Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

swagg_yaya

2
œuvres
0
défis réussis
13
"J'aime" reçus

Œuvres

swagg_yaya

- Gaïa va au puit s'il te plait !

Je me lève sans protester. A quoi cela servirai t-il ? Je travaille, et déjà plus qu'un Élite ne le fera jamais dans sa vie. Il me faut préciser que j'ai seulement 15 ans même si a cet âge tout le monde travaille déjà, au village. Au fait, les Élites travaillent seulement ? Cela n'est même pas sûr. Nous, nous sommes pauvres. Même très pauvre je dirai. Contrairement aux Élites, nous ne gagnont pas d'argent , et presques rien de nos travaux. Cela se vois, à notre taluche, ou "maison" si vous préférez. Un morceau de toile soutenu par deux planches de bois pourri. La chose la plus chère chez nous doit être une porte menant a un sous sol, robuste, en métal je crois, derrière laquelle se cache des caisses, beaucoups de caisses. Chaques semaine, les soldats des Élites nous en apportent d'autres en nous ordonnant de rester chez nous. J'ai entendu d'étranges choses sur le contenus de ces caisses, mais n'étant sur de rien, je n'en ai parler a personnes. oPur ma part, j'ai déjà essayer de forcer la porte, sans succès. C'est cette même porte que je croise a l'instant en trainant un seau. Je ne peux m'empêcher de la contempler, dans toute sa splendeur. Elle dégage une force, qui nous attire comme un aimant. Ah si seulement je pouvais voir ce qui se trouve de l'autre côté ! La main d'un garcon sur mon épaule me fait sursauter, et m'arrache a ma rêverie. Je me retourne et me retrouve face a Janus, un garcon de mon village et de mon âge. On m'a toujours appris a ne s'attacher a personne, car vivant sous le danger de mourir, cela pourrait etre dangereux. Mais ce garcon est attiré par moi, et même en le repoussant, il revient toujours. Il faut que je vous prévienne, il a une malformation génétique, et possède deux visages. Malgré cette malformation, c'est un garcon plutôt robuste, et qui possède un sacré caractère.

- Salut !

- Oh encore toi ? Tu sais très bien que j'aime être seule..

- Tu pourrais te déstresser, il faut aussi profiter de la vie ! Je vais au puit, tu m'accompagne ?

- Oui, mais je te préviens, j'y vais parce que ma mère me l'a demander, et non pour toi, compris ?

- Ok cap'taine !

8
2
97
7
swagg_yaya


INTRODUCTION
Pour commencer,moi c’est Chloé Castrat ado ou plutôt jeune adulte de 17 ans et fille des fameux «business parents» Madeline et Olivier Castrat,malgré tout ce que mes parents ont pu me donner,depuis toute petite je me sentait différente des autres,pas vraiment a ma place un peu comme une extraterrestre. Pendant mes longues années de jeunesse,j’étais très timide.En grandissant ma timidité disparut . J’étais très fière de moi même,mais un peu triste que mon sentiment de rejet ait pas disparu avec parce que même avec mes 17 ans je n’arrive vraiment pas a me sentir comme tout le monde.Mes parents disent que c’est parce que je suis unique,j’ai laissé passer cette excuse mais je sais que c’est bien plus que le fait d’être unique...C’est un peu comme si je n’était pas de ce monde,j’ai partagé cet idée a mes parents (celle que je n’était pas de ce monde ).Ils m’ont dit que j’exagérerai et qu’il fallait que j’arrête de me mettre des idées absurdes dans la tête, donc j’ai abandonné cet idée mais je n’ai pu m’empêcher d’y penser de temps en temps…. Je sais que c’est bête mais j’en veux un peu a mes parents pour ces idées absurdes que je me fait,il y a des moments ou j’ai l’impression qu’il ne sont jamais fiers de moi et qu’ils me prennent pas pour une enfant mais pour un robot;du genre j’obéis a leur commande...
MADELINE CASTRAT
Alors Madeline Castrat est ma mère,du moins c’est ce que je pensais avant que tout ne change de chemin…
OLIVIER CASTRAT
Olivier Castrat est mon père et avec lui c’est encore pire qu’avec ma maman…

Depuis toute petite je savais que j’étais différente vu la façon qu’on me traitait,qu’on me regardait et les noms qu’on me donnaient.Je ne pouvais pas encore dire quoi mais mon instinct me disait que j’avais raison et que quelque chose clochait.Mes doutes se sont confirmés le jour de mon 17e anniversaire,mes parents m’ont appelé et ont demandé a ce qu’on discute et tout ce que je peux vous dire c’est que j’aurais donné tout l’or du monde pour que cette conversation n’ai jamais eu lieu…

