Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Cornedor

En train de dormir sur le ventre de Totoro..
Cornedor
Au cœur d’un Moyen-Âge tourmenté par les succubes et autres esprits malins, Alban a juré de ne jamais devenir une proie.
Misogyne et solitaire, c’est un tueur de monstres, un homme défiguré par son passé.

Un homme qu’une démone maladroite va tenter de corrompre... pour le meilleur et le pire.

Entre mensonges et faux-semblants, lequel tuera l'autre dans ce jeu meurtrier ?


[Avertissement : mention de mort violente, présence de sang, de cadavres, d'auto-mutilation, de sexe.]


- HISTOIRE ACHEVÉE -
La quasi-totalité du récit va être retirée de Scribay, en vue d'une publication prochaine. Merci à tous ceux qui m'ont lue, ont aimé Alban et Iluth et m'ont aidée à arriver au bout <3
Pour les autres, le livre sera sans doute bientôt disponible sur Amazon, à la Fnac et autres :D
1005
2060
1606
401
Cornedor
Un peuple de sculpteurs perdu au milieu de nulle part.
Un garçon torturé, qui crée des êtres à son effigie.
Et un jour, un solstice d'hiver et un sacre religieux.
Des statues qui prennent vie et qui s'en vont au loin, de leur pas de géant.
Où vont-elles ? Pour y faire quoi ?
Diogon l'ignore, comme les autres, mais il prie les Dieux pour que sa créature s'en aille aussi. Pour qu'elle vive tout ce que lui ne peut pas vivre. Pour qu'elle devienne tout ce que lui n'a pas été.
Diogon est déjà mort, sans le savoir encore. Mais peut-être sa statue pourra-t-elle vivre à sa place...

[Attention au public sensible : violence, suicide, meurtres et morts violentes, etc...]
[Histoire mise en pause pour une durée indéterminée]
684
976
616
253
Cornedor
[Fantastique / mythologie / humour / drame]

Histoire à l'arrêt.
Pour lire les nouvelles aventures de Blanche et Cornélia, c'est dans la nouvelle version du roman : "Masques & Monstres - le convoi des nivées"
Dispo ici : https://www.scribay.com/text/691192312/masques---monstres---le-convoi-des-nivees
868
2464
2422
648
Cornedor
"– Enzo, tu n'es jamais sorti des villes ou des voies magnétiques. Moi non plus. Et tu sais pourquoi ? Parce qu'il ne reste plus que ça. Pourquoi retrouve-t-on des bébés tarasques dans des cartons au pied des buildings ? Pourquoi les licornes accouchent-elles dans les bennes à ordures ? Pourquoi les dragons sauvages viennent-ils fouiller nos poubelles ? Ils méritent mieux que des bidonvilles. Je l'aurais déjà relâchée, crois-moi. S'il restait encore une once de nature, je l'aurais fait."

____________________________________________________________________________________________________________________
Sous le soleil brûlant d'un monde futuriste, deux bêtes s'affrontent dans une arène.

Le public est déchaîné, des vivats retentissent pour saluer les attaques de chaque adversaire. Le premier est une tarasque, un ancien dragon, aussi noir que le jais. Le second est une manticore, un monstre tant amélioré au niveau cybernétique qu'il n'a plus grand-chose d'animal.

Tout en bas des grilles, deux jeunes hommes frappent les barrières au rythme de la musique, au rythme du combat. Enzo et Aaron. Deux amis, deux associés, et surtout, les deux maîtres d'Asmar, le grand mâle tarascon qui lutte dans l'arène.

Deux humains qui ont fait le choix de dompter les monstres, dans un monde qui les tue petit à petit.

Voici leur histoire.

[Oeuvre terminée - histoire longue]
94
132
0
95
Défi
Cornedor
Sous les yeux du public, le dompteur bat sa bête. Il la tourmente, la fait danser, la force à se soumettre.
Loin des projecteurs, celle-ci parle, plaisante, erre dans la ville. Et puis un jour, elle cherche à s'habiller, à couvrir cette nudité qui lui offre sa majesté.
Mais de mémoire de monstre, ressembler à un homme n'a jamais sauvé personne.
Pourtant, c'est ce que veut Enzo, du plus profond de son cœur. L'humanité l'appelle, lui tend les bras.
Fera-t-elle de lui un être grandi ou déchu ?

