Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Lisou Òc

J'adore écrire depuis que je suis petite. Depuis le temps que j'accumule dans mon ordinateur de petites histoires et particulièrement une qui me tient à cœur, j'ai décidé de me lancer en m'inscrivant ici afin de partager peut-être mes inspirations et les premiers chapitres d'un livre que j'aimerais mener à son terme.

J'aime beaucoup lire de tout mais surtout ce qui a trait à la Fantasy (Tolkien est un auteur que j'admire tout particulièrement) alors n'hésitez pas à me faire partager vos œuvres, c'est toujours intéressant de découvrir de nouvelles choses :)

Souhaitant voir mes écrits annotés et peinturlurés de toutes les couleurs afin de pouvoir progresser, je suis ouverte à tout commentaire et ai décidé de faire partie du CLUB VALENTINE (merci à eux si jamais ils passent par ici).

4
œuvres
3
défis réussis
88
"J'aime" reçus

Œuvres

Lisou Òc
Dans le monde de Sérasia depuis longtemps dévasté par le sombre Scur, l'illumination du dernier Arbre de Vie dans la mythique forêt ébranle toutes les communautés. Un Héros des temps anciens vient de se réincarner. Aelis, jeune fille de la Terre ne pensait pas un jour devoir jouer un rôle dans le destin d'un monde qui n'était pas le sien...

(J'ai décidé de recommencer l'écriture de cette histoire en prenant en compte les avis de mes premiers lecteurs et en changeant quelque peu la trame)

N'hésitez pas à me corriger et à me donner des conseils car je souhaite me perfectionner et je considère que toute critique est bonne à prendre !
79
134
1009
100
Défi
Lisou Òc

    Qui était-il ? Quel était son nom ? Quel âge avait-il ? Il ne s'en rappelait plus. Tout ce qu'il savait, c'était que justement il ne savait plus. Cependant, il ne s'en formalisait pas vraiment, curieux de découvrir le monde qui l'environnait.

    Cela faisait un moment déjà qu'il avançait au milieu de cette étrange endroit... Qu'était-ce ? La végétation étrange d'une antique forêt ? Le vestige d'une civilisation perdue ? Ou bien un lieu ravagé par il ne savait quelle catastrophe ? En tous cas, il était clair qu'ici la nature avait repris ses droits. La mousse avait poussé sur chaque pierre, chaque arbre, ne laissant que peu de couleur filtrer encore. Du vert partout.
    Cette vision chlorophyllienne finit par l'effrayer et même le paniquer car plus il avançait dans cet endroit étrange, plus il avait l'impression de tourner en rond. Il lui fallut un moment avant qu'il ne s'arrête quelques instants pour se poser enfin, après sa course effrénée, dans cette jungle étrange. Et alors qu'il reprenait lentement son souffle, quelque chose l'effleura. Puis encore une autre. Il regarda au-dessus de lui, méfiant. D'étranges particules tombaient du ciel. Sans qu'il n'en prenne conscience, l'un des petits morceaux volatils atterrit sur le bord de sa bouche béate avant d'y pénétrer. Surpris, il constata que ces flocons étaient délicieux. Il s'empressa alors d'en avaler le plus possible.
    Ce condiment tombé des cieux était merveilleux et lorsqu'il s'arrêta d'en pleuvoir, il était désespéré car la faim lui tenaillait toujours le ventre, lui qui ne savait plus qui il était ni comment il s'appelait ou encore l'âge qu'il pouvait bien avoir. Alors, dans un geste de désespoir, il prit de l'élan et sauta le plus haut possible.
    Son bond l'avait mené si haut et si loin qu'il avait changé de lieu. Il fut d'ailleurs grandement surpris par sa chute fracassante. Il avait atterri sur un sol dur et froid et ne pouvait plus se relever. Il s'était probablement cassé quelque chose... Surtout qu'il avait la respiration coupée.
    L'amnésique commençait à s'étouffer quand vint à sa rencontre un être étrange. Ce dernier était immense, recouvert de poils gris et blancs et possédait des yeux verts à la pupille fendue verticalement.
    Sentant la mort approcher par le manque d'air, celui qui ne savait plus qui il était ni comment il s'appelait et quel âge il pouvait bien avoir, demanda dans un élan de souffrance :
    - Qu... Qui s... Suis-je ?
Ce à quoi le géant poilu lui répondit d'un sourire narquois :
    - Tu es un poisson et je vais te manger !
    L'amnésique qui avait recouvré une part de soulagement en se souvenant de son identité fut aussitôt pris de terreur en voyant la grande gueule aux dents pointues s'approcher et l'engloutir sans plus de discussion.
    Dans le dernier instant de sa vie, il se rappela avoir fait des centaines et des centaines de fois le tour de son bocal, surpris par l'étrange flore qu'il contenait et adorant grignoter les paillettes délicieuses tombées du ciel.
2
3
0
2
Défi
Lisou Òc