P.D.V. CHLOÉ
- Chloé vient ma chérie il faut qu’on discute
J’étais tranquillement en train de ranger le bazar qu’avait fait mes invités dont mon énorme famille italienne pour fêter mon anniversaire et je suis assez surprise par l’appel de mes parents parce que normalement ils sont assez stricte niveau rangement et vu leur baraque vous auriez sûrement dit la même chose,donc j’en déduis que ce qu’ils avaient a me dire était assez important vu la tête qu’ils faisaient quand je suis monté au séjour.
- Maman...Papa…
- Assieds toi ma chérie,mets toi a l’aise il faut qu’on t’avoue quelque chose,tu as 17 ans maintenant et nous pensons que le moment est venu pour te dire la vérité commence ma maman
- Vous me faites un peu peur la voulez vous juste me dire ce qui ce passe!?
Mon père commence avec un air assez neutre on ne peut rien lire de son visage donc je ne sais pas trop a quoi m’attendre
-Ma Chloé,mon adorable petite Chloé...Tu...tu as été adopté,cela ne change aucunement pour l’amour qu’on a pour toi Chloé on t’aime et on t’aimera toujours on voulait juste te dire la vérité parce qu’on réalise que c’était le bon moment,s’il te plaît ma chérie ne le prends pas mal
Cette nouvelle me donne froid dans le dos,je ne sais plus ou me mettre mais en quelques sortes c’est aussi un soulagement puisque j’ai enfin les réponses a toutes mes questions,je comprends enfin pourquoi je me sentait différente des autres;c’est parce que eux avait tous leur vrais parents alors que moi;je n’ai jamais et je ne vais jamais savoir ou même connaître qui sont mes vrais parents
- Je sais…
Ma réponse a l’air de surprendre mes parents surtout mon père; malgré son fort caractère j’arrive a voir ses yeux s’embuer.Par peur qu’il finisse par faire une syncope je termine ma phrase
- Je vous l’avait déjà dis mais depuis toute petite,je savais qu’il y avait quelque chose qui clochait dans cette famille...Je ne veux pas vous vexer mais essayer juste de comprendre vous n’avez pas vraiment penser a moi depuis quelques jour.Vous êtes constamment occupés a travailler...Je sais,je sais, être de grands entrepreneurs connus demandent beaucoup de temps mais la c’est comme si vous aviez oubliés que vous avez une fille,un enfant,quelqu’un qui a besoin de vous dans la vie.Je ne suis pas fâché de cette nouvelle je m’y attendait un peu pour être honnête mais si vous pouviez juste me promettre une chose…
- Oui Chloé tout ce que tu voudras répondit mes parents maintenant en larmes
- Arrêtez de me traiter comme un objet et aimez moi comme il se doit
Après avoir prononcer cette phrase mes parents se jettent dans mes bras et je prends la réponse a ma demande de promesse comme un oui
Je sais...Je sais vous allez sûrement vous dire:Tes parents viennent de t’annoncer le jour de ton anniversaire que tu as été adopté et tu réussis a les pardonner aussi facilement!? Écoutez avec mes parents ça a toujours marché comme ça,ils ne sont pas des gens méchants dans le fond,effectivement m’annoncer une telle nouvelle le jour de mon anniversaire est assez indélicat mais au moins maintenant je suis au courant.
Je m’apprête a aller finir de ranger mais mon papa m’arrête
- Chloé nous avons une autre chose a te dire
-Oui?
- Nous allons tous au Mexique pour nous faire pardonner
-Papa vous n’avez vraiment pas besoin de faire tout ça,je vous ais déjà dis je vous pardonne tout a condition que vous me traitiez plus humainement
- Oui on sait bien...mais ont pensait qu’une excursion au Mexique pourrait nous faire un bien fou,nous changer d’air.En plus,ta mère et moi sommes arranges pour décaler toutes nos réunions donc on aura pas d’appel durant notre voyage.Si tu vois les choses du bon cote cela fait que nous aurons pleins de temps a passer ensemble
Cet argument de mon père me convient instantanément.Qu’il y a t-il de mieux pour une famille qui manque de temps ensemble qu’un changement d’air?
-Oui papa,je suis d’accord,j’accepte d’aller au Mexique avec vous.On part quand?
- Le taxi vient nous chercher a 19h donc on doit être prêts entre 18h et 18h30
