Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Jena Lorenss

Je suis une jeune-femme de 28 ans, passionnée de lecture et depuis quelques années, d'écriture. Je me suis lancée il y a de ça un petit moment, un défi : écrire mon premier roman.
Mon souci d'amélioration constant me fait souvent reprendre ce que j'ai déjà produit mais je ne m'alarme pas. J'aime prendre le temps de découvrir des nouvelles choses, j'aime apprendre toujours plus, j'ai soif de savoir et de nouvelles compétences.
Je suis ravie de pouvoir partager avec vous mes écrits sur ce site et de pouvoir échanger nos avis, nos conseils, tout ça m'est très précieux. Il y tant de bonnes choses à puiser dans les relations humaines... Et je tente de faire de mon mieux pour retranscrire à l'écrit toutes ces bonnes choses, sans que je n'oublie pour autant les mauvaises.
Ma phrase préférée : Ne laisse jamais tes doutes envahir tes actions !
8
œuvres
2
défis réussis
27
"J'aime" reçus

Œuvres

Jena Lorenss
Une mort tragique dans des circonstances étranges, des apparences trompeuses et une détective qui, malgré ses problèmes personnels, tente de déjouer les pièges qu'on lui tend...
7
9
18
16
Jena Lorenss
Pollution littéraire




    « Approchez ! Approchez ! Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, venez découvrir notre restaurant littéraire « À la saveur des bons mots ».


Ici, on ne mange pas de fins mets délicats en sauce, mais bel et bien, au contraire, des mots inutiles, des mots vains, des mots trop souvent répétitifs, des mots familiers, des gros mots. Tout doit être recyclé par votre organe cérébral.


Fini les « donc », « alors », ou autres conjonctions de coordination répétées trop souvent. Ici les déchets littéraires servis dans l'assiette se transforment en magnifiques phrases, toutes droit sorties de vos fines bouches une fois le trop plein avalé. Une bouchée de mots putrides et inopportuns est égale à un paragraphe.


Fini les « parce que », « bien que », « qui », « que ». Bienvenue aux mots adéquates, utiles, importants, dont Molière aurait été fier.


« Le chemin est long, du projet à la chose » disait-il. Il en va de même de la digestion de tous ces mots gluants qui polluent et embrument votre esprit et qui vous permettent pourtant désormais, grâce à notre restaurant, d'envisager l'écriture autrement.
C'est un processus qui demande du temps également mais plus vous viendrez chez nous dîner souvent, plus vos capacités à réinventer les mots trop usagés prendra de l'ampleur et gagnera à se faire reconnaître.


Heureusement, il vous sera possible, si l'envie vous en prend, de digérer tranquillement en vous relaxant et en méditant sur les mots nouveaux que vous pourrez rencontrer dans notre bibliothèque spéciale créativité.


Vous en ressortirez grandis, chargés d'une nouvelle banque de données verbales.


Fini pour vous les auxiliaire tant de fois écrits et répétés :  être  et avoir !
Fini les verbes qui reviennent constamment : paraître, sembler, dire, etc. !
Fini les redondances insupportables à la longue !
Fini les lourdeurs !
Fini la pollution !
Vous parviendrez dorénavant par remplacer tous ces éléments par d'autres moins usités, plus constructifs et plus harmonieux.



Je vous souhaite un bon appétit ainsi qu'une agréable prise de conscience littéraire, dans notre restaurant de bibliothéconomie « À la saveur des bons mots ».
5
4
7
1
Jena Lorenss
Cette petite poésie est inspirée d'un challenge dans lequel les armes des deux combattants étaient imposées.
Bonne lecture à tous, n'hésitez pas à me dire si vous avez aimé...
3
6
1
1

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

J'écris par passion, pour coucher sur le papier les mots et les maux que je ne saurais dire à voix haute. Écrire comble un vide chez moi. Je ressens le besoin d'aborder des sujets de société importants et en écrivant, je peux ainsi partager mes opinions. Pour finir, écrire me permet d'aller puiser le meilleur de moi-même et ainsi de rendre fiers les miens.
0