Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Camille Ksaz

Retrouvez-moi sur Facebook

Bonjour à ceux qui viennent s'aventurer par ici !

Je partage par ici mon roman et son univers étendu : Les Mémoires de Lios.
J'espère que vous passerez un aussi bon moment à lire que j'ai à écrire.

PS : Ma photo de profil et ma couverture est un dessin de la talentueuse Eyrra que vous trouverez sur différents réseaux sociaux comme Facebook et Instagram.

12
œuvres
11
défis réussis
40
"J'aime" reçus

Œuvres

Camille Ksaz
Des milliers d’années après la destruction du premier Monde, Alpha, et de l’apparition des Capacités, les humains vivent dans des Mondes différents, chacun ayant une idéologie propre.

Dans cette société où les planètes doivent encore apprendre à vivre ensemble apparaît deux nouvelles maudites de Lios : Mayu et Haru. Premières jumelles partageant ce lourd fardeau, elles découvriront la noirceur de ces civilisations imparfaites qui cachent chacune bien des secrets.
17
3
1
85
Défi
Camille Ksaz

La respiration si courte que la morte semble nous guetter, les jambes qui tremblent jusqu'à ne plus tenir, le coeur lourd qui est prêt à exploser sous la pression de la cage thoracique. Cette peur, Mayu savait l'utiliser pour la transformer en force. Elle avait appris que si elle savait maîtriser ce sentiment, sa carapace serait imprenable. Ses démons pouvaient bien la faire trembler, elle resterait debout en apprenant à résister.

Mais tout changea quand Mayu connue un nouvel ennemi redoutable : la solitude. Elle avait appris à gérer la peur de quelqu'un mais celle-là n'avait pas de forme. Elle était seulement un vide immense qu'elle ne pouvait pas remplir seule. Cette peur était imbattable. pourtant, Mayu avait essayé ses techniques habituelles.

D'abord, l'évitement. Ignorer l'envie de hurler son désespoir en s'occupant constamment. Cela marchait un temps mais quand la peur revenait elle devenait impossible à maîtriser.
Ensuite, l'affrontement. Ne pas fuir sa peur mais d'abord l'analyser avant de l'achever avec violence. Sauf que l'analyse ne la menait qu'à des crises de panique et qu'il n'y avait personne à exterminer cette fois.
Enfin, la plus compliquée mais la plus efficace, ne plus jamais avoir à ressentir cette peur. Cela demandait donc de ne plus être seule une seconde. Elle réussit un temps mais dès que la nuit tombait et que son lit vide lui rappelait que personne ne l'aimerait autant qu'elle le voulait, son sommeil l'emmenait vers son cauchemar. Bien sûr, elle avait tenté de ne plus dormir mais l'épuisement gagnerait toujours.
Elle finit par s'avouer vaincue pour la première fois. Son entêtement ne pouvait gagner cette guerre.
2
4
0
1
Défi
Camille Ksaz

Toute mon existence, je me suis demandée si un jour je pourrais dire : "ma passion est..."
Non pas que rien ne m'intéresse. Au contraire, je suis curieuse de nature et j'apprends avec plaisir. Mais pendant longtemps je voyais des gens se plongeaient dans des projets qui les faisaient rêver alors que je me contentais d'avancer tranquillement en suivant une voie que je voulais découvrir sans jamais m'y jeter à coeur perdu.

Cependant sans savoir, je cultivais ma passion. Celle de l'imagination. J'ai toujours aimé me plonger dans des univers inventés pour pouvoir créer des histoires plus ou moins complexes. Je voulais que chaque personnage ait son rôle, son passé, sa manière de réfléchir. Pour moi, cette façon de penser était partagée par toute l'humanité. Construire des scénarios complets n'était donc, à mes yeux, qu'une banalité. Jusqu'au jour où j'en ai parlé.

Depuis, l'écriture est devenue mon outil pour exprimer ce besoin qui est maintenant vital de partager mon univers. Je peux dire avec une fierté non dissimulée que mon projet est de faire rêver les autres au travers de mes mots.
5
2
1
1

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Par envie. Je n'ai aucune formation particulière, je suis seulement une étudiante en psychologie avec une imagination débordante.
0