Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Ielerol_R

Ecrire peut faire mal au même titre que vomir, mais vomir des mots qu'on arrive pas à dire est la plus belle des libérations.

5
œuvres
3
défis réussis
130
"J'aime" reçus

Œuvres

Ielerol_R
Elle n’a pas d’Age, elle est albinos, elle est Exclue. Dans son monde toute tare physique fait de vous un Exclu.
Exhibés comme des objets de valeurs par les riches ou enfermés dans des instituts où ils servent de cobayes, les Exclus sont des êtres à part. Mais certaines idéologies sont faites pour être contrariés et des autorités renversées. Entre amour, trahison et rébellion elle va devoir choisir en qui placer sa confiance, distinguer l’ami de l’ennemi, et à qui confier son cœur.
72
19
60
506
Ielerol_R
Madeleine voit tout son monde s'ecrouler lorsque son père et son frère sont appelés à la guerre.
Restée seule avec sa mère, la ferme dans laquelle elle habite sera réquisitionnée.
Obligée de cohabiter avec les allemands, ses convictions les plus intimes vont être bouleversées.
Qui est exactement le Commandant Ludwig? Quel est son vrai visage?
36
26
359
68
Défi
Ielerol_R

Je l'ai d'abord pris dans le petit sachet transparent, dans un bruit de papier froissé. J'étais quelque peu déçue d'avoir, dans ma hâte, déchiré l'emballage.
Ce bonbon à la violette était tout l'objet de mon désir, chaque jour, un bonbon. Je le choisissais soigneusement, au milieu de ses congénères. Il ne fallait pas se tromper, un seul était autorisé dans la journée. Le nez à quelques centimetres à peine, je pouvais sentir les effluves de violette. Dès l'instant où je le déposais sur ma langue, je tombais en extase. Les bords craquelés et dentellés, légèrement coupants, irritant doucement mon palais.
Son goût, si sucré et acidulé reste gravé dans ma mémoire. La délicatesse de ce bonbon fait de lui le graal de la sucrerie. Caressant mes papilles, diffusant dans ma bouche son arôme exquis, je le sentais devenir de plus en plus petit. J'entendais le léger cliquetis lorsqu'il venait cogner contre mes dents. Oh ! Comme il est doux ce tintement à mes oreilles. Il devenait si petit que je me sentais obligée de le croquer. Pas en les broyant avec les molaires ! Certainement pas, le reste du bonbon adulé serait resté collé entre les dents, gachant les derniers instants de plaisir. Je le prenais plutôt délicatement entre les incisives, puis le rongeais, détachant de minuscules morceaux.
Une fois le bonbon terminé, il restait ce goût si particulier, vous savez, celui qui donne envie d'y retourner. À vrai dire je mourais d'envie de le faire. Seulement j'avais bien trop peur de la voix parentale, cette voix qui sait tout, et qui vous gronderait si vous mettiez à nouveau la main dans le sachet.
7
20
33
1

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

J'écris avant tout pour moi. Ecrire c'est s'évader, se confier, et imaginer. Puis ensuite j'écris pour les autres. Donner de l'émotion, transporter dans d'autres sphères et apporter de la joie est tout ce que je cherche à offrir par l'écriture.
0