailles pour tenir l’hiver.
Thalion, fils d’agriculteurs, venait de traverser tout le Royaume pour avoir une chance d’acquérir le maximum de nourriture possible avec le peu d’argent en sa possession. Il alla se présenter au marchand le plus proche en lui demandant ce que celui-ci pouvait lui donner en échange de 8 yemros.
- Oh mon gaillard, j’pourrai pas te donner grand-chose avec si peu de monnaie d’échange, avertit le marchand.
- Comprenez-moi, monsieur, ma famille est pauvre, et sans un minimum de nourriture, quelle qu’elle soit, nous ne tiendrons même pas deux semaines ! s’exclama le pauvre garçon.
Le marchand était bien embêté. Il ne pouvait pas se permettre de lui donner des vivres sans argent en retour, mais il ne pouvait pas non plus laisser ce pauvre petit rentrer chez lui bredouille. Soudain, il eut une illumination. Il dit au jeune garçon :
- Il y a une solution à ce problème ! Fais toi adouber !
- Pourquoi faire ? lui répondit Thalion avec le ton le plus neutre possible.
-Pour devenir chevalier et servir les nobles causes de notre bien-aimé roi Arthurus. Avec cela, tu recevras 20 yemros par mois.
-Très bien. Merci beaucoup et bonne journée ! le salua Thalion qui essayait de cacher sa joie.
Et il se dirigea rapidement vers les camps d’entrainement pour soldats de la garde royale. Si précipitamment qu’il renversa une passante sur son chemin et ils tombèrent tous deux sur le sol boueux des marchés. Il étaient maintenant allongés par terre autour d’une foule qui ne semblait pas leur prêter attention.
Enfin, à l’exception d’une quinzaine de gardes qui accoururent dans leur direction. Thalion comprit tout de suite que cette passante n’était autre que Silana, la fille du Roi en personne ! Celle-ci aimait partir hors du donjon pour se promener dans les différents hectares de parcs, forêt, champs, mais aussi elle appréciait passer son temps dans les ruelles des marchés.
Quand il eut compris cela, il se releva à une vitesse folle et s’empressa de venir en aide à la demoiselle en détresse.
- Veuillez m'excuser ma demoiselle, êtes-vous blessée ?
La jeune femme répondit d’une voix douce :
- Non je n’ai rien, merci pour tout.
A ce moment-là, leurs regard se croisèrent, puis ils s’observèrent tendrement et ne se quittèrent pas des yeux pendant de longues secondes.
Ils furent séparés par les gardes royaux qui mirent à terre Thalion de nouveau avant de partir avec Silana. Encore bouleversé par cet évènement inattendu, notre héros reprit sa route en direction du camp d’entraînement. Il venait de trouver une motivation en plus pour devenir membre du corps royal, car il comptait revoir cette femme radieuse qui lui avait redonné du bonheur dans cette journée épuisante.
7
9
26
10

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Je suis très créatif, j'ai besoin de mettre sur écrit mes pensées en quelque sorte.
0