Je jette un coup d’œil rapide vers l’horloge sur le mur;il est 14h18 donc j’ai amplement le temps de finir mon rangement et de préparer mes valises,mais quelques détails m’échappent:Je fais mes cours a la maison donc ce n’est pas très grave si je manque quelque cours,je présume que mes parents vont prévenir mes enseignants donc ça c’est réglé! Pour être capable de faire mes valises je dois savoir pour combien de temps on part...Ce tromper sur des choses comme ça c’est vraiment une erreur de débutant:Pour avoir les idées claires je demande a mes parents pour combien de temps nous allons être partis
- Avant que j’oublie,combien de jours seront nous partis?
- Une semaine et qui sait peut être que le Mexique nous plaira tellement que nous reconsidérons y emménager.
Cette réplique de mon père me fit rire;ça faisait longtemps…
- Bon bah je vais faire vite pour finir le rangement et ensuite je file faire mes valises
- D’accord ma chérie,ta maman et moi allons sortir pendant 2heures finir quelques affaires au bureau pendant que nous avons toujours le droit et ensuite nous aussi nous allons faire nos valises.Surtout n’oublie pas,tu ne sors pas de la maison pendant que nous sommes partis
-Oui papa,c’est promis
Encore un autre mystère de ma famille,c’est que depuis toute petite,j’ai interdiction de sortir de chez nous,c’est vrai que notre maison est assez grande donc je peux m’occuper mais d’un autre coté ce serait bien de sortir dehors de temps en temps surtout pour quelqu’un de mon age ce serait bien de ce faire des amis.Et oui!A 17 ans je n’ai toujours pas d’amis,je sais ça craint.Mais bon,je ne peux rien y faire,quand mes parents ont mis en place une règle ont peut rien faire a part leur donner une énorme somme d’argent pour leur faire changer d’idée.
Une fois mes parents partis je finis mon rangement.Maintenant que 30 minutes de rangement se sont écoulés,j'admire mon travail.Je considère que c'est bien fait donc je file dans ma chambre faire mes valises.Je commence par ma trousse de toilettes,comme ma salle de bain est dans ma chambre je n'ai pas besoin de changer de salle.Je vais dans ma salle de bain et je prends tout mes produits c'est a dire:maquillage,soins de corps,soins de visages et parfums de la gamme Baths and Body Works puisque c'est ma gamme préféré depuis un bon bout de temps déja. Je prends aussi tout le necessaire pour mes dents et une mini trousse de pharmacie:Maintenant que ma trousse de toilettes est terminé je peux m'attaquer a la partie la plus difficile:Choisir mes habits!Comme au Mexique il a tendance a faire plus chaud que froid je vais dans mon dressing d'étéet prends des habits de diverses marque et de pleins de styles differents.En grandissant,j'ai realisé qu'avec des parents riches et des parents qui te chouchoutent beaucoup tu n'avais jamais besoin de te soucier de ne pas etre a la mode ou de ne pas avoir des habits tendances puisque tes parents et leur enorme compte banquaires seront la pour tout t'offrir!Malgré tout ce que j'ai je ne me suis jamais vanté auprès de qui que ce soit de tout ce que je possedais en meme temps ce n'ai pas comme si je ne pouvais,je n'ai pas d'amis...Cette pensée m'attriste un peu et je me dis de me remettre la tete dans mon choix d'habits sinon j'allais etre de mauvaise humeur pour le reste de la journee et cela ne serais pas bien du tout.Je ne suis pas trop une fille qui aime que ca valise pèse enormement et sachant qu'on ne part qu'une seule semaine je decide d'y aller molo sur ma valise mais en m'assurant quand meme d'amener le stricte minimum.La préparation de ma valise pris 45 minutes a peu près mais il me manquait du deodorant;mes parents m'avaient prévenus de ne pas sortit lorsqu'ils seront absents mais le deodorant c'est quand meme important alors je decide d'y aller quand meme,mais je me promets de faire vite.Je vais a la pharmacie qui est meme pas a un paté de la maison et je file a l'intérieur chercher mon deodorant.Maladroite comme je suis je fais tomber un panneau publicitaire,je le baisse pour le rattraper mais en me baissant ma tete cogne celle d'un jeune homme.
- Oops excusez moi
- Non,ce n'est rien
En me relevant je prends le temps de le regarder,il etait magnifique:yeux verts;cheveux bruns;vous voyez le genre.Comme je suis aussi hyper nul en conversation je m'excuse de l'avoir cogné et je m'en vais a la caisse acheter ce deodorant.Une fois le deodorant acheté je rentre a la maison et pile a l'heure puisque quelques minutes apres avoir franchi le seuil de la maison,je vois leur voiture remonter notre allée.
5
8
373
8
0