Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de 1878102592245462

Virginie Favre

Ceci est mon texte de présentation.

3
œuvres
1
défis réussis
1353
"J'aime" reçus

Œuvres

Virginie Favre
Il s'agit de la version corrigée et réécrite de l'œuvre déjà existante.

Attention, ce roman contient des scènes explicites de sexe et de violence.

Blanche est une vieille femme, née quelque peu avant la seconde guerre mondiale. Elle nous livre sa vie comme un dernier présent, avant de se retirer. Cette existence qu'elle pense banale va se révéler pleine de rebondissements et d'aléas déroutants, jusqu'à la fin. Mais quelle fin ?

Blanche est née dans mon esprit, vit sous ma plume et mourra au fil de votre lecture.
573
836
474
435
Défi
Virginie Favre

Juste pour répondre à mon premier défi (merci @Alain Debruijne@ de l'avoir proposé).

***

— Maman, tu viens jouer avec moi ?
— Pas maintenant chéri, je n'ai pas le temps.
— Pourquoi ?
— J'ai trop de travail.
— Pourquoi ?
— Ben, tu vois, je range les affaires, après je m'occuperai du linge, puis de la vaisselle, ensuite je préparerai tes affaires pour l'école demain, et ensuite le diner. Quand j'aurais terminé, je devrais débarrasser la table, te préparer à te mettre au lit, et si j'ai la force je pourrai te lire une histoire. Donc tu vois, chéri, pas le temps pour les Légos.
— ...
— Tu comprends, c'est pas que je ne veux pas, mais je n'ai pas le temps de m'amuser.
— Maman ? Tu seras triste quand je serai mort ?
— Oh mon dieu !! Comment peux-tu dire une chose pareil ?? Je t'aime, mon fils. Il est hors de question que je te laisse mourir ! Viens dans mes bras.... Pourquoi tu as des idées comme ça ? Hein ?
— Parce que je ne veux pas être adulte...
— Mais si, voyons... C'est bien d'être adulte !
— Non, c'est pas bien. Les adultes ils ne rigolent jamais, ils ont que des problèmes et ils ne jouent jamais... C'est trop nul.
Quelle image suis-je en train de lui donner...? Tu ne veux pas grandir, petit homme, parce que le bonheur est ailleurs que dans le travail et je ne sais pas te le montrer...
— Aller, donne tes Légos ! Je vais te montrer que les adultes peuvent encore jouer ! D'ailleurs, on va faire autre chose : d'abord saute-mouton, course à quatre pattes ou cache-cache ?

***

— Aller ! Oust ! Demain, il y a école, on se lève de bonne heure !!
— Je veux pas y aller. En plus c'est nul ce qu'on fait.
— Ah bon ? Mais il faut bien travailler, tu sais. C'est important pour avoir un bon travail, une belle maison et tout ce que tu veux !
— Tu as mal travaillé à l'école, toi ?
— Euhhh...
— Piégée ! Éclat de rires
— Pourquoi tu dis ça ?
— Parce que tu dis que quand je suis là, c'est tout ce qui compte et que je suis tout pour toi !
— En effet...
— Tu trouves pas ça nul, toi qu'on travail quand on est jeune et qu'on voyage quand on est vieux ? C'est quand on est jeune qu'on peut aller partout, pas quand on est vieux...
— Bon, allez, c'est comme ça ! Dors, demain tu retrouveras tes copains.
— Et toi ?
— Quoi, moi ?
— Tu préfères rester à la maison ou que je sois avec toi ?
— Ben, moi, je préfère rester à la maison avec mon fils ! Mais, c'est pas possible tous les jours !
— Je te vois moins que mes copains.... alors qu'un jour... tu vas mourir... et moi j'aurais plus de maman...
— Ok, oui... mais on va tous mourir un jour, c'est comme ça. Et puis, c'est dans longtemps !
— Comment tu le sais ?
— ...
— Ouais, tu sais pas... Parce que personne ne sait. Et si ça se trouve, demain...
— Chut ! Ne dis pas ça !
— Tu sais, mon copain Mathieu, avant, il allait pas à l'école. C'est quand ses parents se sont séparés qu'il a été obligé d'y aller.
— Ah bon ?? Comment ça il n'allait pas à l'école ??
— Sa maman, elle devait retourner au travail parce qu'elle avait pas assez d'argent pour payer une maison. Mais avant, il m'a dit que c'était génial d'être avec sa mère tout le temps. Ils faisaient l'école le matin et ils jouaient l'après-midi ou ils allaient en balade.
— C'est possible, ça ?
— Oui, il m'a dit que l'école n'est pas obligatoire. C'est l'instruction qui est obligatoire. Il m'a dit que l'instruction, ça veut dire qu'on doit apprendre des trucs.
— Oh... et il avait des copains quand même ?
— Oui, il fait du foot !
— ...
— Maman, je veux plus aller à l'école. Je veux faire comme Mathieu.
— ...
— En plus, toi, tu travailles à la maison. On pourrait en profiter ?
— ...
— Tu ne dis rien ?
— Je ne sais pas quoi te dire...
— Dis oui !
— C'est pas si simple...
— Pourquoi ? Tu me dis toujours « Quand on veut, on peut ». Tu ne veux pas rester avec moi ?
— Si, bien sûr ! Mais...
— Mais quoi ?
— Ben, je ne sais pas... Tous les enfants vont à l'école
— Non, pas mon copain Mathieu...
— Pas ton copain Mathieu...
— Tu dis qu'il faut toujours essayer des nouvelles choses et qu'on ne doit jamais avoir peur d'oser. On peut essayer ?
— Mais, dis-moi ! Tu vas arrêter de répéter tout ce que je peux te dire ?
— Ben fallait pas le dire si tu voulais pas que je répète !
— Ouais, bien vu...
— Alors ?
— C'est très difficile ce que tu me demande. Il faut « réfléchir avant d'agir »
— « Et profiter de ceux qu'on aime, tant qu'on les a auprès de nous... »
— Oh...
— Alors ?
— Alors... Si je te promets d'y réfléchir très sérieusement, mais que ça ne veut pas dire oui quand même, ça te va ?
— Oui, parce que je te fais confiance.
— Merci. Bonne nuit, mon poussin...
— Bonne nuit, maman, je t'aime.
— Moi aussi je t'aime. Fais de beaux rêves...