    Comme tous les matins Lan se réveilla au son de la douce mélodie de son radio-réveil. Il laissa le petit appareil débiter quelques chansons avant de se résigner à se lever. Il était six heures. Sa petite amie, Lota, qui n'avait intégré sa vie que récemment, travaillait de nuit. Elle débaucherait bientôt et arriverait aussitôt chez lui, embaumant la maison de son doux parfum.
    Dans cette joyeuse perspective, Lan décida de faire consciencieusement sa toilette. Après une révision complète de son hygiène corporelle, il se posta devant son miroir et recoiffa ce qui lui servait de cheveux. C'était la mode du bleu en cette saison et en tant que fashion victim, notre ami avait opté pour une teinte colorée bleue marine qui rehaussait la pâleur de son visage. De ses yeux noirs, il se dévisagea encore un moment avant de partir, satisfait, préparer le petit-déjeuner.
    Lan ouvrait les placards, furetant pour trouver quelque idée originale afin de plaire à sa dulcinée. Malheureusement, il ne dénicha rien de très emballant pour un petit-déjeuner en amoureux... Très bien, la boulangerie du coin se trouvait à quelques mètres seulement de chez lui, il n'avait qu'à y aller.



    En cette heure matinale, Lan ne rencontra personne dans la rue. Quelques véhicules passaient l'éclairant brièvement de leurs phares. L'odeur fraîche de la rosée lui parvenait agréablement, réveillant ses sens et sa faim. Très vite, il parvint sur le seuil du petit commerce, le seul à être ouvert si tôt le matin. Il poussa la porte dont le carillon au timbre clair signala sa présence dans la boutique.
    Quelle ne fut pas sa surprise de voir sur les étals des... Croissants ? Chocolatines ? Pains au lait ? Ce n'était pas coutumier dans cette région du monde. Louchant sur les viennoiseries qui se présentaient devant lui, Lan fut interrompu dans sa perplexe contemplation par un bruit sourd. Quelqu'un s'était enfui précipitamment dans l'atelier. Étrange... Peut-être que le boulanger avait oublié quelque chose dans le four ? Mais Lan réfuta vite cette hypothèse lorsqu'il entendit : "Fuyez ! Fuyez ! Les envahisseurs sont parmi nous !" suivi d'un bruit de verre brisé.


    Pris de panique Lan prit ses jambes à son cou et retourna aussitôt chez lui où il se barricada. Jamais de sa vie il n'avait couru aussi vite. Il savait depuis longtemps que la menace était proche malgré les systèmes de protection mis en place par le gouvernement mais jamais il n'avait imaginé qu'un envahisseur puisse se trouver si proche de lui. Tout essoufflé, Lan prit conscience du danger que courait son amante en venant chez lui. Vite, il fallait qu'il la contacte, il ne pourrait supporter de la perdre. Alors qu'il se précipitait sur le téléphone, on toqua à la porte.


    Lan sentit un frisson lui parcourir l'échine. Doucement, silencieusement, il s'approcha du panneau de bois. L'ennemi se trouvait-il derrière ? Hésitant, il laissa le visiteur s'énerver un peu à frapper contre le battant sans mot dire. Enfin, il entendit sa voix :
    "- Mais enfin Lan qu'est-ce que tu fais ? C'est moi Lota, ouvre !"
    Fébrile et heureux que sa petite-amie soit saine et sauve, il s'empressa de lui ouvrir la porte d'une main fébrile. Lorsqu'elle pivota, les deux êtres se dévisagèrent un moment, stupéfaits. Lota, n'était plus Lota. Elle avait la même robe, la même voix, les mêmes yeux mais sa peau était désormais lisse et de couleur rosée, ses cheveux étaient blonds et elle ne possédait que deux bras et deux jambes. Visiblement, l'ennemi l'avait eue. Ce qui paraissait étrange, c'était qu'elle ne semblait pas avoir l'intention de l'attaquer alors qu'elle s'était transformée.
    En effet, Lota paraissait aussi effrayée que Lan. D'ailleurs, leurs cris fusèrent en même temps :
    "- Aaargh ! Un moooonstre ! hurla Lota.
    - Aaargh ! Un humaiiiin ! hurla Lan."
    Et après ces braillements simultanés, chacun s'échappa de son côté. Lota s'enfuit dans le jardin les deux mains levées vers le ciel tandis que Lan, en une réaction enfantine se barricada dans sa chambre et se cacha sous les couvertures, les serrant de ses quatre bras. Il était cerné, le boulanger s'était certainement transformé en humain lui aussi, ce qui expliquait l'absence de pain au sang ou de viandatine sur ses étals.

    Là, prostré sous les draps, tremblant de ses six membres, et pleurant des larmes violettes pour la perte de sa bien-aimée, Lan attendit un moment et le réveil sonna pour la deuxième fois... Le monstre à la peau verdâtre ouvrit ses yeux noirs. Cette fois, il était réveillé pour de bon...
6
8
3
3

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

J'écris parce que j'aime ça et que cela me détend. Je plonge dans un univers et une ambiance que je choisis, ainsi je peux me couper du monde à ma guise.

Listes

Avec La traversée de Temrick (Réécriture), Pour toujours, Ainsi incipits 3...
Avec Les Âmes du Dragon, Les mages de Civalia, Numyrhis : Partie 1 Projet Trimondes [Version 2018], L'héritage du feu [V1] (non terminé), Royaumes : Ascension [Tome 1, réécriture], D.A.D. Tome 1 : L'éveil, Malou dit vrai, La déserteuse (Réécriture), Savez-vous ce que c'est, vous ?...
0