Pour le défi Grandeur et Décadence. S'il est admis que la bestialité déchoit l'homme, l'humanité peut-elle élever les bêtes ? (vous avez quatre heures)
(74 624 caractères au total, espaces compris)

[Histoire terminée]
155
171
141
54
Défi
Cornedor
Orme est une Fille de la Forêt, un être indissociable de l'arbre dont elle est née.
Noroît est un Fils de l'Hiver, un pur esprit maître des blizzards et du givre.
Du jour au lendemain, Orme se retrouve perdue au beau milieu du monde des humains, seule et invisible aux yeux de tous.
Dévasté par une tragédie sans précédent, Noroît échoue dans un corps qui n'est pas le sien.
Nés à des milliers de kilomètres l'un de l'autre, ils n'auraient jamais dû se rencontrer...
Mais c'était sans compter les mortels qui les entourent, parmi lesquels rôdent une tribu de chats plus bavards que des mouettes, une bande de petits frères redoutables et surtout ce simple humain qui semble tous les lier.



[Fantastique - Romance]
! Histoire mise en pause !
135
354
219
51
Cornedor
Dans notre monde, tous les jours, vivent et meurent les anciennes créatures. Chicheface, Bigorne, Carcolh, le tac, les voirloups, les galoups... Peu se souviennent de leurs noms, et de l'empreinte de terreur qu'ils ont laissée dans le passé.
Une gargouille médite sur la cathédrale à laquelle elle est enchaînée ; son ami le tac devient fou, il meurt à petit feu dans cet écrin de modernité. Les anciens monstres se délitent, remplacés par les loups-garous et les vampires venus d'ailleurs. Mais ils ne se laisseront pas engloutir, pas oublier ainsi, pas sans combattre une dernière fois pour leur gloire millénaire...
[Oeuvre terminée - histoire courte]
43
91
0
28
Cornedor
(Histoire courte) Le quotidien glauque et futuriste d'un nain mécanicien, qui retape des baleines aérobus et conçoit des trains de guerre redoutables.
65
76
140
13
Cornedor
La courte histoire d'un dresseur de cirque et d'une panthère mécanique.

"
Cette satanée panthère lui avait été "offerte" il y avait de cela quelques semaines à peine.

Ces automates cybernétiques étaient à la mode depuis quelques mois ; les particuliers se les arrachaient. Le patron était persuadé d'être visionnaire en lui confiant ainsi cette machine à "dresser" pour le bonheur des enfants. Ernest l'avait pris, quant à lui, à la limite de l'insulte. Un robot se programmait, il ne se dressait pas. Il n'y avait nul rapport entre la fourrure scintillante du fauve dans l'arène, et la carapace de métal de ladite "panthère". Entre l'esprit vif et enfiévré d'un félin de chair et de sang, et la fausse intelligence affichée dans les billes rouges de cette abomination. Entre les muscles nerveux de Tempo et les circuits électroniques décoratifs incrustés dans la peau de plastique de la panthère. Entre la rage haineuse, si humaine, du tigre blanc et la douce soumission programmée de "Sacha".
"
42
101
0
18
Cornedor
Un poème expérimental qui narre l'affrontement entre deux entités célestes.
Et d'autres poèmes (et scènes écrites en prose) à venir !


PS. Tous les textes sont en "final", car ce sont des textes relativement anciens que je ne compte pas reprendre.
20
37
0
18
Défi
Cornedor
Dialogue que j'aurais aimé avoir avec elle.
"Elle"...
Ma chimère, gardienne imaginaire, qui m'a protégée si longtemps.
Mais aussi cette petite fille solitaire, au regard noir et aux joues sillonnées de larmes.
L'une ou l'autre ?
Les deux, peut-être.

Si seulement je pouvais la revoir, rien qu'une fois... j'ai tant de choses à lui dire.

---
Réponse à "× Un Dialogue ×"
(Non, je me suis pas foulée pour le titre, et oui, j'ai explosé la limite de mots imposée dans le cadre du défi. Tant pis... ce texte avait besoin d'être écrit, et ce depuis un bout de temps.)
14
41
2
8
Défi
Cornedor
Réponse à mon propre défi. Trois musiques, trois textes, trois ambiances. Mais j'ai choisi un thème commun : la rencontre de deux de mes personnages. (Rencontre adaptée dans des univers différents, dans des scènes hors du temps et sans aucun rapport avec leur véritable histoire, donc pas de panique si vous les connaissez pas) ;)


Personnages : Alban et Iluth (roman "Par le fer et le feu")
6
3
0
8

Chargement...

0