« OK Google, l'école est-elle obligatoire en France ? »

***

— Tonton ?
— Oui ?
— Je sais que c'est maman la petite souris, mais faut pas lui dire.
— Comment ça ? La petite souris, c'est la petite souris.
— Impossible !
— Pourquoi tu dis ça ?
— Maman ne laisserai jamais une sale bestiole pleine de microbes venir dans mon lit... !
— Ah Ah Ah ! Tu es un sacré génie, toi. Mais pourquoi tu ne veux pas lui dire ?
— Parce que sinon elle va dire que je grandis trop vite, et je veux pas lui faire de peine.
— Elle peut comprendre, tu sais...
— Je préfère attendre qu'elle soit prête ! D'ailleurs, cette année, je crois encore au père Noël, mais l'année prochaine, j'y croirais plus...
— Ah...
— Ouais, l'année prochaine, j'aurais 8 ans. Je pense que ça ira pour elle.

***

— Papa ?
— Oui ?
— On joue au jeu des « pourquoi » ?
— Non, j'ai pas envie, chérie.
— Pourquoi ?
— Ben parce que.
— Parce que quoi ?
— Parce que j'ai pas envie.
— Oui, mais pourquoi t'as pas envie ?
— Parce que je suis occupé ?
— Pourquoi ?
— Parce que je passe le balai.
— Pourquoi ?
— Parce que j'aide maman quand je peux.
— Pourquoi ?
— Parce qu'elle est fatiguée
— Pourquoi ?
— Parce qu'elle travaille beaucoup
— Pourquoi ?
— Parce qu'elle a un travail au bureau et plein de travail à la maison
— Pourquoi ?
— Parce qu'elle a beaucoup de choses à faire
— Pourquoi ?
— Parce que....
— Pourquoi parce que ?
— Parce que c'est comme ça
— Pourquoi c'est comme ça ?
— Parce que les hommes pensent que c'est aux femmes de gérer la maison
— Pourquoi ?
— Je ne sais pas
— Pourquoi ?
— Parce que je ne sais pas tout.
— Pourquoi ?
— Arrête ce jeu, je t'ai dit que je ne voulais pas jouer.
— Pourquoi ?
— Vas voir ta mère
— Pourquoi ?
— Pour lui dire que tu l'aimes et que c'est la femme la plus merveilleuse au monde
— Pourquoi ?
— Parce que c'est vrai... Viens, on y va ensemble, et tu verras pourquoi...

***

8
14
37
5

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Qu'est-ce que ça peut te faire ?

Listes

Avec Your suffering, my pain, Single Working Mum, L'histoire folle du père Noël, Parfums interdits, Lune de sang, Ma vie, Oui, mais..., Souviens toi de nous, Poésie de vie, A celle ou celui (qui se reconnaitra), L'échiquier (Tueur malgré lui), Naked John - L'homme nu devant ma porte, Poésie de spiritualité, Une aventure du Capitaine Borgne, Des maux pour le plaisir... ou pas, Poésie de révolution, d'espoir, Emotions fortes, Cette peste de Cendrillon, Maddy ( en cours ), Vu d'en haut ou le chant de l'Homme, Poésie de référence, Le verger de Vénus, La rue qui nous sépare [Terminé], Tu es la plus belle de la soirée et tu peux le prouver avec un solide crochet du droit., [Horreur, fantastique ] ÂPPARENCES, Pour Elle, L'Hermine, REV, Le Pendentif, Mon coeur bat trop vite, Le guide de Tenby - Terminé, À jamais, L'enfant que je n'ai pas sauvée, Ma sorcière bien ridée !, TO DO LIST...
0