Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Totin

Retrouvez-moi sur Facebook

Totin

Je suis Totin et venez dans mon monde où une chose règne : l'imagination !!!

1
œuvres
1
défis réussis
0
"J'aime" reçus

Œuvres

Défi
Totin

D'après ce que je vois, je suis dans une voiture qui, apparemment, a eu un accident. J'en vois une autre en face de la notre. Je n'arrive plus à me souvenir de ce qui s'est passé, je ne vois que l'instant présent. Il y a aussi une personne à côté de moi, John, c'est mon frère et il était au volant de cette voiture. Je l'appelle sans réponse. Recommence mais toujours sans réponse. Peut-être est-il dans un état encore pire que le mien. Je n'ose même pas imaginer ce qu'il peut avoir. J'ai toujours ma ceinture attachée mais je n'arrive pas à la retirer.
Regardant ma montre, je vois qu'il est deux heures du matin. L'accident venait d'avoir lieu parce qu'il n'y a ni pompiers, ni policiers mais il ne devraient pas tarder et nous sortir de là. Cinq minutes plus tard, je vis au loin une lumière bleue arrivant vers nous. La voiture d'en face était dans un facheuse état. Toutes les vitres étaient cassées, le pare-choc complétement détruit. Je n'imagine même pas la notre.
Les pompiers arrivèrent et commencèrent à débaler leurs matériels. Ils commencèrent par retirer John et je vis qu'il avait une tige en métal dans la poitrine. Je sentis les émotions venirent et je me mis à pleurer. Ils me retirèrent de la voiture et je sentis une térible douleur dans la jambe droite et le bras gauche, j'avais des bleus partout. Ils me posèrent sur un brancard.
Dix minutes plus tard, j'étais arriver à l'hôpital ainsi que mon frère qui était dans un autre camion. Je n'eus pas le temps de le voir puisqu'il étaient entrés par l'entrée urgences critique.
Soudain je ne vis plus rien et je me réveillit dans mon lit d'hôpital. Il y avait une infirmière qui m'éxaminait et je lui dit :
- Excusez-moi ?
- Oui Marie ?
- Combien de temps suis-je ici ?
- Vous ne vous en souvenez plus ? Cela fait trois jours que vous êtes ici.
Je n'en revenais pas. Sa faisait trois jours que j'étais ici mais pourtant je n'ai quand même pas dormi trois jours ?
- Est-ce que j'ai dormi trois jours ?
- Non vous vous êtes endormi il y a pas loin de quatre heures.
Pourquoi je me suis endormi dans mon souvenirs et je me réveille trois jours plus tard ? C'est peut-être un souvenir comme je le dis ?
- Puis-je voir mon frère ?
- C'était l'homme qui était à côté de vous dans la voiture ? Ajouta l'infirmière.
- Oui, est-ce que je pourrais le voir ?
- Malheuresement non. Répondit-elle.
- Pourquoi ?
- Votre frère est mort deux heures après son arrivé à l'hôpital.
Soudain, un sentiment de tristesse m'envahît.
- Il... Il est mort ?
- Oui Marie. Je connais votre sentiment de tristesse mais vous devez d'abord vous remettre de votre choc physique et moral de cette accident. Vous avez failli y rester vous aussi. Si les pompiers ne serze pas venu vous chercher, vous seriez morte à l'heure qui'il est. Vous avez deux côtes cassées, une jambe aussi et le bras gauche qui s'est tordu.
Je me mis à pleurer quand l'infirmière sortît de la chambre.
0
0
0
2

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

C'est quelque choses où l'on peut dévoiler des secrets tout en gardant les siens.

Listes

Avec L'âge d'or des dieux (Exoria), Une vie passée...
0