Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Léorthien ☆

"En ce moment, beaucoup de gens ont renoncé à vivre. Ils ne s'ennuient pas, ils ne pleurent pas, ils se contentent d'attendre que le temps passe. Ils n'ont pas accepté les défis de la vie et elle ne les défie plus."
Paulo Coelho

Quand je publie quelquechose c'est que généralement je n'arrive plus à le faire évoluer ou que je n'en ai perdu l'envie.

N'hésitez à pas à corriger, critiquer ou proposer des améliorations, elles sont toutes bienvenues.

12
œuvres
8
défis réussis
223
"J'aime" reçus

Œuvres

Léorthien ☆
Des petits textes en prose et parfois en rime.
Je n'ai jamais trouvé mon style, donc n'en cherchez pas.

Du premier jet à reprendre sans arrêt je n'arrive jamais à être satisfait et je finis par abandoner.

Je suis ouvert à toute proposition d'idée, d'amélioration ou de crémation.
85
133
33
11
Défi
Léorthien ☆
Réponse au défi "une phrase par jour".
J'ai bien peur que le défi ne soit pas tout à fait respecté parce que ce ne sera pas une histoire, plutôt une pensée par jour, et encore pas tous les jours ^^
103
187
5
3
Léorthien ☆

 Ce dimanche là quand il se leva et ouvrit ses volets il ne la vit pas.
Cela lui fit un drôle d'effet.

 Cela faisait parti de son rituel du dimanche matin. Le réveil toujours à la même heure, il l'éteignait et le laissait ressonner deux fois avant de l'éteindre et de se lever. Ensuite il enfilait ses chaussettes, puis sa robe de chambre par dessus son pyjama. Et seulement alors il ouvrait la fenêtre et les volets de sa chambre.

 C'est à ce moment précis qu'il entendait le bruit de ses pas au loin. Elle courait toujours au même rythme, et toujours à la même heure elle passait sur le chemin qui longeait sa maison. Même si parfois il attendait un peu plus longtemps à sa fenêtre avant de l'apercevoir.

 C'est sa régularité qu'il avait remarqué chez elle en premier. Un trait de caractère qu'il appréciait. Il n'avait fait attention à son apparence qu'après.
Un corps musclé, entretenu plutôt, qui se déplaçait gracieusement dans une tenue toujours sportive. Généralement elle portait un pantalon moulant et quand il faisait chaud un short et toujours un t-shirt de running, moulant lui aussi, à manches courtes. Il n'avait qu'entre-aperçu son profil à de rare fois, il la voyait toujours de dos depuis sa chambre, mais il la trouvait magnifique.

 Aujourd'hui, c'était différent. Il s'était levé plus tôt que d'habitude. Il avait décidé enfin d'oser l'aborder. Il avait prévu d'aller courir sur son trajet, sans trop se dépêcher pour qu'elle le rattrape et avoir l'occasion de lui parler à ce moment là. Cela faisait des semaines qu'il s'entraînait, son corps s'était affiné et musclé. Il s'était même rendu dans une boutique spécialisée pour avoir un équipement convenable. Il avait fait d'énormes efforts en vue de cette rencontre.

 Il avait finit de se préparer. Il sorti de sa maison et ferma la porte à clef. Il vérifia l'heure il était légèrement en avance, c'était parfait. Il espérait que cela allait bien se passer, il était plutôt confiant. Il rangea ses clefs dans le sac et commença ses étirements.

 Lorsqu'il eut terminé, il était temps d'y aller. Il s'engagea sur le chemin et se mit à courir. Il sentait son rythme cardiaque accélérer. Il était trop excité, il fallait qu'il s'apaise sinon il ne tiendrait pas. Il essaya de se concentrer et de se remémorer le contenu de son sac qu'il avait vu en y plaçant ses clefs. Cela le calma de savoir qu'il n'avait rien oublié et de se réciter mentalement son contenu : clefs de maison, lecteur mp3, écouteurs, mouchoirs en tissu, cordes et chloroforme.
8
10
8
2

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

c'est un exutoire ou un jeu

Listes

Avec Au jour le jour, Réponse à "Une phrase par jour", Chaque jour qui passe..., L'instant d'après, Réponse à "Une phrase par jour", "Une phrase par jour", Désordres éphémères, impressions régulières, Au fil du temps..., une phrase, un jour, Une phrase par jour, Une phrase par jour, Ma séance psychologique, un jour à la fois, Promenons-nous dans le noir...
0