Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

bertrand môgendre

bertrand môgendre
Défi à relever chaque semaine.
284
593
1724
160
Défi
bertrand môgendre
Patient est un état second.
12
19
2
8
Défi
bertrand môgendre
Ne jette pas l'argent dans l'eau, tu ne récolteras guère plus que des ronds.



Crédit photo : Yohann sentimento http://www.yohannsento.com/shad/
29
43
23
3
Défi
bertrand môgendre
Accueil est un joli mot.
25
51
38
4
Défi
bertrand môgendre
L'Alchimiste n'a-t-il d'autre ambition

que celle de parfaire

la connaissance de l'être humain ?
7
22
30
2
Défi
bertrand môgendre
Goutte à goutte.
16
19
0
1
Défi
bertrand môgendre
Œuvre présentée : création originale Jean-Claude Vallée.
3
8
0
2
Défi
bertrand môgendre
La mort pour compagne
21
13
0
0
Défi
bertrand môgendre

 
La vache Caillette aime le hockey. Elle et les copines de son troupeau courent sur la prairie bien tondue. Le gazon du stade municipal c’est mieux pour la vache Caillette, car la glace lui donne le hoquet.
Aujourd’hui les rennes sont de la partie. Habituées à jouer sur terrain gelé, elles composent une formation redoutable pour contrer les reines du jeu sur gazon. Plutôt que d’entamer le champ, la rencontre peut commencer. Pas de quartier dans les rangs.
Coup de sifflet. Arrêt de jeu !
On détecte un coq dans le camp adverse. Un lever de patte et ça repart.
Coup de sifflet. Arrêt de jeu !
Une laie d’au moins quatre cents livres suivie par une douzaine de porcelets perturbe l’équipe des rennes. Tant pis, laissons-les filer.
Coup de sifflet. Arrêt de jeu !
Pas moyen d’atteindre les cages, les canes nous cassent les pattes elles aussi. Pour ne pas les écraser, on les pousse sur le bord. Les reines cherchent le palet.
Coup de sifflet final.
Il est trop tard maintenant pour égaliser.
La vache Caillette pense à remplir le feuillet de match avant de rejoindre ses copines déjà en réseau. Deux chevaux paissent les fleurs des bacs tandis que les brebis se désaltèrent dans les vestiaires.
Il faut être doué pour dénombrer les lapins qui gambadent autour de la vache Caillette. Au centre du terrain elle retrouve sa cousine qui vient d’Aubrac. —Toujours aussi svelte dit-elle.
—Ne m’en parle pas, je suis au régime sans sel. Le paysan me passe du fado durant la traite.
Pendant ce temps, Saanen et Alpines entreprennent l'escalade des tribunes à la barbe de leurs cousines Angora. Les ânes du Poitou bousculent les grilles juste pour laisser le passage aux bisons. Mais la vache Caillette sent que son lait va tourner devant ces brutes.

Soudain, Pan !
Les hommes de la sécurité arrivent en trombe et en camionnette mais sans corne ni trompette. Ils tentent de rassembler tous les animaux échappés cette nuit des stands de la foire de Paris.
7
16
5
1
Défi
bertrand môgendre
Une année banale pointe le bout de son nez.
11
14
0
0
Défi
bertrand môgendre

 
Aujourd'hui est le jour où je pourrais, en moins bon, décliner à la manière d'un Villon, tes attraits et ta grâce et tes divins propos.




Belle qui tient ma vie, captive dans tes yeux,

Qui m'a l'âme ravie, d'un sourire gracieux...

Carla, renseigne-moi sur ce désir ardent d'être uni à toi, aspirant à un autre moi-même, accessible uniquement à ton contact.

Carla, ne me laisseras-tu donc plus jamais laper ton nectar dans sa coupe duveteuse ?

Depuis que tu fréquentes les gens de la haute, je t'ai vu abandonner tes talons aiguilles, démonter les estrades sur lesquelles nous grattions nos accords majeurs, briser les échelons de ton ascension musicale.

Es-tu vraiment toi, lorsque tu refuses à présent de jeter une oreille sur les esquisses du groupe ?

Qu'elle est donc cette folie subite qui te fit jeter à la rue notre petite minette recueillie cet été sur la plage de Pornic ?

Pourquoi dévoiler à la presse mes troubles érectiles, liés à ma dépression apparue après la perte de mon petit garçon ? Je n'ai pas aimé voir sa photo accrochée à une de tes fausses larmes. Je ne savais pas que tu avais toi aussi été si peinée.

Ah ! Ma Carla, tu me manques tant. Quand même, tu aurais pu garder notre bague de mariage. La voir en pendentif au cou de ta perruche m'a dérangé. Peut-être, après tout, est-ce là un moyen de te souvenir de moi.

Carla, explique-moi, ce besoin frisson de m'abreuver de ton regard furtif posé délicat sur mon insouciance du moment.

Je n'osais te l'avouer, mais je garde vibrant un dernier geste de ta part. Rappelle-toi, le jour de ton récent mariage : déguisé en valet de chambre j'ai pu t'approcher. Tu étais si heureuse de cette cérémonie que tu n'as surement rien senti lorsque tu m'as lâcher ta lourde valise sur l'orteil. Depuis, avec une dévotion quotidienne, je panse ma goutte assis sur une chaise roulante.

Tout va trop vite pour nous Carla. Ta vie trépidante me dépasse. Je me sens obligé de te laisser filer. Surtout, ne m'en veux pas, je pense à toi. Désolé de ne plus pouvoir t'écrire. Ma chute dans l'escalier de ton ancien appartement m'oblige à enregistrer les messages. J'espère que tu voudras bien écouter celui-ci. Merci pour ce stage offert l'été prochain, qui me permetra de découvrir le requin blanc dans les mers australes. Comme je ne sais pas nager, je vais en apprendre des choses grâce à toi, ma dulcinée adorée.

Quelqu'un m'a dit que je devrais t'oublier. Est-ce notre seul avenir ?

Ne te sens pas obligé de répondre. C'est ainsi.

P.-S. : Pense à changer de médecin. Le dernier que tu m'as gentiment envoyé, son remède, au lieu de soigner mon mal de pied, m'a plutôt provoqué une dysenterie carabinée.
2
4
1
2
Défi
bertrand môgendre
Il s'est passé quelque chose
5
8
4
0

Chargement...

0