Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Biquette

Défi
Biquette
En se rendant à une invitation pour Halloween, deux étudiantes vont voir leurs vies bouleversées. Les deux amies traverseront des épreuves surnaturelles et étranges empreinte d'une ancienne vengeance.
21
11
147
67
Biquette
C'est l'histoire d'un voleur qui se fait voler, c'est aussi l'histoire d'une vieille qui sait y faire.
34
10
139
23
Biquette
Odile aime l'histoire, les objets anciens. Jusqu'au jour où elle achète une vierge et que tout bascule...
36
20
147
15
Biquette


Jour 1, semaine 1

Voilà, j’y étais.
Mon passage chez le juge s’est soldé par une alternative à la détention : le CEF*.
Je suis coupable. Qualifiée irrécupérable, classée délinquante multirécidiviste.
Le juge n’a pas été tendre, il a brossé un portrait très déplaisant de moi, mais je l’ai vécu comme une formalité, j’ai l’habitude.
Je promène cette aura négative depuis quelques années mais je ne m’y fais toujours pas.
Je m’appelle Valérie, j’ai 17 ans. Mon surnom, c’est Valpiro. A lui tout seul, il désigne ce que je suis : une pyromane.
On dit de moi que je mets le feu par frustration, que je ne peux pas maîtriser mes émotions et surtout ma colère.
Les incendies se sont succédés sur mon passage, c’est vrai, et pourtant ils se produisent malgré moi. Personne ne m’a jamais cru. Un comble de nos jours où tous les professionnels vous martèlent que la parole de l’enfant est au centre de toutes les préoccupations et des prises en charge.
En grandissant, j’ai vite compris qu’il valait mieux que je me taise si je ne voulais pas finir comme un légume en HP. Le silence est mon salut. Je donne le change en simulant la colère, la tristesse à tous les psys qui se sont assis face à moi.
Je rentre dans la case de diverses pathologies connues, ça les rassure sur le tableau clinique qu’ils dressent. La différence effraie toujours encore, surtout au sein des élites.
Au fond de moi, je suis plutôt résignée, je préfère accepter ce que je suis et tenter d’en comprendre le mécanisme. Pour en arriver à ce constat, il m’a fallu du temps et beaucoup de souffrance. De famille en Centre d’accueil tout s’est achevé sur une étincelle, ma culpabilité est si intense que j’ai voulu mourir plusieurs fois mais force est de constater que j’ai une rage de vivre plus forte que la moyenne.
Je n’ai jamais eu d’amis. Plus jeune je leur faisais peur, plus grande j’étais la mytho de service.
J’ai finalement renoncé et préféré rester seule. J’en paye le prix fort. Le silence et la solitude ne sont pas les qualités premières d’aujourd’hui.

Encore une fois, j’ai la même impression tenace. Ma réputation m’a précédé, je le lis dans les yeux de mes pairs, des futurs gardiens que je croise. J’entends mon surnom Valpiro se murmurer dans mon dos, surprend les échanges de regards. C’est fou comme les infos circulent ; un peu à la manière des virus, ils s’introduisent partout et laissent des traces. Un grand gaillard me fait visiter les lieux et me présente.
*CEF : centre d’éducation fermé
6
2
17
18
Biquette
Parce j'ai bouffé du conte toute mon enfance, parce que Andersen m'a conditionné, je vous présente un remake de la princesse sur un petit pois...
12
9
41
16
Biquette
C'est l'histoire de Maurice, un radin solitaire et de Louise une artiste. Il y a aussi cette histoire de fosse septique qui fout vraiment la merde... bref cette histoire ne sent pas bon.
20
23
46
12
Biquette
La magie de Noël s'offre à tous même aux cochons ! Mais quel lien entre Jules qui n'aime pas ces festivités et un cochon ? De vieilles boules pardi !
5
7
29
7
Défi
Biquette
Tous les dons sont dans la nature, il faut seulement trouver sa voie.
2
3
3
1
Défi
Biquette
Rêver du père idéal et vouloir s'en offrir un peut parfois engendrer des surprises.
8
8
15
2
Biquette
A tous ceux qui n'ont pas de mémoire et qui se perdront un jour.
7
8
12
2
0